Bons plans pour bloguer!

Imprimer

jogging woman.jpgUn blog est à la tête ce que le jogging est au corps: une discipline.

Si vous débarquez dans ce billet, c'est que le blog et la blogosphère titillent votre curiosité. Bravo! La curiosité, la réflexion, l'humeur, l'imagination sont le carburant des blogs. La discipline, c'est l'exercice des mots, des sons, des images qui traduiront au fil des jours - au moins un billet par semaine - cette curiosité en un acte créatif.

Peu importe que votre blog soit intime, culturel, politique, analytique, bucolique, journalistique, scientifique, graphique et j'en passe, l'aventure de l'écriture, de l'édition vaut d'être tentée. C'est bon pour la tête. Vous serez étonnés.

Au bout d'une vingtaine de billets publiés, vous rédigerez plus aisément. Vous apprécierez le côté subjectif des blogs. Vous testerez la liberté d'expression et vous aurez aussi appris à gérer les commentaires. Très important la gestion des commentaires. N'hésitez pas à biffer les importuns. Effacer l'insulte, les commentaires hors propos ou encore ne pas publier les commentaires anonymes, si c'est votre choix, relèvent de la bonne gestion de votre blog. Al'égal d'un rédacteur en chef, vous êtes responsable de tout ce que vous publiez dans votre journal personnel.

Ce billet veut vous aider. Il contient des liens hypertextes, un mot ou un groupe de mots colorés en bleu qui lorsque vous cliquez dessus ouvre une nouvelle page sur l'Internet (chaque page internet a une adresse URL spécifique). Votre blog en contiendra sans doute. Mais foin de théorie. C'est au pied du mur qu'on voit le blogueur. Commençons donc par créer un blog...

Un mot encore, revenez régulièrement dans ce blog. Il publie tous les jours ou presque la sélection des meilleurs billets de la blogosphère Tribune. Il signale dans la colonne de droite plein de liens utiles, de modes d'emploi et de marches à suivre.

Pour créer un blog, il faut désormais envoyer votre demande à blog@tdg.ch.

Consultez nos vidéos pour savoir comment

Pour améliorer votre pratique blogueuse consultez ces liens

Si vous rencontrez un problème ou si vous êtes perdus ou si vous avez simplement l'envie d'un échange, n'hésitez pas à me contacter, soit à cette adresse courriel blog@tdg.ch, soit par téléphone au 022 322 37 10.

Tous les jours ou presque, je publie la sélection des meilleurs billets publiés. Vous les retrouvez regroupés sous ce lien webzine.blog.tdg.ch/selection-du-jour. Pour le reste, les articles sont rangés par catégories ou par rubriques comme dans un vrai journal.

google recherche avancée tribune.pngAu fil des jours, des semaines, des mois, des années je l'espère, vous accumulerez des billets par dizaine, par centaines. Plusieurs blogueurs de la Tribune ont atteint et même dépassés mille billets et plusieurs milliers de commentaires. Tous les articles sont conservés dans les archives. Pour les retrouvez, utilisez les fonctions avancées de Google, selon le modèle indiqué dans la vignette de droite. Notez un mot ou deux ou trois dans la case 1, tapez blog.tdg.ch en 2 et déclenchez la recherche en 3. Faites des essais et utilisez toutes les ressources de Google pour trier et affiner votre recherche [cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

Commentaires

  • Le secret du tunnel de Sarajevo: qu'ont fait l'Europe et l'ONU les 4 ans du siège ?‏
    21/07/2010
    Jean-François Mabut Jean-François MabutJean-Francois.Mabut@edipresse.ch

    from Raymond Zoller (raymondozoller@hotmail.com)


    De : Raymond Zoller [raymondozoller@hotmail.com]
    Date d'envoi : mercredi 21 juillet 2010 14:44
    À : Mabut Jean-Francois; Mabut Jean-Francois
    Objet : le secret du tunnel de Sarajevo: qu'ont fait l'Europe et l'ONU les 4 ans du siège ?

    chers tous,
    vous avez, la, sous vos yeux, le secret de la plus longue resistance d'un siege militaire qui a dure QUATRE ans. Ce "secret" caché aux étrangers et aux journalistes a 800 m de long, 1,5 m. de haut, etait étayé par un ingénieur. C'est donc une énorme ânerie de prétendre que Sarajevo aurait résisté en "bénéficiant" soit-disant des aides par des avions de l 'ONU ou de l'Europe. C'est grâce à ce unique creusé par des anonymes, avec installation d'un tuyauu d'eau et d'électricite en voyant cela. J'en ai pleuré de le voir, perdant mon "objectivité" de journaliste. Ces hommes sont, pour moi et bien des autres, des héros. Certains de ces survivants rencontrés, - quelques-uns ont survécu à des campagnes de gazages - sont des saints.
    Dans cette grande ville, la plus grande des Balkans avec 1 demi million d'habitants, où les gens sont beaux, fiers, bosseurs, cultivés (savez-vous qu'ils descendent des Bogomiles chrétiens et sont le plus grand état musulman d'Europe ou l'islam est léger, délicat, tolérant, pouir ne pas dire "gracieux" ici.
    J ai encore les images de ces mamans, grand-mamans, fiancées en larmes, ou ced démineur qui s'évanouit, lors de l'enterrement de 770 morts, garçRons et hommes, issus des derniers charniers devant 100'000 personnes témoins, sous un soleil de plomb, avec nous les 8'000 "marcheurs de la paix", de toute l'Europe, dont seulement 20 Suisses, avec l'hélicoptere d'un B.Kouchner qui s'est ridiculisé devant cette foule bien intentionnée pourtant. heursement l'imam de Sarajevo, cité aux 120 mosquées lui a rétorqué qu'ils ne demandent que des visa et des passeports pour sortir de cette prison virtuelle qu'est la Bosnie d'après Dayton.
    J'ai de la peine à oublier ces villes aux églises catholiques, orthodoxes, aux diverses synagogues, aux trams à la publicité Knorr, aux samaritains si efficaces et généreux et discrets pendant la grande marche, ces militaires qui nous ont aidés, ces livreurs d'eau en camion citerne. Je pense à
    ce général serbe (exception ?) si aimé qu'il est invité dans toutes les familles serbes, chrétiennes, bogomiles ou musulmanes, à ces esperantistes qui ont tous résisté, avec la Tv et leur bâtiment, aux confrères qui ont résisté...pour nous
    Cette "saloperie" de guerre, tu l'as vécue Dhjile, héros de ces guerres, ou toi Suad le fidèle. Tandis que toi Aicha, toi Mirjana et Jasmina, vous toutes les mamans héroiques d'ici, vous toutes les filles, vous tous ceux d'Emmaus ici en Bosnie, vous les Scouts de France de Lille, vous les juifs d'ici, tous les Roms d'ici, vous les mutilés, les torturés, les violées, gloire de la nature humaine, je disd ma totale et définitive admiration personnelle. je dis aussi mon respect, à vous étudiants americains de Denver, Colorado, comme à toi le médecin de guerre hollandais, à toi le retraité de Manchester qui a financé un atelier de mécanique près de Sarajevo,mon respect à toi encore le major bosnia nommé à e, à toi l'"adoré" officier serbe que tout le monde invite dans sa maison, à toi qui a payé les études pour des orphelines, à toi le jeune diplomate bosniaque à ashington, a toi la belle éonomiste qui veut relancer le tourisme durable ici, je le redis, vous aime et vous respecte.
    Vive la Bosnie, vive l'avenir. Mon respect encore à l'infirmiere sage-femme et ce médecin qui m'ont raconté tant de drames et d'horreurs, sans haine. C'est incroyable ce à quoi peut résister un humain. Bravo, finalement, toi le rappeur tragique, merci à toi la danseuse du ventre qui nous donne le sourire entre deux "tchais", qui donne ses revenus aux mendiants, gloire à ces prêtre franciscain, merci à ce pretre catholique enterré au millieu de 2'000 tombes musulmanes.

    Raymond Zoller
    Natel: 077.462.85.16

Les commentaires sont fermés.