La Tribune est sur Twitter

Imprimer

twitter logo.jpgDepuis août, la Tribune gazouille sur Twitter. Déjà 294 personnes sont abonnées.

Twitter fait partie de ces idées simples qui soudain deviennent des entreprises à faire du fric. Pour Twitter ça n'est pas encore gagné, mais son management ne manque pas de ressources pour atteindre le nirvana du capitalisme conquérant.

Twitter est utile n'en doutons pas. A double titre. C'est une manière rapide de se tenir informé, pas de tout bien sûr mais de ce qui intéresse chacun, et d'informer aussi. D'autre part résumer l'info en 147 signes oblige à être concis sans forcément tomber dans le langage sms.

Bref si ça vous tente vous pouvez tester la Tribune sur Twitter en cliquant simplement ici ou en visionnant ci-dessous à quoi ressemble la page vue sur le web.

Votre serviteur gazouille aussi sur twitter.com/jfmabut. Enfin pas tout à fait. Comme je n'ai pas le temps et que je ne possède pas encore un des jouets à communiquer modernes, je publie simplement le début des billets que j'édite sur plusieurs blogs grâce à twitterfeed.

JF Mabut

http://twitter.com/tdgch

twitter tribune 26 nov 09.jpg

 

.

 

Commentaires

  • Je vois que la TDG bouge, contrairement à 24 Heures qui à l'air de délaisser les blogs: moins de citations de blogs en dernière page du premier cahier..., l'accès direct à la page des blogs depuis la page d'accès 24heures.ch a été supprimé... Mais 24H est aussi sur twitter (mais sans logo...)... À quand la page TDG sur facebook (à part Jules)? 24 heures en a une par contre...

  • Cher Dalmuti (pourquoi restez-vous anonyme?), vous avez parfaitement raison. Le projet FB est prévu depuis quelque temps déjà, mais nous préférons passer notre temps à faire de l'info. Twitter peut fonctionner en mode automatique, c'est moins le cas de FB qui réclame une présence active qui peut être assez chronophage. Rendez-vous en janvier.

  • Et bien voilà une excellente initiative ! Maintenant que Twitter est disponible en version française, cet outil de réseau social risque fort de dépasser Facebook.

  • Twitter, pas aussi connu que son grand frère facebook, est une arme redoutable pour faire passer des messages ou créer le buzz. Par contre, à l'inverse de Facebook, je ne crois pas au potentiel actuel de twitter. C'est un phénomène de mode qui sera bien vite délaissé, du fait qu'il ne cible pas à mon sens un public assez large.

Les commentaires sont fermés.