Hommage à Tristan Zimmermann

Imprimer

Je n'ai malheureusement jamais rencontré Tristan Zimmermann. C'est le cas de nombreux blogueurs que je ne connais qu'au travers de la lecture quotidienne de leur carnet de notes. J'ai lu et cité régulièrement dans la revue de presse le blog "Contrat social progressiste". J'y trouvais des notes glanéees par Tristan Zimmermann en marge de son doctorat consacré au fait religieux à l'école, un sujet d'actualité s'il en est.  Un véritable carnets de notes sans prétention mais érudit, dont devraient s'inspirer tous les étudiants, diplomés, doctorants, profs et chercheurs.

Tristan Zimmermann nous a quittés la semaine passée, victime d'une tumeur au cerveau. Il était membre de la Constituante sur les bancs du groupe socialiste progressite. Voici l'hommage que Cyril Mizrahi, chef de groupe, et Maurice Gardiol, chef de groupe suppléant, lui rendent ce soir.

Le groupe socialiste pluraliste a l'immense tristesse de faire part du décès de l'un deses membres, Monsieur Tristan Zimmerman, décès survenu à la suite d'une longue maladie. Tristan a été l'un des membres de la composante « pluraliste » externe au PS. Il avait décidé de s'engager dans la Constituante, comme il l'a toujours fait dansla vie, avec passion et sérieux. Passion et sérieux dont il a fait preuve dans toutes ses activités nombreuses et variées.

Assistant, doctorant à l'Université de Genève depuis 2005, Tristan s'était beaucoup investi dans la défense de l'altérité en publiant notamment de brillants papiers de réflexion sur la compréhension du fait religieux. Tristan a aussi été un ami, toujours souriant, blagueur, même dans l'épreuve, qui n'a jamais hésité à nous remettre en place lorsque nous nous perdions dans les dédales de nos cogitations. Nous sommes fiers d'avoir pu bénéficier de sa précieuse contribution et de ses compétences en matière de droit constitutionnel.

Nous avons entendu plusieurs fois au sein de l'Assemblée rappeler le « principe Zimmermann » qui consistait à ne pas compliquer des énoncés qui pouvaient être rédigés plus simplement. Cette simplicité nous a toujours accompagnés, tout au long de son engagement à la Constituante. C'est donc dans cet esprit que nous faisons mémoire de Tristan et que nous nous rappellerons de lui. Son humour, sa gentillesseet la pertinence de ses réflexions nous manqueront énormément.

Les commentaires sont fermés.