25 juin: Merci la Nati

Imprimer

nati mondial.jpgMerci la Nati, écrit Haykel Ezzeddine. La Suisse quitte le Mondial avec un seul but marqué. C’est tout dire ! On ne mérite pas d’aller plus loin et surtout de jouer contre le Brésil. Bilan mitigé, retour prématuré, tout un peuple est affligé par ce résultat. Mais disons Merci à cette équipe qui nous a donné l’espace de ce premier tour l'espoir de croire que la petite Suisse peut rivaliser avec les géants du foot mondial.

Faites un petit tour sur le blog photo de Laurent Guiraud. Une photo par jour, presque une oeuvre qu'on regarde comme un album souvenir

Bonne fin de semaine estival à toutes et à tous.

C’est la radio qui nous fait par Pascal Décaillet
La radio, c’est la vie. Ca n’est rien d’autre que la vie. Avec ses surprises. Ses glissements. Ses actes manqués. Ses lapsus. A vrai dire, nous ne faisons pas de la radio. C’est la radio qui nous fait. Dans ma vie, j’ai fait toutes les radios. Celle du matin. Celle de midi. Celle du soir. La plus magique est celle du matin. Quand la nuit, doucement, se fond dans le jour. Quand les voix viennent vous réveiller, dans vos lits. La plus magique, c’est maintenant. Le plus magique, c’est notre envie d’en faire et d’en faire encore. Ou de nous laisser faire par elle. [ndlr: Extrait de l'édito diffusé hier matin. Le 7-8 sur Radio Cité a deux ans et prend des vacances dès lundi.]

Pourquoi j'ai viré Stéphane Guillon
par David Laufer
J'arrive à l'instant de Paris. J'y ai passé la soirée avec Stéphane Guillon, le chroniqueur fraîchement débarqué de France Inter. Entre deux sanglots, il nous a suppliés de faire quelque chose pour lui et de préserver son honneur perdu. Je dis nous, parce que vous l'ignoriez peut-être, mais il existe une société secrète des chroniqueurs radio de la tranche matinale. Fondée en 1375 par Jean Froissart, cette auguste confrérie compte aujourd'hui 238 membres cotisants et 421 membres honoraires. Notre devise est “Decono ergo sum” et on se rencontre tous les premiers vendredis du mois au buffet de la gare de Mâcon vers 12h15. Là, on se fait une douzaine d'escargots de bourgogne suivis d'une entrecôte charolaise, le tout arrosé d'un gouleillant Chassagne-Montrachet. Le point le plus important de l'ordre du jour concerne la ligne éditoriale du mois.

1.5 % des dépenses publiques pour la Culture, seulement !
par Charly Schwarz
Rapporté à la population, le soutien public à la culture correspond à une participation de 294 francs par habitant. A relever que le canton de Bâle-Ville arrive ici en tête de liste avec 777.-par habitant et à Genève la participation est de 696.- 

La restructuration de la Funai divise le mouvement indigène par Bernard Comoli
Au Brésil, la restructuration* de la Fondation Nationale de l'Indien - FUNAI, décrétée par le président de la République à la fin décembre 2009, est encore l'objet de controverses au sein du mouvement indigène. Dès janvier 2010, des indiens ont établi un campement sur l'Esplanade des ministères à Brasilia. Ils demandent la révocation du décret présidentiel et la démission du président de la FUNAI, Márcio Meira. (...) Moins médiatiques, les tensions, les divisions, qui se manifestent au sein du mouvement indigène, à propos de cette restructuration.

Parité des sexes: le débat aura lieu le 2 juillet
Les Genevois pourront-ils destituer le Conseil d'Etat? Logement: Grobet menace la droite. Les Genevois seront-ils obligés de voter? Urne électronique: la constitution l'évoque par défaut. L'Etat peut-il financer les partis politiques? Les constituants ont hier longuement débattu de plusieurs sujets délicats et un peu techniques. Mais derrière chaque décision se cache son lot d'opposants politiques au texte final. Chacun marque son camp et c'est bien naturel à cette étape des discussions. L'heure des réconciliations n'a pas encore sonné. On retrouvera dans la Gazette de la Constituante l'essentiel des débats et le détail des votes.

"Villa Sovietica", ou la critique muséographique par Pauline Rappaz
Étrange expérience que celle de la visite de l’exposition Villa Sovietica. Celle-ci prend place dans l’annexe du Musée d’ethnographie de Genève (MEG), à Conches.  (...) On ressort de l’enceinte du musée de Conches conquis et troublé à la fois. Pas l’habitude en effet de ne pas déambuler passivement dans les différentes salles d’une exposition. Pas l’habitude non plus d’aller dans un musée qui présente une exposition interrogeant justement le statut du musée. Pas l’habitude enfin de voir dans un musée d’ethnographie une exposition sur le questionnement de soi, de la muséographie, et pas une reconstitution qui viserait soi-disant à nous apprendre comment vivait l’Autre.

Interdisons la formule 1 et le football pour sauver des vies ! par Pascal Carlier
En rapprochant deux nouvelles, issues de deux journaux différents du groupe Edipresse, je découvre que le sport spectacle est un terrible danger pour la sécurité routière !...

Sandrine Salerno publie son salaire sur son blog
par JF Mabut La maire de Genève publie son salaire ce matin sur son blog "La maire de Genève à l'écoute".

Chers collaborateurs, en avant, marche! par Alain Bagnoud
En temps de crise, on revient aux valeurs sûres. «  L’Association suisse d’assurances (ASA), l’association faîtière de la branche, qui représente 74 compagnies d’assurances ainsi que 49 000 postes de travail en Suisse, a organisé le 20 mai dernier une conférence de presse intitulée Pour le développement du personnel, les assureurs privés misent sur la formation militaire au commandement». (...) Max Frisch, alors, proposait une expérience intéressante: qu’un jour tout le monde vienne travailler en uniforme. On verrait de façon frappante, expliquait-il, l’adéquation entre le militaire et l’économique. (...) http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2010/06/25/chers-collaborateurs-en-avant-marche.html

Merci poétique /Gracias poético par Colette Museur
Depuis septembre 2006 MAH trouve, chaque semaine, un poème, un billet avec cette note : « Tu veux bien regarder ma traduction … avec bienveillance ? » Lui, c’est mon complice linguistique, un solitaire espagnol plus très jeune maintenant qui, avec patience et sans complaisance aucune,- il prend son rôle très au sérieux et il a raison-, me conseille, suggère, barre, me renvoie la copie avec ces mots : « à retravailler ». Le « cultivons notre jardin » de Candide prend tout son sens avec lui  car il m’offre également des  laitues, haricots, oignons, tomates,….du superbe potager auquel il apporte autant de soins et de rigueur qu’à mes traductions. Pour le remercier, ce poème de Rafael Alberti

Nino Niederreiter avec Mark Streit!! par Guillaume Claude
La future grande vedette du hockey helvétique a réussi une entrée fracassante dans le monde du hockey professionnel. Hier soir à Los-Angeles durant la 48ème séance de repêchage de la LNH, l'attaquant des Winter Hawks de Portland(WHL) a été sélectionné par la franchise des Islanders de New-York au cinquième rang parmi les meilleurs espoirs disponibles. Niederreiter pulvérise donc le record de Michel Riesen datant de 1997 et devient le hockeyeur suisse repêché le plus tôt de l'histoire.

Les Rouges virent au rose très pâle par Edmée
Soyons sérieux, cet échec attendu n’est ni retentissant ni cuisant.  (...) Mais moi , il y a une chose qui m'éclate. Pendant que les médias hexagonaux s’accrochaient furieusement à leurs footeux clownesques, deux de leurs compatriotes accomplissaient un fantastique exploit. Je veux évidemment parler de Nicolas Mahut qui, avec John Isner, marquera peut-être à jamais l’histoire du tennis.

Bravo quand même à l'équipe de Suisse
par Pascal Carlier

Mais où va la France ? par Michel Lambert
L’honneur de la nation bafoué par l’équipe de France de foot. Non mais c’est quoi çà ? Bon le monde entier a ri, mais quel pays au monde se sentirait bafoué par son équipe de foot  ? Mais où va donc se loger la Grandeur de la France !

Conflit entre l'islam et l'occident par Sami Aldeeb
Dans un précédent article, nous avons dit que le conflit entre l'islam et l'occident a trois raisons connectées entre elles: l'importance numérique des musulmans, l'importance de la religion chez eux et la conception particulière qu'ils ont de la loi qui les empêche de s'adapter au système juridique des pays où ils se trouvent. Après avoir vu leur importance numérique, nous passons à l'importance de la religion chez eux.

Le piège de la productivité par Antonio Pellegrino
Heureusement qu’il y a encore des bureaux d’analyses économiques qui s’agrippent aux indicateurs de cette année pour nous mettre du baume au cœur, nous rassurer. Oui, cette année la croissance est là ! Mais ... Qu’est-ce donc la croissance globale quand la locomotive américaine se dirige vers une nouvelle phase de ralentissement ? Qu’est-ce donc la croissance globale quand la locomotive européenne vient de nantir ses perspectives de développement à cause de déficits devenus insupportables ? Et qu’est-ce donc la croissance globale quand les pays émergents feront face à une surchauffe de leur consommation interne et quand ils feront les frais des incertitudes occidentales quant aux paiements des échéances obligataires publiques ? Est-ce vraiment ce genre de développement économique, et soit disant profitable à tous, que nous voulons ? Nous voilà donc arrivés aux limites d’un système économique de l’après choc pétrolier des années 1970 qui, en l’espace de quatre décennies, n’aura eu que pour effet d’enrichir une fraction de rusés politisés tout en appauvrissant notre richesse socioéconomique, culturelle ainsi que nos ressources naturelles. Un bien triste constat que la naïveté des gens a réussi à camoufler jusqu’ici ! La suite sur delamnesiealaprochainecrisefinanciere.blog.tdg.ch

Illustre, mais pourtant inconnu !... par Michel Sommer
Enrico Fermi: Dès 1927 il développe la théorie statistique quantique. Professeur à l’Université de Rome jusqu’en 1938, date à laquelle il émigrera aux Etats-Unis pour échapper au fascisme de Mussolini. Mais dès 1932 il se tourne plus particulièrement vers la physique nucléaire. Il enseignera à Columbia avec son Collègue Leo Szilard. Travaillant sur un sujet nouveau, les deux physiciens réussissent la première fission de l’atome en 1942. C’est l’avènement du premier réacteur nucléaire.


Commentaires

  • Et pourquoi la TdG n'éditerait-elle pas Laurent Giraud? Des photos de presse qui sont des créations, des touches sensibles, des tableaux. Vraiment il en vaut la peine. Moi je suis fan. Et si vous le faites, volontiers j'aimerais commenter quelques-unes de ses photos.

Les commentaires sont fermés.