Commentaires, nouvelle poussée d'urticaire

Imprimer

commentaires interdits.jpgJe viens de dépublier tous les commentaires postés sous le billet "L'audience des blogs continuent d'augmenter". Des commentateurs anonymes - vraisemblablement un seul sous divers pseudonymes - s'en sont pris à un blogueur dans une querelle dont ils sont les seuls sans doute à connaître les tenants et aboutissants. J'ai pris cette décision sans état d'âme lorsque j'ai constaté qu'une des adresses courriels d'un commentateur ne menait nulle part et qu'il était par voie de conséquence impossible d'entrer en contact avec son auteur.

Au risque de prêcher dans le désert, je rappelle que, si nous acceptons des commentaires anonymes, ce que bon nombre d'internautes nous reprochent, cette latitude n'autorise évidemment ni l'insulte ni le dénigrement.

Je demande à tous les blogueurs d'êtes attentifs et de rejeter systématiquement ce genre de commentaires. Je rappelle aussi que les blogueurs sont responsables de tout les contenus de leur blog et que les blogs n'engagent pas la responsabilité de l'hébergeur.

Commentaires

  • Je constate que vous laissez des blogueurs proférer des propos inconvenants contre une élue. Votre réaction est pour le moins douteuse!

    C'est un scandale de laisser quelqu'un proférer de tels propos à l'encontre d'un représentant de l'état. Il y a des manières plus civilisées pour dénoncer une personne.

    "Hélas il y en a une au moins qui ne vous voit pas du même oeil que moi. Jalousie? Probablement. Si je la compare à vous, y a pas photo: je ne risque pas d’être en chaleur pour elle. Mais il y a aussi un certain dogmatisme: c’est une féministe professionnelle. Que doit-elle penser alors des femmes qui vous regardent? Des lesbiennes, sans doutes. Et celles qui regardent avec insistance les vendeurs? Des mal-baisées en manque, bien sûr! Raaahhh...
    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/03/03/lettre-ouverte-aux-hotesses-du-salon-de-l-auto.html

    Genevois scandalisé.

Les commentaires sont fermés.