Intervista di "The Babytracks"

Imprimer

baby track.jpgDepuis quelques semaines une classe d'une vingtaine d'élèves du collège de Staël à Carouge relève un joli défi. Un double défi. Les élèves apprennent l'italien  - entre autres - et sous la houlette de leur professeur, une auteure Viola Nevers les initie à l'écriture. Le tout - enfin pas tout, faute de temps pour assurer une édition nickel - est publié dans le blog Livre [et] Toi (http://andante.blog.tdg.ch). C'est aussi le titre du roman de Viola. La dernière publication est une interview réalisée en français et traduite en italien par Lorraine Fasler et Terence Wenger.

L'an dernier Viola Nevers a mis en oeuvre la vidéo. La Tribune lui avait consacré un article. Cette année, c'est le blog que la jeune femme exploite. Le blog ajoute sa part dans ce projet.

Il participe d'une ambition, celle de placer les élèves dans les conditions réelles de l'édition, de leur faire goûter la saveur de publier dans la vraie vie, de leur faire ressentir que les exigences de qualité posées par leur professeur et l'institution scolaire sont en fait celles de la société. Eux-mêmes ne sont-ils pas exigeants et zappent sans pitié lorsque l'intérêt retombe ou que la forme ou le fond n'est pas à la hauteur.

La concurrence est hard. Un dur apprentissage qui je l'espère fera des émules. Un blog de classe publié en partenariat avec un journal comme la Tribune peut devenir un outil pédagogique.

Les protagonistes du roman "Andante con moto. Un amore in crescendo" de Viola Nevers sont deux jeunes musiciens italiens, Filippo e Benedetta. Les étudiants ont été invités à interviewer de jeunes musiciens qui partagent avec les protagonistes du livre leurs rêves et passions. Une façon de plus, pour les étudiants, de développer une interaction entre l'univers littéraire et leur propre réalité.

Sur le sujet, on lira ce billet Blog de classe: qui relèvera le défi!

 

Les commentaires sont fermés.