23 mars: 63,4% d'abstention à Annemasse

Imprimer

régionales 2010 logo.pngJean-Louis Bailly est un résistant. En France voisine, il fait partie des voix critiques à l'égard du développement et du projet d'agglomération franco-valdo genevois. Avec quelques compères, il commente, trop irrégulièrement à mon goût, cette aventure sur le blog http://les3sc.blog.tdg.ch. Son dernier post cible la participation aux dernières élections régionales. 63,4% d'abstention à Annemasse des scores d'abstentions genevois pour tout dire. Qui fâche les Français rarement appelés aux urnes.

Et interpelle Antoine Vielliard, candidat malheureux pour le MoDem, et blogueur émérite qui publie sur portevoix une longue analyse de l'abstention: "Cinq jeunes sur six n'ont pas voté pour les lycées, les trains et l'emploi". A propos on lira ici les résultats Rhône Alpes et des départements de Haute-Savoie de Savoie et de l'Ain et là la liste des 157 élus au parlement régional.

A propos des jeunes en politique, on lira Célian, Aurélie, Guillaume, Adrien, Caroline... ça dépend du quorum! Pourquoi les jeunes ne se présentent-ils pas en tant que parti aux élections? Pour trois raisons dont une peut intéresser la Constituante

 


63,4% d'abstention à Annemasse par jean-Louis Bailly
Les bases du Projet transfrontalier d’agglomération genevoise ne permettent pas d’espérer un développement assurant l’amélioration du cadre de vie des Hauts Savoyards. Ils n’ont pas l’opportunité de donner leur avis , on ne s’étonnera donc pas que dans la zone frontalière l’abstention atteigne des chiffres records ( 63,4% pour Annemasse). La Région étant partie prenante du Projet, on aurait pu s’attendre à ce que les programmes électoraux formulent des exigences de développement durable mettant la démocratie participative au cœur du dispositif. La société civile n’est  présentement écoutée que si elle s’inscrit dans une ligne générale d’approbation.


Cinq jeunes sur six n'ont pas voté pour les lycées, les trains et l'emploi par Antoine Vielliard
Dimanche au bureau de vote j'ai vu une dame âgée. Elle avait deux béquilles. Chaque pas lui coutait une minute d'effort. Elle a passé près de 3 minutes dans l'isoloir pour se débarrasser de ses béquilles, plier le bulletin de vote dans l'enveloppe, ramasser ses béquilles qui étaient tombées et venir difficilement jusqu'à l'urne. Mais elle était là. Quelques minutes plus tard j'ai discuté au bureau de vote avec une amie, elle profitait de la promenade des enfants pour voter et son mari était parti au ski pour la journée. Il n'a pas voté, négligence peut être, désillusion et désintérêt c'est sûr. Cela se retrouve dans les chiffres : seulement 17% de participations chez les 25 à 29 ans pourtant les plus concernés par les compétences de la région. A l'opposé la participation s'élève à 59% chez les 70-79 ans. Dimanche la moitié des votants avaient plus de 50 ans pendant que la moitié des abstentionnistes avaient moins de 37 ans ! Un phénomène qui n'est pas nouveau mais un fossé qui se creuse de plus en plus élections après élections : la jeunesse ne se sent plus partie prenante de nos sociétés vieillissantes. Comment le fossé se creuse de plus en plus entre la politique et la jeunesse ?


A Meyrin, on se presse au portillon par Dominique von Burg
A une année de l'élection, les augures s'attendent à une empoignade mettant aux prises pas moins de six ou sept candidats. Prenons dans l'ordre: parmi les sortants, le démocrate-chrétien Jean-Marc Devaud se représente, le radical Roland Sansonnens non. Chez les socialistes, c'est plus compliqué. Monique Boget avait signalé son intention de renoncer à une troisième législature, et le syndicaliste Jacques Robert s'était mis sur les rangs. Mais à la réflexion, il a renoncé, et il souhaite que Mme Boget se laissera convaincre de repartir pour un tour. Quant aux autres partis...


"Defamation" un documentaire israélien. par Fatima & Zakia
Qu'est-ce que l'antisémitisme, deux générations après l'Holocauste ? Poursuivant son exploration de l'Israël actuel, le réalisateur Yoav Shamir parcourt le monde à la recherche des manifestations modernes de la « plus ancienne haine » Un documentaire qui met la lumière sur la trasmission de la haine et de la peur de l'autre.

Politique sur canapés : L’UMP bat le PS par Jean-Noël Cuénod
« Le Plouc, la gauche caviar n’est plus ce qu’elle était. Plus du tout. » Envoyé par la boutique parisienne de la Tribune de Genève et 24 Heures aux sièges de l’UMP et du PS, mon collègue Mathieu van Berchem a dans la glotte ce spasme enroué que provoque la nostalgie. La défaite des socialistes aux dernières élections régionales se révèle sans appel, ni pourvoi en cassation. Alors que l’UMP, elle, triomphe et met les bouchées doubles.

Cascadeur... par dépit amoureux par Fridolin Wichser
Découvrant sa femme avec son amant dans l'auto familiale, un Croate a pété les plombs et a improvisé un numéro de cascade qui l'a mené... en cellule!

Le MCG-Vernier réclame une politique énergique contre l’insécurité par Thierry Cerutti

Les casseurs de prix allemands pris au piège de la sous-enchère par Jean-Christophe Schwaab

Les commentaires sont fermés.