26 avril: Pâques syriennes en demi teinte

Imprimer

Alep promenade de la citadelle.JPGSophie Nanzer est le nom de plume d'un journaliste genevois. Il a passé Pâques à Alep et livre quelques échos de la révolte des Syriens. Plus près d'ici, Laurent Seydoux poursuit sa campagne pour le déclassement des Cherpines - "Cherpines et autres babioles" commente Olivier Francey, tandis qu'Edouard Cuendet se lance dans la blogosphère de la Tribune dans le cadre des élections fédérales de cet automne.

En ce mardi de Pâques, je cite encore ce long article de Tristan Zimmermann intiulé "La laïcité dans l'avant-projet de Constitution genevoise" qui vaut au constituant socialiste un ferme commentaire de Jean-J.-Pierre Vaillant-Cordier (qui n'est pas encore blogueur) sur le trigramme IHS qui coutinuera d'orner les armoiries genevoises.

 

« IHS : Iesous hemeteron soter »  et  «La  laïcité dans l'avant-projet de Constitution genevoise » par Tristan Zimmermann (...) « Les racines judéo-chrétiennes de la République genevoise sont encore bien vivantes. Il suffit de se référer à l'art. 6 APCst/GE relatif aux armoiries, au frontispice desquelles trône le trigramme IHS en lettres grecques ».  Jean-J.-Pierre Vaillant-Cordier  commente : « Le "IHS", soit en lettres grecques "ΙΗΣ" n'est pas l'acronyme de "Iesus Hominum Salvator". On voit d'ailleurs mal comment des lettres grecques pourraient constituer l'acronyme d'une locution latine ! C'est en fait l'acronyme de "Iesous hemeteron soter", soit "Jésus notre Sauveur", qui convient d'ailleurs tout aussi mal à une République laïque. C'est une grande violence pour les non-chrétiens que de voir cette formule sur des armoiries officielles d'une République. Je ne comprends pas que les Constituants se soient laissés aller à conserver sur les armoiries de la République cette formule qui est en fait celle de l'Eglise protestante de Genève. Pour cette seule raison, je voterai "non" au projet de Constitution, quel que soit le reste de son contenu. On est laïque ou on ne l'est pas. On ne peut pas être laïque en conservant cette formule hautement religieuse, et il est inutile, pour marquer l'origine judéo-chrétienne de notre Cité (IHS signifie en outre "Jésus", on peut donc déjà ôter le "judéo-"), de reprendre un symbole de l'Eglise protestante, d'autant plus que les Réformés sont minoritaires depuis longtemps à Genève.

Two Boeing 747SP the same day by Mike Gerard Aircraft spotters would have seen two Boeing 747SP aircraft last Saturday 23 April, both regular visitors from Saudi Arabia, plus a small medical evacuation jet from the same country. Coincidence? Both of these long-range versions of the original Boeing 747 range of aircraft, about which I wrote a blog early this year, are fairly regular visitors to Geneva, though they are never indicated on the arrivals/departures board. Sometimes they come with a callsign of Saudi Arabian Airlines, at other times just the aircraft registration number.

Pâques syriennes en demi teinte par Sophie Nanzer (nom connu de la rédaction) L'Eglise chaldéenne d Alep est bondée, comme toutes les Eglises syriennes en ce dimanche de Pâques. Les femmes sont toutes passées chez le coiffeur, les fillettes sont en habit de princesse, les hommes sur leurs 31. Et les chants syriaques donnent les frissons. Joyeuses Pâques à Alep. L'évêque chaldéen Antoine Audo, homme très respecte et au courage reconnu, célèbre la résurrection. Apres la lecture, il énumère les  intentions de prière : il appelle la bénédiction sur l Eglise, le pape; invocations habituelles. Puis passe a un autre niveau : prière pour  les jeunes, les vieillards, le pays tout entier et pour que la force soit donnée au président Bachar Al Assad de faire œuvre de paix et de réconciliation...

Les Cherpines 0,2% des zones genevoises par Laurent Seydoux En chiffres : 45,4% du territoire de Genève sont en zone agricole, 24.8% en zone de lac, cours d'eau, de bois et forêts, 22.6% en zone à bâtir du logement, (dont 50% en zone villas, 5ème zone), 4.7% en zone industrielle, artisanale, aéroportuaire ou ferroviaire, 2,5% en zone de verdure, de délassement ou sportive. Les 58 hectares des Cherpines-Charrottons correspondent à 0.2% du territoire genevois pour plus de 6'000 habitants.

Pourquoi me porter candidat au Conseil national? Par Edouard Cuendet (...) Je dispose de certains atouts que je serais heureux de mettre à profit pour le bien du canton et des valeurs politiques libérales-radicales : 1) ma formation d'avocat, qui me permet d'aborder avec aisance des textes législatifs touffus, 2) mon excellente connaissance de l'allemand et ma bonne compréhension du suisse allemand, acquises durant mes études à l'Université de Berne, 3) mon expertise et ma vue d'ensemble des enjeux majeurs auxquels est confronté Genève, en tant que membre des commissions des finances et de l'économie au Grand Conseil.

Et le secret des affaires privées? Par Daniel Cornu Une récente note sur l'exploitation par les médias de fuites provenant d'administrations ou d'institutions publiques m'a valu la réaction d'un lecteur: tout cela est très bien, m'a-t-il écrit, mais qu'en est-il des entreprises privées? (...)  Celles-ci n'échappent pas au domaine de la recherche journalistique  «lorsque leur poids économique et / ou leur rôle social en font des acteurs important dans une région donnée», précise la Déclaration des devoirs et des droits du / de la journaliste. Il y a quelques années, le Conseil Suisse de la Presse avait ainsi clairement désavoué un important acteur de la distribution, qui prétextait de sa structure familiale et privée pour interdire à la presse de s'intéresser à la vie de l'entreprise. L'observation des pratiques médiatiques confirme que l'attente de transparence s'accroît. Il n'est pas plus admis d'une entreprise que d'une administration qu'elle vive dans sa bulle, lorsque ses activités déploient leurs effets (emploi, consommation, équipement, par exemple) sur une large communauté. Dans ce domaine-là également, le modèle WikiLeaks commence à étendre ses effets.

Je ne suis pas une descendante de la mère Royaume... par Bénédicte Dupré mais de la même façon que ladite mère a défendu Genève contre les assauts des Savoyards, moi je souhaite valoriser Genève aux yeux des autres confédérés qui n'en voient souvent que les inconvénients. J'ai déjà converti quelques Jurassiens, je vais continuer! (...) Pourquoi me direz-vous créer un blog en ce jour anniversaire de Tchernobyl, mais aussi d'un autre événement, qui, bien qu'il soit moindre, a à mon sens grandement modifié notre rapport à l'autre, à savoir le lancement de la première téléréalité française, Loft story? ...

M2 lausannois : pris en flagrant délit ! par Gérard Ballaman Dimanche de Pâques, en fin d'après-midi, nous rentrons paisiblement d'une très jolie promenade au bord du lac. Il est 17 :15, je prends deux billets à l'automate de la Station d'Ouchy. Le métro précédent vient de partir. Placé en embuscade, le shérif du métro nous surprend en flagrant délit de ne pas avoir...plié nos trottinettes (quel crime ! Quelle incivilité !) : -  Vous ne connaissez pas les consignes générales d'utilisation du Métro ? Les trottinettes doivent êtres pliées avant de monter !...

Cherpines et autres babioles par Olivier Francey Sur nos ondes ce matin, nous accueillions Christophe Aumeunier, secrétaire général de la Chambre Genevoise Immobilière. Pour celui qui occupe également un siège de député libéral au Grand Conseil, le constat est très clair : ''il faut construire''. ''Plus''. Soit.  Oui mais comment ? ''Il faut passer de la parole aux axes'', ''dépasser les idéologies'' dira notre invité qui aligne trois axes : la densification, la surélévation, et le déclassement de terrains.

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.