Olivier Jornot, ad interim et historique?

Imprimer

ezzeddine haykel.jpgSeule la socialiste Lydia Schneider Hauser a évoqué l'échéance du scrutin populaire d'avril 2014, hier peu, avant l'élection au premier tour d'Olivier Jornot. Un libéral remplace un radical à la tête du Pouvoir judiciaire. Un socialiste peut-il gravir les marches du Palais dans deux ans?

C'est peu probable si l'alliance entérinée hier par le vote du MCG en faveur du candidat PLR, dont Haykel Ezzeddine se fait l'écho, trouve son accomplissement en automne 2013 au Grand Conseil et au Conseil d'Etat. Sur Vu du Salève , j'estime qu'Eric Stauffer n'a pas fini de faire et de défaire les rois de la République. Et si le MCG devenait la Lega de Genève, ce parti capable à la fois de donner le pire et le meilleur au canton transalpin. A quand le rachat par Poggia du Courrier de Genève?

Robin Majeur est allé,lui, compulsé les archives du procureur de Genève. La plus vieille institution de la République. Le Ministère public existe à Genève depuis 1534. Traditionnellement, le PG faisait un discours annuel au Grand-Conseil. Celui de Jean-Robert Tronchin mérite paraît-il une lecture. Et si Olivier Jornot rétablissait la coutume?

Pour découvrir, la revue des blogs de la Tribune, clic!

Le MCG vote pour Olivier Jornot par Haykel Ezzeddine C'est un secret de polichinelle depuis 2 jours maintenant le groupe des députés MCG a voté à une courte majorité pour Olivier Jornot. ça était confirmé cet après-midi lors d'une conférence de presse très médiatisée qui a eu lieu dans la cour de l'Hôtel de Ville. Pour le MCG Olivier Jornot et Christian Coquoz se valent sur le papier mais leur choix s'est fixé sur le candidat du PLR, plus convaincant lors de son audition par les élus du MCG.

Christa Wolf, Cassandre allemande par Pascal Décaillet J'apprends à l'instant. avec beaucoup de tristesse, le décès de Christa Wolf. Je re-publie ici le texte que j'avais rédigé dans l'Hebdo du 1er juin 2000 sur cet immense auteur, auquel nul germaniste ne peut demeurer indifférent. Je pense à ceux qui m'ont ouvert à la littérature allemande: Bernard Böschenstein, principalement. (...)Le monologue de Cassandre: l'un des plus beaux récits de l'Antiquité revisité, six ans avant la chute du Mur (1983), en pleine période de SS-20 et de Pershings, par une écrivaine est-allemande de génie. Ce texte est un choc...

Quand on cherche du travail, on en trouve... par Michel Sommer Ce matin, en sortant d'un supermarché de Plan-les-Ouates, je suis hélé par un vendeur du "sans abri" ; il arbore son badge de vendeur officiel. Je m'approche et j'engage la conversation. D'où venez-vous ? (...) Quelques paroles supplémentaires échangées, l'homme me dit : « vous savez, quand on cherche du travail, on en trouve »... Je suis plutôt ébranlé par cette déclaration. Quand je pense qu'une bonne Suissesse m'avait déclaré sans broncher lors d'un entretien d'embauche : "J'habite sur la rive droite et vous me proposez quelque chose sur la rive gauche. Ce n'est pas possible. J'espère que l'homme rencontré retrouvera un emploi. Il le mérite.

Une Ville, Un Budget - Rectificatif par Alexandre Chevalier Je fais ici mon mea culpa suite aux informations erronées concernant  le fait que M. Hiler avait présenté le Budget de la Ville de Genève consacrée au Projet de Budget 2012. Malgré mes sources de Gauche, c'était faux. Et j'en suis désolé pour les principaux intéressés.

Dans la jungle du budget 2012 : la commission des finances obligée de faire un travail de singes par Eric Bertinat Jusqu'à tard hier soir, nous avons massicoté, sécateurisé, guillotiné, tranché, sectionné, amputé ce maudit budget cantonal. De midi à minuit, jusqu'à ce que la fatigue nous oblige à arrêter nos travaux, nous avons tenté de trouver un chemin praticable à travers une jungle de chiffres rouges ou noirs, d'amendements, de hausses par-ci, de diminutions par là. Un vrai cauchemar. Un travail de singes que nous impose le Conseil d'Etat. Mercredi passé, ce fut la même chose, avec à la clé une diminution budgétaire de près de 150 millions de francs. Une diminution principalement prise sur les subventions et qui n'a satisfait personne. Pas sérieux. De la poudre aux yeux. Ce mercredi ne fut pas meilleur. Déjà plus de 20 heures passées à reprendre un budget invraisemblable en début de crise économique majeure. Ni la gauche, ni la droite ne peuvent être satisfaits de ce marathon budgétaire. Hier soir, nous avions trouvé quelque 15 millions de nouvelles économies. Quelle foutaise ! La vérité, c'est que l'on ne sait plus où on en est...

La Radio One FM s'interroge sur les Enjeux et défis de la migration par Gorgui Ndoye Ces jours, se tient à Genève le 5e forum mondial sur la migration et le développement. Dans la même foulée, l'Observatoire romand du droit d'asile et des étrangers  présente son rapport annuel. Sur One FM, votre serviteur et Mariana Duarte étaient les invités du journaliste Nasrat Latif et de son équipe.

L'homme qui parle à ses chiens... par Fred Oberson Frère et sœur de lait, Titus et Dolly sont des chiens savants qui donnent vie à cette maison perdue dans la campagne. Pas étonnant puisque l'homme leur parle à journée faite, leur fait la leçon, leur explique les choses de sa vie. Il n'est pourtant point un érudit, un philosophe qui parade dans les médias. C'est un parfait inconnu, comme le sont des milliards d'individus sur la planète. Mais, comme tous ces gens-là, il a des choses à dire, des événements à commenter et à qui pourrait-il confier ses états d'âme si ce n'est à ses chiens. C'est sa tribune libre ! Ils l'écoutent d'une oreille attentive, de leurs grandes oreilles de cocker trainant jusqu'au sol quand ils reniflent, une piste, une odeur. L'homme est souvent jaloux de cette faculté propre à la race canine...

Logements : le PLR devient responsable par Antoine Vielliard Coup sur coup, le PLR Genevois a pris deux initiatives de courage et de responsabilité sur la question du logement. Le PLR de Chêne-Bougeries a défendu le projet de construction de logements à Challendin et le parti cantonal a précisé son soutien à la densification de la zone de villa. Dans les deux cas, il s'agit de positions politiquement courageuses et responsables : de nombreux électeurs du PLR, résidant dans des villas, ne comprendront pas tout de suite le sens de décisions qui les pénalisent. Électoralement, et à court terme, le PLR a tout à perdre dans ces positions courageuses. Il s'agit d'un changement clair et net par rapport aux tracts irresponsables de Pierre Weiss en 2009 caricaturant le projet d'agglo et s'opposant à tout logements dans la Champagne genevoise...

Moult obstacles devant la «Françallemagne» par Jean-Noël Cuénod Plusieurs obstacles se dressent devant la création de cette «Françallemagne». Tout d'abord, les Français se montrent plus déterminés que les Allemands à pousser plus loin leurs marivaudages. Du haut de son sommet, l'Allemagne tend à considérer la France comme un pays du Sud aussi paresseux et endetté que les autres. Alors que ses voisins du Nord démontrent une belle solidité économique et une admirable constance dans l'effort. Pourquoi Berlin privilégierait-il une entente avec Paris plutôt qu'avec Amsterdam ou Stockholm?..

Entités publiques: vers une gouvernance moderne par Edouard Cuendet Le Grand Conseil a voté une réforme ambitieuse de la gouvernance des entités publiques autonomes, qui touche en particulier l'Aéroport international de Genève, les HUG, les SIG et les TPG. La nouvelle loi s'inspire des standards de l'OCDE et de la Confédération. Dans ses lignes directrices, l'OCDE regrette que le conseil d'administration d'entreprise publique reste « pléthorique », manquant « d'indépendance de jugement ». Pour l'OCDE toujours, « il est important qu'une entreprise publique soit dotée d'un conseil d'administration puissant capable d'agir dans son intérêt à elle et de surveiller efficacement la direction sans ingérence politique indue. A cet effet, il conviendra de vérifier sa compétence, de renforcer son indépendance et enfin d'améliorer ses modalités de fonctionnement ».

Procureur Général: votez Jean-Robert Tronchin ! par Robin Majeur Le Ministère public existe à Genève depuis 1534.  C'est dire si des procureurs généraux ont défilé jusqu'au dernier en date, M. Zappelli. En guise de clin d'oeil à l'élection de son successeur, je vous propose de découvrir quelques mots d'un illustre prédécesseur. Il a régné sur le Parquet entre 1760 et 1768, imprimant sa marque à sa noble fonction. Traditionnellement, le PG faisait un discours annuel au Grand-Conseil. Ces quelques extraits, imprimés au XVIIIe siècle, illustrent bien la haute idée qu'on se faisait - et qu'on devrait toujours se faire - de la justice, véritable garante de "la constitution d'un Etat".

Les commentaires sont fermés.