Un blog diffusé par la Tribune et 24 Heures devient un livre

Imprimer

carte méditerranée olivier.jpgJe l'avais perdu de vue Blaise Hoffmann depuis qu'après un périble de six mois autour de la Méditerranée il avait lassé mis en dormance son blog sur lequel il avait chroniqué sa ballade identitaire. C'est sous le même titre "Notre mer" que sort ces jours en librairie aux éditions de l'Aire, son "livre-blog illustré évoquant un tour de la Méditerranée bouclé l'an dernier : une sélection d'une quatre-vingtaine d'articles, une centaine de commentaires, une quarantaine de photographies couleur et une préface du journaliste Serge Michel".

On lira ici son dernier billet publié le 30 juillet sous le titre Retour au pays. Meti'ation et tour d'horizon.

C'est le premier livre-blog à ma connaissance publié, dont la Tribune a suivi fidèlement la genèse semaine après semaine en publiant quelques notes dans sa revue quotidienne des blogs. A qui n'ai-je pas dit qu'un blog était aux XXIe siècle ce que le feuilleton était aux journaux et aux grands romanciers du XIXe siècle. A vos plumes auteurs du siècle!

En 2008, de Lausanne à Lausanne, en passant par Marseille, Barcelone, Tanger, Alger, Tunis, Tripoli, Alexandrie, Beyrouth, Lattaquié, Anamour, Bodrum, Athènes, Tirana, Zagreb…, aller contre la balkanisation des rivages, l’Europe forteresse, l'islamisme obstiné, ce côte à côte devenu face-à-face, narguer les frontières, accoster ceux que l’on n’entend pas depuis l’autre rive et retranscrire le chant de la mer du «Milieu des Terres». La Méditerranée incarne les plus grandes peurs comme les plus beaux espoirs. Elle mérite qu’on s’y attarde un peu.

Né en 1978, Blaise Hofmann a reçu le Prix Nicolas Bouvier 2008 à Saint-Malo pour Estive, carnet de route en haute vallée alpine. Il est également l’auteur d’un récit de voyage en Asie et en Afrique, Billet aller simple, et d’un roman, L’Assoiffée.

JFM

Les commentaires sont fermés.