29 décembre: tout va bien Madame la marquise

Imprimer

de-icing.jpgEn français dans le texte. C'est du moins l'avis de Mike Gerard, l'un des trop rares Genevois à bloguer en anglais sur le forum des blogs de la Tribune de Genève.

Chaque blogueur a une marotte. On le leur reproche. On a tort. La persistance a du bon. Quoique j'encourage souvent les auteurs de blogs de varier les sujets et les modes d'expression. C'est d'ailleurs l'un des défis des blogs que ceux d'explorer de nouveaux territoires, de s'essayer dans de nouveaux genres, l'interview, le portrait, l'enquête, la critique, d'oser la photo et pourquoi pas la vidéo.

Le sujet de prédilection de Mike est Geneva Airport. Sa note du jour s'intitule: Is Geneva airport not responsible for de-icing?

Is Geneva airport not responsible for de-icing? by Mike Gerard After reading an article on the TV teletext yesterday, 27 December 2010, repeated in part in this newspaper today, you might think that there were very few flight cancellations and delays. You might also believe that de-icing of aircraft is purely the responsibility of the airlines. Would you be right? The teletext article on the TV yesterday was, in my opinion, typical of the self-adulatory press releases handed out by the Geneva airport authorities, which I liken to the "Tout va très bien, Madame la Marquise" citation.

Passion glacée par Jean-Michel Olivier Avec Des baisers froids comme la lune*, Mélanie Chappuis (née à Bonn en 1976, mais vivant à Lausanne) creuse et interroge la passion amoureuse qui faisait déjà la matière de son premier roman, Frida, paru il y a deux ans. Ce second livre est comme l'image inversée du premier : ce n'est plus une femme amoureuse qui attend que son amant marié quitte sa femme, mais une femme mariée qui s'éprend d'un homme plus âgé, libre (ou presque). Lequel attend, sans trop  d'impatience, que sa maîtresse se libère de ses liens conjugaux. Ce qui retient le lecteur, dans ce second roman, c'est l'obstination à creuser la passion amoureuse, à décliner ses états d'âme, à déchiffrer ses diverses étapes.

Les éditocrates : propagande à la française par André Langaney Il vous reste quelques cadeaux en retard, pour des parents ou amis qui savent lire (si ! Il en reste, même parmi les ados...) ? Certains comme Duhamel ou Attali donnent plus dans l'allégeance au pouvoir politique tandis qu'Adler et Lévy donnent dans le militantisme sioniste et néocons étasunien jusqu'au grotesque. D'autres se prennent pour des penseurs et des faiseurs d'opinion comme Joffrin, Rioufol ou Baverez. Tous ont en commun d'être les chiens de garde de leurs maîtres et d'un système communication - médiation - propagande qui vide la démocratie de son sens en étouffant l'expression de toute pensée alternative.

« Pourquoi n'est-il pas question de la Constituante dans la R'vue ?» par Pierre Kunz A la question que lui posait récemment une journaliste de la RSR l'excellent Philipe Cohen a eu, en forme de dernier clou dans le cercueil, cette explication amusée : « Les constituants ne savent même pas ce qui figure dans la constitution actuelle ! » Est-ce vrai et faut-il vraiment que les constituants la connaissent dans le détail, pour accomplir leur mission ? Osons une réponse claire...

Les fêtes, le travail, les vacances, la servitude… par Maurice-Ruben Hayoun Une chose ne laisse pas de frapper l’observateur de notre vie en Occident judéo-chrétien, c’est-à-dire dans le monde européen, américain et australien : c’est la division presque hermétique entre des périodes de travail intense et des périodes d’arrêt, de relâchement, presque d’ataraxie… Pourquoi séparons nous si dramatiquement les moments de détente de ceux du travail ? Pourquoi nos villes et nos cités ressemblent-elles à des usines désaffectée à certaines périodes de l’année ? 

Abécédaire sportif 2010 par Arnaud Cerutti ANNACONE - Paul, de son prénom. Pas le Poulpe, mais Annacone, l'homme qui a relancé Roger Federer à partir du mois d'août. BALOTELLI - L'attaquant transalpin a été élu meilleur joueur du monde dans la catégorie des M21 ans. DOPAGE . Les années se suivent et, malheureusement, se ressemblent. (...) ZIDANE - Quatre ans après son ridicule coup de boule, Zinédine Zidane continue de faire parler de lui, et pas toujours de la meilleure des manières.

Cuba et la peine de mort par Tristan Zimmermann Le code pénal cubain comprend toujours la possibilité d’infliger la peine capitale pour 112 crimes, dont 33 de droit commun. La dernière exécution sur l’île castriste a eu lieu en 2003, interrompant ainsi un moratoire institué en 2000. Trois hommes ont été fusillés pour s’être emparé d’un bateau avec l’intention de rejoindre la Floride. La loi cubaine soustrait à l’éventualité d’une telle peine les personnes âgées de moins de 20 ans ainsi que les femmes enceintes. Hier, le dernier condamné à mort se trouvant dans les geôles cubaines a vu sa condamnation à mort commuée par le Tribunal suprême de l’île en une peine de 30 ans de prison.

Cela n'arrive pas qu'aux autres! par Henry Rappaz Bernie Sanders est sénateur aux Etats Unis depuis 2007, et étiqueté indépendant et son discours doit aussi être compris pour nous citoyens européens, aussi je vous le transmets. L'évolution sociétale des US qu'il décrit là fait froid dans le dos, et il n'hésite pas à qualifier les Etats Unis comme le pays ou le partage de la richesse est le plus inégalitaire au monde, devançant en cela toutes les républiques bananières décrites dans les livres d'écoles de son pays. Quelques chiffres clés à retenir...

Hymne à l'humilité par François Velen Ces derniers temps j’ai (malheureusement) constaté nombre de personnes qui se la pètent. En manque d’éloges, de grandes reconnaissances, de m’a tout vu, j’en passe et des meilleurs. Pour eux il faut que l’on parle d’eux sinon ils sont malheureux, ils en mourraient ! Même à Carouge, j’en connais déjà deux...

Bonnes résolutions par Danielle Bertola Parmi les bonnes résolutions du Nouvel an à prendre: ne plus donner à manger du pain aux cygnes et aux canards mais plutôt des flocons d'avoine et des céréales,  car, dit www.oiseau-libre.net, "le système digestif du cygne et des canards n’est pas adapté à l’ingestion du gluten présent dans le pain.

Philosophie du bail à loyer ! par Benjamin Ligier Juste maintenant, entre Noël et la saint-Sylvestre, dans cette période de fêtes parait la mésaventure d'une nonagénaire qui perd son logement après cinquante-deux années d'habitation. (...) Si tout ici parait bien anodin, malgré la conséquence particulièrement pénible pour une habitante qui a si longtemps vécu dans les murs, quelques questions restent pertinentes même si d'aucuns les trouveront indiscrètes. (...) Une solution: grever le droit du bail à l'immeuble et rendre ainsi le locataire indépendant de la personne physique ou morale du propriétaire. C'est seulement avec cette conception qui lie le bail au bien-fonds et non au possesseur que le droit du locataire prend un sens et une morale, car l'habitat n'est pas un simple bien de consommation : il est le terroir de notre expression de vie, de notre réalisation quotidienne et comprend un investissement mémoriel et émotionnel qui ne se marchande pas...

Festival Arbres et lumières, aidez-moi! par Haykel Ezzeddine Chère lectrice, cher lecteur, une fois de plus je sollicite votre bienveillance pour me venir en aide. Je ne vous demande pas des sous mais un peu de votre temps et de votre attention. Comme l’année dernière je fais appel à votre sens de l’observation et votre subjectivité pour m’aiguiller dans le choix cornélien que je me dois de faire. 

Une assurance à sens unique ou des économies équitables? par Catherine Pahud Falcy On coupe , on coupe dans les prestations sociales. En  effet, après l'AI, le chômage, voici maintenant l'assurance maladie obligatoire : on commence par les lunettes et on fini sur les assiettes, il ne reste qu' une pomme déjà entamée. (...) Plus on paie pour des prestations de base obligatoire moins on a de prestations et plus on devient pauvre. Une personne paie en moyenne 336'000 fr d'assurance de base durant sa vie si on compte de la naissance jusqu'à une moyenne de 70 ans et en payant 400.- par mois....

Les commentaires sont fermés.