Sondages: remettons les pendules à l'heure

Imprimer

sondage ps.pngQuelle crédibilité accorder aux sondages internet de la Tribune? La question fait débat à propos du sondage lancé vendredi sur le ticket socialiste pour l'élection du Conseil d'Etat du 15 novembre prochain. Certes ces sondages ne sont pas réalisés selon des critères scientifiques. Ils ne prétendent donc pas concurrencer les sondages réalisés par des Instituts spécialisés. Nous avons cependant régulièrement remarqué que le résultat acquis au bout de 200 ou 300 clics ne changent pratiquement plus, même si quelques centaines et parfois milliers de personnes participent. La permanence du résultat nous incite donc à leur accorder un certain crédit.

Tel n'a cependant pas été le cas du sondage de ce week-end. Ses résultats ont été profondément modifiés par quelque 500 clics enregistrés hier soir entre 19h et 23 h, la plupart en faveur de Mme Emery Torracinta.

Ces clics peuvent fort bien signaler la mobilisation soudaine des partisans de la cheffe de groupe socialiste au Grand Conseil. Il n'y aurait là rien de contestable. Le résultat surprise du dernier scrutin sur les bilatérale, alors que les sondages annonçaient un petit oui, montre qu'un camp peut se mobiliser au dernier moment et faire la différence.

Cependant, notre système n'exclut pas la manipulation. En effet, comme nous l'expliquons dans notre précédent billet, il est possible de voter plusieurs fois. C'est un défaut de notre système que nous souhaitons corriger. Il n'est donc pas impossible qu'un ou plusieurs tiers partisans ou non de Mme Emery Torracinta aient décidé de fausser les résultats en votant plusieurs centaines de fois pour elle.

Notons également que le score de Manuel Tornare reflète certes la notoriété du maire de Genève. Mais on ne peut pas exclure que des électeurs non socialistes aient voté pour lui, uniquement dans le but de perturber l'assemblée du parti socialiste du 21 février prochain. Ce risque-là, les sondeurs professionnels l'auraient également rencontré. Auraient-ils su éliminer ce biais?

L'image en vignette (que l'on peut agrandir en cliquant dessus) révèle le résultat du sondage au moment où nous l'avons supprimé de la page d'accueil du site de la Tribune ce lundi soir à 20h30. On peut retrouver tous les sondages de la Tribune ici.

J.-F. Mabut

Commentaires

  • Bis repetita...
    Je me permets de renvoyer mon commentaire sur votre nouvel article.

    Cher Monsieur Mabut,
    Non, le système de "radio-crochet à l'applaudimètre électronique" que vous proposez dans vos pages ne peut pas prétendre au titre de "sondage"! En effet, l'échantillon (c'est à dire l'ensemble des "cliquants", et non des "votants") ne peut, en aucune façon, être considéré comme "représentatif" de la population.
    Ce que vous appelez bien pompeusement une manipulation n'est qu'un effet pervers inhérent à la technique que vous utilisez, voire un effet provoqué, sinon encouragé, par celle-ci.
    Ces pseudo-sondages - amusants par ailleurs - s'assimilent plus à la technique des "prix d'appels" pratiquée par certaines grandes surfaces commerciales pour attirer le chaland qu'à la nécessaire rigueur statistique auquel leur nom, que vous employez abusivement selon moi, fait référence.
    Sachant que depuis longtemps les métiers de communicateur et de journaliste se sont rapprochés, parfois au point de se confondre, ce que vous faites mine de dénoncer aujourd'hui ne devrait pourtant ni vous étonner ni vous choquer...
    Amitiés républicaines.
    Pierre Gauthier

  • Bis repetita ...

    Comme je l'écrivais dans mon commentaire en réaction à votre précédent billet, les sondages d'opinions politiques représentent un danger pour la démocratie et n'ont aucune légitimité !

    http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2009/02/16/des-socialistes-manipulent-notre-sondage.html

  • Bonjour a tutti !
    Puisque c'est le terme "sondage" qui pose problème, pourquoi la TdG et 24 Heures ne le remplaceraient-ils pas par un nouveau mot: par exemple "Blogmètre", "Blogomètre", "Blogorama" ou autre appellation sans vocation "professionnelle" et affichant sa valeur d'indice pifométrique sans prétention(s) ?

    :o)

Les commentaires sont fermés.