Des nouvelles du front

Imprimer

Ulrich aurores boréales.jpgChangeons d'air. Grâce à Didier ULRICH qui nous emmène au pays des aurores boréales.

Plus près de nous, le député UDC Eric BERTINAT se fait le défenseur des architectes et autres urbanistes genevois contre les concurrents gessiens.

Et le Haut-Savoyard Rémi MOGENET poursuit sa réflexion sur l'art de gouverner une école. Quand donc des enseignants genevois diront-ils leur mots (ou maux) à ce propos dans un blog. L'omerta règnerait-elle à Genève.

John GOETELEN Eva Joly ne triche pas. Bang bang! La saga Eva Joly continue. On devrait lui décerner la palme de l'originalité, voire du plus bel enlisement de la campagne présidentielle 2012. Son déficit d'image est tel qu'elle sort une autobiographie pour tenter de le combler: «Sans tricher», édition Les Arènes. Suffisait-il d'être candidate d'un mouvement qui a fait plus de 16% de voix aux dernières européennes pour être entendue? Visiblement pas. Les écolos n'ont sans doute pas voulu du star system représenté par Nicolas Hulot. Mais il semble que les français veulent voter autant pour une personne que pour des idées ou un programme. Ils veulent savoir à qui ils vont confier les cinq années à venir. Et une bonne partie des voix d'EELV aux européennes étaient des voix socialistes. Normal puisque le parti écologiste est un appendice du PS... http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/01/31/eva-joly-ne-triche-pas-elle-ignore-bang-bang.html

Olivier BOT Drôles de présidents américains Tous les présidents américains ne sont pas restés dans l'histoire. Certains sont même totalement oubliés. Barack Obama qui termine cette année son premier mandat restera comme le premier président afro-américain des Etats-Unis d'Amérique. Et sans doute, comme le président qui exécuta Ben Laden. Il aurait peut-être préféré qu'on se souvienne de lui pour d'autres raisons. Mais bon, comparé à ceux dont l'excellent Bill Bryson parle dans "American rigolos", Obama n'a pas le plus mauvais rôle. Bill Bryon est un journaliste américain qui a passé dix ans en Grande-Bretagne. De retour dans son pays d'origine, il reçut une commande d'un quotidien britannique pour des chroniques sur l'Amérique. Un vrai régal de lecture... http://olivierbot.blog.tdg.ch/archive/2012/01/31/95389ba5a2ca4fc1ff70503c4681b0f5.html

Didier ULRICH Des nouvelles du front Sur le front des aurores boréales : la tempête magnétique du 26 janvier a atteint la Terre le lendemain déjà. A ma connaissance, aucune aurore boréale n'a été observée aux latitudes moyennes en Europe. Par contre aux États-Unis, des colorations du ciel ont été vue jusque dans l'Etat du Maryland au sud de New-York, soit à la latitude de la Sardaigne (40°N). Je vous laisse admirer une photo prise ce jour-là depuis Marquette dans le Michigan (photo de Shawn Malone). Il faut quand même préciser qu'actuellement le pôle magnétique boréal se situe à 85°N et 136°W, soit à quelque 550 km du pôle géographique dans l'océan arctique au nord de l'Alaska. Cette position favorise nettement les aurores boréales aux latitudes moyennes aux États-Unis au détriment de l'Europe... http://meteo.blog.tdg.ch/archive/2012/01/30/des-nouvelles-du-front1.html

Antoine VIELLIARD Les soutien de Bayrou en Haute Savoie (...) La spécificité de la journée de vendredi c'était la présentation de tous les soutiens de François Bayrou en Haute-Savoie. Près d'une soixantaine d'élus et responsables politiques issus de nombreux courants de pensée : unis. Le Mouvement démocrate c'est évident. Tous les élus et presque tous les cadres du Nouveau Centre. La quasi totalité du bureau du Parti Radical de Haute-Savoie, ainsi que Marie-Françoise de Tassigny, élue à l'Assemblée des Français de l'étranger et candidate aux élections législatives des Français de Suisse. De très nombreux écologistes. Des divers gauche. Michel Meylan, ancien député maire de Bonneville du Parti Républicain. Mais aussi et surtout un Conseiller Général et de nombreux maires sans étiquettes : ces élus qui habituellement réservent leur engagement aux enjeux locaux, mais qui cette fois-ci ne veulent plus laisser le pays à la dérive d'un clivage gauche droite stérile. Il y avait vendredi à Sevrier une ambiance de famille qui se retrouve et qui en se retrouvant a le plaisir de s'agrandir. La Haute-Savoie n'est que le pionnier de ce grand rassemblement qui s'opère en ce moment même de Brest à Mulhouse, de Dunkerque à Marseille... http://portevoix.blog.tdg.ch/archive/2012/01/31/francois-bayrou-rassemble-la-haute-savoie-pour-produire-en-f.html . Sur le même sujet, Sylvie NEIDINGER titre Annecy: «Bayrou le phénix «veut» agrandir la famille».

Eric BERTINAT Gex-Genève aéroport. Qui défend les Genevois? C'est la question que l'on peut se poser en étudiant la Convention de constitution d'un « Groupement de commande » entre la communauté de communes de pays de Gex et l'Etat de Genève. (...)  Le Groupement est doté d'un budget total de 750'000 euros jusqu'à fin 2012. Cette convention supprime toute manœuvre protectionniste pour l'économie genevoise, bien qu'elle mette en concurrence deux économies bien différentes (coûts et salaire moyen). Architectes et urbanistes français pourront encore plus facilement venir sur le marché genevois alors que l'on connait les difficultés en sens inverse. Au nom de l'agglomération, des marchés publics et de la libre circulation, amen ! Le Conseil d'Etat lâche une nouvelle fois sa population avec cette convention qui plait beaucoup du PLR. Normal, c'est leur vedette qui la signée...  http://riton.blog.tdg.ch/archive/2012/01/31/l-executif-defend-il-vraiment-les-interets-des-genevois.html

Rémi MOGENET Des enseignants sans contrôle? J'ai dit, dans un précédent article, que pour éviter l'excès de pouvoir des chefs d'établissement d'enseignement, on pouvait imaginer qu'ils fussent désormais élus par les enseignants, et non plus nommés par le gouvernement. On pourrait à cela rétorquer que ce serait donner aux enseignants mêmes un pouvoir excessif. Mais cela n'empêche pas les contrôles, notamment à la demande des parents. En outre, la suppression de la carte scolaire (l'obligation des parents de placer leurs enfants sur le collège du territoire où ils habitent) permet à ces parents de choisir l'établissement et par conséquent les enseignants qu'ils préfèrent. Ceux qui verraient leurs effectifs se réduire devraient forcément se remettre en cause. Je ne cache d'ailleurs pas être favorable à la mobilité... http://remimogenet.blog.tdg.ch/archive/2012/01/31/73072202e0a8fffe36d428fd1fe9bee5.html

 

 

 

Les commentaires sont fermés.