6 janvier: du vent dans les éoliennes...

Imprimer

eolienne vu du bas.jpg"Energie éolienne, un triomphalisme inapproprié." Tel est l'avis de Pierre Kunz. Dans son blog "Je la connais la musique, le radical réagit à un communiqué diffusé lundi par l'ATS: (...) La consommation d'électricité totale dépasse en Suisse actuellement 62'000 gigawatts-heures (GWh). Sachant qu'un GWH vaut 1 million de KWh chacun peut calculer que la production d'électricité grâce au vent et aux 28 grandes éoliennes en fonction ne représentera en 2011 qu'à peine 0,12 %  des besoins totaux. On voit mal dans ces conditions comment les cantons de Neuchâtel et de Vaud, aux dires de l'association susmentionnée, peuvent sérieusement affirmer viser une part respective de 20 % et 25 % dans leur approvisionnement d'électricité total.

Un beau prix pour une belle personnalité par Christian Brunier Eyad El-Sarraj est un psychiatre palestinien, militant pour la paix, se battant avec acharnement pour la réconciliation des peuples palestiniens et israéliens. Une terre, deux peuples ! Pour cet engagement sans faille, le Prix Olof Palme 2010 lui est attribué. Une distinction bien méritée.

La première manifestation de l’année sera tunisienne par Haykel Ezzeddine Contrairement à ce que j’ai annoncé dans ma dernière note du 3 janvier, la première manifestation de cette année ne sera pas consacrée au soutien des chrétiens coptes d’Egypte. Pour mieux l’organiser et surtout pour pouvoir compter sur le plus grand nombre de participants la Fondation de l’Entre-Connaissance et ACOR SOS Racisme les deux initiateurs de cet appel pour manifester ont décidé d’un commun accord de repousser la date au jeudi 13 janvier entre 18h00 et 20h00 à la Place Neuve. Dans un communiqué que PLANETE PHOTOS a eu en primeur plusieurs associations et partis politiques soutiennent ce rassemblement. On peut citer parmi eux SolidaritéS, Plateforme interreligieuse de Genève, Appel spirituel de Genève, Association des Tunisiens en Suisse.

Ritaline, pas ma copine! par Sandra Joly
Faut-il attendre Oskar Freysinger pour évoquer les effets de la Ritaline? La réponse est «oui».
Ainsi, le tribun UDC a déposé, en juin 2010 déjà, une interpellation visant à demander au Conseil fédéral « d’effectuer une étude approfondie sur les effets à long terme et les éventuels moyens compensatoires pour les remplacer ». Les études, visant à confirmer les effets positifs existent. Mais de qui émanent-elles ? Des groupes pharmaceutiques, et ce, directement ou indirectement.

Un jour à flinguer par John Goetelen Il y a des jours où certaines nouvelles donnent envie d’effacer le calendrier. Des jours à flinguer, histoire de modifier le cours du temps et la folie ordinaire des humains. Ce ne sont même pas des jours de guerre, même si quelque part en Afghanistan des soldats, des civils et des intégristes continuent de maculer de leur sans la terre où l’on cultive l’opium.

Citoyens sans Cité ? par Pascal Holenweg La ville fait peur à l'Etat : non, on ne vous parle pas de Genève. Ou pas seulement. Et pas des élections municipales. Ou pas vraiment. Mais il se trouve qu'une bonne part des efforts politiques des régions (en Suisse, des cantons), des Etats, des regroupements continentaux, est affectée à contenir non les villes, mais le pouvoir qu'elles pourraient acquérir, alors même que l'espace de ce pouvoir se dissout dans des réseaux sans territoires. Nous sommes donc entrés, mondialement, dans ce qu'Olivier Mongin appelle l'«ère de l'urbain généralisé », un « urbain» dans lequel la ville se dissout dans le périurbain, le suburbain, le rurbain, les espaces privatisés. Historiquement, la ville a été le lieu de toutes les émancipations : politiques, culturelles, sociales, amoureuses même. (...)

Côte d'Ivoire par  Tanoh Niakme, Diplomate, écrivain Liste des 78 Personnalités (19+59) interdites de Visas de l'Union Européenne.

I saw problems for easyJet passengers recently by Mike Gerard In this next installment of my (HB-JZI easyJet Airbus A319) secret diary I can say something about the period from Christmas 2010 to the start of 2011. I had a difficult time, as did some of my Swiss brothers and quite a lot of our passengers. A bad end to a terrible year has been followed by a bad start to 2011! Read more ...

Les horoscopes fleurissent, voilà l’année nouvelle! par Danièle Bianchi A ce moment où une nouvelle année commence, on voit fleurir les horoscopes dans les magazines, les hebdomadaires. Ils nous informent, dans les divers domaines santé, finances et amour de ce qui va nous arriver bientôt, signe par signe. Je le sais, j’en ai lu!

Schengen : en finir avec un traité Frankenstein par Yves Nidegger La Suisse s'est engagée à reprendre tous les développements de l'acquis de Schengen (art. 2 al. 3 et art. 7 de l'accord d'association Schengen) (AAS), selon une procédure qui comprend la notification du développement de l'acquis par l'organe UE compétent et la transmission d'une note de réponse par la Suisse. A chaque notification, la Suisse doit répondre dans les 30 jours et annoncer dans quel délai elle entend traduire l'acte nouveau dans son droit interne (art. 7 al. 2 lt. A). Si la Suisse n'y procède pas, la procédure de résiliation de tout l'accord est déclenchée (art. 4). Les délais étant excessivement courts, la Suisse est soumise en permanence à un stress d'adaptation que personne ne conteste. En signant un contrat que l'autre partie peut modifier unilatéralement, la Suisse a partiellement abandonné la souveraineté de légiférer qui est un principe définissant un Etat souverain, elle est devenue un simple receveur d'instructions.

Pourquoi je suis militant socialiste! par Arnaud Moreillon Avant de devenir membre du Parti socialiste genevois, j'étais responsable de centres d'action sociale pour l'Hospice général. Chaque mois, environ 1300 personnes bénéficiaient des prestations d'accompagnement social visant, avec elles, un retour vers leur autonomie. J'ai pu témoigner des efforts incessants de jeunes et moins jeunes à tenter de trouver une place dans cette économie principalement tournée vers des entreprises extérieures pour une main d'oeuvre hyper qualifiée qui vient, elle aussi, de l'extérieur et qui bénéficie souvent de larges forfaits fiscaux, et se voir confrontés à des refus successifs, les amenant à penser qu'il n'y avait pas de place pour eux dans notre société. Ce qui m'a amené à m'engager en politique du côté des socialistes, c'était de voir à quel point les politiques économiques genevoise et suisse sont productrices d'inégalités et laissent durablement sur le carreau un si grand nombre parmi nous pour défendre l'intérêt de si peu d'entre nous.

500 millions d'amis par Thomas Veillet Les stratèges sont en train de revoir les compositions de leurs dossiers et on peut d'ors et déjà parier que la « part actions » va retrouver une place plus...disons, prépondérante dans les comptes de la clientèle. L'appétit au risque est de retour et les faibles rendements offerts par les obligations de qualité – et là je ne parle pas des obligations d'Etat du groupe PIIGS, mais des « vraies » obligations – est en train de diminuer et nous sommes reparti comme dans les belles années. Vous voulez des preuves ? 

Votre article est décevant, pénible, plein de méconnaissance et de mépris. Il sert seulement à soulever la haine. C'est bien votre intention? Je suis frontalier... suisse, faute de logement dans le canton. M. Velen, vos enfants, eux, auront-ils les moyens d'habiter Carougen? Rouleront-ils eux aussi avec des plaques 74 ou 01, faute de logement et transport publics? Voulez-vous créer de la haine pour qu'ils soient insultés par les Français qui n'ont plus les moyens d'habiter dans le genevois français? J'aimerai vous lire sur ce point là. Un commentaire posté par un Suisse sous la note de François Velen intitulée Les Frontaliers ne savent pas jouir.....

Comment les Allemands et les Français perçoivent-ils l’islam ? par Maurice-Ruben Hayoun De l’avis unanime des observateurs, les résultats des sondages effectués sur l’islam auprès des Français et des Allemands ne sont pas réjouissants pour les intéressés : plus de 70% des sondés jugent sévèrement les musulmans d’Europe et d’ailleurs et environ 40% leur emboîtent le pas pour exprimer leurs craintes et leur critiques inspirées par l’échec de l’intégration. Et j’ajoute que c’est le journal Le Monde qui publie de tels résultats en s’entourant de toutes les précautions d’usage. Ces résultats ne sont guère surprenants. Mais comment s’expliquent-ils ? Et comment pourrions nous (je dis bien au conditionnel) changer cette donne si peu encourageante et qui signe l’échec de cette greffe de l’islam en tant que religion d’Europe parmi tant d’autres ?

Ce monde qui ne change pas par Walter Schlechten Est-il plus simple de supprimer le mot nègre du vocabulaire populaire que d'accorder aux peuples africains le droit à la démocratie directe ? Est-il plus simple de supprimer la ségrégation mondiale contre les juifs que de donner des terres équitables aux palestiniens et au peuple d'Israël ? Est-il plus simple de donner le droit de vote à la femme sans lui accorder l'égalité ?

Les commentaires sont fermés.