Bonne année à tous les blogueurs, commentateurs et lecteurs des blogs Tribune!

Imprimer

blog-pro.jpgA tous les blogueurs 2008 de la Tribune, à tous les blogueurs 2009, à tous ceux qui ont écrit un commentaire, à tous les lecteurs – de plus en plus nombreux - réguliers ou épisodiques des blogs, je souhaite une très bonne année et me réjouis de vous lire régulièrement et durablement!

A propos de la civilité qui fait parfois gravement défaut, nous formons le vœu que chacun se discipline. [ l'image illustrant ce billet vient du site http://www.conseilsmarketing.fr/tag/blog-pro]

Le dialogue citoyen qu’entend promouvoir la Tribune en offrant une plate-forme de blog gratuit réclame un minimum de courtoisie et de qualité d’expression. Bref le respect, ça change la vie. Il vous incombe à vous, chers blogueurs, de respecter et de faire respecter cette règle du respect et donc d’effacer les commentaires discourtois ou hors sujet. Pour savoir comment effacer un commentaire, cliquez ici, et .

Quant à l’anonymat, il est certainement détestable. Faut-il pourtant bannir les contributions de ceux qui n’ont pas le courage de leurs opinions? La question reste ouverte. Longuement débattu l'an dernier, elle ne manquera pas de rebondir cette année. En ce domaine, chaque blogueur est libre d’appliquer la règle qu’il jugera bonne.

L’espace des blogs de la Tribune est ouvert à tous. Pour créer un blog rien de plus simple. Il suffit de s’inscrire sur le site www.blog.tdg.ch.

Notre webzine, http://webzine.blog.tdg.ch publie régulièrement des trucs et des astuces pour améliorer son blog. Consultez-le ! Enfin, nous répondons volontiers à toutes les questions qui sont adressées à blog@tdg.ch.

Au plaisir de vous lire.

J.-F. Mabut, responsable des blogs Tribune.

Commentaires

  • Un grand merci pour votre hospitalité sur le site des blogs qui fonctionne vraiment bien.
    J'en retire une grande expérience tant personnelle qu'en relation avec mes "collègues".
    Que 2009 vous apporte beaucoup de surprises intéressantes et joyeuses!

  • Votre opinion concernant l'anonymat est toujours aussi peu nuancée. J'utilise cette locution qualificative en lieu et place de l'adjectif qui me viendrait à l'esprit dans un échange entre familiers, ce que vous ne vous donnez pas la peine de faire malgré la supériorité morale que vous vous attribuez en traitant de lâches tous ceux qui utilisent cette manière de signer. Je regrette vivement que vous reveniez sans cesse sur ce serpent de mer, au lieu de vous contenter d'insister sur les critères de savoir vivre et de qualité intellectuelle des interventions.
    Il ne vous reste plus qu'à censurer mon intervention pour rester ainsi en bonne compagnie avec ceux qui signent de leur nom.
    P.S. Je m'efforce, chaque fois que j'en ai l'occasion, d'attirer l'attention d'autres intervenants sur la nécessité de limiter les échanges à des arguments plutôt qu'à des insultes. Si cela me donnait un quelconque crédit à vos yeux, je vous inviterais donc volontiers, vous aussi, à suivre ce principe.

  • Pourquoi suis-je anonyme ?? (ce qui est très relatif !). J'ai pas envie d'avoir un huluberlu derrière ma porte, ou à l'autre bout du fil. C'est trop demandé ?

Les commentaires sont fermés.