François Pulazza, Michel Ducommun, Daniel Warner

Imprimer

blog logo foule.jpgLes blogueurs se réveillent: le journaliste Olivier Francey, deux musulmanes suisses dont le nom est connu de la rédaction Fatima et Zakia, François Pulazza, un économiste Antonio Pellegrino, un politicien Yves Nidegger et quelques autres.

De nouveaux se lancent: Dominique von Burg blogue à titre personnel. L'ancien rédacteur en chef de la Tribune est président du Conseil suisse de la presse, France Vachey est une entrepreneuse tombée par curiosité fan de Wolrd of the War, Michel Ducommun est syndicaliste, constituant et candidat au Conseil national.

Bienvenue. Le blog des blogs à l'adresse http://webzine.blog.tdg.ch offre tout plein de bons plans pour mieux  bloguer. Consultez-le! En cas de problème, n'hésitez pas à me consulter!

Au fait pensez à illustrer vos notes et à les enrichir de liens hypertextes. Ce n'est pas si compliqué que ça que d'ajouter une image, une vidéo ou d'associer ou de rlier un mot ou une phrase clé de votre billet à une page internet. Mode d'emploi ici, et .

 

Security in Geneva: I was raised in the Bronx... by Daniel Warner A major local newspaper last week compared the lack of security in Geneva to the Bronx. I was offended. I was raised in the Bronx and have never understood why the Swiss Romand use the Bronx as a synonym for violence and chaos, although I continually have sought the origins of this tradition...

Ca pue sur Lausanne! Par Arnaud Cerutti A l'exception de Lang, les nouveaux venus n'ont pour l'instant rien apporté au groupe de la Pontaise. Le gardien Coltorti? Un flop! Le jeune Kamber? Une catastrophe! Lyng, Marin, Muslin, Negrao ou Page ne sont pas mieux lotis. Le dernier cité devait stabiliser la défense? Elle est la deuxième plus mauvaise de Super League! On y ajoutera encore que, physiquement, les Vaudois souffrent comme jamais. Leur dernière demi-heure contre les Grenat fut un long calvaire... Alors oui, actuellement, ça «pue» sur Lausanne.

Opulence et précarité par Béatrice Deslarzes A l'initiative de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes, 37 étudiant-e-s en Communication visuelle de la HEAD - Genève se sont penchés sur la perception de l'opulence et de la précarité en ville de Genève. Les photographies présentées dans le cadre de cette exposition au Pont de la Machine font appel à différents registres visuels (portrait, mise en scène, photo documentaire ou de studio) et illustrent la diversité de leurs approches. A la fois singulières et d'une grande acuité, ces images font s'entrechoquer cette réalité pour en proposer une lecture à entrée multiple. Le catalogue des photos sera en vente pendant l'exposition en faveur de l'association Partage.

L'escroquerie pour les nuls par André Langaney Vous avez toujours rêvé d'en être, mais vous avez l'escroquerie maladroite ou mesquine ? Alors précipitez vous sur le Psikopat de la rentrée défini comme ci-dessus par mon complice Carali, rédac pas très chef, dessinateur et bassiste de talent, entre mille autres qualités. Et si vous ne le trouvez pas ce No 234 partout, harcelez Naville pour qu'il ne vous prive plus de ce monument de culture mensuel !

Après le clash de l'affaire Diallo par John Goetelen Au-delà de l'aspect factuel et des détails scabreux étalés complaisamment par l'avocat de Madame Nafissouta Diallo, et indépendamment de la ligne de démarcation entre ceux qui voient un déni de justice et ceux qui voient les mensonges de l'accusatrice, cette affaire doit conduire à une réflexion de société plus large. Sur la difficulté pour une femme de démontrer un vrai viol. Sur le stéréotype de l'homme prédateur qui l'accable d'entrée de jeu dans une affaire de ce genre... Sur un discours victimaire de la part de nombreuses associations féministes .. . Sur la question de la violence conjugale...

Lancement de la campagne au Conseil national par Charly Schwarz Depuis septembre 2010, le Parti Vert'libéral (PVL) a rejoint l'échiquier politique genevois. La nouvelle section cantonale compte désormais 147 membres, dont 83% proviennent d'horizons non politiques. Ce printemps, les Vert'libéraux sont entrés dans trois communes genevoises avec 9 élu-e-s...

300 par Olivier Francey Le chiffre est lancé, comme on tire une balle. Isabel Rochat annonçait hier la création d'une réserve opérationnelle affectée aux missions urgentes. Il fallait dégainer, pas question de laisser pour lettre morte, l'appel de Micheline Calmy-Rey. Il fallait dégainer, pas question d'expulser du petit calibre. Du lourd, du 300 millimètres. (...) Une oreille encore abasourdie par le projectile s'est alors rapproché du transistor. Une voix limpide et espiègle s'y est extraite, celle de Pierre-Antoine Preti: ''ces 300 hommes supplémentaires ne fouleront le terrain qu'à la fin de la réforme de la Police, soit pas avant deux ou trois ans au final'', murmurera mon collègue de la RSR. Pour l'heure, cette brigade d'intervention supplémentaire ne serait composée que d'une vingtaine de policiers...

Gstaad, le luxe paysan par Marianne Grosjean "Come up, slow down", tel est le slogan de l'office du tourisme de Gstaad, village alpin posté dans une plaine idyllique entouré de montagnes, principalement connu pour les célébrités qui y résident, y passent des vacances, y échappent au fisc ou encore y attendent d'être extradées aux USA. Inventé en 2000, ce slogan se veut représentatif de la philosophie de la station, à savoir l'évasion de la vie urbaine, le ralentissement du rythme du travail. "Si t'en as marre de tout ça, monte au village et détends-toi", traduit Reto Tschannen, manager du marketing à l'office du tourisme de Gstaad.

Ramadan censuré au Maroc  par Fatima et Zakia (nom connu de la rédaction)   Marocains, jusqu'à quand fermerez-vous les yeux sur ce qui s'y passe ? La manne touristique ne peut être acceptée à n'importe quel prix ! La prostitution des enfants, des jeunes et le commerce de la drogue détruiraient à petit feu n'importe quelle nation. Je viens de lire ce matin, un article de Tariq Ramadan qui séjourne régulièrement dans ce pays et pour lequel il voue un grand amour. Il voulait le publier dans un quotidien marocain, mais  la censure veillait ! Jugez-en vous-même !

James Salter par François Pulazza Cet été, j'ai découvert un auteur américain formidable : James Salter. Ancien pilote de l'US Air Force, vétéran de la guerre de Corée, le romancier américain James Salter, 85 ans, n'a jamais cessé de planer au-dessus la production littéraire de son pays et de son temps. Longtemps ses textes divisèrent. Aujourd'hui chacun s'accorde cependant sur leurs qualités : l'université du Texas achète ses archives , le New York Times lui concède une place parmi les plus grands du XXe siècle...

Les beautés du capitalisme par Michel Ducommun Pour mon premier blog, j'aimerais lancer le débat sur quelques constats, parmi beaucoup d'autres possibles: La droite nous dit : « pour résoudre le problème de l'emploi, il faut de la croissance ». Et la relation entre croissance et emploi est pourtant loin d'être une réalité observée : en France, de 1985 à 2005, le PIB a augmenté de 54%, et le nombre de chômeurs de 273 000 ! Face à cette donnée, le moins que l'on puisse constater, c'est qu'il existe un certain abîme entre le discours de la droite et la réalité !

Le coup bas contre KKS par Pascal Décaillet Lorsque le grand hebdomadaire de la droite suisse démolit la plus brillante personnalité de cette même droite, on se dit que l'affaire n'est pas tout à fait banale. En une de la Weltwoche de ce matin, à la manière du « Wanted » des westerns, la présidente du gouvernement saint-gallois, la femme qui aurait dû être conseillère fédérale et à laquelle le Parlement, pour d'obscures raisons, a préféré Johann Schneider-Ammann : l'ultra-compétente Karin Keller-Sutter. Le grief, évidemment sans appel aux yeux de la Weltwoche et de ceux qui soutiennent cet hebdomadaire : la « dame de fer » saint-galloise serait intervenue en 2008, contre la décision de l'ODM (Office fédéral des Migrations) et du Tribunal administratif fédéral, pour favoriser une famille de requérants devant être renvoyés en Turquie.

Connaissez-vous Jackson Hole par Thomas Veillet (...) Tout le monde a les yeux braqués sur vendredi. Vendredi qui verra arriver la conférence de Jackson Hole Jackson Hole. Comme son nom l'indique ; c'est un trou à 500 kilomètres au nord de Salt Lake City, dans l'Etat du Wyoming... La soudaine popularisation de ce nom dans la terminologie financière provient du fait que l'an passé, Ben Bernanke a choisi cet endroit pour annoncer qu'il mettait en place un Quantitative Easing numéro 2. Du coup, comme le financier est un animal qui aime avoir ses petites habitudes et qu'on lui apprend très jeune que les marchés ne sont qu'une longue répétition des mêmes histoires encore et encore, et bien le financier s'attend à ce que Ben Bernanke - encore lui - nous refasse sa confession de l'an passé et nous avoue platement, qu'après avoir bien réfléchi, il a trouvé la solution : un quantitative easing 3....

DSK: le miracle a bien eu lieu par Maurice-Ruben Hayoun DSK est libre, certes, il a encore tout à faire, notamment à remporter une victoire sur lui-même et à changer de comportement. La victoire judiciaire est importante, il convient de ne pas la minimiser. L'homme risquait plusieurs dizaines d'années de prison, ce qui montre l'extrême faiblesse d'une justice américaine qui se montre parfois infantile et inconséquente.  Que va faire M. Cyrus Vance? Le mieux serait pour lui de démissionner et de se faire oublier.

Le Golgotha de Franck Martin par Rémi Mogenet Dans la Tribune de Genève, il y a déjà plusieurs mois, j'ai lu que le compositeur d'origine genevoise Franck Martin avait composé un oratorio sur le calvaire du Christ et qu'on pouvait s'en procurer, désormais, l'exécution de Daniel Reuss. Poussé par la curiosité, je l'ai acheté, puis l'ai écouté en lisant le texte. Cela a certainement beaucoup de force. La musique est bien du vingtième siècle: elle vient après Berlioz, après Wagner, et s'appuie, je crois, sur les sensations - lesquelles, comme chez Debussy, que Martin admirait, sont censées mener au seuil du mystère.

Cachez ces sondages... ! par Dominique von Burg Comme de coutume, les résultats des sondages préélectoraux ne pourront pas être publiés dans les dix jours précédant les élections fédérales. Pour le Conseil de la presse c'est une entrave à la liberté de l'information. Qui a peur des sondages d'opinion? Certains politiciens, visiblement, qui régulièrement leur reprochent de se tromper grossièrement (on se rappelle du vote sur les minarets) ou d'influencer indûment le corps électoral. In peto, d'aucuns ne seraient sans doute pas déçus qu'on les interdise carrément. Mais qui oserait faire une telle proposition, au risque de se faire taxer de censeur?

Tout le monde est postmoderne alors ? par France Vachey Une nouvelle rencontre lors d'une réunion à la Muse, celle d'un "improvisateur", et  revoilà l'envie de parler de jeu... avec un nouveau concept à défendre, celui de postmodernité. On excusera le propos qui risque d'être un peu conceptuel, mais il est toujours utile d'essayer de penser la vie qui va, tenter de s'arrêter et se regarder être, faire l'expérience du vide de la page blanche pour en sortir un possible, sinon un probable. Mon travail de chercheur en Sociologie me pousse à lire des essais qui, parfois, m'aident à construire ma pensée, sinon à limiter mes errements. J'ai passé l'après midi à construire un projet d'article sur la postmodernité, concept largement défendu par Michel Maffesoli, sociologue français... voyons voir où cela me mène içi.

Cour des comptes, les contribuables aussi ont droit à un avocat par Yves Nidegger Par 86% des votants, le peuple genevois a institué en 2005 une Cour des comptes, sorte d'avocat des contribuables chargé d'opérer un contrôle indépendant du grand Etat (Canton, communes, régies publiques, entités subventionnées). Une élection complémentaire a lieu le 18 septembre 2011...

La taxe tobin un bien ou un mal ? par Antonio Pellegrino (...) Quand la « Tobin tax » sur les transactions libellées en euros deviendra effective, il sera là aussi fort intéressant d'observer le comportement des flux de capitaux. Les croupiers de la finance pensent qu'elle sera inutile et néfaste pour les investissements européens, ils prédisent même que dès son introduction une fuite des capitaux sera inévitable. Peut-être. Ou peut-être pas, car elle aura pour effet de sélectionner et de canaliser les capitaux ou les investissements qui rechercheront une plus grande sécurité et stabilité sur les marchés, quitte à en payer une taxe.

 

Les commentaires sont fermés.