Comment augmenter l'audience de mon blog

Imprimer

blog logo foule.jpgUn internaute me demande à quel rythme il faut publier pour exister dans la blogosphère de la Tribune de Genève et dans la blogosphère tout court. le plus souvent possible évidemment.

Un blog fonctionne comme tout média. Son taux de lecture dépend de 1) sa fréquence, 2) des sujets traités, 3) de la manière de les traiter, 4) des efforts que l'on produit pour se faire connaître, etc.

L'art d'écrire sur le net s'apprend. C'est l'un des intérêts d'éditer un blog. Petit tour donc sur quelques bonnes pratiques pour augmenter son audience.

 

1) La fréquence minimale est d'un billet par semaine (plus c'est évidemment mieux). Point besoin que tous les billets soient rédigés avec la même application. Un blog est comme un journal, il doit être divers et varié. Même les revues universitaires contiennent des brèves et des images.

2) Le succès d'un média dépend des critères suivants: actualité, proximité, émotionnel, personnalisation, pertinence, originalité (l'ordre définit la nature du média). Exemple: le meurtre à Genève d'une personnalité connue suscite le maximum d'audience à Genève.

3) La rédaction du titre et du billet a une influence sur l'audience, en particulier sur l'accroche par les  moteurs de recherche, sur la fidélité des lecteurs et la durée de lecture. Le net est impitoyable. Les internautes zappent sans pitié. Il faut donc

a) titrer de manière pertinente et informationnelle,

b) remplir la fenêtre tags avec des mots clés significatifs aussi précis que possible (Calmy-Rey et non politique suisse) c) démarrer le texte avec un premier paragraphe très informatif,

d) rédiger de manière simple, compréhensible. Impliquez-vous !

e) faciliter la lecture en structurant l'article avec des sous-titres, des listes,

f) l'enrichir avec des liens hypertextes,

g) interpeller l'internaute avec des questions surlignées en couleur l'incitant à laisser un commentaire, g) personnaliser le propos, profiter de l'actualité pour (re)lancer une réflexion, susciter la curiosité,

h) réamorcer l'intérêt tous les deux ou trois paragraphes. D'autres techniques d'écriture multimédia peuvent être mise en œuvre.

 

4) Le faire savoir participe évidemment de l'audience.

- Publier régulièrement une newsletter,

- Signaler l'adresse de son blog sous la signature de ses courriels et dans ses cartes de visite.

- Renvoyer de temps en temps via un lien hypertexte à ses anciens billets et citer le blog dans d'autres publications,

- Utiliser la technique du rétrolien (trackback) qui permet de signaler sous forme d'un commentaire, une note que vous publiez dans votre propre blog. Ainsi vous pourriez entre Tristan Zimmermann, Cyril Mizrahi, et d'autres constituants* faire connaître mutuellement vos blogs

- Postez vos blogs sur Facebook, sur twitter...

- Etc.

 

Bien à vous et au plaisir de vous lire régulièrement. J'espère que la longueur de cette note ne vous dissuadera pas.

Scripta manent. Au-delà du plaisir d'éditer - on vit une révolution guttenberguienne - le blog est aussi une bonne manière de rassembler ses textes et de les mettre à disposition du public.

 

Jean-François Mabut

 

Les constituants blogueurs plus ou moins actifs

Il existe plusieurs site et ouvrage pour mieux écrire pour le web ou mieux écrire pour être lu

 

 

Commentaires

  • Attention toutefois à ne pas dépasser Monsieur Mabut ... il se fâche et voit tout rouge quand des articles anti-islam dépassent un certain nombre de commentaires.

    Il n'aime pas la concurrence.

    Il est écrit nulle part dans les obligations qu'il ne faut pas traiter de l'islam.

Les commentaires sont fermés.