2 septembre: La Croix et le Triangle contre Nicolas Sarkozy

Imprimer

sarkozy croix.jpgNotre correspondant à Paris Jean-Noël Cuénod est de retour. Il rédige un billet senti intitulé La Croix et le Triangle contre Nicolas Sarkozy:

Les  mesures sécuritaires à relents xénophobes prises cet été par le président Nicolas Sarkozy suscitent la vive opposition des deux piliers antagoniques mais complémentaires de la morale française: l’Eglise catholique romaine et le Grand Orient de France.

L’une est la dépositaire des traditions chrétiennes de sa «fille aînée» contre les vents et les marées de l’Histoire. L’autre, principal pôle fédérateur de Loges maçonniques en France, est le vigilant gardien des traditions laïques et républicaines du pays voisin.

L'activité des blogs est foisonnante. J'ai pour ma part chroniqué l'activité de la Constituante dans la Gazette. Elle donne à Genève un président du Conseil d'Etat pour 5 ans. Pour autant bien sûr que les Genevois acceptent le texte qui le sera proposé en 2012.

Sexy, burlesque et plein de poësie par Laurent Guiraud
Tell me Swiss à Shangai.

Salariés du service public interdits de députation: le MCG au service des libéraux ! par Pierre Vanek
La constituante reprenait le 26 août. La veille, les syndicats, via la CGAS, tenaient conférence de presse pour condamner les positions réactionnaires adoptées par la majorité de droite, appelant l’assemblée à se ressaisir, sauf à voir les syndicats opter pour le NON au projet issu de ses travaux.

L’affaire Hainard: démesure pour démesure par Daniel Cornu
Le traitement par Le Matin de la démission du conseiller d’Etat neuchâtelois Frédéric Hainard n’a pas manqué de tomber sur le bureau du médiateur.(...) Sur le fond, on ne peut que répéter ici ce que l’on a pu écrire à propos de l’affaire Woerth-Bettencourt. La «chose publique» appartient à tous. Ceux qui sont en charge de la servir, élus pour cela, doivent s’abstenir de mêler intérêts privés et intérêts communs. En un mot, aujourd’hui désuet, ils doivent faire preuve de vertu, de vertu civique s’entend. L’exigence est vertigineuse et l’on ne compte pas les dévissages. (...) Une correspondante, journaliste chevronnée, pose la question sans détour: «Quels intérêts servait la mise à mort de Frédéric Hainard?»  Elle rappelle à juste titre que tout journaliste doit commencer par «s’interroger sur ses sources, leur crédibilité, leurs mobiles». Elle considère n’avoir pas trouvé de réponses dans Le Matin, qu’elle accuse de s’être fait «le porte-voix d’une coterie». La mise à l’épreuve des sources et de leurs motivations, la mise en discussion publique de leurs intentions, ne restent-elles pas, au demeurant, des moyens éprouvés d’endiguer la démesure?

TPG + 6,6%, SIG + 13,3%! par JF Mabut
Président de l'Aéroport, Longchamp est la tête de Turc du syndicat de ISS. Michèle Künzler s'en sort bien. Les TPG et les SIG, dont elle est ministre de tutelle augmentent leurs tarifs de 6,6% et de 13,3% et personne ne la met en cause. La conseillère d'Etat de la mobilité et des énergies profite mieux que son collègue radical de l'autonomisation des grandes agences publiques - contestée par la gauche, mais pas par les Verts. Elle en récoltent les bénéfices. Au pire, c'est le Conseil d'Etat qui prendra les coups. En attendant, ce sont les Genevois qui vont casquer.

Satoshi Kon par Rémi Mogenet
J'ai appris, par la Tribune de Genève du 28 août, que Satoshi Kon était mort récemment: il s'agit d'un cinéaste japonais qui a créé plusieurs dessins animés célèbres. Je n'ai vu que le dernier, Paprika, qui approfondissait le monde virtuel créé par les machines vers les mystères de l'âme humaine et de la conscience, en passant par le rêve - que matérialisaient justement les machines. (...) Comme dans la science-fiction en général, cela participe de la croyance que les machines peuvent relier au divin, mais dans les faits, cela débouche précisément sur l'appréhension d'une forme de transcendance.

"T'en as beaucoup des livres à recouvrir?" par Sandra Joly
Vous, mamans, n’avez-vous jamais émis un – ou plusieurs – soupirs lorsque votre enfant sort, un à un, les livres et autres cahiers à recouvrir? Allez, avouez! Vous êtes déjà au garde-à-vous, avec papier, scotch et ciseaux, en tenue de combat pour vous livrer au traditionnel acte de bravoure maternel de début d’année.

On a souvent rien à dire parce qu’on a rien vécu. par Olivier Francey
Vivre implique vibrer, apprendre, ressentir, jouir, pleurer, haïr, se haïr, dérégler sa pompe aortique, rester bouche bée, regretter de n’avoir pas commandé la meringue double crème, ou encore d’avoir dépensé 630 francs dans une cinq étoiles, ou 6 francs 90 pour un paquet de marschmallow...

Constituante : Les conseillers d’Etat ne peuvent être réélus qu’une seule fois consécutive par Charly Schwarz
Aujourd’hui les Constituants abordent en plénière le rapport sectoriel relatif à l’exécutif avant de s‘attaquer à la véritable pierre angulaire de notre démocratie ; le pouvoir judicaire (7 septembre).


Manifestation surprise contre le dumping salarial devant le Grand Conseil
par Hayrel Ezzeddine
Organisée par le Syndicat des Services Publics pour soutenir les grévistes de ISS aviation qui sont à leur 56ème jours de grève, ce rassemblement a réuni une trentaine de personnes. Chants et distribution de tracts et enfin présence dans la tribune pour assister à une partie des débats du Grand Conseil. Pas d’incident à déplorer juste un petit flottement au début de la séance lorsque le Président Guy Mettan à demandé aux manifestants de pas prendre de photos et surtout de ne pas perturber le déroulement des débats au risque d’être évacués de la salle.

Les petites envies de Monsieur Frei par Arnaud Cerruti
Ainsi donc, Alexander Frei aimerait jouer jusqu’en 2014 sous le maillot national. Tout le monde a pris acte des envies de «Monsieur». Lucide, le capitaine de l’équipe de Suisse a toutefois reconnu ce matin en conférence de presse que «cela pourrait ne pas plaire à tout le monde». Et pour cause, les dernières performances internationales de l’intéressé ont plutôt déçu l’opinion publique. Âgé maintenant de 31 ans, le Bâlois marche du tonnerre de Dieu en Super League, mais n’a pas le même rendement une fois endossé le tricot rouge à croix blanche.

Quel avenir pour la police genevoise ? par Walter Schlechten
Trop de questions pour si peu de réponses .. C'est la période des grandes annonces, tel un effet de manche, histoire de lancer la rentrée pour déjà oublier le "bilan" de l'année écoulée. Comme tous les lecteurs de nos quotidiens, je me pose des questions auxquelles je ne trouve pas de réponse. Il suffit de lire cette presse de cette fîn d'été pour s'intéroger raisonnablement comme citoyen sur la situation actuelle que traverse nos pendores. Exemples à l'appui.

Tarifs CFF par Actif-Trafic
Mesures demandées pour éviter de nouvelles hausses

Charles Méla, le Chevalier du Moyen Age par Marianne Grosjean
Le spécialiste de Chrétien de Troyes a été fait Chevalier mercredi soir, au château de Coppet. Alors je vois venir les étudiants médiévistes zélés, qui s’imaginent que M. Méla aurait participé à un jeu de rôles grandeur nature style “Lance et Bouclier”, où le professeur aurait été nommé chevalier par une tape d’épée sur les deux épaules, avant de recevoir casque, armes et cotte de mailles. Que nenni les amis! Charles Méla a reçu la Légion d’Honneur, ce qui fait de lui un Chevalier de l’Ordre National. Cette distinction est, soit dit en passant, l’une des plus hautes décernée en France. (...) Maurice-Ruben Hayoun, spécialiste de philosophie juive médiévale, a prononcé un discours étoffé de tous les compliments requis par ce genre de cérémonie. M. Hayoun a félicité Charles Méla de faire partie des savants qui ne restent pas dans leur Tour d’ivoire, mais qui partagent leur savoir en se servant de la presse, attitude "dont nous n’avons pas à rougir", a-t-il ajouté, se rangeant lui-même dans cette catégorie d’intellectuels ouverts au peuple (M. Hayoun alimente régulièrement  un blog sur le site de la Tribune de Genève).

Conférence à Delémont du dernier survivant des déportés pour homosexualité par les nazis
par l'association Juragai
samedi 4 septembre 2010 à 16h à Delémont, Bibliothèque des adultes. En marge de ce rendez-vous, une exposition consacrée à la déportation, notamment pour motif d’homosexualité est présentée à la Bibliothèque municipale des adultes jusqu’au 9 octobre 2010.

En 2010, la paix au Proche Orient est-elle négociable ? par Pascal Carlier Dominique Jordan
Barack Obama semble le croire en tout cas. Il semble vouloir marcher sur les pas de Bill Clinton en finissant son oeuvre inachevée. A moins que l'idée ne soit d'une Hillary soucieuse de remettre le rêve de son mari sur les rails. Quoiqu'il en soit, c'est pour d'intenses négociations que Barack Obama a convié Benyamin Netanyahou et Mahmoud Abbas. Mais la situation se prête-t-elle à ces négociations ? Peut-on comparer la situation actuelle avec celle qui prévalait à l'époque de Clinton ? Rien n'est moins sûr.

Cabinda : le FLEC menace le futur pont Cabinda-Soyo
par Justino da Olivera Bango
Les indépendantistes cabindais n'ont pas apprécié le nouveau projet du gouvernement angolais de construire un nouveau pont, qui reliera Cabinda et l'Angola, par la ville de Soyo. En construisant un pont, est ce là pour montrer au monde entier que le Cabinda et l'Angola sont liés par un pont ? Pour le FLEC, c'est une véritable provocation de plus.


Les commentaires sont fermés.