24 mars: Plan-les-Ouates: un écoquartier plutôt qu'un centre sportif?

Imprimer

deneys new.jpgLe député socialiste Roger Deneys, installé dans une coopérative d'habitation à Plan-les-Ouates lorgne-t-il la Mairie en 2011? On pourrait l'imaginer à la lecture de l'analyse pointue qu'il a publée ce matin sur son blog A Genève et ailleurs, à propos de l'urbanisation de sa nouvelle commune. Plan-les-Ouates, en effet, comme Lancy, Onex, Vernier, Meyrin, les Trois Chênes sont des villes qui n'ont pas d'âme, pas de centre, pas un lacis de rue commerçante et de bistrots ou l'on se retrouve. Ce ne sont que des banlieues, des alignements d'immeubles dortoirs.

"Alors qu’une majorité du Grand Conseil s’apprête à voter le déclassement de la plaine de l’Aire dans les prochaines semaines, écrit Roger Deneys, de nombreuses oppositions s’élèvent déjà, notamment en raison des projets mégalomanes de la commune de Plan-les-Ouates. Un premier débat organisé par l'association des intérêts de Plan-les-Ouates (AIPLO) a lieu ce mercredi soir à la salle communale de Plan-les-Ouates . Habitant depuis bientôt 4 ans à Plan-les-Ouates, commune aux moyens considérables, je dois dire que je suis assez sidéré par la médiocrité de son urbanisation, notamment dans le quartier où j’habite, celui du Vélodrome.  Espérons qu'il nous donnera quelques échos de cette soirée demain dans son blog. A lire sur http://rogerdeneys.blog.tdg.ch

Dans une année, nous connaîtrons les noms des conseillers municipaux pour la législature 2011-2015. A Carouge, à Thônex (lire ci-dessous), dans toutes les communes genevoises, les comités électoraux s'agitent et les ambitions s'éveillent. N'hésitez pas à nous écrire à blog@tdg.ch pour nous faire part de vos informations. Nous les publierons dans le blog webmairies2011!

Les municipales c'est bien, mais d'autres blogueurs s'intéressent au global: aux permis pour les apptrentis clandestins, à la migration des Sénégalais formés vers le nord.

Quartier de la Tambourine...où va-t-on ?! par le PDC de Carouge
Une absence d’aménagement extérieur, des routes sans trottoir, des voitures qui passent au travers de ce quartier pour éviter les bouchons, des enfants qui vont à l’école à leur risque et péril. Pas de magasins, pas de place publique, peu ou pas de verdure entre les barres d’immeubles.


La traversée du lac et l'aménagement à Thônex par Ashwani Singh
Depuis les élections de l'automne 2009 et le discours de Saint-Pierre en décembre, on n'avait guerre entendu nos élus sur le sujet de la traversée du lac. Or dans une interview parue aujourd'hui dans la Tribune, Michèle Künzler affirme que la "traversée n’existera pas avant vingt-cinq ans". S'agit-il de la position officielle du Conseil d'Etat, de la volonté politique de Mme Künzler ou du simple avis personnel de cette dernière?

Assises pour le droit à la formation scolaire et professionnelle : dessine-moi un sans-papiers ! par Djemâa Chraïti
Combien de sans-papiers en Suisse. Quelques chiffres flous , tout et son contraire. 100'000 ou 300'000  ? Posons la question différemment. Combien de familles suisses , de personnes âgées et invalides ont besoin d'un sans-papiers .L'Italie a osé  regarder les choses sous cet angle et répond une famille sur sept. Un constat révélateur et qui a permis des régularisations en masse de badante (auxiliaires de vie )  entre 300'000 et 400'000 .  Et qu'en est-il en Suisse ? Quand osera-t-on lever ce voile sur les besoins d'une économie domestique qui se sert auprès des sans-papiers.

Ruée vers l’Occident des médecins et infirmiers sénégalais.
par Gorgui Ndoye
Le taux net d'émigration au Sénégal est estimé de 1,7 migrant pour 1 000 habitants pour la période 2005-2010. Au regard des données disponibles dans le Profil migratoire du Sénégal présenté, hier, à Genève par l'Oim, le nombre d'émigrants sénégalais est estimé à 479 515. Les pays de destination principaux sont la Gambie (20 %), la France (18 %), l'Italie (10 %), la Mauritanie (8 %), l'Allemagne (5 %) et le Ghana (5 %). Les rapatriements de fonds sont, eux, passés de 233 millions de dollars en 2000 à 1,192 milliard en 2007, alors que la fuite des cerveaux s'est répandue dans les professions médicales.

Crazyfinance par Antonio Pellegrino
Si maintenant même les acteurs de l’argent s’ennuient à en bailler aux corneilles c’est qu’il y a vraiment un problème ! D’accord, heureusement qu’il y a « euro » pour mettre un peu de piment dans cette soupe fade et nauséabonde me direz-vous. Enfin bref, il semble qu’un certain nombre d’économistes et de financiers, sourire aux lèvres, soient penchés sur leur balcon à attendre la prochaine mais peu probable « grande catastrophe monétaire » européenne. Tandis qu’à Dubaï ; « pas de nouvelle donc bonne nouvelle », tout semble réglé, les déficits épongés, de l’histoire ancienne quoi… Rien de tout cela, le boomerang doit encore revenir ! 
France Nicolas Sarkozy reprend la main http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2010/03/24/nicolas-sarkozy-reprend-la-main.html

Où es-tu Liberté d'expression ? par Patrick Lussi
Les minorités politiques, religieuses, ethniques s’arrogent le droit de demander la suppression des modes de vie, de pensées et autres des autochtones majoritaires pour imposer leurs pratiques coutumières.

Mesures d’économie dans les transports régionaux: pétition par Alain Rouiller
Aujourd’hui, environ 1300 lignes de transports publics régionaux perçoivent des indemnités de la Confédération. Un septième d’entre elles – environ 160 lignes – seront mises en péril par le programme d’économie du Conseil fédéral. Il s’agit principalement de lignes de bus et de CarPostal dans des régions périphériques.

Drogue Le MCG demande la fermeture de « Quai 9 » centre d’injection pour drogués !
par Eric Stauffer

Bastien Chesaux présente sa nouvelle monture par Jérôme Ducret
Le pilote de Bemont-sur-Lausanne a présenté ce matin la Honda CBR 600 avec laquelle il disputera dès ce week-end le championnat du monde supersport.

A propos de la Remp: des chiffres et des mots par Alain Hubler
(...)  Les chiffres des lecteurs qui ont été publiés par l’institut REMP et que l’on retrouvait hier dans nos canards. Des chiffres plutôt malmenés car soigneusement sélectionnés ou pris en compte sur des intervalles de temps variables en fonction des besoins. Lectorat Suisse romande 2008-2009Le seul journal qui publie une liste relativement exhaustive des «indicateurs de performance» de la presse romande est La Liberté qui propose une infographie (voir ci-contre) claire établie par l’ATS. Cette infographie montre que les journaux régionaux ou/et petits progressent alors que les grands journaux régressent en termes de lecteurs. (...)

Premier livre écrit par une femme qui ne soit pas de soumission par Caroline Dess

Les liens secrets de la vraie vie par Jean-Louis Kuffer
C’est une espèce de rêve éveillé que le dernier roman de Rose-Marie Pagnard, autant et plus encore que les précédents, tels Dans la forêt la mort s’amuse, Revenez chères images, revenez et Le conservatoire d’amour, où la frontière entre réalité terre à terre et projections imaginaires, personnages apparemment ordinaires et créatures de fantaisie s’estompait déjà sur fond de dramaturgie frottée d’onirisme, parfois au bord du fantastique. Or, ces composantes se trouvent encore accentuées dans Le motif du rameau et autres liens invisibles, dont la stylisation « japonaise » accentue le mélange d’étrangeté et de grâce, dans un climat visuel d’une constante proximité avec l’atmosphère des peintures de René Myrha.

Gérard Rabaey va me manquer par David Moginier
Bien sûr, Gérard Rabaey sera encore à son Pont de Brent jusqu'à la fin de l'année. Bien sûr, Stéphane Décotterd, son second et futur successeur, a tous les atouts pour le remplacer. N'empêche que je ne peux m'empêcher d'avoir déjà une bouffée de nostalgie pour ce lieu magique et ses propriétaires hors norme. Regardez l'image ci-contre, c'est le Café du Pont, à l'époque où les Rabaey l'ont racheté 300 000 francs. Il fallait oser.


Les nouvelles indulgences
par Jean-Pierre Zrÿd
Il semble qu'aujourd'hui l'achat de biens de consommation écologiques (verts ou BIO) constitue une forme moderne de l'Indulgence. Elle garanti, contre une prestation dument monnayée, un nettoyage efficace et rédempteur de la conscience. Le numéro de février du magazine de la FRC relève effectivement que les grands distributeurs ne se gênent pas pour s'accorder une marge bénéficiaire sur les produits dits « BIO » au détriment du consommateur et sans contrepartie équivalente pour le  producteur.

Commentaires

  • Un politicien qui ne serait pas avide de pouvoir et d'argent, ça n'existe pas!

Les commentaires sont fermés.