Les idées des internautes pour débouchonner Genève

Imprimer

sondage mobilité internautes.pngRarement sondage de la Tribune aura produit autant de commentaires. Merci à tous les internautes qui ont pris la peine de compléter leur réponses à notre question comment débouchonner Genève? Nous publions ci-dessous les réponses déposées jusqu'à 17 heures. Le sondage se poursuit et vos commentaires sont les bienvenus. Pour lire le dossier de la Tribune, c'est ici [attention il faut être inscrit sur le site pour accéder à la zone abonnés].

A noter que le péage urbain (36%), le covoiturage obligatoire au centre ville (9%) et la circulation alternée en fonction des plaques paires et impaires (10%) recueillent la majorité des suffrages. Parmi les dizaines de autres propositions (45%), on retrouve l'opposition classique entre les pro et les antibagnoles.

Celle d'Avocat du Diable offre un bon résumé des premiers. Pour débouchonner Genève, il faudrait:

- Renoncer aux "Vagues rouges"
- Réaliser la traversée de la Rade
- Cesser de réaliser des aménagements destinés à ralentir la circulation
- Permettre d'emprunter les itinéraires les plus courts
- Offrir suffisamment de places de parc pour éviter les véhicules qui ne circulent que pour trouver une place
- Accroître considérablement les compétences de l'ingénieur cantonal en matière de circulation routière
- Améliorer VRAIMENT la qualité du service TPG (augmentation des fréquences, suppression des transbordements, diminution motivante des tarifs)

Celle de Botabaixo dit brièvement l'avis des seconds: L'accès au centre ville doit être restreint voire interdit aux voitures polluantes. La priorité totale aux transport publiques (non polluants, écologiques, moins de bruit et de pollution etc).
Des parkings, oui mais à la periphérie du grand centre de Genève.

 

Tous les commentaires postés sous le sondage

Par atitrederenseignement le 16.12.2010 - 16:37

J'ai favorisé le covoiturage dans les options mais voici ma solution définitve, obligatoire à partir de demain:
-anneau de P+R périurbains obligatoires pour tout ceux qui habitent au delà et qui n'ont pas d'offre de transport publics valable au pied de leur porte.
-transport public obligatoire pour tout ceux qui habitent à l'intérieur de l'anneau périurbain.
-dérogations limitées gratuites, renouvelables contre paiement (selon revenu et km effectués) pour entrer en ville en voiture
-pas de limitations pour les artisans et professionels qui doivent se déplacer en ville pour travailler, ainsi que pour la mobilité douce (on peut imaginer des voiturettes élèctriques de 250 kg p.ex [même si on utilise du pétrol pour générer le supplément en élèctricité pour recharger les accus, ça restera bien moins gaspillant qu'actuellement])

> Signaler un abus

Par commentaires le 16.12.2010 - 15:54

Déjà arrêter de diminuer les capacités routières!!! Chaque axe fluide passé entre les mains de la mal nommée, Direction Générale de la Mobilité, se transforme en axe bouché.
quelques solutions:
Faire a nouveau des vagues verte.
arrêter de fermer des axes et des rues.
Arrêter de mettre des obstacles sur les voies, dans l'unique but de freiner et d'endiguer la circulation.
Pourquoi créer de nouveau feux rouge partout?
ces même feux pourquoi les temps de déclenchements entre chaque feux ont-ils autant augmenter? ce qui fait que l'on voit poireauter des colonnes de véhicules arrêter a des carrefour vide.
Utiliser la troisième dimension ! , en passant dessous ou dessus!!! plus un pont, tunnel ou un passage sous-voie n'est construit! trop efficace certainement.
Avant les arrêts de bus étaient en retrait de la route, cela permettait de laisser passer le flux des voitures. Mais maintenant ils sont au milieux de la route ce qui bloque complètement le trafic.
Bref le premier responsable du chaos actuel est bien la DGM qui a réussi a organiser cet engorgement généralisé. Et sa plus brillante réussite est de faire croire que c'est uniquement de la faute des voitures et plus particulièrement des pendulaires.

> Signaler un abus

Par atitrederenseignement le 16.12.2010 - 16:17

arrêter de diminuer les capacités routières
Ce n'est pas justement le trop de bagnolles qui est responsable de l'engorgement de la ville?
A mon avis, déplacer un tas de féraille de 1,5 tonnes avec une surface au sol de 7 m carrés pour transporter un bonhomme de même pas 80 kg et une surface au sol d'à peine un demi mètre carré tient du délirant. Ca c'est ce que j'appelle une vie d'assisté comateux profond.

> Signaler un abus

Par chacal1233 le 16.12.2010 - 15:47

Arrêter d'emmerder les automobilistes et laisser un trafic fluide se passer entre les sorties d'autoroutes et les zones industrielles plutôt que de supprimer des voies de circulation et des feux désynchronisés (p.ex sur la route du Nant d'Avril). Ca ne résoudra pas le problème des bouchons en ville mais ça serait dejà pas mal...

> Signaler un abus

Par Savage Henry le 16.12.2010 - 15:05

Autres solutions: promouvoir et encourager par des actes concrets la mobilité douce et les transport public en investissant dans les infrastructures CFF et TPG et les rendre gratuit, construire des logements sur Genève.

> Signaler un abus

Par jgargamel le 16.12.2010 - 14:13

Parking P+R en suffisance, obligation de les utiliser pour les frontaliers (frontaliers suisses également), une véritable coordination des travaux, de vraies phases d'onde verte sur les grand axes, et les verts sur la touche ... parce qu'au nom de l'écologie ils préconisent n'importe quoi, et l'héritage Cramer est suffisamment lourd comme ça.

> Signaler un abus

Par pao le 16.12.2010 - 14:04

Remettre des quotas pour les frontaliers! Regarder la proportion de plaques françaises qu'il y a au parking Lombard (Hôpital cantonal), par exemple.

> Signaler un abus

Par jairaison le 16.12.2010 - 14:01

Obliger les frontaliers à laisser leur véhicule à la frontière et prendre les transports en commun c'est très simple ... non?

> Signaler un abus

Par jstrat le 16.12.2010 - 14:00

Arrêter d'emmerder les automobilistes...
Rendre gratuits les TPG...
Arrêter d'augmenter inconsidérément les tarifs des CFF...
Créer des P+R efficaces et bon marché...
Renforcer les lignes TPG... (On me dira que ça vient d'être fait: observez la ligne 28 avant et après le 12 décembre...)
Créer des lignes qui permettent de se rendre rapidement aux endroits stratégiques (gare, aéroport, etc.)
Arrêter d'arnaquer les élèves des écoles: à moins de 6 ans, les TPG sont gratuits; en groupe, c'est payant!!! Pour inculquer une démarche citoyenne aux enfants, il faut les habituer très tôt aux transports en commun, notamment par la gratuité pour les classes...
ETC.

> Signaler un abus

Par huguis le 16.12.2010 - 13:40

Tant que la gauche et les Verts seront aux commandes, on aura des problèmes. Le tram c'est bien gentil, mais, supprimer des voies de circulation à chaque artères ou il passe ou va passer, vous aurez de plus en plus de colonnes de voitures et de pollution. Il y a trop de chantiers en même temps et pas assez de coordination. Que voulez-vous, les autorités veulent de plus en plus de monde à Genève.
ABE

> Signaler un abus

Par lesuisse le 16.12.2010 - 12:10

Solution:
Il faudrait obliger l'ensemble des travailleurs du canton à utiliser un vélo.
Il y aurait moins de problèmes de santé physique et intellectuelle sur le lieu de travail.
Cela boosterait l'économie.

Edit: @Akira il faut arrêter de construire et laisser un peu de place à la verdure!

> Signaler un abus

Par akira le 16.12.2010 - 12:24

La verdure, on peut la mettre sur les tranchées couvertes, entre les bâtiments, sur les toits et en France.
'
Les Genevois se tirent une balle dans le pied en refusant de construire à Genève, ce qui laisserait plein d'espaces verts de l'autre côté de la frontière.
'
La quantité de territoire utilisée pour l'habitation est la même, que l'on construire en France ou en Suisse.
'
Si on construit l'infrastructure en sous-sol et avec un métro, on n'est pas obligé de construire pile en couronne de la ville.

> Signaler un abus

Par akira le 16.12.2010 - 11:57

- Enlever les obstacles au trafic.
'
- Construire des routes souterraines et un métro rectiligne Est-Ouest (AU LIEU d'un métro Nord-Sud).
'
- Construire des parking souterrains dans tous les centres de la ville, gratuits ou avec un tarif fortement dégressif, et faciliter l'accès vers et dans ces parkings.
- Tous ces parkings souterrains devraient être dimensionnés de manière à pouvoir couvrir les pics de fréquentation de TOUS les moyens de transports (des automobiles, des 2-roues, des usagers à mobilité réduite).
'
- Décupler le nombre de places de parking souterrains situés dans un rayon de 100m de l'entrée de l'aéroport. Prix du parking identique pour les clients de l'Aéroport, du métro et des trains publics CFF.
'
- Faire partir en direction de la Suisse les trains CFF depuis l'Aéroport, le trajet vers l'ouest étant assurés par un métro souterrain.
'
- Pas de priorité aux transports collectifs: Ceci est de nature à accélérer l'adaptation des infrastructures routières.
'
- Facturer les transports collectifs au prix coutant, en n'offrant des rabais que ciblés, financés par les autres usagers.
'
- Augmenter le nombre de transports collectifs à la demande (horaire, trajet), avec service 24h/24, au prix coutant.
'
- Augmenter le nombre de transports publics, en particulier les transports publics individuels (taxis, véhicules de locations au prix coutant).
'
- N'octroyer des concessions qu'aux taxis qui fournissent un service 24h/24, via un service de piquet tournant (comme pour les pharmacies de service et les hôpitaux).
Dans les villes qui offrent ce service 24h/24, les taxis sont utilisés systématiquement et le prix des courses diminue spectaculairement.
'
Le fait de payer au prix coutant les transports en main publique est de nature à apporter une extension immédiate du réseau, car ils seront financés immédiatement.
La réduction du prix du billet au moyen de subventions est la pire des solutions, car elle offre de l'argent public genevois aux usagers qui paient leurs impôts ailleurs.
'
- Étendre la ville vers l'Ouest, y construire de vastes logements et n'arrêter cette extension que lorsque le prix des appartements baisse.
'
Construire les infrastructures de transport, routes, parkings, pistes piétonnières et cyclables, stations de métro etc, en tranchée couverte, AVANT le début de la construction du quartier.

> Signaler un abus

Par commentaires le 16.12.2010 - 15:57

Non tous ce catalogue n'est pas possible. il est efficace!
ce n'est absolument pas dans les priorités de la malnommée Direction Générale de la Mobilité

> Signaler un abus

Par hulkvert le 16.12.2010 - 09:15

Arrêtez de concentrer l'emploi dans une seule ville, il faut stopper l'exonération d'impôts des entreprises étrangères qui amènent des expatriés et exonérer les entreprises locales.

> Signaler un abus

Par Fauve-a-jeun le 16.12.2010 - 09:03

Hey Taxi! Arrête de te moquer des passagers de l'aéroport avant de t'exprimer (refus de courses, paiement cash uniquement, taxe de prise en charge de 8 CHF, insulte aux clients, carte d'identité oubliée dans la table de nuit pour ne pas aller en France, recommendation d'une navette inexistante etc etc)!

> Signaler un abus

Par Dudu60 le 16.12.2010 - 07:41

Réaliser rapidement la traversée de la rade et un contournement de genève coté sud-est

> Signaler un abus

Par Globetrotter le 16.12.2010 - 07:36

Ben pour commencer l'obligation à toute les voitures des travailleurs frontaliers de laisser leurs voitures dans les parkings peu après la frontière et d'organiser une bonne fréquence des transports en commun...et ceux qui tiennent à leurs véhicules hope une petite taxe !!! Ben oui quoi combien de frontalier Suisse ou Français travaillent à Genève je crois que cela désengorgerait le centre de manière radicale !!!

> Signaler un abus

Par la pieuvre le 16.12.2010 - 06:51

La traversée de la rade
Des cadences ce tram meilleures
Des lignes ce tram jusqu'en France côté Ain notamment
Un tunnel pour désengorger le Grand saconnex
3ème voie CFF
Une deuxième autoroute en tranchée et tunnels (comme celui de Neuchâtel) au pied du Jura rejoignant Bellegarde à Yverdon......
MAIS Construire des logements en Ville de Genève pour ses habitants au lieu ce les faire sortir de la Ville (Le PAV, réquisisionner tous les jardins familiaux situés en ville pour y mettre dulogement...)

Les commentaires sont fermés.