Exclusif : Maître Bonnant rejoindra-t-il les Indigné-e-s?

Imprimer

Barbey chez Bonnant.jpg«Je pensais que vous viendriez à quarante-deux, armés de sprays pour vous venger du vieux con. Je m'étais préparé à cette éventualité.» Exclusif : Maître Bonnant rejoindra-t-il les Indigné-e-s, s'interroge Grégoire BARBEY. A suivre dans son blog.

Indigné Stéphance Valente l'est. Il chronique sa grève de la faim au jour le jour dans son blog, mais le maire de Vernier Thierry APOTHELOZ n'est pas d'accord avec la méthode.

"Que fait notre pays - triple A - pour aider la Grèce ? Rien, constate, indigné, Philippe JORDAN et c'est regrettable pour ne pas dire lamentable!" Un blog à lire.

Ïndignées encore les femmes qui défendent les peuples indigènes au Brésil Les Amazones du XXIe siècle demande Bernard COMOLI.

Des cadres étrangers, la Suisse les accueillent à bras ouverts, c'est la rançon de la croissance explique Pierre WEISS pas indigné pour deux sous, qui titre son billet: "Cadre frontalier, la nouvelle chimère".

Pierre KUNZ Du tissu au "maquis" associatif Dans leurs nouveaux domaines de prédilection, la plupart des associations n'ont qu'une ambition, celle de « la défense des citoyens et de leur environnement ». Plus concrètement, elles ont pour vocation de s'opposer à la politique et aux décisions des autorités qui paradoxalement les subventionnent généreusement. (...) La difficulté de construire du logement à Genève (1018 unités mises sur le marché en 2011, chiffre le plus bas depuis un demi-siècle !) fournit l'exemple le plus manifeste des méfaits du « militantisme associatif et participatif »...

Olivier PERROUX La police a besoin d'appuis administratifs Maintenant ça suffit. Les belles paroles en matière de sécurité doivent laisser leurs places à des actes. Parmi les mesures simples, utiles et immédiatement applicables, l'engagement d'adjoints administratifs devrait déjà être mise en route. Mais non... on renvoie en commission. Après avoir subi plusieurs cambriolages d'affilée il y a une année, dont le dernier s'est soldé par l'arrestation presque immédiate des auteurs, j'ai le triste avantage de parler par expérience. Dans chacune de ces expériences, la police a été efficace dans l'action, mais très ralentie dans la gestion des tâches administratives...

Catherine ARMAND Une bougie pour les Syriens (...) Jour après jour, je les croise, ces fonctionnaires de police genevois qui montent la garde devant cette extension du pouvoir syrien. Ils me suivent des yeux quand j'ouvre la boîte aux lettres, froncent les sourcils quand je sors lentement un paquet de cigarettes de ma poche. Ce hall est devenu leur deuxième maison. Ils s'y sont installés, autour d'une petite table et deux chaises, avec un radiateur, un thermos de café et des sandwichs, au milieu des extincteurs et du matériel anti-émeutes. Et hier, un homme seul, sur le trottoir d'en face. Grave, une bougie à la main, il fixe la façade, sans bouger. Une manifestation personnelle, silencieuse, un moment de recueillement.

Marie-Jeanne NERFIN Au musée : à la tombée de la nuit Le Musée d'art et d'histoire présente dès aujourd'hui une exposition intéressante : A la tombée de la nuit. Je m'y suis promenée ce matin et j'ai beaucoup aimé la partie consacrée à la lumière dans les religions...

Pierre WEISS Cadre frontalier, la nouvelle chimère (...) Sur le plan suisse, depuis la mise en œuvre des Accords bilatéraux (2002-2011), le pourcentage d'augmentation est de 10% pour la population active in toto, soit 403 000 travailleurs ; c'est le double de l'évolution connue dans la décennie précédente. Si la population active progresse, celle des cadres dirigeants, qui passent de 250 000 à 337 000 (+35%), augmente plus fortement ; cette « montée en présence » est faite pour moitié de Suisses, pour l'autre d'étrangers. Quant aux cadres dirigeants frontaliers, non compris dans les chiffres précédents, ils explosent de 6 490 unités, à 16295 (+65%). En d'autres termes, la progression des cadres dirigeants suisses augmente, celle des étrangers la dépasse, celle des frontaliers est encore plus forte, autant d'effets relatifs de l'ouverture comme de la croissance de l'économie exploités par certains à des fins protectionnistes ou malthusiennes...

Pierre LOSIO Blogmocratie Le président Renaud Gautier vitupère souvent et à juste titre l'anonymat dans les commentaires aux blogs et aux articles de journaux publiés sur la toile. J'ai commenté hier un blog de la plateforme TdG qui donnait une information erronée concernant l'ordre du jour du Grand Conseil ; je l'ai signé de mon nom. Il a été censuré. Ce qui est désopliant c'est que la censure est effectuée par un citoyen qui assume des responsabilités dans un mouvement politique genevois ayant présenté des candidats lors des dernières élections fédérales et municipales. Un vrai démocrate j'vous dis, ce M. Charly...

Bernard COMOLI Les Amazones du XXIe siècle Au début de ce mois, la chaîne Euronews, dans une première édition de la série "Women and War", Valérie Gauriat a présenté brièvement trois femmes qui mènent un combat pour la défense des peuples indigènes de l'Amazonie brésilienne. Ces Amazones-là ne sont pas les cruelles guerrières de la mythologie grecque. Mais elles sont peut-être de la descendance des indigènes qui, en juin 1542, ont attaqué l'expédition de Francisco de Orellana sur le fleuve jusque-là appelé El Dorado...

Jean-Pierre KAZEMI Le morceau le plus relaxant du monde Serait-ce le somnifère de l'avenir ? Le groupe d'ambient britannique Marconi Union prétend avoir composé le morceau le plus relaxant du monde (et de l'univers). Les harmonies, les rythmes, les tonalités et les fréquences du titre Weightless ont été conçus en suivant les principes scientifiques de la thérapie par le son dont le but est de ralentir la respiration, l'activité cérébrale, le rythme cardiaque et la pression artérielle de l'auditeur grâce à une technique appelée "entrainment". Le niveau de cortisol, l'hormone du stress serait aussi diminué. 8 minutes 10 de bonheur sonore que les scientifiques ayant participé au projet déconseillent fortement d'écouter en voiture...

André DUVAL L'enchevêtrement des passerelles au CO On se souvient de l'argument "phare" avancé pour faire voter le nouveau Cycle d'Orientation genevois. Des "passerelles" qui sont censées permettre aux élèves de passer d'un niveau à l'autre en fonction des résultats scolaires qu'ils obtiennent. Comme dans le jeu de l'oie. Qu'en est-il aujourd'hui? Aux dires de bien des enseignants du CO, la mise en place de cette organisation est un véritable casse-tête. Du coup, dans chaque cycle du canton, tant bien que mal, chacun y va de sa petite cuisine. Ce qui a poussé le député Jean Romain à déposer une interpellation urgente écrite au Conseil d'Etat.

John GOETELEN Parution de mon nouveau livre! Je délaisse momentanément la méditation romantique du Diable en été pour un Essai effronté. Je reviendrai avec un nouveau roman, si tout va bien d'ici l'été. Entretemps au printemps, publication de mon premier album numérique de chansons françaises, latino et world. Nouveau livre donc où se côtoient humour, analyse critique, polémique et indignation. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir). J'y démonte le féminisme radical. Je fais une distinction claire entre le féminisme réformiste, qui a contribué à rétablir une situation normale après 150 ans de code Napoléon, et le féminisme radical, idéologique et politique, outil de déconstruction de l'homme, de la famille et de la société...

Philippe JORDAN Grèxe : que fait la Suisse. Rien et c'est lamentable... J'observe que personne chez nous n'a le courage d'aborder - même si c'est avec effroi - ce qui risque de se passer dès que le deuxième soulier grec sera tombé. La politique de l'autruche n'est plus de mise aujourd'hui tellement cette crise est sérieuse. S'agissant du 2ème bailout soit Euros 130 milliards, j'observe qu'il s'agit ici d'une nouvelle et somme toute très vulgaire farce. Ce  sauvetage n'est que virtuel pour la population, ces 130 milliards ne servant in fine qu'à rembourser des échéances pressantes que la Grèce n'était plus en mesure d'assurer... Que fait notre pays - triple A - pour aider la Grèce ? Rien et c'est regrettable pour ne pas dire lamentable ! Alors que nous avons des milliards déposés dans nos banques à l'ordre de très nombreux clients au demeurant « PEP » qui n'ont eu de cesse d'engraisser leurs comptes avec les produits de la corruption découlant des Jeux Olympiques et autres opérations du même acabit. Alors que la diaspora vote avec ses pieds ... sort ses milliards d'un pays totalement exsangue et en achemine une partie chez nous ...  Même si ce n'est plus qu'une infime partie qui atterrit dans nos banques c'est encore beaucoup trop !  Nous devons être impérativement solidaires du peuple grec...

Grégoire BARBEY Exclusif : Maître Bonnant rejoindra-t-il les Indigné-e-s ? Après avoir essuyé les attaques littéraires de l'éminent avocat genevois, dont la réputation n'est plus à faire, le mouvement contestataire « Ocuppy Geneva » s'est entretenu avec l'intimé dans son luxueux bureau, proche de la route de Champel. Trois émissaires se sont donc laissé happer dans la gueule du loup ! « Je vous attendais plus nombreux » confia le maître des lieux. « Je pensais que vous viendriez à quarante-deux, armés de sprays pour vous venger du vieux con. Je m'étais préparé à cette éventualité. » Visiblement, l'ancien ne semblait pas dormir l'esprit tranquille. Le trio, bien éduqué et poli, l'a rassuré qu'il n'avait jamais été question d'une telle manœuvre - bien que l'idée fut séduisante... À la stupéfaction lisible sur son faciès, il a réalisé que la jeunesse n'était pas si stupide et inculte qu'il ne le pensait. ..

Thierry APOTHELOZ Une grève de la faim pour combattre les citernes ? Les citernes sont un sujet important et sérieux pour la ville de Vernier et pour moi. Cela appelle une réponse politique réfléchie et décidée. Je suis d'accord avec le fond du combat de Stéphane Valente : les citernes doivent partir. En revanche, le recours à la grève de la faim dans ce cas pose des questions. Premièrement, la grève de la faim a toujours été utilisée dans des cas extrêmes. Je peux penser à Gandhi, aux prisonniers politiques à Cuba. Bien que sévère, les citernes ne sont pas un comparables. Ensuite, je suis un homme politique et je crois en les moyens politiques pour atteindre un but. En Suisse, nous avons la chance d'avoir des moyens politiques multiples. En tant que Maire, je les utilise en négociation avec le canton afin de trouver des solutions...

 

 

Les commentaires sont fermés.