6 septembre: En attendant le «Desstres Graffiti contest»

Imprimer

graffitis Bachet Ezzeddine.jpgNos blogueurs informent, dénoncent, réagissent. Quelle vigueur! Quelle diversité! A vous chers lecteurs, un merci pour votre fidélité et un voeu secret. Que vous releviez vous aussi le défi d'un blog perso.

"Tu sais me disait ce matin une chroniqueuse culturelle, ce que je crains, c'est de m'exposer."  Ce n'est en effet pas évident dans cette société à la fois si prompte à la critique et si conformiste d'oser un propos diffférent. Pourtant c'est de ces audaces, de ces pas de côté, de ces passions que le vivre ensemble progresse.

Ce soir, c'est encore une fois Haykel Ezzeddine qui nous offre le blog le plus original. Une série de photos sur les derniers graffiti à Bachet. A voir et à commenter.

Politicien blogueur, Antoine Vielliard dénonce le maire de Saint-Julien à la justice pour copinage...  tandis que Ill Mama qui préfère rester anonyme - est-ce un droit humain? - se réjouit de la récompense reçue par la blogeuse cubaine Yoani Sanchez.

 

Vous avez dit insécurité? Si on parlait des vrais problèmes par Jean Batou C’est bien connu à force d’être répété: l’insécurité commence par de petites choses. Ce sont les ados mal élevés qui vocifèrent dans les transports publics, le mendiant (rom évidemment) qui insiste pour obtenir sa pièce, les escrocs au bonneteau qui grugent le passant naïf, les dealers au coin de la rue, les voleurs à la tire, les petits délinquants multirécidivistes (étrangers bien sûr). Ainsi va l’amalgame médiatique. Même si les crimes de sang et les agressions graves sont en recul constant, cette insécurité-là semble déranger de plus en plus. Pourquoi? Parce qu’elle rappelle à chaque instant que nous vivons dans un monde toujours plus dur, où «le maillon faible» est impitoyablement exclu. En effet, la compétition et l’individualisme forcenés brisent une à une les solidarités pour lesquelles les générations précédentes se sont battues. (...) L’insécurité progresse aussi parce que l’Etat démantèle la protection des salariés

Du graffiti à Bachet par Haykel Ezzeddine Le monde du graffiti bouge. L’année 2010 est un bon cru. Genève a enfin compris l’avantage qu’elle peut tirer d’une collaboration avec les graffeurs. Un mur, un passage souterrain ou n’importe quelle autre surface décorée par un graffiti n’est jamais souillé par des gribouillis. Les artistes graffeurs se respectent entre eux et ne commettent jamais l’impair de saborder le travail entre collègues. Et c’est dans cet esprit que des initiatives positives ont pu voir le jour. En attendant le «Desstres Graffiti contest» qui aura lieu le 18 septembre sur la plaine de Plainpalais, je vous invite à contempler le travail d’une dizaine de graffeurs à Bachet

Recours pour abus de pouvoir contre la municipalité de Saint-Julien-en-Genevois par Antoine Veilliard En juillet dernier, le Conseil Municipal de Saint-Julien-en-Genevois après un débat mouvementé a adopté une délibération qui rend constructible un terrain agricole de 4400m2 pour y construire entre 4 et 10 logements. Une opération administrative très lourde au bénéfice exclusif d’une famille proche de l’exécutif municipal qui voit ainsi son patrimoine augmenter de 750’000 euros suite à des promesses électorales clientélistes du Maire de Saint Julien. Fait rare, trois Conseillers Municipaux de la majorité avaient voté contre la délibération, trois autres membres de la majorité s’étaient abstenus. Les autres avait adopté la délibération après l’intervention de l’adjoint à l’urbanisme faisant de ce vote un vote de confiance sur la politique générale de l’exécutif.

Le Conseil fédéral reconnaît formellement l'excision comme un crime punissable par Micheline Pace On est tous assaillis ces jours par de nouvelles insultes d’une violence inouïe du colonel Kadhafi à l’encontre d’un continent dont il rêve paradoxalement d’être le président. Ces insanités ont été émises dans la Ville éternelle à l’occasion d’un petit coucou fait à son cher ami Berlusconi pour fêter ensemble le dernier jour du Ramadan. Afin de se remettre les neurones en place en cette rentrée déjà très chargée, on apprend heureusement ces jours une nouvelle de taille concernant l’état des travaux sur la lutte contre les mutilations génitales féminines dans notre pays, initiées par l’UNICEF-Suisse en 1999.

Don't Forget The 6-7 Sept 1955 Pogrom by Demir Sönmez Today is the 55th anniversary of the beginning of the 6-7 September 1955 Pogrom in Turkey against Greeks and other Non-Muslim minorities. On this occasion, one of the Greece's best-selling newspapers, Ta Nea, has marked the date with the distribution of a movie on the events, “Pains of Autumn,”  made by Turkish film director Tomris Giritlioglu.

Suisse: à l'heure où l'attaque tique... par Arnaud Cerutti Certes, se montrer ambitieux n'est pas une tare, mais il y a des limites. Le sélectionneur a beau affirmer ne penser qu'à la gagne, il se contenterait certainement d'un petit point. "Il sera primordial de ne pas s'exposer", a martelé l'Allemand en conférence de presse. Comme pour rappeler qu'il resterait fidèle à ses principes: non, sous sa coupe, la "Nati" n'a jamais attaqué. Elle n'attaque pas. Et n'attaquera jamais.

FSASD mieux que l'EMS ....! par François Velen Alors ce week end estivale ? Et bien super vous en avez profité un max. Aujourd’hui, évoquons les soins à domicile de la FSASD, Fondation suisse d’aide et soins à domicile. Savez-vous que vous pouvez bénéficier de nombreuses aides à domicile. Eviter l’EMS est souvent mieux pour les gens.

Soutien à nos bateaux de la CGN par Sylvia Leuenberger Il faut soutenir la CGN, ces bateaux d’époque magnifiques font partie de notre patrimoine, ils permettent à des milliers de gens de profiter de la beauté de ce site exceptionnel qu’est notre lac, quelques millions en plus des cantons et communes  riveraines, ce n’est rien au regard de ce qu’un Etat peut dépenser pour d’autres postes, de loin moins intéressants pour la population.

La blogeuse cubaine Yoani Sanchez récompensée par Ill Mama (nom connu de la rédaction) Alison Bethel McKenzie, directrice de l'Institut international de la presse (IPI) a récompensé le 3  septembre, la cubaine Yoani Sanchez avec un prix « Héros de la liberté de la presse dans le monde ». Yoani Sanchez, jeune femme de 35 ans a toujours défendu la liberté de la presse dans son pays. En 2007, elle ouvre un blog intitulé  : Generation Y, une année plus tard son blog est interdit dans son pays, est-elle allée trop loin dans la liberté d'expression ? 

Analyse des affiches de la campagne: du Titanic à la pédophilie et l’homophobie par John Goetelen (...9 Dans cette campagne on développe beaucoup la protection à gauche, le pont et le juste milieu à droite et au centre (Lib-Rad et PDC) ou l’angoisse. Mais personne n’a songé à présenter le chômage comme un challenge, une période de renouveau, de complément de formation, d’incitation à reprendre sa vie en main. Dommage. A suivre.

La Déconstituante genevoise par Christian Brunier (...) La Constituante va réussir son premier objectif : Rassembler la population genevoise. Pas pour se motiver pour un beau programme collectif, mais bien pour le refuser, si la majorité des Constituant-e-s s’entêtent …

On se sent BIEN mieux !! Maintenant qu'on sait.. par Thomas Veillet (...) vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus… Puisque le premier article sur lequel je tombe en ouvrant mon browser ce matin s’intitule : « Les chiffres du Trade Data qui seront publiés ce jeudi, devrait nous donner (enfin) des indications quand à la santé du GDP et donc, in-extenso du marché »… Et voilà, on nous a pompé l’air pendant huit jours sur les chiffres du chômage, qui, pour finir étaient moins mauvais que prévu, d’où la hausse de vendredi… et cette nouvelle à peine sortie, on avait déjà classé l’affaire que l’on passait déjà au sujet des incidences du Trade Date sur le GDP..qui lui, c’est sûr, il va tout changer…Ah oui et comme il y a également « Consumer Credit », lui aussi il pourrait tout changer…

Scandale du 25 rue du Stand
par Pierre Pittet A l’heure qu’il est, les citoyens éclairés ont compris que leur magistrat élu, proposé par le parti radical, le procureur général Daniel Zapelli, par faiblesse et pour rendre service à son/ses amis avocats, liés aux protagonistes, a tenté d’étouffer l’affaire de l’Angolagate ,. environ 600 millions d’argent blanchi depuis Genève, avec des sociétés écrans, en l’envoyant se perdre dans les eaux bernoises ! Le juge d’instruction Aeschlimann allait faire aboutir l’affaire en inculpant les criminels à Genève, d`où le trafic de blanchiment a été organisé. Aucune rationalité d’envoyer cette affaire au fédéral, aucune excuse donc pour le procureur général qui a écopé d’un avertissement, par le Conseil supérieur de la magistrature le CSM, une première à Genève, après avoir été désavoué par Berne. Ces mêmes citoyens ont droit à la transparence la plus totale concernant un autre scandale qui a déferlé sur Genève en 2005, à la veille des élections cantonales. J’ai nommé le Standgate, le scandale du 25 rue du Stand.

Le livre sur les quais de Morges, un moment de bonheur par Djemâa Chraïti Les auteurs avaient l'air ravi de cette première édition qui comptait déjà environ 25'000 visiteurs pour 180 auteurs, ils semblaient moins tourner en rond comme des hamsters en cage à pédaler dans le vide qu'au Salon du Livre. (...) Les petits papiers griffonnés d'un jeune auteur, Romain Monnery,  posés sur la table retient mon attention, il vient de sortir son premier livre "Libre, seul, assoupi", il traite des jeunes, des stages, du chômage, de la précarité mais tout cela avec humour, les petits papiers le prouvent.

Pourquoi remonter des cours d'eau
par Jean-Pierre Moll En deux mille trois, je choisis de fusionner deux activités: la pêche et la randonnée. Pour cette dernière, ma préférence va aux promenades de plusieurs jours me conduisant d'un lieu à un autre. C'est ainsi que je décide de faire un tour au sud des Alpes. Permis de pêche en poche, sac à dos contenant une petite tente, de quoi faire cuire mes aliments, de la nourriture pour mon chien et moi. Ceci représente une charge non négligeable pour quelqu’un sans entraînement physique. Arrivé sur les hauteurs, je prends conscience que l'ombre est rare et que je n'ai rien prévu pour me protéger des rayons ardents du soleil, particulièrement intense cet été en ce début de siècle. Attendre à l'abri d'un rocher que la rotation de la terre façonne de larges zones d'ombre compromet fortement mon avance. En étudiant la carte, je dois reconnaître qu'aucun coin de pêche n'est à l'ombre, excepté au fond des vallées.

Salif Keita par Gorgui Ndoye Voix d'or d'Afrique et l'Albino le plus connu du Continent Noir !  (...) Le 19 juillet 2010, Salif Keïta a été nommé Ambassadeur de la paix  par Jean Ping, président de la commission de l'Union africaine, afin de soutenir «  les efforts de la Commission pour résoudre les conflits et promouvoir la paix sur le continent ».

Billag, ça suffit ! par Pascal Décaillet Il faut en finir avec la redevance. En finir avec cet impôt déguisé, opaque, favorisant systématiquement – jusque dans ses dysfonctionnements – le Monopole face aux courageuses entreprises privées qui essayent de produire des émissions de radio et de télévision. Elles ont tort, ces entreprises, d’accepter des miettes de cette manne-là.

Les commentaires sont fermés.