3 février: un ancien haut fonctionnaire du fisc

Imprimer

brandt .jpgIl ne blogue pas fréquemment, mais ce n'est pas n'importe quel blogueur. Jean-Marie Brandt est ancien directeur de l'Administration fiscale vaudoise. Son propos de ce matin est éloquent et s'intitule: UBS & Cie : A menteur, menteur et demi ! A propos, pourquoi ne lit-on pas de telle message de hauts fonctionnaires genevois à la retraite?

On lira ci-dessous la sélection du jour où il est question des grands de ce monde Camus Volker et aussi de ces petits événements qui pourrissent la vie.

Je vous signale aussi un post qui vous permet de rechercher tous les blogs Tribune et 24 heures grâce aux opérateurs de recherche avancée de Google. A tester ici.

 

UBS & Cie : A menteur, menteur et demi ! par Jean-Marie Brandt ancien directeur de l'Administration fiscale vaudoise

Non, le secret bancaire n'est pas un secret fiscal : il est fait pour protéger la sphère privée et pas les fraudeurs. L'UBS l'a galvaudé par cupidité en provoquant une fraude industrielle. Résultat :  l'Instiution du secret bancaire, avec ce qu'elle a de très bon est menacée. (...) Non, les problèmes de l'UBS ne sont pas résolus. Résultat : l'Etat, qui a retiré plus que sa mise (bravo !), n'interviendra pas une seconde fois. Non, les Banques suisses et leurs dirigeants ne sont pas comme l'UBS et ses anciens dirigeants, mais l'UBS n'est pas montrée du doigt, puisque l'Etat a pris fait et cause pour elle. Résultat : le système bancaire et tous les suisses en pâtissent. (...) Oui, il est temps de désigner les coupables et de s'en démarquer. question de survie pour la magnifique Institution du secret bancaire suisse et pour l'image des Suisses dans le monde.

Albert Camus & ses hommages par Rémi Mogenet

(...) J'aimais bien Camus, mais quand, plus tard, j'ai lu Le Procès de Kafka et L'Idiot, Crime et châtiment et Notes écrites dans un sous-sol de Dostoïevski, il m'a semblé que ses livres les plus célèbres en étaient la version édulcorée et adaptée, peut-être plus soignée sur le plan formel, plus conforme à cet égard au goût français, mais avec des images, des figures moins fortes. Pour Caligula, néanmoins, les images restent vives, mais quand j'ai lu Suétone, le Lorenzaccio de Musset et le Cromwell de Hugo, j'ai aussi cru comprendre d'où elles venaient; or, je pense que le Romantisme avait plus de force expressive que l'Existentialisme - et je crois que c'est aussi le cas de Suétone.

Les Brèves de Vital Sven par Serge Vital Sven Laedermann

La mémoire kurde Ali le chimique a été pendu sous un ciel capricieux. Il tombait des kurdes. (...) Offre leur quelques Vigousse Dalaï ! Des représentants du Dalaï lama en Chine histoire de poursuivre à perdre haleine le dialogue avec les hypersensibles de Pékin. Et Lhassa vous chatouille ou ça vous gratouille ? Vital Sven sévit désormais aussi dans Vigousse, le petit hebdo romand à 2 balles qui en vaut 3.- dans les kiosques.

Les minables des Palettes et d'ailleurs par Roger Deneys

Ce matin, je dépose mon vélo à l'arrêt de tram des Palettes. En arrivant méfiance absolue ! Il arrive en effet très régulièrement que le sol du petit parking vélo - non couvert par ailleurs - soit jonché de bris de verre. Juste là. Et seulement là. Bingo bobo ! J'ai bien fait de faire attention : la zone d'entrée est gratifiée de bris de bouteille ! Comme - étrange, non ? - plusieurs endroits très particuliers : tout près des roues arrières des vélos déjà garés. Minable ! Minables ! Je me demande quand même ce qui peut conduire des individus à commettre des actes aussi idiots et si médiocres de facilité.

Pourquoi pas "oeil pour oeil et dent pour dent" ? par Soli Pardo

(...) L'Allemagne n'avait pas craint, il y a plusieurs mois (couloirs d'approche de Kloten), à seule fin de faire pression sur notre pays dans une négociation, de demander à ses douaniers de la frontière germano-suisse de faire usage d'un zèle exagéré, provoquant ainsi d'immenses embouteillages portant atteinte au trafic transfrontalier, créant des nuisances, perturbant l'économie des régions concernées.

L'aérodrome d'Annemasse, une infrastructure régionale par Ashwani Singh

Nombreux sont ceux qui, du côté suisse de la frontière, sont très prompts à dénoncer la supposée absence d'infrastructures régionales côté français. Or je ne parlerai pas aujourd'hui de la rapidité avec laquelle les Français savent construire des autoroutes, des giratoires et des passages sous-route - j'y reviendrai. Non, je veux vous parler de l'aérodrome d'Annemasse situé à 7km et 10min de Thônex, inutile donc de préciser qu'il est beaucoup plus accessible que Cointrin pour bon nombre d'habitants du secteur d'Arve-et-Lac.

Tolérance zéro contre l'excision par Gorgui Ndoye

Le rôle des hommes débattu à l'Université de Genève 5 février de 14h à 17h à UNI Dufour, U300.

Le Groupe sida Genève vous propose un menu plein de surprises! Par Miguel Limpo

(...) Un nouveau spot video vous propose par ailleurs de découvrir le menu de ce restaurant tout à fait original. http://groupesidageneve.blog.tdg.ch

La langue française : machiste ! par Michel A. Sommer

Un gars : C'est un jeune homme, une garce : C'est une pute. Un courtisan : C'est un proche du roi, une courtisane : C'est une pute.  Un professionnel : C'est un sportif de haut niveau, une professionnelle : C'est une pute. Un homme sans moralité : C'est un politicien, une femme sans moralité : C'est une pute... Ce n'est pas nouveau, mais il convient, de temps en temps, de répéter les choses afin qu'elles imprègnent les esprits qui, par hasard, par négligence ou par choix, pensent que le masculin et le féminin sont définitivement égaux.

Les socialistes doivent retrouver leur raison d'être l'égalité écrit Pascal Holenweg

(...) Ce qui attire le commun des hommes au socialisme, ce qui fait qu'ils sont disposés à risquer leur peau pour lui, la "mystique" du socialisme, c'est l'idée d'égalité; pour l'immense majorité des gens, le socialisme signifie une société sans classe, où il ne signifie rien du tout », écrit  George Orwell dans son «Hommage à la Catalogne». En un temps où le maître mot du «progressisme» n'est plus celui d'« égalité » mais celui de « diversité », et où plus une société est inégalitaire plus on y chante les vertus de la « diversité », il vaut la peine de reparler d'égalité, et d'en refaire un projet politique.

Bourse: on vit un rêve éveillé pour le moment par Thomas Veillet

(...)  Volcker a estimé qu'il faut laisser la « prise de risque » aux Hedge Funds et aux sociétés « privées », qui elles, sont libre de spéculer, de gagner des fortunes, d'en perdre et de faire faillite... Mais plus les banques.... Il y a deux ou trois choses qui me gênent dans cette proposition, enfin, si je peux me permettre de donner mon avis.

Logement d'urgence à Gaza par Leila El-Wakil

L'incursion militaire à Gaza en janvier 2009 a laissé plusieurs milliers de personnes sans abri. L'embargo continu sur toute importation de matériaux de construction empêche de trouver une solution conventionnelle pour ces personnes, et, de surcroît, a provoqué un chômage agrandissant (à 47% en septembre) dans tous les secteurs d'une économie dévastée. Une solution la construction en terre, selon l'enseignement de Hassan Fathy. Une première maison-pilote à été remis à ses bénéficiaires au début décembre 2009. Conférence le 11 février à 18h15 à UniDufour salle U 259.

Mauvais affichage des blogs sur Explorer ! Par JF Mabut

Intéressante la note publiée par Leila El-Wakil! Elle signale une conférence le 11 février à 18h15 à Uni Dufour salle U 259 sur la construction en terre à Gaza. Une technique vieille comme le monde, qui est la coqueluche actuelle des architectes branchés, et qui pourrait permettre aussi aux Haïtiens et aux sans abri de la terre de reconstruire un logis de leurs propres mains. Le problème c'est que son billet ne s'affiche pas correctement sur MS Explorer. Au risque donc de me répéter, voici comment rétablir la situation. http://webzine.blog.tdg.ch

 

Les commentaires sont fermés.