La gauche est à terre...

Imprimer

squelettes réserves du musée de l'homme.jpgLa gauche est à terre. C'est l'avis de Pierre Weiss. Non la gauche genevoise n'est pas à terre. C'est l'avis de Pascal Décaillet . Quel est votre avis? Pour Pierre Vanek, la lutte continue. Que dire d'autres? En Suisse, les socialistes enfoncent l'UDC. Pierre Weiss devrait s'en réjouir.

Côté sport, on lira avec intérêt les blogs d'Arnaud Cerutti à propos de Ronaldo et de Edmée Cuttat à propos de Federer évidemment.

Côté outre Suisse, on lira le blog de Antoine Vielliard qui écrit: Je suis embarrassé quand je vois une amie députée verte genevoise défendre avec tant de conviction la candidature d'Eva Joly. Et celui de Mauric-Ruben Hayoun qui voit le spectre de l'islamisme planer sur toute la Méditerrannée.

Dans l'ordre des idées, je retiens Christian Brunier sur le social, antidote de l'extrêmisme et les interrogations de Leila El-Wakil à propos du patrimoine, pour quoi et pour qui? (illustration: la réserve de squelettes du Musée de l'homme)

Présidentielles : candidats à Pâques, ministrables à Noël par Antoine Vielliard Je suis embarrassé quand je vois une amie députée verte genevoise défendre avec tant de conviction la candidature d'Eva Joly. Des millions de personnes en France et en Europe croient encore que les élections présidentielles françaises sont authentiques... et que les candidats sont vraiment candidats. Ils ne connaissent pas les arcanes de la vie politique française. Voilà quelques explications. 1) Les Verts ont leurs circonscriptions : ils n'ont plus besoin d'Eva Joly (...) 2) Les "Nouveaux" centristes ménagent leur avenir.(...)  3) Mélenchon, Chevênement, Dupont Aignan, Le Pen. etc... font parler d'eux. (...) 4) Les Corine Lepage, Christine Boutin, Frédéric Nihous, Nicolas Stoquer.. espèrent trouver une tribune...

Le spectre de l'islamisme plane sur toute la Méditerranée par Mauric-Ruben Hayoun Le résultat des élections législatives marocaines n'est guère encourageant pour la démocratie et pour l'évolution sans heurts de ce royaume vers plus de justice sociale et de progrès. Ce sont désormais les partis islamistes qui, de la Tunisie à l'Egypte, en passant par la Libye, et la Turquie, semblent incarner le mieux la volonté de changement des électeurs de ces pays. Mais pourquoi donc ? Pour la simple raison que notre Occident a, durant des décennies,, favorisé la stabilité dans le pourtour méditerranéen, au détriment des légitimes aspirations des peuples, victimes de la dictature, de la corruption et de l'injustice dans tant d'autres domaines. Or, nous savons bien que les agendas des islamistes ne favoriseront jamais le bien-être ni la démocratie, ni même le simple redémarrage économique ; et pourtant, les peuples veulent leur donner une chance qui pourrait se terminer par tout autre chose que le résultat escompté...

Le social, antidote des extrémismes ! par Christian Brunier Dans son ouvrage « Le Prophète de l'Islam et ses Califes », Khaled Ridha met en lumière le sens de la solidarité coulant dans les veines de la religion musulmane : « Son caractère social prononcé fait de lui (l'Islam) un vecteur d'espérance et de mobilisation pour  les opprimés et les laissés pour compte des politiques officielles. » Les plus intégristes exploitent ce filon au maximum pour recruter leurs fidèles parmi les « sans-espoir ». En Israël, une étude sérieuse prouve qu'un Israélien sur trois vit au-dessous du seuil de pauvreté. Ce chiffre catastrophique s'aggrave chez les enfants, puisqu'un gosse sur trois est concerné par ce manque de ressources. Là aussi, les Juifs ultra-orthodoxe attirent ces personnes en rupture sociale. Lors du Shabbat  et des Fêtes juives, les mouvements religieux les plus durs offrent des repas aux pauvres et les intègrent, pour mieux les manipuler. Par leurs contacts, ils leur permettent de renouer des lieux sociaux. Mais, à quel prix ?..

Je m'indigne par Pierre Béguin Depuis qu'un homme respectable, à la trajectoire et à l'âge respectables, a lancé ce mot d'ordre respectable sur quelques pages, il est de bon ton de s'indigner. - Qu'est-ce que tu fais cet après-midi? - Je crois que je vais commencer par m'indigner un petit coup avant d'aller au Starbuck café. Et toi? - Oh! moi, je me suis déjà indigné ce matin... Mais quand, entassé, comprimé dans le tram 12 réduit curieusement à sa plus simple expression aux heures de pointe et qui se traîne lamentablement à l'image de Genève (Heureux qui comme les Vaudois disposent d'un beau métro... Et dire qu'on nous a refilé le CEVA comme une panacée! Là je m'indigne!) - quand, donc, comprimé dans le tram 12, je vois quotidiennement les indignés des Bastions braver le froid sous leurs tentes - même si, parfois, il n'y a guère que leurs tentes pour braver le froid -, je ne peux m'empêcher de rêver...

Méchant patriarcat! Par John Goetelen En suite au débat sur mon billet 25 novembre: lettre ouverte à Solidarité femmes, je reviens sur le compte-rendu d'un colloque parisien sur la violence conjugale. Colloque organisé entre autres par Solidarité femmes et soutenu par la Mairie de Paris et d'autres organismes...

Noël à l'école par Marie-Jeanne Nerfin 1003 personnes ont répondu à un sondage dont on peut lire ce week-end un intéressant aperçu en avant-première, en page 4 de la Julie. Il est notamment question de l'enseignement de Noël en classe. Les Suisses sont largement favorables (80%) à cette instruction. Oui mais comment ? Imaginez-vous un instant dans la peau d'un enseignant. Comment s'y prendre ? Le Groupe citoyen « Culture religieuse et humaniste à l'école laïque » réfléchit à cette question avec un vif intérêt. Nous réunissons depuis 5 ans un groupe d'enseignants pour parler des différentes façons d'aborder les faits religieux en classe, et analyser notamment la manière dont la fête de Noël est présentée aux élèves. Cette fête qui se trouve à la confluence de la religion, de la culture et des traditions...

Le socialisme doit-il être productiviste ou anti-productiviste? Par de Sainte Marie C'est la question que se pose la Jeunesse Socialiste Genevoise et qui fait débat entre ses membres.C'est pourquoi, afin de poursuivre son travail de réflexion, elle assistera au café-décroissance organisé par le Réseau Objecteur de Croissance genevois ce mercredi 30 novembre à 18h30 à la Maison des Associations. Clément Wittmann, candidat de la décroissance en France, y présentera notamment son programme politique et sa campagne.

Le récit de ma naissance par Catherine Armand Un père pédant raconte à sa peronnelle de fille le jour de sa naissance... Le plus beau cadeau que mon père m'ait fait.... le récit de ma naissance.

Le Patrimoine: Pourquoi?Pour qui? Comment? Par Leila El-Wakil Le terme de patrimoine, chuchoté jadis dans les cabinets de notaires et que l'on réservait à l'ensemble de biens transmis dans le sein familial d'un père à ses descendants, ce terme, devenu largement public désormais, concerne la grande famille de l'Humanité. Le patrimoine constitue en effet non seulement nos fonds de musées ou nos villes historiques ; mais il envahit nos banlieues dans lesquelles on ne dénombre plus les exemples d'architecture moderne protégée au titre de patrimoine, le patrimoine engorge nos abris culturels et nos centres d'archivages.  A ce patrimoine matériel s'ajoute le patrimoine vivant qui, pour se perpétuer, doit se reproduire dans des conservatoires, des arboretums ou des réserves naturelles. (...)La Table rase, rêvée par les Modernes, semble impossible, peut-être parce que quelque chose dans les tréfonds de l'organisation humaine ramène femmes et hommes à leurs origines...

Rebelote façon Bercy pour Federer... par Edmée Cuttat Je vous disais dans ma chronique précédente que même blessé, un taureau espagnol demeurait dangereux. Mais évidemment cela dépend à quel point. Et fallait-il que la bête de Manacor soit sur les genoux avant de pénétrer dans l'arène, pour se laisser aussi facilement couper les oreilles par Federer, puis la queue par  Tsonga... Avec un Murray quasiment forfait d'entrée, le fessier décontracté mais trahi par son aine et Djokovic en mal de caisson hyperbare, c'est rebelote façon Bercy pour Rodgeur qui se retrouve à nouveau seul des Big Four sur le sentier de la gloire. Et pour cause. Qui veut aller loin ménage sa monture...

Contre Olivier Jornot par Pierre Pittet Avant de voter pour un représentant de la droite d'affaires, nos citoyens élus au Grand Conseil devraient se poser  quelques questions de fond. Olivier Jornot. (...) Qu'a-t-il manigancé à la commission justice du Grand Conseil concernant l'application du nouveau code de procédure civile fédérale, proposé en votation populaire ? La suppression pure et simple des prix de ventes des transactions immobilières dans la  FAO. Moyen simple et radical de transparence publique pour détecter les blanchiments immobiliers criants, quand les prix affichés ne correspondent absolument pas au marché, en indiquant fatalement  l'argent mal acquis. Il a fallu l'intervention médiatique de la société civile pour que la gauche se réveille, propose une correction, votée finalement, pour  retrouver dans la feuille d'avis officielle, la transparence des prix...

Succession de Calmy-Rey: le Pragmatique ou l'archaïque? Par Dominique Jordan Le siège socialiste laissé vacant par Micheline Calmy-Rey va probablement revenir au fribourgeois Alain Berset et non à Pierre-Yves Maillard. Un choix qui serait assez logique de la part de la nouvelle assemblée fédérale à majorité de droite. Alain Berset est économiste de formation est il est socialiste; mais pas trop. Il est aussi keynésien, mais également pas trop. C'est la raison express de son statut de favoris à la finale pour le conseil fédéral du 23 novembre prochain. Quand à Pierre-Yves Malliard; dont on ne peut pas forcément exclure qu'il sera choisi, reste un socialiste marxiste fidèle à sa base. Étatiste et antilibéral...

La gauche à terre par Pierre Weiss Avant celle du budget, mort d'un impôt obsolète, d'une prestation sociale inefficace et d'un cauchemar pour les travailleurs. Les votes de ce dimanche 27 novembre 2011 sonnent le tocsin sinon le glas pour la gauche dépensière et ses alliés inconscients des déficits publics...

Cristiano Ronaldo, le socle portugais par Arnaud Cerutti Et voilà deux buts de plus - des penalties, certes - à son compteur 2011! Samedi soir, Cristiano Ronaldo a signé une nouvelle grosse performance, qui lui a notamment de permis de «tuer» l'Atletico Madrid. Bref, le Portugais est bel et bien redevenu le joueur miraculeux de sa période faste à Manchester United. A bientôt 26 ans, il justifie enfin pleinement les millions déboursés en juillet 2009 par le Real Madrid afin de s'attacher ses services. On le découvre moins colérique et davantage rieur qu'auparavant.

Non, la gauche genevoise n'est pas à terre par Pascal Décaillet (...) Le salaire minimum n'était défendu, dans les partis représentés au Grand Conseil, que par les socialistes et les Verts. Les quatre autres partis, PLR, PDC, MCG et UDC étaient contre. Dans ces conditions, réunir 46% des votants autour du projet, ça n'est certes pas une majorité, mais c'est quand même un ralliement qui va bien au-delà des forces cumulées des Verts et des socialistes...

Notre Mère la Guerre, qui sont les monstres ? par Cédric Ségapelli 11 novembre 2011 au parc Mon Repos à Genève. Tous ce qu'il y a d'institutions officielles sont présentes devant le monument aux morts pour célébrer le devoir du souvenir. Dans ces moments solennels, teintés d'émotions et après tant d'années passées, il est difficile de pouvoir s'imaginer la souffrance et le sacrifice de ces hommes qui ne sont plus. Des discours lyriques et solennels évoquent le devoir, la camaraderie,  le dévouement ainsi que l'abnégation de ces soldats, mais passent sous silence toute l'horreur et l'absurdité des combats. Il est vrai que le lieu et le moment ne s'y prêtent guère. Pour se faire une idée des atrocités de cette guerre que l'on disait la dernière, ce ne sont pas les ouvrages qui manquent. Le dernier en date est une série de bd intitulée Notre Dame de la Guerre, scénarisée par Maël et dessinée par Kris. Le premier album est sorti en 2009 et la troisième complainte est parue début novembre 2011, soit quelques jours avant la célébration de l'Armistice de 1918. C'est par le biais du polar que les auteurs ont décidé d'aborder le sujet...

 

 

Commentaires

  • Not a Fan of Jean-François Mabut BY Ardan Michael Blum


    I do not like Mr Jean-François Mabut's way of handling blogs on TDG.ch.


    Mr. Mabut seems to think that his role at the Tribune is that of CHECKING THE CONTENT of BLOGS. NO!! The content is ours to express as we wish. Sorry - a blog is just that a place to share random or free thought.

    27-11-2011 03-08-00.png
    The blog system at the Tribune would become a success if Mr. Mabut could at some point understand that WE DO NOT CARE WHAT HIS VIEW IS ON OUR POSTS! THAT WE DO NOT REQUIRE OR ASK FOR HIS BLOG ABOUT THE BLOGS nor do we need HIS choice of "Nos invités"!
    >> ONE MAN'S CONTROL OVER THE BLOGS OF THE TRIBUNE DE GENEVE IS NOT A WISE WAY TO GO FORWARDS.
    HE SHOULD "HANDLE THE BLOGS" BY UPDATING THE FUNCTIONS NOT TELLING US ABOUT THINGS WE CAN WITH EASE DECIDE UPON OURSELVES.

    Ce blogueur ouvre un bon débat sur la mainmise de Monsieur Mabut sur le blog de la TdG, dommage qu'il ne permette pas de laisser des commentaires. IL FAUT LE REMPLACER PAR UNE EQUIPE JEUNE, DYNAMIQUE ET ADEPTE DU PARTAGE DU POUVOIR. NON MAIS!

  • Moi j'aime Monsieur Mabut et ls fonction de sélectionneur de blog car c'est un choix journalistique ( le blog sur TDG est bien hébergé par un ....journal TDG)
    La presse a le droit de ses choix ! La presse pass d'ailleurs son temps à sélectionner et mettre en forme de l'information !!( choisie parmi la tonne de dépèches) Il s'agit juste de mettre en avant les plus percutants suivant son choix.

    Ce que j'aime chez Monsieur Mabut contrairement à M Blum.... c'est qu'il s'exprime en français, lui et de ce fait respecte l'environnement culturel qui est le nôtre.

Les commentaires sont fermés.