29 mars: Judéophobie et islamophobie : Les habits neufs de l'antisémitisme

Imprimer

holenweg.jpgLe rapport de la CICAD fait couler un peu d'encre dans les blogs de la Tribune. On lira donc Judéophobie et islamophobie : Les habits neufs de l'antisémitisme, un billet de Pascal Holenweg après celui que j'ai eu l'occasion de consacrer au sujet samedi. J'ai eu de vive voix aussi l'occasion d'en débattre avec quelques journalistes chevronnés qui, à la lecture notamment des exemples donnés par Le Courrier, se demandent à quel jeu joue l'organisation à faire flèche de tout bois.

L'autre jeu qui inspire les blogueurs est celui du chat Kadhafi avec la souris suisse. Le Conseil fédéral déshonore la Suisse écrit Philippe Barraud.

Troisième sujet de ce 29 mars, la question de l'emploi, vu de France voisine ou vu des cadres qui en subissent le carcan plus ou moins volontairement: BDSM au travail écrit Alain Hubler. La promotion économique du canton de Genève agit comme une destruction économique de l'activité propre du Genevois français, écrit Antoine Vielliard.

Judéophobie et islamophobie : Les habits neufs de l'antisémitisme par Pascal Holenweg
La « Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation » a répertorié 153 actes  « antisémites »  en Suisse en 2009. La CICAD ne se préoccupant pas plus de la version islamophobe de l'antisémitisme que Dieudonné de sa version judéophobe, on ne s'étonnera pas de ne trouver dans sa liste aucun acte islamophobe, pas même l'interdiction des minarets et les affiches udécistes, reprenant contre les musulmans la rhétorique graphique des affiches antijuives des années trente. La CICAD est d'ailleurs assez aventureuse en considérant comme une manifestation d'antisémitisme « le fait de dresser des comparaisons entre la politique israélienne et celle des nazis ». Or si de telles comparaisons relèvent du crétinisme historique, elle ne relèvent pas de l'antisémitisme. A force de crier au loup sans que le loup y soit, plus personne ne prête l'oreille au cri lorsque le loup y est : dénoncer de l'antisémitisme là où il n'est pas finit par empêcher de le combattre là où il est, ici et maintenant, non plus seulement dans le persistance de l'antijudiaïsme mais dans la progression de l'ismamophobie. L'antisémitisme n'a pas disparu, il a seulement changé de  « sémites » .

Le Conseil fédéral déshonore la Suisse par Philippe Barraud
Jusqu’à quand la Suisse se laissera-t-elle humilier par le brigand de Tripoli? Lâchée, sans surprise, par l’UE, elle doit maintenant défendre son honneur, et arrêter se coucher. Elle le doit au peuple suisse.

Quand "César s'avilit", l'Occident se meurt ! par Patrick Lussi
Que pensent les citoyens libres, démocrates et laïques, quand ils voient le premier ministre d'un grand pays européen, nommons le : l'Italie, s'avilir en baisant la main d'un colonel ennemi de l'Occident ?

Pâque juive et Pâques chrétiennes… par Maurice-Ruben Hayoun
Ce lundi soir, les juifs du monde entier célébreront la fête de Pessah et consommeront, sept jours durant, du pain azyme, la matsa. Cette célébration qui fusionna jadis avec la fête du pain azyme (hag ha-matsot) marque la la sortie d’Egypte, l’Exode, qui constitue le premier événement national du peuple hébreu en tant que tel. Il n’en existe pas de plus ancien. Dans la liturgie juive, deux faits marquants reviennent constamment : la création de l’univers et la sortie d’Egypte.

BDSM au travail par Alain Hubler
Jusqu’à aujourd’hui, je pensais que, dans les relations de travail avec un employeur, les obligations du travailleur se limitaient à exécuter, en personne, son travail avec soin, à ne pas faire concurrence à son employeur ou à le léser ou encore à ne pas révéler des secrets d’affaires ou de fabrication et enfin à accepter d’effectuer des heures supplémentaires si elles sont exigibles de bonne foi. Je me suis trompé sur toute la ligne. (...) Robert Half relayé par Pierre-Henri Badel dans business-leader.ch donne donc quelques recommandations pour éviter au travailleur lambda de se faire virer à la première occasion.

Des emplois dans le Genevois français par Antoine Vielliard
(...) Pour une multinationale, s'installer dans le Genevois français est encore moins attractif que de s'installer dans la Creuse, ce qu'aucune ne songe à faire. (...) En faisant venir 10 000 personnes par an dans le Genevois franco-suisse et en ne construisant que 1230 logements en 2009, Genève contribue à empêcher le développement économique du Genevois français. La promotion économique du canton de Genève agit comme une destruction économique de l'activité propre du Genevois français. (...) Certains estiment que seuls les emplois à forte valeur ajoutée sont nobles ! C'est du snobisme. Les profils des personnes sans emploi demandent au contraire de créér en priorité des emplois de faible qualification. L'objectif de la politique économique n'est pas de faire venir de nouveaux cadres, mais bien plutôt de créer des emplois pour les chômeurs actuels qui sont des jeunes et des séniors. La création de seulement 15 emplois à forte valeur ajoutée aux laboratoires Fabre à Saint Julien a coûté cher en subventions publiques (cession d'un terrain municipal en particulier). Dans notre région, ce ne sont pas les chercheurs qui sont les plus durement frappés par le chômage. Enfin, il y a un constat plutôt original à faire des discussions que nous avons pu avoir avec les employeurs : le droit du travail français pourrait bien devenir un avantage concurrentiel pour recruter les nouvelles générations.

La Voie du Guerrier en action par Nicolas D. Chauvet
Jean-Paul est cadre supérieur d'une grande entreprise multinationale. Comme la plupart de ses collègues, il vit travaille dans un stress intense et effectue de longues heures hebdomadaires. (...) Jean-Paul vient d'avoir une vive altercation avec l'un de ses collègues cadre supérieur comme lui. (...) Il se pose la question de réparer le dommage auprès de son collègue. Notre conversation s'oriente alors sur un autre concept du Bushidô, celui de responsabilité, qui stipule que le guerrier choisit de faire, alors que l'homme ordinaire doit faire. Je lui rappelle aussi les principes enseignés aux aspirants officiers de l'académie militaire de West Point. A leur arrivée, on leur dit que lorsque l'on leur pose une question, il n'y a que quatre réponses autorisées: - Yes Sir. - No Sir. - I don't understand Sir. - No excuse Sir.

Maladies délaissées: que fait l'OMS... par Bertrand Buchs
Leishmaniose viscérale (deuxième parasitose mortelle après le paludisme), maladie du sommeil, maladie de Chagas (8 millions de personnes infectées en Amérique latine par ce parasite),.ulcère de Buruli… Sur 1556 nouveaux médicaments mis sur le marché entre 1975 et 2004, seuls 21 (1.3 %) ont été mis au point pour des maladies tropicales et la tuberculose, alors qu’elles représentent 11.4 % des maladies dans le monde. Chiffres qui font peur, qui donnent à réfléchir. Chiffres qui ont été rappelés dans un article du Monde. Le problème, c’est que l’OMS ne fait pas grand chose.

307'500'000 de clowns par Stéphane Valente
618 jours qu'un innocent paie pour une affaire ubuesque. (...) Combien de fois, avons nous cédé aux exigences de Tripoli pour recevoir en contre partie un grand... un grand... rien. Nous étions devenus la risée de l'Europe, et plus largement du monde car menés en bateau par un pays de 5'500'000 d'habitants, dirigé par un Seigneur, qui malgré ses 59 milliards de US $ de produit intérieur brut est le plus à la traîne en terme d'installations et d'infrastructures... pas même une autoroute... Jusqu'à ce samedi de grâce 27 mars 2010, je me sentais seul au milieu de l'Europe, comme un clown, sous un chapiteau vide... Mais Z'heureusement, grâce à la belle et magnifique Europe dont tout le monde nous vantait les mérites, la force, l'union, aujourd'hui... j'ai la tête dehors et regarde le ciel... sous le grand chapiteau européen... Maintenant j'ai été rejoint par 300'000'000 de clowns... Grâce à Bruxelles et à sa Présidence, ses diplomates émérites, mon chapiteau n'est plus vide, 300 millions de citoyens européens sont devenus, comme moi...

L'idole des jeunes à J -2: l'Etat providence Par JF Mabut
Jeunes et déjà dépendants de l'Etat providence? C'est le sentiment, sans doute un  peu brutal, que l'on peut ressentir à la lecture des doléances que le Groupement genevois des associations de jeunesse dépose ce matin sur le Bureau de la Constituante, deux jours avant la clôture fixée par la noble Assemblée pour recevoir les pétitions et autres propositions citoyennes. Sans doute conscient de ces questions, les jeunes du GLAJ ont décidé de s'associer à la plateforme des associations d'aînés de Genève pour réclamer de concert une prise en compte de la dimension intergénérationnelle dans la Constitution genevoise.

Commentaires

  • Genève a modifié sa loi afin de permettre que soit édifié un cimetière juif, le cimetière juif de Veyrier, qui aujourd'hui s'étend en Suisse.

    Les cimetières musulmans, chrétiens, catholiques, athées demeurent prohibés.

    De quels -phobie s'agit-il ?

Les commentaires sont fermés.