Trop peu de blogs et de sites d'information générale et politique en Suisse romande?

Imprimer

webtv genève.jpgDaniel Schöni Bartoli signe sous la note précédente un commentaire intéressant. Il réagit à mon commentaire sur le livre de Campiche et Aschinger "Une presse qui se vend comme du pop-corn". Je le cite:

"Si je suis d'accord globalement avec votre constat sur le foisonnement de blogs et de sites d'information, je trouve qu'il y a encore vraiment à boire et à manger. En particulier en Suisse romande, il n'y a pas tant de sites d'information pertinents et fiables. La plupart sont ceux des journaux imprimés (déclinés un peu différemment) ou ceux d'anciens journaux passés sur internet (comme Domaine public). J'attends avec impatience le développement de nouveaux journaux sur le net."

Moi aussi évidemment. J'essaie, modestement, de susciter des blogs de commune, de quartier ou d'association, de parti politique, en espérant que l'hébergement par la Tribune incitent leurs auteurs à s'inspirer de la règle des devoirs et des droits des journalistes. C'est mon côté idéaliste...

Daniel Schöni Bartoli a raison de préciser en préambule que son texte a été publié d'abord sur le site du journal en ligne Domaine public, journal d'information, d'analyse et d'opinions politiques de la gauche sociale démocrate, précurseur - par la force des choses - d'abandonner l'édition papier trop coûteuse pour se réfugier sur le net.

Les sites internet des journaux tel que celui de la Tribune de Genève ne sont plus depuis quelques temps déjà de pâles et serviles copies sélectives du chef d'escadre, du vrai bon vieux journal imprimé. Chaque jour mes collègues alimentent www.tdg.ch de nouvelles originales, rapidement mises en ligne et régulièrement actualisées. Il arrive même que les textes publiés sur le net soient plus développés que ce qui est imprimé plusieurs heures après. Sans parler des sons, des vidéos et des diaporamas impossibles évidemment dans le monde du papier. Sans parler des commentaires, des sondages. Bientôt des quiz des inforgraphies animées et autres nouveaux modes d'information. Sans parler des photos et vidéos que les internautes nous envoient via scoopmobile.

Au temps où la presse sortant des imprimeries était foisonnante, tous les grands partis et même quelques plus petits et les églises éditaient un quotidien ou un hebdomadaire "d'information générale". En fait, les choix rédactionnels et les opinions servaient la cause de l'éditeur. On a vécu le même engouement lorsque les radios libres ont envahi la bande FM. Aujourd'hui sur le net, tous les médias sont possibles. D'autres formes d'informations sont créées comme celles des réseaux sociaux.

Que trouve-t-on sur le net aujourd'hui? Des sites de partis, de syndicats, d'églises, d'associations, d'entreprises, de communes, etc. qui communiquent des informations d'intérêt général qui ne sont pas que de la propagande.

J'ai créé dans la blogosphère Tribune quelques blogs de communes notamment http://troinex.blog.tdg.ch, http://bardonnex.blog.tdg.ch, http://planlesouates.blog.tdg.ch. Ils sont encore inconnus et n'ont pas vraiment pris racine à une exception-près. Une blogueuse a ouvert le blog Pâquis j'adooore. Ce ne sont que des embryons balbutiants de journaux en ligne, certains morts nés hélas.

Il est vrai qu'on est encore loin du déferlement des webradios (5.3 millions d'occurrences sur google), webtv (7,5 millions d'occurrences), webnews (34 millions de résultats) qui naissent chaque jour sur la toile. C'est cela qui doit nous interpeller. Pourquoi y a-t-il si peu d'initiatives personnelles en Suisse romande?

Il y a sans doute des exceptions qui ne demandent qu'à être connues. La liste ci-dessous est loin d'être exhaustive  et ne demande qu'à être complétée. Merci de vos prochaines informations à m'adresser dans les commentaires ci-dessous ou via blog@tdg.ch

 

Liste des sites et blogs d'information générale et politique en Suisse romande

Web TV Genève Télévision d’information genevoise de proximité diffusant sept jours sur sept en continu. "Web TV Genève est neutre politiquement et confessionnellement", dit sont rédacteur en chef Luc Mégroz dans la page d'accueil

 

A noter que Christian Campiche publie La Méduse qui est un site d'information générale et politique sur les médias.

 

Les commentaires sont fermés.