28 avril: Quizzzzzzzzzzzz par Pierre Losio

Imprimer

losio.jpgQuizzzzzzzzzzzz :Tu m'dis pas ça ....... Pierre Losio est un drôle d'oiseau. Le député vert, habitant des Pâquis, a son quant-à-soi. Voilà que pour alléger le poids des jours, il nous propose un quizz. ça tombe bien , car je suis pour ma part convaincu que les journaux doivent réinventer l'art d'informer et que le quizz pourrait être une des formes nouvelles d'apprendre des choses.

La livraison de ce jour de la blogosphère de la Tribune est riche et variée. Cliquez sur les Lire la suite puis sur chaque titre - c'est un lien hypertexte - qui vous conduit droit sur le blog ad hoc.

 

Quizzzzzzzzzzzz :Tu m'dis pas ça ....... par Pierre Losio
Lu ou entendu de ci, de là…..tout est authentique.
Retrouvez l’auteur de chacune de ces phrases et gagnez un week-end à Culoz pour deux personnes. Une des phrases: Ecrire la vérité nous rend libre. Jouez sur toutpasse.blog.tdg.ch

Comme quoi quand ça veut baisser. Ben ça baisse. par Thomas Veillet

Les dernières heures de l'Europe par Stéphane Montabert
La cessation de paiement de la Grèce est désormais certaine. Aucune gesticulation d'un quelconque leader de l'Union Européene ne suffira à calmer la crise: le Verbe s'efface devant la réalité économique pitoyable de la Grèce. Les gens qui prêtent à la Grèce sur 10 ans ne sont pas sûr de retrouver leur mise, et les rendements qu'ils exigent s'en ressentent. A quel taux prêteriez-vous à un cousin flambeur poursuivi par les huissiers? Le visage du continent européen va en être modifié pour toujours.

Uli et les chers camarades par Pascal Décaillet
On aime ou non Uli Windisch, on apprécie ou non ses idées, ça n’est pas ici la question. La question, c’est la chasse aux sorcières dont fut victime cet homme, l’an dernier, de la part de certaines personnalités socialistes bien précises, au premier plan desquelles Christian Levrat, pour avoir publié dans le Nouvelliste, le 14 mai 2009, une chronique intitulée : « Notre ennemi : le socialisme de la démagogie et des bas instincts ». Chronique certes assassine, j’ai déjà écrit que je n’aurais pas utilisé ces mots-là, mais enfin chronique, expression libre d’une idée, dans le champ éditorial de Suisse romande, avec l’indépendance que donne le statut de chroniqueur externe dans les colonnes d’un journal. J’ai lu dimanche après-midi, d’une traite, le livre que vient de consacrer, juste un an après les faits, le principal intéressé à sa propre affaire. Le constat, textes et documents à l’appui, est encore plus dévastateur que le sentiment qui était mien au moment des faits, où j’avais plusieurs fois pris la plume pour défendre Uli Windisch : au plus haut niveau du parti socialiste suisse, on a voulu sa peau. On a ourdi, tramé, écrit des lettres derrière son dos, mis la pression, demandé sa tête.

L'état de santé des enfants non vaccinés par Marie-France de Meuron
« Deux titres ont attiré mon attention dans le Courrier du 21 avril: "Les p'tits toussent (presque) tous: un enfant sur trois souffre de bronchite obstructive ou asthmatique". Et plus loin : "Novartis débute en fanfare". En effet cette industrie pharmaceutique annonce un bénéfice net cette année de 3,1 milliards de FCH, dû principalement aux ventes du vaccin contre la grippe A H1N1. Y aurait-il un lien entre les deux informations? L'industrie pharmaceutique s'essouffle un peu à imaginer des médicaments pour les gens malades. Les gens en bonne santé à vacciner sont un public plus sûr. Nos bébés ont pour la plupart échappé à la vaccination A H1N1, mais pas aux vaccins rituels de la petite enfance.

Babar est de retour par Philippe Joye
Je me réjouis, écrit longuement l'ancien conseiller d'Etat dans son blog en réponse à un commentaire signé Pierre-Alain Laurent, de voir votre projet de Pont intégré dans, non pas, la Genève au sens étroit du terme, mais dans la Genève du futur,  Franco Valdo Genevoise, qui transforme Genève  et ses 252 km2 actuels un Canton Ville, comme Bâle, et qui va  devenir Genève, un Canton Campagne de 1212 km2, franco valdo genevois grâce à l'intelligence des Français et Vaudois qui on comprit l'intérêt d'un regroupement  régional, si nous voulons  tout bonnement survivre. La Région transfrontalière ne pourra se réaliser que si les Vaudois, les Français et les Genevois, savent que les trois groupes doivent être égaux entre eux, et que, si, maintenant, les Français sont plus demandeurs, dans 4 ans, les Vaudois et les Genevois seront très contents de trouver des terrains  pour construire des usines, des villas, des quartiers d'habitation etc. qui deviennent des valeurs d'échange irremplaçables pour nous. Un billet où l'on apprend comment Philippe Joye a terminé sa carrière militaire à dos d'éléphant et y a perdu les nouilles de colonel.

Insolence
Par Antonin Moeri
Il y a quelques années, Eric Reinhardt nous proposait aux Editions Stock un livre singulier. Etait-ce un roman?  (...) Raconter ce qui se passe dans ce livre n’offre strictement aucun intérêt. En effet plane sur ces pages une ironie qui désarçonne le lecteur. Tout est mis en dérision par l’incertitude et un  rire gloussant de poule sardonique: la vie conjugale et familiale de Jean-Jacques, le commerce avec ses semblables, ses allées et venues dans la rue, dans les couloirs de la big firme ou dans ceux de son immeuble d’habitation, son rapport aux mots et aux choses que ceux-ci désignent, ses éjaculations jubilatoires sur les lunettes en écaille de l’épouse fatiguée fatiguée fatiguée. (...) Reinhardt ne conçoit pas le langage comme un outil pour décrire les choses, les sentiments, les paysages, les personnages. Il le conçoit comme une possibilité de dissoudre les vérités communes et les représentations qui permettent aux gens de vivre.

Care: le bonheur obligatoire, ou la progression de l’Etat-Mère par John Goetelen

Si vous n’êtes pas encore familier avec le mot «care», c’est de l’anglais. C’est un mot qui a plusieurs sens. On peut citer comme traduction: le soin, la prise en charge, s’occuper, prendre soin de, se charger de, et contient aussi les aides thérapeutiques et plus loin la notion de soucis. C’est aussi le mot emblématique d’un courant issu du féminisme radical dans les années 80. (...) Le but de ce féminisme qui tape sur le masculin sans que personne n’ait le courage de s’y opposer est bien là: imposer peu à peu une société matriarcale et maternante, déresponsabilisante, surveillée par l’Etat-Mère.
Un monde sans génétique ? par André Langaney La génétique, avant d’exister en tant que science, organisait la vie depuis ses débuts. Nos ancêtres humains en font, sans le savoir, depuis au moins quinze mille ans… Pour ses applications, comme l’électricité, l’automobile ou le nucléaire, la génétique peut le pire, mais aussi le meilleur ! http://alanganey.blog.tdg.ch/archive/2010/04/28/un-monde-sans-genetique-ii.html

«Fous-toi de ça, vois grand!» par Gilbert Salem
Maurice Pittet (1937-1999), un ami peintre de la vallée de Joux, qui était de tempérament férocement (presque joyeusement…) atrabilaire, m’expliquait qu’il parvenait à s’extirper de ses ruminations ténébreuses et du marasme où le plongeaient les soucis les plus quotidiens, les plus prosaïques, en se criant à lui-même: «Fous-toi de ça, vois grand!». Ce rêve icarien peut heureusement se réaliser

Le secret d'Irène par Jean-Louis Kuffer
Alain Cavalier est probablement le seul poète de cinéma, à l’heure qu’il est, à pouvoir faire parler une couette comme dans Irène. Et que dit-elle, cette conne de couette ?

la Guinness par Denis Martin
L'explication de ce produit par Ennio Cantergianni (ingénieur en sciences alimentaires ). La vision de la Guinness par Denis Martin et son équipe: Une chope de " Guinness croustillante "

Honda tune votre future CB 1000 pour 800 francs
par Jérôme Ducret

Le secret suisse: nouvelle version par Haykel Ezzeddine
A qui profite cette transparence non dénudée d’arrière pensée? Pourquoi assiste t-on à un tel déballement dans un pays qui s’est fait connaître par sa discrétion et sa légendaire neutralité? Plus rien n’échappe à la vigilance du citoyen! Une vedette internationale de la trempe de Rihanna (22 ans) vient jouer à guichets fermés à l’Arena et voilà que toute la planète people est au courant de ses moindres caprices. Bien avant qu’elle ne prenne le micro on sait tout de son séjour dans la cité de Calvin. Le cahier des charges de son voyage genevois est disponible sur internet. Qui a vendu la mèche?

Décroissance ou développement durable ? par Julien Cart
Le Réseau Objection de Croissance-Genève (ROC-GE), l'Association des Etudiant-e-s en Science Politique et Relations Internationales (AESPRI) et EcoAttitude ont le plaisir de vous convier à une Conférence-débat jeudi 29 avril à 20h à Genève (Uni-Mail).

Qu'est-ce qui menace l'Europe? par JF Mabut
Les Midis de l'Europe accueillent ce jeudi midi dans Les Salons (6 rue Bartholoni, Genève) Frank Tetart. Le géopolitologue, rédacteur en chef du Magazine diplomatique, évoquera le thème "Nationalismes régionaux en Europe : facteur de fragmentation étatique ?" Un paradoxe? Frank Tétart est aussi, dit sa note sur wikipedia, "l'un des co-auteurs de l'émission Le Dessous des Cartes[2], émission diffusée sur Arte et créé par Jean-Christophe Victor, et des deux atlas.

"Nous, indigènes du Xingu, nous ne voulons pas Belo Monte" par Bernard Comoli
La presse internationale a largement fait état du choix des autorités brésiliennes de confier au consortium Norte Energia, la construction, sur le Rio Xingu, du barrage Belo Monte et les ouvrages qui lui sont associés. La décision a été prise le 20 avril, au lendemain de la "Journée de l'Indien". Depuis une trentaine d'années, les peuples indigènes de cette région s'opposent à cet ouvrage.

Les commentaires sont fermés.