Les premiers billets de l'an neuf

Imprimer

2010 feux d'artifice à Loèche haykel.jpg. Curiosité de la blogosphère genevoise, c'est un blogueur devenu rare hélas qui a publié le premier billet de 2010. Olivier Baud, président de la Société pédagogique genevoise, signe une note inquiète sur la manie des autorités, soumise à la pression de la démocratie des Conseils d'école nés en 2009, de fermer les préaux des écoles de Genève. Bientôt le couvre-feu, s'interroge-t-il?

. C'est avec un sobre An 2010 que le blogueur de l'année 2009, Haykel Ezzeddine, salue 2010... (je lui emprunte l'illustration de ce billet)

"Loin de ma Genève mais toujours en Suisse, [Haykel nous envoie] un coup de bec de Loèche-les-Bains. Feux d’artifice improvisés… par la diversité touristique: Français, italiens, anglais, allemands… Beaucoup de pétards... mouillés, très peu de spectacles, mais énormément d’allégresses… Nous sommes déjà en 2010… ça sonne comme un film futuriste… Un chiffre pair que j’espère positif pour toute l’humanité. On dé bouchonne des bouteilles à n’en plus finir… Le nectar prend des bulles… On se congratule, on s’embrasse… entre fêtards. L’effet du 31 décembre est universel !"

Permettez-moi d'ajouter: mais pourquoi donc les autorités sont-elles si timorées à faire de la Saint-Sylvestre une fête populaire?

. John Goetelen dans Homme libre se veut grave. Dans un billet intitulé Le chant des complaintes, il écrit: "Est-ce le changement d’année, qui par analogie me fait penser au changement de siècle et au siècle passé? Est d’avoir vu l’impressionnante série «Apocalypse» cet automne sur France 2, ou d’avoir revu dans l’année le puissant documentaire «De Nuremberg à Nuremberg» de Frédéric Rossif? Je ne sais. Mais mon esprit, en ce 31 décembre, trouve un chemin vers le concerto No 3 pour soprano et orchestre, du compositeur polonais contemporain Henrik Gorecki: «Le chant des complaintes» (sorrowful song). Magnifique oeuvre, montée contemplative progressive sur un texte tiré des phrases écrites sur les murs des camps d’Auschwitz."

. "Allez les amies et les amis lecteurs, écrit François Velen, dans un billet intitulé Enthousiasme, joie, élan de vivre..., que 2010 vous soit souriant et vous mène sur le chemin de la parfaite harmonie, la paix, la joie de vivre."

. La dernière provoc de Maître Jacques, c'est le titre du billet publié par Jean-Louis Kuffer sur son blog Passion de lire où je tire cette phrase (...) La mort et le sexe, plus précisément ici le sexe à mort dont le plaisir est torture, constituent la substance explosive du dernier roman de Jacques Chessex dont la fascination pour Sade, athée absolu, contredit absolument son propre « désir de Dieu » maintes fois réaffirmé et donnant son titre à l’un de ses plus beaux livres...

. A mon tour de souhaiter à tous les blogueurs passés présents et à venir et à leurs lecteurs une excellente année 2010. Quelle soit féconde en blogs et en débats citoyens.

sondage 2010.pngA la question d'un voeu pour le monde, les internautes de la Tribune répondent très majoritairement la paix à 58%. Viennent ensuite la justice, la prospérité et la sobriété. Ce score m'étonne. Je pensais que la justice était un préalable à la paix, mais qu'elle n'en est sans doute pas la seule condition. Quant à la sobriété, prônée par les adeptes de la décroissance, elle n'est pas encore largement défendue. Peut-être n'est-elle pas un facteur de paix ou pire est-elle un nouveau colonialisme?

JF Mabut

 

 

voeux tg avec logo et texte.png

Commentaires

  • Je vous souhaite une bonne et heureuse année

Les commentaires sont fermés.