12-13 mai: Drame de l’A1: pourquoi ce changement de cap?

Imprimer

drame de l'a1 chronique de Cornu.jpgDrame de l’A1: pourquoi ce changement de cap? La question a été posée à Daniel Cornu. L’information (sélectionnée par Google et ) s’écrit au jour le jour, elle se lit dans la durée, répond le médiateur des éditions Edipresse (Tribune de Genève, 24 Heures, Le Matin).  On lira ci-dessous l'essentiel de son analyse. Un clic sur le titre donne accès direct au blog du médiateur.

Drame de l’A1: pourquoi ce changement de cap? par Daniel Cornu
Le dimanche 18 avril dans le tunnel autoroutier de Sévaz (Fribourg): à bord d’une voiture volée, un jeune homme de dix-huit ans est mortellement blessé par un policier vaudois; (...) Au terme d’un récent exposé sur «La médiation dans le domaine de la presse», dans l’immeuble bleu de la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI), une auditrice m’a demandé ce qui avait conduit les journaux à changer d’attitude sur ce drame. J’ai rendu sur le champ une réponse sommaire. La réaction initiale des journaux s’explique par la perception immédiate d’une disproportion entre un délit présumé (un vol de voitures) et l’issue d’une course-poursuite (la mort par balle d’un jeune homme). C’est ce sentiment qu’exprime aussitôt Le Matin par son titre «Mort pour une voiture» (19 avril). Par la suite, les développements de l’affaire et les progrès de l’enquête conduisent les journaux à intégrer d’autres éléments et à composer un tableau effectivement plus nuancé. D’où le changement évoqué. La question mérite néanmoins un examen plus détaillé.  (...) L’information s’écrit au jour le jour, elle se lit dans la durée. Le surlendemain déjà, le journal apporte des faits nouveaux, il s’intéresse à la sous-traitance de la délinquance dans les banlieues françaises, par des réseaux organisés. Plus encore, deux semaines ne sont pas passées que des révélations sont publiées sur des méfaits attribués aux jumeaux. Le journal passe alors d’une compassion affichée pour la victime et sa famille à des révélations sans fard sur le passé délictueux des deux frères. En ouverture de l’article paru le 5 mai, quelques mots le disent bien: «Beau, sportif, travailleur, ne buvait pas, ne fumait pas… On lui aurait donné le bon Dieu sans confession. Sébastien (…) est décrit par les siens sous les traits d’un ange. Il avait aussi un autre visage, beaucoup moins reluisant».

Piétonisation dans l’hyper centre ville par Fabienne Gautier
Le commerce genevois ne s’oppose pas à la piétonisation de rues dans l’hyper centre, il y est même favorable. (...) Le commerce genevois souhaite rapidement voir de la part des Autorités cantonales et municipales, une politique commune des déplacements et stationnement qui passe par un plan directeur cantonal de la mobilité et du stationnement. Nous ne voulons pas de mesures prises au coup par coup, pas de saucissonnage de la mobilité.

Prendre un enfant par la main... par Pascal Holenweg
En 2006, pourtant, le deuxième rapport quadriennal du BIT était encourageant. Partout dans le monde, le travail des enfants était en fort recul et une éradication complète de ces pires formes pouvait être envisagée par le BIT à l'horizon 2016. Quatre ans plus tard, l'optimisme s'est dissout dans la réalité, sans même que l'on tienne compte des effets de la crise économique mondiale : le nombre d'enfants travaillant dans le monde est passé de 222 à 215 millions, soit une baisse de 3% seulement entre 2004 et 2008, souligne le BIT dans sont troisième rapport quadriennal intitulé « Accélérer l'action contre le travail des enfants ».

Autisme : n’attendez pas la puberté…
par Marie-Jeanne Accietto
Patrick Elouard, psychologue, directeur du CCIFA 64(1), « hormis quelques rares cas de syndromes d’Asperger et d’autistes de haut niveau, le désir sexuel ne peut aboutir alors qu’à la masturbation. » Or cette pratique induit parfois des comportements socialement inadaptés tant il est difficile pour un autiste de discerner ce qu’il peut faire ou ne pas faire : un adolescent qui se masturbe en public par exemple (dans un magasin, une salle de classe). « Ne punissez pas votre enfant », recommande Patrick Elouard, « expliquez-lui que ce n’est pas admis dans cet endroit, mais qu’il existe des endroits et des moments appropriés (la chambre, la salle de bain). Selon son mode de communication (pictogrammes, images), mettez en place un signal qui associera un lieu et un moment dédiés à la masturbation ». Comment préparez votre enfant à cette métamorphose ? Comment éviter les comportements socialement inadaptés ? S’il se fait mal, comment réagir ? Vers qui se tourner ?

La loi serait-elle interprétée… par André Duval 
Suite à mon précédent billet et certains commentaires dont il a fait l’objet, je constate avec étonnement combien on peut interpréter un texte de loi. (...) Il n’y a donc pas photo, le DIP est tout simplement hors la loi.

Petition Réamenagement Carouge par Raie Manta Le réaménagement de la rue Jacques-Dalphin, un massacre inutile de l'environnement, une menace pour la tranquilité et la sécurité. http://reamenagementcarouge.blog.tdg.ch/archive/2010/05/12/petition-reamenagement-carouge.html

Nouvelle attaque contre un bus en France: comment gérer l’Etat sauvage? par John Goetelen

Bonne nouvelle ! par Bertrand Buchs
Le premier vaccin contre le cancer a été approuvé par l’administration américaine. L’idée est d’utiliser ses propres cellules pour combattre cette terrible maladie. La méthode : prélever des cellules immunitaires, les mettre en contact avec une protéine produite par le cancer et les réinjecter. Pas simple, début modeste, testé dans des cas graves de cancer de la prostate. L’effet, 4 mois de survie supplémentaire. Il faut maintenant améliorer la méthode, la rendre plus simple à utiliser. L’hypothèse de travail est très intéressante. Fini les traitements, type « bombe atomique ». On tue tout, même les cellules saines. Le génie génétique permet de cibler précisément les cellules malignes pour les détruire.

Rencontres culinaires " partager la connaissance "
par Denis Martin
Ces deux citations de " Nicholas Kurti et Hervé This " sont la base, le moteur et l'essence de la cuisine de Denis Martin et surtout le fruit de la collaboration actuelle avec Ennio Cantergianni ( ingénieur en sciences alimentaires ), le fruit de nos passions.

Des tilleuls ou des statues tribales ? par Thierry Piguet
(...) Je reste foncièrement démocrate et mon combat implique tous les jours la défense des droits et des valeurs sociales, de la liberté d’être, de penser et de dire. Mais, j’avoue que je deviens parfois perplexe sur certaines initiatives citoyennes – alors qu’elles ressortent du droit le plus fondamental – quand elles démantèlent sciemment toute forme d’avancée et de progrès culturels.

La France lève le voile par Fabiano Forte
Le débat sur une résolution (déclaration d’intention) autour de l’interdiction de la burqua en France n’a pas donné lieu à une foire d’empoigne, à des dérapages populistes ou islamophobes. bien au contraire...

Sombre bilan de la politique du logement; pourtant ils persistent ... par Pierre Kunz
La législation à l’origine de la pénurie a connu au cours des deux dernières décennies ses deux « sommets » de démagogie et de tromperie populaire. Il s’agit de l’inscription en 1992 dans la constitution d’un article 10 A « garantissant le droit au logement » et, voici quelques années, de l’introduction dans notre chartre fondamentale du référendum obligatoire sur toute modification législative touchant le secteur du logement. Des démarches qui n’ont fait qu’accentuer la pénurie. yves albrecht commente: "Votre analyse est sans doute exacte. Toutefois, elle omet un facteur important. Ce ne sont pas les seuls milieux proches des "locataires" qui profitent de cette pénurie, mais aussi les milieux immobiliers.(...) "

Blogueurs, faites le ménage! par JF Mabut
La qualité des blogs Tribune dépend aussi de votre vigilance concernant les commentaires. Ce petit message pour vous rappeler amis blogueurs que vous disposez depuis peu de la faculté de valider ou de refuser un commentaire indélicat ou hors propos à partir du courriel que vous recevez. J'en explique le fonctionnement sur

Commentaires

  • Au sujet du drame A1, ceci prouve de nouveaux que les journalistes ne font plus leur travail comme il faut. Ils sont poussés par l'avidité du scoop.

Les commentaires sont fermés.