"Quelle forme doit prendre la socialisation des moyens de production ?"

Imprimer

merck copie écran.jpg"Quelle forme doit prendre la socialisation des moyens de production ? Quel équilibre faut-il rechercher entre étatisation et socialisation de l'économie ? Quelles limites à la socialisation de l'héritage ?" Ces questions et bien d'autres sont posées par Adrien Faure un socialiste en herbe. Elle résonne avec une étrange actualité ce matin alors que Genève est sous le choc de la délocalisation brutale de Merck Serono.

Edward Gobits, témoin d'une conversation avec le bras droit de Bertarelli, nous dit que tout ça relève d'un scénario écrit depuis 1999. Vraiment?

Sur Merck Serono, comme tout le monde, je m'interroge aussi sur Vu du Salève. Sur le vif et sur le même sujet, Pascal Décaillet s'inquiète du dérapage de Sandrine Salerno. Et Romain de Sainte-Marie tente de corriger le tir d'un communiqué de presse peut-être précipité. Au téléphone, il admet que les allègements fiscaux ciblés ne sont peut-être pas le diable. Voilà qui promet de joli débat au Grand Conseil et une campagne électorale animée.

Edward Gobits Merck-Serono : un scénario écrit depuis 1999... Un séisme. Un coup de tonnerre dans un ciel bleu. Le Palais de verre de Merck Serono à Genève va retrouver sa vraie nature : un décor hollywoodien en carton-pâte, un coup d'esbroufe pour épater le pigeon... En réalité, nous étions une poignée à avoir connaissance du scénario écrit à l'avance et cousu de fil blanc. A ceux qui n'ont pas vu venir, il reste à s'en prendre à leur propre aveuglement... Chapeau, M. Ernesto Bertarelli, vous avez même réussi à vous faire passer pour un patriote, en faisant rêver les Suisses avec votre aventure nautique qui s'est, hélas pour vous, terminée comme à Trafalgar... Avec vous, l'économie-casino a atteint, dans notre canton, le sommet de l'indécence et du cynisme. Votre père doit se retourner dans sa tombe de voir imploser ainsi l'œuvre de toute une vie... J'ai eu le privilège d'être "mis au parfum" de votre stratégie en 1999, dans le bureau à côté du vôtre, écoutant, sidéré, l'exposé de votre vice-président "Communication". Que faisais-je là ? C'est le côté cocasse de l'histoire... http://affairesasuivre.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/merck-serono-la-nausee-jusqu-a-la-lie.html

Jean-Noël Cuénod Le plouc au Salon du livre Je sors un deuxième bouquin : des haïkus qui n'ont rien à voir avec quelque quinquennat que ce se soit. Les Editions Samizdat, animée par Denise Mützenberg et Claire Krähenbühl, publie un nouveau recueil de poésie de ma pomme. Cette fois-ci, il s'agit de haïkus préfacés par une enseignante française en philo, spécialiste du Japon, Marianne Rillon. Les magnifiques illustrations sont dues au peintre parisien Philippe Rillon. Le plouc participera au Salon de Genève. http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/le-plouc-sort-un-deuxieme-bouquin-des-haikus-qui-n-ont-rien1.html

Adrien Faure Le programme du PS de 1959 a cela de bon... (malgré sa modération) qu'il identifie avec précision les secteurs économiques appelés à être transformés sous un gouvernement socialiste et les mécanismes à mettre en place. De cette façon, il ne se contente pas de parler du rôle de l'État-providence ou de l'État interventionniste keynésien, mais les dépasse par un État producteur et planificateur. On notera que c'est un peu de cette manière qu'est articulé certains aspects du programme du Front de Gauche. Il y a donc un très grand nombre de réponses auxquelles il nous faudrait répondre pour aller au-delà des valeurs, et au-delà des principes généraux. Quelle forme doit prendre la socialisation des moyens de production ? Quel équilibre faut-il rechercher entre étatisation et socialisation de l'économie ? Quelles limites à la socialisation de l'héritage ? Quelles limites à l'étatisation du logement par rapport aux coopératives ? Dans quelle mesure faut-il laisser les coopératives productrices autogérées libre de tout contrôle ? Quels domaines économiques faut-il planifier, quels domaines faut-il laisser se gérer par les mécanismes du marché ? Quels sont les secteurs prioritaires à étatiser ou à socialiser ?... http://adrienfaure.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/questionnements-autour-d-un-programme-de-parti-majoritaire.html

Catherine Armand Problèmes à vendre Voiture rayée, lave-vaisselle en panne, clés égarées. Le tout sans débourser un centime. De petits problèmes banals, et entièrement gratuits. En dénouant les cordons de la bourse sur le site needaproblem.com, j'aurais pu y ajouter la lecture ardue du Courrier International, une journée les mains dans les ordures avec la voirie, ou même un faux problème technique en avion. Juste au cas où je trouverais ma vie un peu vide, entre les interminables trajets TPG pour aller traîner toute la journée sur facebook à mon bureau, les mésaventures scolaires de mon fils, les bouchons en ville, la queue à la caisse de la Coop, et la triste galipette programmée du samedi soir, une fois qu'il n'y a plus rien à la télé... http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/problemes-a-vendre.html

Magali Orsini Lendemain du premier tour Ma première réaction à l'annonce des résultats du premier tour de cette élection présidentielle a, bien entendu, été la déception de voir le score du Front National par rapport à celui du Front de Gauche. En y réfléchissant cependant, nous devons constatez la progression fulgurante de notre organisation. Qui aurait pu croire il y a 5 ans que nous dépasserions les 10% alors que MG Buffet venait de recueillir 1.9% ? Le vote Front de Gauche est un vote d'adhésion à notre programme ; le vote pour le PS est un rejet de Sarkozy. Il faut néanmoins continuer à briser l'axe Merkel/Sarkozy qui ne nous promet que la spirale infernale de l'austérité. Le 6 Mai, sans hésitation, nous choisirons donc le bulletin Hollande. http://morsini.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/lendemain-du-premier-tour.html

Pascal Décaillet Merck Serono : Sandrine Salerno dérape (...) Toutes ces questions, oui. Mais pour l'heure, un dérapage de Sandrine Salerno. Autant nous étions là, il y a quelques mois, pour reconnaître sa liberté totale de parole lorsqu'elle s'exprime, comme militante, sur les multinationales. Autant nous sommes ici choqués de lire, sur le site de la TG, que la magistrate « ne se dit pas inquiète pour les collaborateurs en col blanc, qui peuvent facilement retrouver un emploi ». Un peu léger, Madame Salerno. Un emploi, où ? Chez vous, à la Ville ? Dans une biotech subventionnée par M. Unger ? Et puis, en quoi le fait d'être « en col blanc », plutôt qu'en bleu de travail, devrait-il vous valoir moins d'inquiétude ? Vengeance de classe ? Vous avez dérapé, Chère Madame. Reconnaissez-le. http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/merck-serono-sandrine-salerno-derape.html

Arnaud Cerutti Bref. Je m'appelle Franck Ribéry Bref, c'était mardi dernier. L'arbitre a sifflé un coup franc. Je me suis «j'vais l'tirer». Pour marquer. Mais Robben est arrivé et m'a poussé. Puis Toni Kroos s'en est mêlé et on a merdé. Bref Le Bayern n'a gagné que 2-1 Et le Real rêve de finale. Quand j'suis rentré au vestiaire. On m'a pris pour un blair' J'ai fini par perdre mes nerfs. J'ai choppé le Batave. Heynckes avait l'air grave. Bref On est allé au clash http://cerutti.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/bref-je-m-appelle-franck-ribery.html

Samuel Gaud La Cordée a 60 ans Une participante au camp de juillet 2011 Ce vendredi matin, c'est une petite sardine qui s'était cachée dans notre dortoir qui m'a réveillée un peu avant 5h. Après le petit déjeuner rapide, nous sommes partis dans de la cabane d'Orny vers cinq heures de demie. La veille, il neigeait et le vent soufflait, mais à présent le calme règne et l'on peut voir du givre sur les cailloux. Aujourd'hui, c'est le dernier jour. C'est notre dernière course ensemble, La dernière course de la Cordée de juillet 2011. Profiter est le maître mot du jour. Déjà, on arrive sur le glacier ; les cordées sont faites et l'on marche d'un bon pas... http://lacordee-60ans.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/recit-de-la-derniere-course-de-juillet-2011.html

Antonin Moeri une langue qui colle à l'os Passage obligé pour certains écrivains: se demander non pas pourquoi ils écrivent mais comment leur est venue l'idée d'écrire ou bien: quand ont-il pris la décision d'écrire? Jean-Philippe Toussaint aurait pris cette décision dans un bus à Paris, «entre la place de la République et la place de la Bastille», à une époque où il ne lit pas tellement de livres mais où il découvre des auteurs qui le marqueront... http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2012/04/24/une-langue-qui-colle-a-l-os.html

Murat Julian Alder Bayrou peut encore avoir une influence sur l'avenir de la France Mon favori du premier tour, que j'ai toujours considéré comme le plus suisse des candidats aux élections présidentielles depuis 2002, est âgé de 63 ans. Il s'agissait donc probablement de sa dernière campagne à une élection présidentielle. Toutefois, il dispose encore d'une influence telle, que sa décision en vue du 2ème tour sera décisive pour l'avenir de la France. Espérons que son choix se portera cette fois-ci sur Nicolas Sarkozy, dont il partage le souci de redresser les finances publiques et l'économie de la France, et qui en dépit de ses défauts, a fait preuve d'une réelle stature de chef d'Etat sur la scène européenne et internationale. On peut difficilement en dire autant du candidat socialiste, qui a autant de charisme que de cheveux sur la tête et dont le programme enterrerait la France pour de bon. http://muratalder.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/bayrou-doit-appeler-a-voter.html

Marie-jeanne Nerfin 14 objets utiles Dans la tradition jaïne, c'est aujourd'hui la fête d'Akshaya-tritiya : occasion de se rappeler que les jaïnistes (ou jinistes) poussent très loin le principe de la non-violence... Les Jaïns suivent cinq préceptes : ne pas nuire aux êtres vivants, ne pas mentir, ne pas voler, être chaste, ne pas s'attacher aux biens matériels. D'ailleurs, certains Jaïns sont des ascètes ; ils ne peuvent posséder que 14 objets utiles. Tiens, qu'est-ce qu'on garderait de nos possessions si on ne pouvait avoir que 14 objets ? http://mjnerfin.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/14-objets-utiles1.html

Daniel Warner Kissinger Speaks on the Arab Spring In the April 2 edition of the International Herald Tribune, the global edition of the New York Times, Henry Kissinger wrote an op-ed piece entitled "Defining a U.S. role in the Arab Spring". His analysis of the emerging situations in Libya and Egypt are pessimistic and testify to his perception that democracy has not yet appeared in the region. On the contrary, Dr. Kissinger warns that "...the more fragmented the society grows, the greater the temptation to foster unity by appeals to a vision of a merged nationalism and Islamism targeting Western values or social goals."  The obvious nostalgia for leaders such as his dear friend the Shah of Iran is evident. Democratic regimes are only valid once they have been established and recognized as allied with the West. As the ironic commentary goes: "If the American Revolution happened tomorrow, the United States would intervene to stop it"... http://danielwarner.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/kissinger-speaks-on-the-arab-spring.html

John Goetelen Jean-Luc Mélenchon ou l'étendue du vide Si les astronomes se demandent quelles sont les limites de l'univers et quelle est l'étendue du vide, Jean-Luc Mélenchon donne une idée de cette dernière. A écouter sa déclaration après les résultats du premier tour on se demande si l'on est dans un spectacle surréaliste, un épisode des Guignols ou si, la pression retombée, JLM n'a plus rien à offrir. Lui qui se voyait peut-être au deuxième tour, ou du moins qui l'ambitionnait ouvertement, lui qui se voyait au moins à 20% en ayant largué Marine Le Pen, le voilà KO debout, presque caché derrière cette estrade sur la Place de Stalingrad. (...) Nicolas Sarkozy a lui perdu toute visibilité. Il ne doit s'en prendre qu'à lui-même. Le rejet de sa personnalité n'explique pas tout. Il a manqué de pédagogie, été mal relayé. Son omniprésidence lui revient à la figure... http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/jean-luc-melenchon-ou-l-etendue-du-vide.html

Jean-Pierre Kazemi Et vous en 2025 ? Le site FutureScapes (voir article précédent) tente d'imaginer le monde en 2025 et de réfléchir au rôle que la technologie pourrait jouer dans nos vies. Pour stimuler notre inspiration, Futurscapes a envisagé quatre scénarios différents qui sont autant de points de départ pour vos visions de notre monde en 2025. Après "l'hyper innovation", voici le second épisode intitulé : "La survie centralisée". http://jpkazemi.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/les-scenarios-du-futur.html

Pascal Holenweg Présidentielle française : rien n'est encore joué... Tout reste donc à faire pour la gauche française : transformer l'essai du premier tour, gagner le second, faire élire une majorité parlementaire, tenir la promesse du changement sur laquelle François Hollande a fait campagne. Les suffrages qui se sont portés hier sur Jean-Luc Mélenchon sont indispensables à François Hollande. Et ceux qui se sont portés sur Eva Joly, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud lui seront bien utiles. Mais cette addition de vote ne fait ni une coalition gouvernementale, ni un programme commun. Une majorité parlementaire, peut-être. Et encore. Il est vrai qu'en face, Sarkozy ne peut encore espérer gagner que si deux électorats incompatibles (séduire l'un c'est dégoûter l'autre) de François Bayrou et Marine Le Pen se rallient massivement à son camp. Par peur de la gauche. Mais à qui François Hollande fait-il peur ? Aux banquiers privés genevois et à leur clientèle de Neuilly, peut-être, et encore... http://causetoujours.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/presidentielle-francaise-rien-n-est-encore-joue.html

Philippe Souaille L'opposition gauche-droite a assez duré. Il est urgent d'en sortir... Le résultat de Le Pen, ajouté aux 11% du krypto-stal Mélenchon (qui a finalement hérité des voix vertes ayant fait défaut à Bayrou) est avant tout la conséquence des crises. On le voit sur l'analyse fine des résultats. Le Front National recule dans les régions prospères, comme en Haute-Savoie (hormis dans les bastions ouvriers du décolletage), mais progresse encore dans les centres ouvriers sinistrés, dans le Nord ou le Pas de Calais. (...)Pour mener cette politique de rigueur, je ne suis pas loin de penser que mieux vaut un Hollande qu'un Sarkozy. Car Sarkozy est déjà brûlé dans l'opinion et n'a donc aucune marge de manœuvre.  De toute manière Sarkozy est cuit. Les estimations de reports de voix du 2ème tour sont assez claires. Et nulle consigne d'un(e) candidat(e) n'y changera rien. Les voix de Mélenchon, de Joly et de l'extrême-gauche sont acquises à Hollande à 90%, ainsi qu'un tiers de celles de Bayrou et le quart de celles de Le Pen.  La messe est dite. http://philippesouaille.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/l-opposition-gauche-droite-a-assez-dure-il-est-urgent-d-en-s.html

Sylvie Neidinger Marine, faiseuse de roi Marion Anne Perrine Le Pen, jeune avocate de 43 ans forte de  son score élevé (18,6%) devient non seulement une faiseuse de Roi mais va réclamer d'installer son Parti dans la normalité du paysage politique français. Elle avait pourtant failli ne  pas pouvoir se présenter en raison de la difficulté de réunir  ses 500 signatures avant la date butoir du 16 mars. Alors que le candidat lunaire Cheminade (0,25 % ) avait lui,  obtenu facilement son  autorisation . Au point qu'elle dut poser au Conseil Constitutionnel une QPC question prioritaire de constitutionnalité  web - fatiguée de la chasse aux signatures en lieu et place de la chasse aux voix ! http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2012/04/23/rappel-marine-le-pen-faiseuse-de-roi-avec-ses-18-6-avait-gal.html

Maurice-Ruben Hayoun La France a besoin de sérénité (...) La campagne qui s'annonce n'a rien à voir avec la précédente où 9 candidats sur 10 ne s'entendaient que sur un point : clouer le dixième, Nicolas Sarkozy, au pilori... En cinq années de pouvoir, on commet nécessairement des erreurs car on est contraint d'agir. Tout en respectant les idées de chacun, on doit bien reconnaitre que les crises subies par l'Europe et la France étaient sans précédent. Et que Nicolas Sarkozy leur a fait face. Restent les débats qui opposeront les deux finalistes. Ils serviront de révélateur et surtout ils prouveront que Nicolas Sarkozy ne mérite pas ce surcroît d'indignité ni cet excès d'ostracisme dont on l'accable. http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2012/04/22/les-premieres-lecons-d-un-scrutin.html

Antoine Vielliard  La France va très bientôt avoir besoin de son centre Les prochains mois vont être dramatiques pour les Français qui vont réaliser la gravité de la situation, les mensonges proférés et l'urgence des mesures que nous avons proposées. Nous autres centristes, sommes fiers : fiers d'avoir été honnêtes, fiers d'avoir proposé des solutions crédibles et réalistes.  (...) Je travaillerai avec beaucoup d'autres à la poursuite d'un grand rassemblement central qui fasse contre-poids aux dérives des extrêmes. Un grand rassemblement central qui offre aux Français une alternative pour tous ceux qui seront très vite touchés dans leur vie quotidienne par la faillite de la France qui s'annonce. Demain comme hier, nous serons à votre service. http://portevoix.blog.tdg.ch/archive/2012/04/22/la-france-va-tres-bientot-avoir-besoin-de-son-centre.html

 

Les commentaires sont fermés.