Fabrice Gottraux blogue depuis Paleo

Imprimer

gottraux Fabrice.jpgFabrice Gottraux blogue depuis Paléo Ils avaient les honneurs d'une scène à la mesure de leur ambition. Sous le CLub Tent, restait encore au trio genevois Mama Rosin d'attirer la foule. Pas évident, à 17h. Et pourtant...  En totale fusion avec un autre trio, anglais celui-là, 50 ans de moyenne d'âge, j'ai nommé Hipbone Slim and The Kneetramblers, le rock cajun des premiers joue à chat avec le rockabilly surf garage des seconds. Ajouter du zydeco, secouer savamment avec un culot aussi bonhomme que le propos est solide- très chouette, très bon- le résultat a un goût de Caraïbes sauce piment fort.

Exclusif: Un concert privé pour les internautes de la Tribune de Genève et l'occasion pour Fabrice Gottraux et Olivier Vogelsang de passer le groupe en revue. Interview vidéo là

Comment dit-on « lampiste » en genevois ? par Pascal Décaillet (...)  En acquittant les échelons de contrôle (interne à l'entreprise, par la présidence du conseil d'administration, et externe par les réviseurs), les juges entendent-ils que ces échelons n'étaient pas au courant de ce qui s'est passé ? L'Etat de Genève, celui des années 2010-2011, était-il vraiment habilité à jouer - et, à certains moments, surjouer - la « partie plaignante » ? (...)  Comment dit-on « lampiste » en dialecte genevois ?

La poule aux oeufs d'or ou le coq déplumé ?  par Edouard Cuendet En tant que membre de la Commission des finances du Grand conseil, j'ai pu constater que si l'Etat a pu clôturer son exercice 2010 par un excédent de recettes de CHF 273 millions, c'est grâce à une économie genevoise extrêmement dynamique, portée en particulier par les entreprises exportatrices ainsi que par les sociétés multinationales et de « trading » de matières premières. C'est à elles que l'on doit le privilège d'avoir pu passer la crise sans trop d'encombres et de connaître une croissance enviée et enviable. En 2010, la valeur des exportations genevoises a bondi de 23,4% sur une année, pour atteindre 13,6 milliards de francs, un niveau voisin du record de 2008. Or, ce sont précisément ces entreprises que, dans son programme économique, le parti socialiste veut bouter hors du canton...

Santé : le salaire de la peur par Jean-Marc Guinchard (...) Les hôpitaux suisses, privés et publics, regroupés au sein de H+, leur association faîtière, auraient accepté de transmettre aux assureurs tous les diagnostics en clair des patients traités. Un peu gênée, déclare s'en remettre à la décision du Conseil fédéral, qui doit donner son aval à cette convention et qui, le cas échéant, pourrait corriger le tir. Grave. Très grave, car le combat mené par les associations d'assurés et les professionnels de la santé au moment de l'introduction du Tarmed dans les années 2000, qui avait fait  plier les assureurs sur la question du secret médical, est donc aujourd'hui battu en brèche par H+ et santésuisse, la première n'ayant pas le courage de résister à la seconde, par peur de ne pas voir les prestations de ses membres remboursées...

Scandale de la BCG: une fin écœurante par François Baertschi Le scandale est multiple et le MCG n'a pas cessé de le dénoncer. C'est un attrape-nigaud à plusieurs milliards qui a été monté à partir des années 1980. A cette époque - les faits sont hélas couverts par la prescription - des sommes gigantesques ont été attribuées dans des affaires douteuses. A cette époque la gauche et la droite étaient liguées dans la gestion de la banque. Socialistes, dont la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, radicaux, libéraux, PDC se sont retrouvés pris dans cette affaires qui a coûté des milliards au contribuable. Même David Hiler, aujourd'hui conseiller d'Etat écologiste, publiait alors un livre à la gloire de la Caisse d'Epargne au pire moment...

La question des minarets repoussée à plus tard... par Tristan Zimmermann (...) Il ne faut pas oublier qu'un élément fondamental de la protection des droits fondamentaux par le juge européen doit s'opérer de manière subsidiaire par rapport aux instances nationales. Ainsi, il faudrait d'abord qu'un individu à qui une interdiction de construire un minaret a été notifiée se plaigne devant les juridictions nationales et que le Tribunal fédéral se prononce en dernier lieu avant que la voie du recours auprès de la Cour EDH ne soit ouverte...

Devenez apprentis fainéants! Par Jean-Noël Cuénod Vous êtes en vacances. Mot superbe qui coule du latin vacare, littéralement «être sans». Ce n'est pas le moment de vous encombrer de vos décombres. Restez donc «sans». Sans ces cent trucs en trop. Se dépouiller, c'est enlever les pouilleries. Ecoutez la vie qui va et vient en vous. Vent des vagues. Vagues de vent. Cette voix, c'est la vôtre. En vrai. Celle qui serpente en vous, nue et menue. C'est le moment de capter cette source souterraine...

Le Roi des Belges par Christian Brunier (...) Le Roi des Belges condamne le poujadisme dangereux pour la démocratie, faisant allusion aux populistes bloquant la mise en place d'un gouvernement belge. Il est bien que le Roi sorte de son devoir de réserve pour montrer du doigt les dérives fascisantes et promouvoir la démocratie, garante des libertés...

La dette grecque et le cash d'Apple par Thomas Veillet L'honneur est sauf, apparemment tout le monde est content. La Grèce vient de récupérer 150 milliards et devrait couvrir ses besoins de financement jusqu'en 2020. (...)  Il semblerait qu'Apple soit sur le point de mettre la main gauche (oui parce que dans la droite y a l'iPhone) sur la société de vidéo online Hulu. Etant donné que la compagnie de Steve Jobs détient environ 76 milliards de cash, il n'y a même pas besoin de se demander si ils vont appeler les banques pour se financer. En revanche, si c'est le cas, c'est Netflix qui peut commencer à trembler. Car si Apple se lance dans le contenu vidéo à la manière d'iTunes, il risque d'y avoir du sang sur les murs... Surtout au vu de la puissance de feu d'Apple. Pour vous donner une idée, Hulu vaudrait environ deux milliards, ensuite ils peuvent encore acheter LinkedIn et Netflix eux-même. Puis en prenant un petit crédit ils mettent la main sur Facebook...

La traversée du lac dans la Constition par Boris Calame Autant je peux me réjouir de la dynamique constructive qui s'est développée ce printemps dans le cadre des travaux de certaines commissions, autant l'optimisme de certains et encore l'hypocrisie d'autres me laissent pour le moins perplexe ... Siégeant dans la commission n°5 (Rôle et tâches de l'Etat, finances), à titre d'exemple de la dynamique constructive et de l'intelligence collective de celle-ci, je ne peux que « me régaler » de la proposition de certains qui ont proposés au vote en commission « Une traversée du Lac en tunnel, ferroviaire et routière, pour 2027, destinées aux transports publics et privés » (LIB), alors d'autres « sauveurs » ont proposés simplement « Une traversée du Lac pour 2027, destinées aux transports publics et privés » (GEA). Bien évidemment, au vote, c'est cette dernière variante qui a été adoptée par une (courte) majorité de droite, pleinement convaincue du bien fondé de cette démarche, consciente de ses responsabilité et réellement animée par le traitement sérieux d'un tel projet pour Genève... pourquoi ne pas proposer la construction d'une (très jolie) Centrale nucléaire à Genève ?...

Détenus violentés par Béatrice Deslarzes (...) Ayant travaillé comme médecin consultant ORL pendant environ 20 ans à champ-Dollon,  je ne doute pas un instant de la véracité de ces faits rapportés par la Tribune qui sont peut-être rares mais qui existent certainement; en tous les cas pour moi cela ne fait aucun doute qu'il y a chez des gardiens une méchanceté envers des prisonniers. J'ai pu les vivre à plusieurs reprises lorsque je travaillais dans cette prison...

L'Evangile questionne le PDC ! par Maurice Gardiol Et voilà que le PDC veut supprimer l'aide de la DDC à certaines populations sous prétexte qu'il y a des minorités chrétiennes persécutées dans leur pays. Il est temps de relire l'Evangile? "Jésus déclarait à la foule : « Je vous le dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament... »

La Mer d'Azov : Mauvaise Mère par Chantal hébergée par Djemâa Chraïti (...)  Il faut dire que cette mer d'Azov a un « tempérament » capricieux. De novembre à mars, les bords de la mer sont gelés jusqu'à 10 milles des côtes. Ensuite, Le niveau de la mer d'Azov change parfois de plusieurs mètres sous l'influence des vents et de la pression atmosphérique. La profondeur moyenne est de 10 m; ce qui rend difficile la navigation, notamment avec la formation de bancs de sable (kozy en russe). La salure de l'eau sans cesse renouvelée par le Don, fleuve "nourricier" principal est excessivement faible; ainsi, dans la rade de Taganrog, l'eau est absolument douce et sur toute la côte occidentale le bétail peut la boire. Cette situation amène la population à mettre l'écosystème en danger. Les esturgeons n'atteignent pas l'âge adulte et sont pêchés afin d'en retirer le fameux caviar mais dont la qualité reste bien médiocre par rapport au caviar de la mer Caspienne...

Média/politique : François Bayrou a raison depuis longtemps par Antoine Vielliard L'affaire Murdoch en Grande-Bretagne révèle la puissance des groupes de média concentré sur la classe politique qu'elle fait élire. Elle révèle les dérives d'un système où le pouvoir n'a plus de contre pouvoir. Ne soyons pas naïfs, la classe politique française dépend tout autant des groupes Lagardère, Bouygues et Dassault : ces groupes n'investissent certainement pas dans les médias pour la rentabilité financière de ce secteur trop souvent déficitaire, mais bien pour le pouvoir que cela leur confère sur une classe politique soumise. La concentration des médias existe aussi en France. La collusion entre les médias et la classe politique n'est pas qu'une collusion d'actionnariat : presque tous les candidats et ex-candidats ont ou ont eu une relation avec une journaliste politique...

Le medium, c'est le massage par Pascal Holenweg Le modernisme technologique nous assure que nous sommes partie prenante du plus gigantesque réseau de communication jamais réalisé : l'Internet. Nous le sommes, en effet, mais comme la mouche est partie prenante de la toile de l'araignée qui va s'en nourrir. Les informations (mais lesquelles ?) circulent pour que les gens restent immobiles, rivés à leur ordinateur, enfermés chez eux, autistes coupés du monde réel mais branchés en permanence sur des simulacres, et réceptifs aux sommations d'être conformes à ce que l'on attend qu'ils soient, l'économie du temps. Ce réseau universel de communication abolit presque totalement la distance physique (c'est-à-dire le temps nécessaire pour la parcourir) entre les choses et les lieux, entre les marchandises et le marché ; il nous reste à faire en sorte qu'il abolisse aussi la distance entre les gens, au lieu que de l'accroître - ce à quoi il aboutit présentement, en les isolant les uns des autres et en isolant ceux qui y ont accès de ceux qui ne le peuvent.

Hausses des tarifs dans les transports publics par Alain Rouiller L'ATE remet 10'600 cartes postales à Doris Leuthard. Voyager en train risque de renchérir d'environ 20% ces prochaines années.  Roger Nordmann, vice-président de l'ATE et conseiller national vaudois, a affirmé que le réseau ferré pourrait être développé sans hausse des tarifs. L'initiative de l'ATE «Pour les transports publics» montre d'après lui la voie à suivre en prévoyant de reverser à l'avenir les recettes de la taxe sur les huiles minérales à parts égales au rail et à la route. De plus, pour Roger Nordmann, cette initiative constitue une base pour une politique des transports durable et orientée vers l'avenir.

Un syndicat, une société des anciennes maîtresses de DSK ? par Maurice-Ruben Hayoun DSK s'en tirera car toutes ces gesticulations ne peuvent pas être converties en arguments judiciaires. Mais en revanche, quel gâchis moral, quelle déconfiture de nos valeurs ! Quelle perte de confiance dans le personnel politique ! Certains me répondraient que Bill Clinton n'a guère fait mieux dans le fameux bureau ovale de la Maison Blanche... Et la presse dans toute cette affaire ! J'ai été abasourdi de voir que sans transition, après avoir écouté le discours d'hommage de la nation aux morts d'Afghanistan, le journaliste d'une grande chaîne embrayait sur l'affaire DSK et sur ses révélations !

« Chimie verte» par Pierre-Philippe Chappuis A l'occasion de l'année internationale de la Chimie 2011 (IYC2011), je voudrais vous présenter très brièvement ce que l'on entend par "chimie verte"...

Fêter Mandela , c'est bien !  par Katutura alias Claire Jeannotat L'ambiance festive du jour anniversaire de Nelson Mandela nous assure que quelque chose d'unique, un miracle s'est passé en Afrique du Sud. Mais quoi ? De l'enfer des divisions, à travers la lutte noble et douloureuse d'un peuple, la création de la jeune démocratie : l'Afrique du Sud et son premier Président : Nelson Mandela. La nouvelle Constitution; un gouvernement qui souhaite construire une nation réconciliée. Mais les structures géo-économiques de l'ancien régime sont résistantes! Long est le chemin pour la transformation des anciens bantoustans, des townships, des zones « blanches » en un territoire accessible à tous.

Pirojki, mon amour de vacances par David Moginier Ce n'est pas pour dire, mais Saint-Pétersbourg et moi, ça a été un coup de foudre mutuel. On s'est plu, on s'est aimés la semaine dernière et on a partagé de fort belles choses, comme des repas délicieux (si, si). Alors, pour me rappeler cet amour de vacances, je vous propose une recette de pirojki à la ciboulette et aux œufs.

 

Les commentaires sont fermés.