• 31 mars: Ah, Zurich! Ah, Basel! Oh Genève!

    Imprimer

    cart Julien large.jpgHier c'est Aurore Bui (qui livre ce jeudi la formule magique de Babette Keller) qui s'alarmait du burnout des mamans. Aujourd'hui c'est son collègue de parti Julien Cart qui réclame à papa Etat plus de soutien pour les parents (non pas défaillants mais sans moyens). Conforme à l'idéologie de la droite que dénonce l'objecteur de croissance, Pierre Weiss affirme lui sur "Par amour de la liberté": "Noter le comportement de l'élève: un symbole nécessaire de l'autorité".

    Après avoir donc donné une fessée à la Constituante - saluée par Boris Calame, Danielle Bertola et hier déjà par Pascal Décaillet -, notre Conseil d'Etat est donc retourné ce jeudi sur les bancs de l'école à Chamonix ce qui suscite l'ire d'Henry Rappaz. Les professeurs étaient l'ancien maire de Zurich, le théoricien du soft power Xavier Comtesse d'Avenir Suisse et un professeur de l'EPFL...  Je note dans Vu du Salève, que les géographes, urbanistes, futurologues et autres juristes de notre bonne Alma Mater apprécieront sans doute de n'avoir pas été invités. Jürg Bissegger, qui n'est hélas pas (encore?) blogueur, commente la duperie constitutionnelle.

    Bertrand Buchs revient sur la nomination de René Prêtre  qui a échappé à Genève: "ça grenouille, bd de la Cluse", paraît-il. Pascal Décaillet nous apprend que "Le patronat vote Bertinat". Philippe Souaille se demande: "Peut-on être royaliste en Suisse ?" Interviewée par David Rochat, Esther Alder déclare vouloir en priorité des logements d'urgence pour les plus démunis et appelle à la manifestation de samedi.

    Lire la suite

  • Bertrand Buchs 800 notes, Pascal Décaillet 6000 commentaires

    Imprimer

    podium.jpgBertrand Buchs signe ce matin sa 800e notes. Pascal Décaillet me signale qu'il a reçu 6000 commentaires. Bravo à tous les deux!

    Pascal Décaillet se hisse ce mois parmi les trois top blogueurs de la Tribune, derrière John Goetelen et Thomas Veillet, avec, selon Xiti, plus de 14'000 visiteurs uniques durant le mois de mars*.

    Je ne peux évidemment rêver que tous les blogueurs publient autant de billets ou reçoivent autant de commentaires. Mais je lis toujours avec intérêt les billets de blogueurs que je croyais endormis pour toujours et qui soudain réapparaissent. Bravo à eux aussi.

    Lire la suite

  • 30 mars: Burnout des mamans

    Imprimer

    bui aurore haut.jpgAurore Bui est une maman active et une blogueuse épisodique. Sans doute voudrait-elle comme beaucoup de blogueurs (euses) publier plus régulièrement,  mais les jours n'ont que 24 heures. Au moins blogue-t-elle de temps en temps ce qui nous réjouit. Elle signe aujourd'hui "Burnout des mamans: un phénomène peu connu mais... majoritaire". Papa Conseil d'Etat donne, lui, une leçon à ses garnements de constituants qui ont osé lui rogner les ailes. Toujours très gaullien, Pascal Décaillet aime les exécutifs forts et le peuple. Entre les deux?

    Les écrivains sont aussi des sortes de mamans. Jean-Michel Olivier donne deux réponses à la question "Pourquoi nous sommes médiocres". L'énergie nucléaire a engendré des enfants terribles les anti-nucléaires. Lequel est l'aîné? Ueli Leuenberger répond. Et les enfants de Mère Helvetia se parlent-ils? Dans quelle langue. J'évoque dans Vu du Salève le difficile dialogue transsarinien.

    Carol Scheller évoque la fête organisé à Gaza de la langue française, une fête que Genève ignore. Tandis que le député Christian Brunier veut "une rue à Genève au nom de Mohamed Bouazizi, le réveil de la rue tunisienne" et Hafid Ouardiri interrogé par Haykel Ezzeddine rêve d'un "un royaume pour les dictateurs".

    Lire la suite

  • 29 mars: Internet transforme la démocratie et tue les journaux

    Imprimer

    cornu arbre carré.jpgDaniel Cornu a pris un peu de champ avec son blog personnel Marges. Mais le médiateur des éditions Edipresse publie régulièrement des notes dans son blog professionnel "La page du médiateur". Sa dernière chronique est inspirée de la lecture de "La démocratie Internet. Promesses et limites". C'est le titre d'un excellent essai récent du sociologue français Dominique Cardon, écrit l'ancien rédacteur en chef de la Tribune.

    J'ajoute dans Vu du Salève ce hard fact: "Internet transforme la démocratie et tue les journaux" en référence à l'audience en constant recul des journaux imprimés et au fait qu'aux Etats-Unis désormais l'Internet supplante l'imprimé.

    Dans la livraison de ce mardi, je retiens encore ce billet de Sandra Joly intitulé: "Ce que les enfants veulent, c'est vivre avec leur parents". Et celui du constituant Tristan Zimmermann qui revient sur l'histoire constitutionnelle de la peine de mort en Suisse.

    Sur le front international,  Jacques-Simon Eggly explique comment la Suisse peut aider les insurgés. Et Guy Mettan comment  prévenir les catastrophes.

    Sur Genève, on notera le credo d'Eric Bertinat. Qu'en pense Florence Kraft-Babel? L'avis de Pascal Holenweg est éclairant.

    Lire la suite

  • 28 mars: Rochat, nucléaire, médecine: l'art de communiquer

    Imprimer

    ezzeddine photos explosif.jpg"Isabel Rochat n'est pas contre l'engagement d'agents de sécurité publique étrangers". Un propos déclaré ce matin sur Radio cité que son rédacteur en chef Olivier Francey relaie dans son blog, ainsi qu'une autre confidentialité. Des déclarations qui n'ont pas échappé à Soli Pardo qui publie, dans Substratum, un commentaire sur « L'art de communiquer ».

    L'art de communiquer, relève-t-il du 10e, 11e ou 12e art? Il participe sans doute de l'art de gouverner. Thomas Veillet nous le rappelle quasi quotidiennement dans sa chronique boursière qu'il titre ce matin: "Rien de neuf: nucléaire, Kadhafi et chiffres économiques, mais ça monte". Bertrand Buchs donne dans l'art de la concision: "Le cœur est à Lausanne. la belle endormie à Genève". L'art de communiquer jette souvent le doute, tel Philippe Souaille à propos de son ami Antoine Vielliard "élu au service de l'intérêt général ?"

    L'art de communiquer, c'est aussi l'art du portrait. Lisez Pierre Losio et Pascal Décaillet. L'art de communiquer c'est encore un art pictural ou de la photographie - le 8e art - comme nous le démontre l'incontournable Haykel Ezzeddine. Et si vous vous exerciez à cet art en éditant un blog.

    Allez, c'est décidé, je blogue!

    Lire la suite