20, 21 février: cartons rouges pour deux communes genevoises

Imprimer

vielliard detoure.jpgAntoine Vielliard est en campagne électorale. Il est tête de liste du MODEM pour l'élection de l'assemblée régionale de Rhône-Alpe. Nous la joue-t-il racaille à l'envers? Il a publié ce week-end un billet d'une rare violence, n'hésitant pas à décerner un carton rouge à deux communes genevoises coupables d'avoir construits aucun logement depuis 5 ans. Son billet s'intitule Logements : les communes qui construisent et celles qui ne le font pas! Signalons au politicien savoyard que les communes genevoises n'ont guère de pouvoir en matière d'aménagement du territoire.

Le conseiller municipal de Saint-Julien ne ménage pas le conseiller d'Etat Mark Muller non plus. Trop d'inaction. Trop de promesses non tenues, écrit-il. Trop de mensonges : comme les mensonges de Mark Muller qui en campagne électorale promettait une accélération des livraisons de logements. Hier Le temps annonçait le chiffre pour 2009 : seulement 1230 logements construits à Genève. Il en aurait fallu 5000 pour cesser d'aggraver les problèmes de circulation. Le conseil d'Etat en avait promis seulement 1600, il a augmenté ses objecifs à 2500. Mark Muller en campagne avait promis une imminente accélération arguant des délais de construction. C'est le contraire qui se réalise : une baisse des constructions et une baisse de -28% des mises en chantier. On savait Mark Muller incompétent, on le découvre ce matin malhonnête devant ses électeurs.

Pour le reste un week-end très riche, dont nous vous offrons un florilège ci-dessous et toutes les notes Tribune du wee-end sont là.

 

L'architecte cantonal, patron de l'urbanisme ou "acteur culturel" ? par Pierre Kunz

C'est évidemment le fruit d'une coïncidence amusante mais elle mérite d'être soulignée. La décision prise par le Conseil d'Etat de concrétiser enfin la loi de 1995 instituant la fonction d'architecte cantonal, a été publiée deux jours après que les deux principaux quotidiens genevois ont consacré chacun un long et élogieux article au sujet des deux principales concurrentes de Genève, Lyon et Zurich. (...) Ces deux articles mettent bien en lumière les enjeux qui conditionnent l'avenir de Genève. Notre canton doit absolument s'extraire de sa paralysie et de ses blocages en matière d'urbanisme. Le ou la futur(e) architecte cantonal(e) pourrait grandement contribuer à la renaissance attendue. Encore faut-il que Genève se redonne une vraie gouvernance, que nos autorités retrouvent l'ambition et le volontarisme qui les caractérisaient dans les années 1950-1970 et que la personne désignée à la nouvelle fonction, contrairement à ce qui semble se dessiner, soit considérée autrement par le Conseil d'Etat que comme « un acteur culturel » et comme l'assistant du chef du DCTI.

Assemblée Générale de l'Union des Syndicats des Polices Romandes (USPRO) à Vernayaz par Walter Schlechten

Presque tous les cantons sont en manque d'effectifs, grand nombre de cantons ou de municipalités doivent faire encore plus avec les mêmes moyens à disposition, tous les cantons rencontrent des problèmes identiques suite à l'augmentation de la criminalité, des actes de violence, des délits liés aux trafics de drogues, aux agressions de bandes organisées, aux violences faites contre les policiers. La Fédération Suisse des Fonctionnaires de Police (FSFP) vient de lancer une grande opération nationale intitulée "ça suffit" pour lutter contre celles-ci.

Syndrome de la presse par Philemon Bissig

Il y des années que nous observons le comportement des sportifs avant les épreuves qui les attendent. Forcé de constater que ces sportifs souffrent du syndrome de la Presse. La preuve  cette fois encore est flagrante, Didier Defago laissé pour non qualifié avant la Descente et l'ouverture des jeux...Très Peu sur le charbon ardent des journalistes, que les autres collègues de l'équipe...Lui... il décroche l'or.

Franc-maçonnerie et administration publique par Charly Schwarz

Par leur serment d'assistance à leurs frères francs-maçons, les fonctionnaires francs-maçons ne respectent pas cette obligation. J'estime donc que tous les hauts fonctionnaires, ainsi que les candidats aux élections, doivent signaler leur appartenance à la franc-maçonnerie.

Les HUG plate-forme des pharmas? Par Marie-France de Meuron

Je reçois une invitation par les Hôpitaux Universitaires de Genève pour une formation continue d'une durée de 2 heures en maladies infectieuses. Un professeur spécialisé va nous parler de la « Sécurité des vaccins, quel bilan en 2010? ». Il s'agit déjà d'une dérivation de la connaissance et du traitement des maladies infectieuses mais admettons que les vaccins aient une certaine place dans le sujet. Ce qui m'amène à écrire cette note, c'est que pour 2h de conférence dont on peut déduire le lunch, par une professeure qui reçoit déjà un salaire par les HUG, il ne faille pas moins de onze entreprises pharmaceutiques pour sponsoriser la rencontre, et personne d'autres. On peut en déduire que les HUG, donc l'Etat, offrent leurs locaux pour permettre aux entreprises pharmaceutiques de venir faire de la pub.

Pierre Soulages, le porte-rêves de l'outrenoir par J.-N. Cuénod

Comment peut-on aimer le peintre Pierre Soulages (photo)? En écoutant avec patience la lumière qui s'exfiltre de ses œuvres au noir. Une lumière d'autant plus éclairante qu'elle franchit la toile à la manière d'une contrebandière par les interstices, les striures pratiquées dans la pâte de la couleur noire. (...)Pourquoi cette réticence initiale suivie d'un éblouissement intérieur? Les reproductions photographiques trahissent et pervertissent les tableaux du maître de l'outrenoir. Il faut donc passer cet obstacle pour se confronter avec la toile en direct. Dehors, les truchements!

Théologie négative Bonnefoye, Sartre, Cuénod et Amiel par Rémi Mogenet

Vers le milieu du XXe siècle, la poésie française a adopté une philosophie qui s'est peu à peu imposée: ce que le célèbre poète Yves Bonnefoy nomme une théologie négative. Elle est liée, je crois, à ce qu'énonce Jean-Paul Sartre dans L'Être et le néant, selon quoi l'esprit est pur néant, face à la matière brute, qui relève de l'Existence. Les élans mystiques des poètes, dès lors, devaient s'orienter vers ce pur néant, un néant indescriptible au sein duquel toute image était forcément trompeuse, et c'est ainsi, me semble-t-il, que la poésie moderne a commencé à rejeter l'imagerie glorieuse du romantisme et du symbolisme. Notre ami Jean-Noël Cuénod, qui est poète, est l'héritier de cette tradition, même s'il a fondé son rejet de l'image sur Calvin - citoyenneté genevoise oblige. Le fait est qu'Amiel, nourri lui aussi de calvinisme, n'a jamais rejeté les images en elles-mêmes, mais qu'il a simplement préféré celles qu'il créait à partir de sa propre âme, plutôt que celles de la tradition. La raison en est simple: il n'a jamais assimilé l'Esprit à du pur néant.

Pourquoi on ne doit pas accepter une baisse du taux de conversion du 2ème pilier par Pascal Carlier

Plus de policiers au Grand Conseil, mais pourquoi ? par Sébastien Bertherin

En lisant le projet de Loi du député Deneys, je me suis demandé pourquoi les policiers ne pourraient plus être élus au Grand Conseil en sans démissionner de leur fonction. Je conçois parfaitement qu'il peut-être dur à comprendre pour un citoyen qu'un policier applique les lois et que dans sa fonction de député, puissent également les modifier. Toutefois, si l'on affirme que ces deux fonctions sont incompatibles où est la frontière ?

Le maire PS de Lyon Gérard Collomb va soutenir Frêche mardi à Montpellier par Justino da Oliveira Bango

Avatar, symbole des luttes anticoloniales

Z-BLOGUE Un député grec, la main dans la culotte par Joseph Zisyadis

La presse internationale Vanity Fair et Walt Disney par Dianel Laufer

Adam (6) par Jean-Michel Olivier

Mon bonheur, c'est le foot. Le football est un sport universel. Même les sauvages peuvent y jouer. On organise des matches dans l'allée de palmiers. Parfois avec un vrai ballon de cuir qui va vite et qui est difficile à maîtriser....

Ecouter un présumé terroriste par Hani Ramadan

Pourquoi, sans pourtant adhérer au Hezbollah, aimons-nous Hassan Nasrallah?

Twitter à Genève par Patrick Nouhailler

Il y a un an deja un avion amerrissait sur la rivière Hudson , à New York et Janis Krums se portait au secours des passagers après avoir relayé l'information via twitter , 1 minute après l'évènement. Utilisez-vous twitter ? Si oui pourquoi, qu'en faites vous, avez vous une manière particulière d'uliser ce service,  avez vous des exemples autour de vous de personnes utilisant Twitter dans leur vie personnelle ou professionnelle. Avez-vous déjà été alerté d'évènement sur Genève grâce a Twitter et ceci bien avant que cette information soit diffusée via la radio, presse, télé ?

Presinge: Le Comte s'arrête après 24 ans par D. von Burg

A l'origine du Heimatschutz, une poétesse par Gilbert Salem

Compte-rendu de la réalité iranienne à l'ONU par Micheline Pace

Les rencontres onusiennes concernant l'Iran se sont achevées cette semaine. Au lendemain de son 31e anniversaire, la République islamique d'Iran était invitée à s'expliquer devant le Conseil des droits de l'homme dans le cadre de l'examen périodique universel (EPU). La seule surprise fut l'information relative à une probable candidature pour siéger au dit Conseil ... Un dialogue entre les différentes ethnies d'Iran a été organisé par Interfaith International. Chaque interlocuteur met l'accent sur la violation des droits des minorités et des peuples autochtones composant la société irannienne. Faut-il le rappeler? : l'Iran n'est pas le pays d'un seul peuple. (...) La belle mosaïque de groupes humains vivant ensemble tombe en lambeaux lorsqu'on s'aperçoit que tous ne parlent pas le farsi (persan) et que pour cette raison, l'accès à l'éducation scolaire s'en voit interdit.

ORPHEE et son Eurydice par Danielle Bertola

Splendide concert du Motet de Genève et de l'OrcheStratus Genevensis samedi soir au Victoria Hall.  Le chœur est arrivé  du fond de la salle en chantant, entrée saisissante avec peut-être, le plus beau morceau de cœur composé par Berlioz pour cet opéra romantique.

 

Les commentaires sont fermés.