Tout là-haut et tout ici

Imprimer

Ezzeddine bal de la décroissance 26 août 11.jpgLes blogs réservent chaque jour des surprises. Les perles de ce collier de notes s'ajoutent au hasard. Elles sont un tout petit fragment des mille et une pensées qui trottent dans nos têtes. Certains relèvent le défi, plus ou moins adroitement, de les partager dans un blogs. D'autres - la très grande majorité - les gardent pour eux ou ne les confient que dans des conversations intimes ou en cercle privé...

Didier Ulrich a une petite pensée pour les cinq voyageurs de l'espace qui tournent sur nos têtes. Tandis qu'Haykel Ezzeddine tente par le texte, la photo et la vidéo de nous restituer le premier bal de la Décroissance.

Violence. Encore  par Hélène Richard-Favre A lire ici et là au fil des blogs ou autres réseaux sociaux ce qui s'écrit sur la violence, on mesure la difficulté qu'il y a à cerner et à percevoir au mieux ce phénomène. Admettre que son traitement reste complexe, éviterait autant de polémiques que de vains débats. Mais l'humilité à observer face à l'irruption de forces obscures observées chez soi ou chez l'autre, relève sans doute de l'utopie. Oser espérer un peu plus d'honnêteté dans la considération de ce fait, serait la première attitude à observer. Car nul n'est à l'abri de la violence. Ni de celle subie, ni de celle causée.

TV ou miroir aux alouettes par Hank Vogel Bryan Bigler, un ancien étudiant de l'École de Cinéma de Genève séjournant actuellement en Australie, m'envoie régulièrement ses vidéos-essais... Voici une de ses vidéos...

Aluminium et emplois en Allemagne par les Verts libéraux Contraint de réduire ses coûts de production, le secteur n'a pas opté pour les traditionnelles réductions d'effectifs, et a choisi de baisser sa facture énergétique - un choix stratégique qui a permis de conserver les emplois menacés.

Pourquoi avons-nous un "gros" cerveau ? par Bertrand Buchs Il semble que cela aurait à voir avec la « bouffe ». La cuisine gastronomique. Nos ancêtre, non pas les gaulois, mais les autres, les plus vieux, les hommes des cavernes machin chose, ont eu l'idée un jour de cuire les aliments. Bingo, brusquement, ils devaient dépenser moins d'énergie pour pouvoir digérer...

L'Argentine et les symboles religieux dans l'espace public par Tristan Zimmermann La future première Dame d'Argentine a porté à ma connaissance le débat qui prend progressivement forme sur les symboles religieux au pays fortement catholique du Pibe de oro. Nous retrouvons une argumentation similaire à celle que nous connaissons sur le vieux continent...

Premier grand bal de la Décroissance! Par Haykel Ezzeddine La cour de l'îlot 13 a vécu aujourd'hui au rythme de la décroissance. Une grande fête mais aussi des instants d'échange, de trocs et de dialogues pour une société écologique qui repousse la course à la consommation. Partager, troquer et dépenser moins. Solidarité, citoyenneté et main tendue à l'autre.  Réveil des consciences, réflexion autour du superflu, remise en question des comportements, établissement des vrais besoins... je ne sais pas si j'ai bien résumé la "Décroissance" telle qu'elle est perçue par ses initiateurs...

Yvan Perrin, êtes-vous un tortionnaire ? par Michel Sommer J'apprends, Monsieur, par le journal qui héberge mon blog que vous êtes sous le coup du enquête disciplinaire pour des propos susceptibles d'intéresser la justice pénale et de choquer pas mal de citoyens qui vous croyaient auréolé, jusqu'à ce jour, d'une éthique que personne ne se serait permis de mettre en doute. Et vlan, en quelques paroles - maladroites ou voulues ? - vous assénez à qui veut l'entendre que la torture possède ses justifications et que selon les cas elle serait admissible...

Une pensée pour ISS par Didier Ulrich Les 5 occupants de l'ISS (station spatiale internationale) semblent plus isolés que jamais après la destruction de Progress M12-M, la fusée russe chargée du ravitaillement de la station, quelque 5 minute après son décollage. Certes les astronautes ne sont pas encore obligés de monter dans leur vaisseau de secours pour rejoindre la Terre. Mais après l'arrêt définitif des vols de la navette spatiale ce printemps du côté de la NASA et la suspension actuelle de tous les décollages côté russe, les nuages s'amoncellent peu à peu sur leur avenir. Alors l'autre nuit, j'ai eu une petite pensée pour ce Japonais, ces deux Russes et ces deux Américains alors qu'ils survolaient les Alpes dans le ciel immaculé valaisan 50 ans après le premier vol humain dans l'espace de Youri Gagarine en 1961. Que de chemin parcouru en un demi-siècle...

Réponse à Midou ou comment devenir chrétien par Olivier Emery Midou réagissant à un billet sur le blog de la TG demande : comment devient-on chrétien ? Cette question est doublement pertinente : 1) elle s'intéresse au sens même de son existence car mettre sa confiance en Jésus c'est trouver une personne vivante et un Esprit qui permet de vraiment réussir sa vie 2) on devient chrétien suite à un choix personnel offert à chaque être humain de toute race langue ou culture que ce soit...

Socialisme n'égale pas stalinisme par Michel Ducommun (...) Le constat de l'échec des tentatives de construire le socialisme, c'est-à-dire une société réellement démocratique ou chacun a un pouvoir sur son existence, dont le but est de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun et d'avoir un contrôle sur ce qu'on produit et comment on le produit, est certes une triste réalité, mais n'est pas une preuve de l'impossibilité du socialisme. Le bonapartisme, la restauration et la monarchie de juillet n'étaient certainement pas la concrétisation de la révolution française de 1789 !

Quelle est la bonne distance à garder avec un ou une collègue de travail? Par John Goetelen Entre le partage des activités et réflexions professionnelles, et le risque de sollicitation affective ou sexuelle, à combien de mètres ou de centimètres plaçons-nous les corps et les visages, ou les mains? 20 cm c'est trop près.  (...) Autrement 50 cm me paraissent être un minimum, et en face-à-face, 1 à 2 mètres sont préférables. 5 mètres serait trop éloigné: cela donnerait l'impression d'être dans un rapport de méfiance, ou un interrogatoire.

Le rôle de l'orthophoniste est fondamental pour nos enfants! Par Beatrix alias Marie-Jeanne Accietto Où sont les spécialistes en autisme ?

Le château de Voltaire à Ferney par Rémi Mogenet J'ai effectué la visite du château de Voltaire à Ferney, et son esprit s'y décèle encore. Le plus remarquable est la capacité du philosophe à se glorifier lui-même. Il a commandé un tableau assez mal peint au sein duquel il connaît, grâce à Apollon, une apothéose qui le place à la suite de Sophocle, Euripide, Racine et Corneille; car il se pensait un immense dramaturge. Mais il méprisait Shakespeare... (...)Il avait une forme de piété; le philosophe de Ferney restait disciple d'Épicure.

Sport-Poussette par Aurore Bui Question: comment faire du sport quand vous avez des enfants à la maison? Une idée, importée des pays anglo-saxons: les classes "Babes in the Wood", ou comment conjuguer du sport avec la présence de vos petits (donc sans devoir payer une nounou). Deux formules à choix: quand il fait beau, on pose les poussettes/les bébés/les plus grands avec leurs joujoux dans l'herbe, et un coach sportif s'occupe de faire un programme d'exercice personnalisé en fonction du niveau sportif de chaque maman ; quand il pleut, on garde les bébés dans les poussettes avec leur protection pluie, et c'est alors un programme itinérant dans le parc qui s'organise. Les classes ont lieu à Genève 4 fois par semaine, au parc de la Grange ou au parc Bertrand

Quand Me Poggia "oublie" de vérifier ses informations... par Philippe Souaille Auto-proclamé ennemi N°1 du CEVA et protecteur atittré des intérêts mal compris de Champel, Me Poggia a récemment publié un blog à partir d'une affiche vantant les mérites du nouveau bus TANGO de la région annemassienne. L'affiche, forcément réductrice (mais tout de même nettement moins que celles du MCG) s'intégre dans une campagne de communication globale et vante l'un des aspects du nouveau bus: les avantages qu'en tireront les habitants du coeur de l'agglo annemassienne, le bus reliant entre eux les réseaux ferrés existant et futurs, CEVA et nouveau tram. Me Poggia en tire des conclusions hâtives et fausses

Cinq questions à Christian Levrat, Président du PS par Haykel Ezzeddine, Président du PS est venu à Genève ce vendredi 26 août pour motiver ses troupes, les encourager et les soutenir à l'occasion des élections du 23 octobre prochain. Le parti de la rose a investi les rues basses et a tenu un stand avec quelques un de ses vedettes qui font campagne pour aller à Berne. Je ne suis resté qu'une heure de temps pendant laquelle j'ai pu voir 2 candidates et 1 candidat à savoir: Maria Roth-Bernasconi, Loly Bolay et Eric Peytremann. Egalement présents sur le stand Christian Brunier et Albert Rodrik. Plus tard j'apprends que Manuel Tornare a aussi participé à cette animation.

Police : c'est l'autorité élue qui décide par Pascal Décaillet Il y a quelque chose de profondément insupportable, en termes de fonctionnement républicain, dans la récente succession de déclarations entre Mmes Rochat et Bonfanti, à propos des effectifs supplémentaires de police. On pensera ce qu'on voudra de Mme Rochat, son rapport très difficile à la communication, on le dénoncera, on le regrettera, on s'en plaindra. Mais il se trouve que la patronne, la légitime, l'élue du peuple, c'est elle. Et autour d'elle, le collège. Ainsi fonctionne, depuis la Révolution française, la République : les élus décident, les fonctionnaires appliquent.

Jean Chauma, Le banc Par Alain Bagnoud L'ancien voyou, habitué des prisons de haute sécurité pour braquage de banques et de bijouteries, continue son cheminement littéraire. Il écrit des livres singuliers, qui ne sont fondus dans aucun moule. Autobiographie, autofiction, roman policier, essai? Un mélange de tout ça. Ses livres à la composition singulière sont des ovnis lucides et âpres.

« Pic-nic rom à Plainpalais » par Cyril Mizrahi «Pic nic rom a Plainpalais!» C'est sous ce titre évocateur que mon collègue constituant Michel Chevrolet (PDC) publie il y a quelques jours sur Facebook, comme il en a l'habitude, une photo prise avec son smartphone. Sa collègue de parti Ornella Grillet, élue municipale, enchaîne sur le ton de l'ironie dans l'espace virtuel destiné à accueillir les commentaires: «Ce sont des gens sympathiques qui nous lavent nos vitres de voitures, qui pick-nick dans les parcs en laissant les déchets et qui en plus nous volent... franchement je ne sais pas de quoi on se plain...» Rapidement, la discussion dérape. ...  En marge du sujet on lira aussi Vu du Salève.

26 août 1981, 30 ans déjà par Mauro Poggia Il y a 30 ans, avec les idéaux de mes 22 ans, la main droite levée devant le Conseil d'Etat, je jurais de respecter le serment de l'avocat que je voulais devenir depuis mon enfance. Depuis lors, pas un jour je n'ai regretté ce choix, pas un matin je n'aurais souhaité fuir les clients ou les salles d'audience, malgré les défaites et les déceptions qui ont souvent jalonné ma route. Et rien n'est sans doute plus douloureux que d'être convaincu de n'avoir pu faire triompher la justice...

Un poste de protection des indiens isolés est saccagé à la frontière du Pérou par Bernard Comoli À la fin du mois de juillet, des indigènes Ashaninka informent, par radio, la Fondation Nationale de l'Indien - FUNAI, que le poste du Front de Protection Ethno - environnemental - FPE de Envira, situé sur les rives du rio Xinane avait été saccagé par des trafiquants de drogue en provenance du Pérou. Ce poste de la FUNAI est chargé de la protection des indigènes vivant en groupes isolés dans cette région de l'État d'Acre difficile d'accès, proche de la frontière péruvienne.

Violences : les chiffres que l'on nous cache ! par Charly Schwarz On n'apprend presque rien des délinquants en consultant les statistiques de la police. Elles ne retiennent en effet en tout et pour tout que trois critères : âge, sexe et nationalité, autrement dit, rien sur le milieu social, le niveau de formation, le lieu de résidence, le lieu de naissance, la profession, les revenus, les opinions, les antécédents médicaux, psychologiques, etc.  C'est la plus grave lacune de ces statistiques, elles rendent impossible la recherche sur les facteurs de la délinquance

Madame Anne-Catherine Lyon est à côté de la plaque par André Duval N'aurait-elle pas compris la leçon ? Selon la TdG du jour, deux visions de l'école divisent le canton de Vaud. On se croirait à Genève, en 2006, lorsque le peuple avait infligé un sévère revers au Conseiller d'Etat Beer en acceptant largement (76%) le rétablissement des notes à l'école primaire.

Syrie & Médias par Jean-Souhel Gowrié Il y a de cela quelques semaines, M. VANNAY, chef de la rubrique internationale à la RSR, dit être entré clandestinement en Syrie, Hama précisément où il est resté 10 jours. Il voulait constater les faits par lui-même. A son retour, il rédige un « rapport » (on se demande qui l'a écrit) et il fait deux interviews, à notre connaissance, une « maison » à la TSR et l'autre « amie » à...Al Jazeera. Pour illustrer ses propos, on diffuse des images datant de plusieurs semaines et circulant « librement » sur le net depuis belle lurette...

Autopsie de la Libye par Olivier Bot Il y a des diplomates comme ça. La plupart, ose-t-on espérer. Leur mission dans un pays étranger ne se conçoit pas sans un patient exercice de curiosité. Ils apprennent à aimer le pays où ils se trouvent en résidence. Ils apprennent aussi à le connaître de fond en combles. En intitulant "Au coeur de la Libye de Kadhafi", la synthèse qui n'existait pas sur ce pays, Patrick Haimzadeh diplomate en poste durant trois ans dans ce pays montre qu'il a la Libye au coeur, qu'il aime ce pays et son peuple, irréductible à la seule figure de Kadhafi. Mais pourquoi donc consacrer un livre à la Libye de Kadhafi, alors que son régime s'effondre?

 

Les commentaires sont fermés.