10 mars: Yvette, Martine, Jill et les autres

Imprimer

theraulaz.jpgElles ont eu leur Journée comme les saints les leurs naguère. Sami Kanaan leur consacre un long billet. Elles sont magnifiques comme Yvette - c'est l'avis d'Antonin Moeri dans Blogres, le blog de quelques écrivains genevois - ou problématique comme Martine. Maurice-Ruben Hayoun et Dominique Jordan reviennent sur le sondage qui fait peur dans l'Hexagone. John Goetelen est toujours critique à leur égard. Anne-Catherine Pozza s'essaie: "Quand l'amour fait mal". Quant à Jill Szekely, elle débite son oeuvre en épisodes. Hier, c'était une doyenne des blogueurs, Jacqueline Berenstein-Wavre qui s'intérogeait: "Eve pécheuresse?" Elles sont l'avenir de l'homme.

L'homme justement occupe le devant de la scène des Municipales à Genève. Esther Alder et Florence Kraft-Babel tentent de tenir le rythhme sur leur blog. Derniers rushes avant dimanche. Thierry Tanquerel commente "Bousculade tout à droite et grand vide au centre". A Carouge Nicolas Walder et le PDC du cru, dont les billets ne sont pas signés, même si les auteurs sont connus, sont toujours actifs dans la blogosphère. En tireront-ils profit? Les Libéraux-Radicaux veulent la suppression de la taxe professionnelle en Ville argumente Olivier Fiumelli et entre en débat avec Sébastien. Sur l'aménagement, Boris Drahusak répond en sept points à Antoine Vielliard qui duplique et poursuit sa campagne pour les cantonales. Quant à Michel Chevrolet, il réclame l'alternance: 20 ans ça suffit!

Sur le front des révolutions, Mohamed Hedi de Carouge "sent le parfum du Jasmin dans la mosquée de Genève".

... Bousculade tout à droite et grand vide au centre par Thierry Tanquerel Quel que soit le verdict des urnes dimanche prochain, le paysage politique de la Ville de Genève a déjà changé. Pas tant à gauche, où l'on a simplement repeint la façade d'une des composantes de l'Alternative. En revanche, la mutation est spectaculaire à droite. L'absorption du parti radical par le parti libéral a clairement renforcé une droite économique de plus en plus dogmatique. Avec la pression du MCG et la volonté de l'UDC de rebondir, la compétition est ainsi féroce tout à droite de l'échiquier politique. Le PDC aurait pu en profiter pour occuper seul le centre. Il a préféré se ranger derrière un candidat au Conseil administratif, certes jovial et souriant, mais dont les positions, notamment au sein de la Constituante, sont celles d'une droite ultralibérale pur sucre (c'est son groupe qui a fait passer l'idée ahurissante de supprimer de fait la zone de développement, ce qui privera le canton et les communes de tout moyen de faire construire du logement social). Comme les Verts libéraux sont transparents, le centre est désormais vide...

... Une femme sur cinq vit avec un criminel? Par John Goetelen J'ai plusieurs fois évoqué la démesure prise par l'affaire Galliano. C'est loin d'être le seul cas de démesure. Alors que j'ai traité la journée de la femme en rendant hommage aux tunisiennes, en rédigeant un petit conte futuriste, ainsi que dans un troisième billet d'humour, ce soir je dois déplorer l'agression misandre et la folie qui a saisi Amnesty Belgique. Décidément rien n'est encore gagné en matière d'égalité des sexes! Les hommes restent les éternels bourreaux et les femmes les éternelles victimes. On pourrait croire à une histoire belge, n'était la gravité de l'accusation. Selon Amnesty, une femme sur cinq vit avec un criminel. Cette affiche est destinée à dénoncer les violences conjugales. Ce qui signifie bien sûr qu'un homme sur cinq bat sa femme et la maltraite de toutes les manières possibles. Deux choses...

... Toute une âme aux Spurs... par Arnaud Cerutti Vingt-quatre heures après avoir été bercée par l'irrésistible tempo du Barça, l'Europe du foot n'a pas eu droit à une nouvelle leçon de beau jeu mercredi soir. Elle a en revanche découvert une équipe dont l'imperméabilité défensive étonne. Son nom? Tottenham Hotspur. Une troupe au coeur gros comme ça, qui se bat corps et âme. Et qui, en plus d'être solide derrière, possède quelques arguments offensifs laissant augurer un avenir doré. Comme quoi, les clichés ont beau avoir la dent dure, les besogneux anglais d'hier ont mis un peu de poésie dans leur jeu. Tout le monde doit désormais en prendre conscience.

... Le printemps avant l'heure à la maison de Vessy par Mohammed Kenzi J'ai été faire un petit tour à la maison de vessy en grève depuis 2 jours pour revendiquer leur droit , à la fois par solidarité avec les grévistes que j'ai cotoyé , il y a de cela 11 ans et une certaine nostalgie. Il faut dire que j'ai travaillé dans cette maison durant 8 ans et vu une direction arrogante et irrespectueuse de son personnel faire la loi à sa convenance. Nous avions par le passé obtenu un audit, qui avait fait grand bruit au sein du conseil administratif, avec des licenciements de certains cadres et une reprise en main de la maison par la direction de l'hospice général sous la houlette de M. Torracinta. En ce temps là, il y avait peu de solidarité entre les employés. (...)  Ce matin, j'ai vu d'un côté des grévistes décidés à obtenir une égalité de traitement comme dans toutes les autres établissement publics du canton : droit au primes versées dans d'autres EMS, du personnel en plus pour une prise en charge correcte de nos ainés et pour répondre au taux de croissance de la charge de travail et une gratuité du parking de l'autre une direction campant sur ses positions.

... Gouvernement, bouge toit ! par Christian Brunier En mars 2006, le Grand Conseil genevois votait à l'unanimité, fait rarissime, et sans débat, le déclassement de la zone « La Dent Creuse », sise au chemin de la Brenaz et à la rue de Frémis, à Puplinge pour y construire du logement.  L'objectif était de construire, rapidement, 150 à 175 logements et des équipements publics. Cinq ans plus tard, rien n'a été construit !  N'y a-t-il plus de crise du logement à Genève ?

... Le jeune devenu bouc émissaire par Nicolas Walder Des jeunes qui rient à l'arrêt de tram, qui courent pour rejoindre leurs amis, qui fument une cigarette sur une terrasse, qui roulent ensemble à vélo ou tout simplement qui discutent assis au pied d'un immeuble, et voici qu'on signe une pétition pour les faire partir. Jusqu'à 12 ans, ça va mais dès qu'ils entrent dans la puberté, on ne les supporte plus. La société n'a plus de place pour eux.

... A Genève, il n'y a plus de frontaliers -il n'y a plus que des voisins par Pascal Holenweg Inverser la logique du développement de la région genevoise, c'est ce que proposent deux documents programmatiques récents : le «projet économique pour Genève» du PS et la brochure du « groupe écosocialiste » de solidaritéS, «Pour une écologie anticapitaliste». Rééquilibrer les rapports entre Genève et ce qui fut son «arrière-pays» et qui est désormais son pays français et vaudois, cela devrait signifier d'abord, puisqu'il y a urgence (celle de la crise de l'emploi en France et de la crise du logement à Genève) plus de logements à Genève et plus d'emplois en France. A ce jour, le résultat est rigoureusement inverse...

... Le lien, le cœur, la patrie par Pascal Décaillet Une chose est certaine. Genève a besoin de beaucoup plus de gardes-frontière, ces derniers doivent multiplier les signaux de leur présence, concentrer leur action sur la détection du banditisme. Surtout, il serait bon qu'une partie de la classe politique, nourrie de l'illusion, très libérale-libertaire, d'un monde sans frontières, reprenne conscience d'une réalité : entre Genève et Annemasse, nous sommes certes amis, voisins, nous nous respectons, nous échangeons des projets. Tout cela, oui. Mais nous sommes, jusqu'à nouvel ordre, deux pays différents. Michel Sommer commente : « Je ne suis pas certains que les Savoisiens ou Savoyards apprécient le mot "choix" à sa juste valeur. »

... Merci M. Rappaz ! par Gaël Zigudan (nom connu de la rédaction) En se payant 10 encarts publicitaires dans le GHI du 2-3 mars pour un montant supérieur à Fr. 7'000, le candidat Henri Rappaz diffuse des opinions percutantes doublées de fines analyses politiques et je ne peux tout simplement pas résister au plaisir d'en reproduire un florilège (...)« Vu la dépendance de Genève à la Suisse alémanique, Genève doit-elle rester Suisse ? » s'interroge-t-il enfin en page 34.  Pierre Losio commente: « Très bien de relever ce dont le MCG ne parle jamais :il veut que Genève quitte la Suisse. Je l'avais signalé une fois au Gd Conseil....ils sont très discrets sur ce sujet. »

... On sent le parfum du Jasmin dans la mosquée de Genève par Mohamed Hedi Plusieurs fidèles s'indignent de se qui se passent dans cette mystérieuse institution FCI (Fondation Culturelle Islamique) qui dirige la mosquée de Genève, ils ont peur pour le futur de leur mosquée. Déjà, les deux derniers prêches de vendredi ont été perturbés, on pense sérieusement à demain, qu'est ce qui va se passer ? Au début de la semaine, les fidèles musulmans se sont réjouis de l'instauration  d'un comité non-officiel de réconciliation entre la direction de la mosquée et les fidèles musulmans pour mettre fin à cette situation difficile et conflictuelle au sein de la FCI qui dirige la mosquée, ainsi que la déclaration de l'Imam Ibram qu'il est prêt de quitter la mosquée si les fidèles le demandent. Malheureusement, avec les jours qui passent, les fideles musulmans  ont appris dans les journaux que la Fondation culturelle  islamique ''pousse'' et / ou soutient  l'Imam  Ibram a porté plainte contre des fidèles musulmans en déclarant aux medias «Des membres de la communauté égyptienne m'ont critiqué et agressé, ils ont déchiré ma djellaba»...

... Les abris de la Protection civile doivent-ils servir à loger des mendiants, des voleurs et des escrocs qui, excepté leurs activités délictueuses quotidiennes, n'ont aucune attache avec notre pays ? par Marc Falquet.  Qui autorise les dealers, les voleurs et les mendiants étrangers ainsi que les personnes démunies de papiers d'identité et sans autorisation de séjour, à pouvoir bénéficier de repas et de logements gratuitement, au frais des contribuables,  dans des abris de la protection civile ?

... Marine Le Pen, les sondages et la radio juive par Maurice-Ruben Hayoun Fallait-il «désinviter» Marine Le Pen ? Je viens d'écouter Michel Rocard dire sur BFM Tv qu'il n'aurait pas agi ainsi s'il avait été journaliste. Il n'a pas tort. Moi aussi, je n'aime pas la censure et je pense que cette femme, âgée de 42 ans, n'a jamais fait de déclarations antisémites comme d'autres et que son élection va, en tout état de cause, changer la structure (à défaut de la nature) du F.N. ce qui n'implique nullement que ses idéaux se rapprochent des miens. Cela posé, plus d'un Français sur cinq s'intéresse à ce qu'elle dit, sans nécessairement s'identifier à son programme politique ni en reprendre la totalité. Enfin, cette femme se cherche, elle vise à redéployer le parti de son géniteur après avoir pris ses distances avec un legs paternel plutôt embarrassant...

... Théraulaz : une actrice magnifique par Antonin Moeri Quand le moi phénoménal bouffe tout au théâtre, quand la belle âme se met en scène avec complaisance, l'envie me prend de fuir. Rien de tout ça avec Yvette Théraulaz. Cette comédienne hors pair regarde en face les ravages du vieillissement qu'elle évoque avec une jouissance transgressive de gamine très étonnée. Dans ce magnifique spectacle musical et dépouillé «Comme un vertige», Yvette Théraulaz convoque, avec une drôlerie déconcertante, des moments de l'enfance, de l'amour, du deuil et de la solitude.  AM commente: « Je n'ai pas vu les autres spectacles de la Comédie mais celui-ci est tellement beau que le frisson court encore dans mon dos. Un frisson que je sens lorsque je lis les nouvelles de Maupassant. J'ai oublié de mentionner les quatre musiciens qui offrent une partition parfaite. Je me serais parfois cru à Contrechamps. Les gens doivent aller voir ce spectacle! Unique! »

... Les Libéraux-Radicaux veulent la suppression de la taxe professionnelle en Ville par Olivier Fiumelli En 2005, lors du discours de Saint-Pierre, le Conseil d'Etat, par la bouche de François Longchamp, déclarait que la taxe professionnelle était obsolète et qu'il fallait donc s'en débarrasser. Bien évidemment, les Libéraux-Radicaux partage cet opinion. Pourquoi ? Tout d'abord, il est important de savoir que cette taxe prélevée par les communes, mais régie par une loi cantonale, n'existe qu'à Genève. Aucun autre canton ne prélève un impôt comparable. Cette taxe date de l'époque de Napoléon où Genève était le chef lieu du département français du Léman. Ensuite, on juge de la pertinence d'un impôt en comparant ses qualités et ses défauts aux autres impôts.  Sébastien commente: « Le problème, c'est que la taxe professionnelle ne nuit pas vraiment à l'économie locale. En Ville de Genève, 65 % de la taxe professionnelle sont payés par des banques et des sociétés financières. Les petits commerçants sont peu touchés.... »

... Happy Birthday Bull Market ! par Thomas Veillet Deux ans. Vous souvenez-vous ce que vous faisiez il y a deux ans ? Non ? Je vais vous le dire : Vous hésitiez entre ouvrir un riad à Marrakech ou à vous lancer dans la médecine alternative ou encore partir autour du monde en vélo ou devenir producteur de fromage de chèvre en Ardèche. Le marché était tellement déprimant en ce temps-là que tout le monde envisageait le retour de la grande dépression et la guerre mondiale qui s'en suivrait automatiquement.

... Carême et santé par Marie-France de Meuron Je viens de recevoir des voeux de Carême par un ami africain très concerné par ce temps d'approche de Pâques. En fait, que signifie cette période de jeûne, de privation et d'abstinence? Pour la médecine chinoise, l'énergie du printemps est très puissante et soutire les forces du foie. Ainsi vaut-il la peine de le préserver et d'alléger son travail. En plus d'une alimentation allégée, la nature nous donne les produits amers tels que le pissenlit ou les asperges. Un bon drainage peut se faire aussi avec différentes tisanes ou décoctions. Ainsi, avec un foie dégagé, l'esprit travaille mieux.

... Aménagement : réponse à Antoine Vielliard par Boris Drahusak Suite à un article concernant l'aménagement sur mon blog, l'élu de Saint-Julien en genevois et Président du Mouvement démocrate 74 me répond. A mon tour donc ! On oublie le style « foutage de gueule » et on attaque le fond. En sept points...  Antoine Vielliard duplique point par point et Andres Gomez commente : « 1000 logements en quatre ans, ce n'est pas un exploit ! Annemasse, bien plus petite que Genève, en construit 500 par an... »

... Quand l'amour fait mal par Anne-Catherine Pozza Quand l'amour fait mal, ce n'est pas de l'amour. Alors de quoi s'agit-il ? L'article d'Alice Buckler est drôle et piquant. Il est aussi révélateur d'une réalité moins agréable : celle de femmes (c'est valable aussi de certains hommes) prêtes à s'embarquer dans des relations bancales qu'elles s'évertuent à maintenir faute de mieux. Et ça fait mal! Voici les dix points que le texte  soulève avec humour et un zeste de sarcasme avec le message sous-jacent suivant: Mais qu'attendez-vous pour le quitter ?

... L'Egalité hier, l'égalité aujourd'hui, l'égalité depuis toujours! Par Sami Kanaan 2011, c'est... 40 ans du droit de vote des femmes suisses, 30 ans de l'article constitutionnel sur l'égalité, 20 ans de la grève des femmes, 15 ans de la loi sur l'égalité entre femmes et hommes dans les rapports de travail. Le 8 mars 2011 marque dans de nombreuses régions du monde le 100e anniversaire de la Journée des femmes...

... Salon de l'auto et bonneteau! Par Haykel Ezzddine En attendant que le projet de loi soit voté et accepté par le Conseil d'Etat genevois, les joueurs de bonneteau redoublent d'effort et ratissent large. Aujourd'hui dans un espace d'environ 100 mètres les virtuoses de l'arnaque ont mis les bouchées doubles bénéficiant de l'affluence de touristes qui visitent le Salon de l'auto. Trois groupes s'affairent actuellement entre le début de la Rue du Mont-Blanc et le Pont qui porte le même nom. De plus en plus audacieux ces joueurs ne craignent même pas la police à cause du vide juridique qui leur permet de ne pas être poursuivis. Beau temps, Salon de l'auto, beaucoup de touristes = une combinaison gagnante pour ces dangereux arnaqueurs !

... La chute du mur de la mauvaise foi socialiste, n'est pas pour demain par Dominique Jordan A force de se croire l'ami des classes moyennes françaises, alors qu'elle ne l'est pas du tout; c'est un retour de manivelle que le PS français c'est pris en pleine figure, lors de la publication des derniers sondages, qui met Marine Le Pen vainqueur du premier tour des présidentielles en 2012. Au lieu d'analyser objectivement les raisons du succès du Front national; le PS préfère exiger une loi sur les sondages. Loi qui  sera parfaite, seulement quand les sondages donneront le PS vainqueur. Une jolie façon de se détourner des vrais attentes des français, que le PS par idéologie ne peut satisfaire. Tels l'immigration, l'islam, le chômage, la criminalité ou la place de la France dans le monde mondialisé. Les socialistes suisses ne sont guères meilleurs joueurs.

 

 

Les commentaires sont fermés.