Creuser les tombes fleurir Facebook

Imprimer

Chevrolet facebook.jpgCreuser les tombes fleurir Facebook. Sylvain Thévoz livre dans son blog une longue réflexion que lui inspire la mort de Michel Chevrolet et les messages qui sont publiés sur la Facebook de l'homme au 5000 amis et plus. Catherine Armand commente: "Merci, Sylvain. Tout simplement."

Demir Sönmez Le lait tue Samedi c'était la journée du lait. Au Molard, GenevAnimaliste a organisé une action "Le lait tue". J'ai demandé à l'un des militants de Jérome Dumarty pourquoi. Reportage photos et vidéo. http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/4d4df1ab811a8ce00ff287f3fd62e57d.html

Adrien Faure Cent  publications, cent interrogations, sans compromission, sang politique Voilà atteint un chiffre symbolique pour mon blog. (...) Le propos de ce blog n'a jamais été de traiter l'actualité en tant que telle, certains le font bien mieux que moi, et je m'y livre rarement. Mon propos est d'interroger le sang de la politique. Les parlements, les médias, les partis, sont autant de veines et d'artères porteurs de ce liquide vitale. Mais le sang de la politique, ce qui irrigue le cœur, c'est à dire la société, c'est l'idéologie. Il s'agit donc pour moi de revenir aux fondements de la construction humaine collective, d'interroger à ma façon les projets de société pour lesquels s'enflamment les Hommes, et de comprendre les différents modèles de société qui s'offrent à nous. Certes, je suis parfaitement et totalement partial et engagé. http://adrienfaure.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/100-publications-cent-interrogations-sans-compromission-sang.html

Edmée Cuttat Avis à Guy Forget, Federer bien décidé à s'incruster Au risque de me répéter, je vais de nouveau me pencher sur le mythe, la légende, le phénix et j'en passe, vu que Federer nous rejoue l'orchidée noire dans les colonnes de mon quotidien favori. Je veux parler de l'interview glamour qu'il a accordée l'autre jour à la Tribune de Genève. En tout cas une chose est sûre, ceux qui ne l'aiment pas trop et c'est un euphémisme, ont dû s'arracher les cheveux à la lecture de la chose. A commencer par Guy Forget, l'ex-capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis. http://ecuttat.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/901d443ef10a996f7babc53acc27db19.html

Christian Brunier Abolissons définitivement l'esclavage ! Vendredi, un peu trop discrètement, nous avons fêté le 164e anniversaire du deuxième décret de l'abolition des l'esclavage en France, signé le 27 avril 1848 par le gouvernement provisoire de la seconde République, sous l'impulsion de Victor Schoelcher. (...) L'esclavage pourrait être un vieux mauvais souvenir de l'histoire. Malheureusement, dans une hypocrisie générale, ce fléau continue, s'adaptant aux désirs les plus pervers de la société moderne. L'UNICEF estime que près de 200 millions d'enfants sont exploités, actuellement, dans le monde. Ce chiffre affligeant s'additionne aux millions d'adultes qui vivent le même sort. Pour survivre, des personnes sont vendues, d'autres sont carrément enlevées pour servir de main-d'œuvre à bon marché ou pour devenir des esclaves sexuels... En tant que consommateur ou en tant que citoyen, nous avons une responsabilité et des moyens d'agir... http://christianbrunier.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/7ef71adfecee3025b822e08b40c12078.html

Bernard Comoli Marta Azevedo devra faire preuve de courage à la tête de la FUNAI C'est fait, le 20 avril, Dilma Rousseff a effectivement nommé Marta Maria do Amaral Azevedo, plus couramment appelée Marta Azevedo, à la présidence de la Fondation Nationale de l'Indien - FUNAI. Cette désignation a fait l'objet d'un décret présidentiel publié le 23 avril au Journal Officiel de l'Union. Marta Azevedo est anthropologue et démographe, professeure à l'Université d'État de Campinas (État de São Paulo). Elle sera la trente-troisième personne, et la première femme, à présider cette institution. Marta est connue pour son engagement de longue date en faveur des peuples indigènes. En 1978, elle a fait sa première expérience sur le terrain dans le domaine de l'éducation scolaire chez les Guarani Kaiowá. Elle a travaillé avec la Commission Pro Indio de São Paulo, le Conseil Indigéniste Missionnaire - CIMI, le Centre Œcuménique de Documentation et d'Information - CEDI devenu plus tard l'Instituto Socioambiental- ISA... http://bcomoli.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/marta-azevedo-devra-faire-preuve-de-courage-a-la-tete-de-la.html

Charly Schwarz faire de la Politique autrement Me revient en mémoire les propos d'un entraineur sportif ; "il faut arrêter de dire qu'une équipe qui attaque et va vers l'avant prend des risques...elle essaie de créer des opportunités". Il est vrai qu'on classe toujours les « compétiteurs » dans deux catégories : ceux qui avancent et dont ont dit qu'ils ont un jeu "à risque" et ceux qui se recroquevillent, défendent avec acharnement, et espèrent que l'orage passera. L'analogie avec la politique est pertinente. Faire le pari de la défense signifie s'estimer prêt à encaisser les coups, à subir le jeu de l'autre, à perdre l'initiative en pensant que cela passera. https://intranet.tamedia.ch/CookieAuth.dll?GetLogon?curl=Z2F&reason=0&formdir=3

Grégoire Barbey Propos sur la haine (...) Pour contrer des esprits enragés, haïssant, il faut être au contraire tout ce qu'il y a de plus aimant. Ceux qui cèdent à la haine pensent généralement qu'ils ne sont pas compris, et c'est ce qui leur fait ressentir un sentiment aussi négatif. Il faut alors démontrer à ces gens qu'ils ne sont ni seuls, ni incompris, et que d'autres partagent leurs souffrances. En cette période de crise, où nous voyons les haines s'attiser les unes parmi les autres, il est impératif, sinon salvateur de rappeler ces enseignements essentiels. N'ayons pas peur de dénoncer ce qu'il y a de plus sombre dans le cœur de nos semblables, de cette manière, nous les protégerons, et par la même occasion, nous nous protégerons. http://gregoiresapereaude.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/propos-sur-la-haine.html

Thierry Apothéloz François Morel lit une lettre à son papa. Suberbe. François Morel, célèbre chroniqueur à France Inter, nous offre un beau moment de radio : une lettre à son papa. En ces temps de campagne, François Morel nous parle de son papa, ancien cheminot, plutôt à gauche et placardeur d'affiches subversif dans un village bas-normand conservateur, gaulliste et catholique. Un belle annonce des résultats du premier tour destiné à son père aujourd'hui parti au ciel, ciel auquel il avait pourtant peine à croire. http://thierryapotheloz.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/546bac0476854813959ccab48ae7fd3e.html

Rémi Mogenet Jean-Jacques Rousseau et le règne végétal (...) Il voyait dans la nature, peut-être, la mère qu'il n'avait pas connue, et qui l'entourait de sa chaleur, de sa bonté. Les plantes en étaient la manifestation. Lamartine reparlera de la nature de cette façon, comme d'une mère enveloppante et chaude, mais l'étude de François de Sales et de l'art baroque savoyard m'a montré que la sainte Vierge, dans les églises, avait aussi ce rôle. Son lien avec la nature est patent: elle en était l'âme. La déesse, eût-on dit en un autre temps! La différence avec Jean-Jacques Rousseau étant la présence, en sus, du dogme catholique: les concepts qu'il rejetait. Les plantes qui s'enroulent autour des colonnes torsadées ne figurent-elles pas cette élévation de l'âme qui s'enracine dans le sentiment. Même si Rousseau n'en avait pas conservé la doctrine, il demeurait dans l'atmosphère intérieure de François de Sales, telle qu'elle lui avait été transmise à Chambéry notamment par ce M. Gaime dont, dira-t-il dans les Confessions, il fit le modèle du Vicaire savoyard. http://remimogenet.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/f90c5bd33c32c23812d267b5d8261f97.html

Beatrix alias Marie-Jeanne Accietto "Matthew's Law" de Marc Schmidt raconte le quotidien d'un autiste Le Grand Prix du Festival Visions du Réel de Nyon (VD) a été attribué vendredi soir au documentaire "Matthew's Law" de Marc Schmidt. Le long-métrage du cinéaste néerlandais suit l'un de ses amis d'enfance, autiste, qui tente de créer de l'ordre dans le chaos qui l'entoure. Le cinéaste néerlandais nous offre un regard unique sur l'amitié et l'auto-détermination d'un autiste confronté aux exigences de la société, a estimé le jury. http://miseenabyme.blog.tdg.ch/archive/2012/04/28/matthew-s-law-de-marc-schmidt-raconte-le-quotidien-d-un-aut.html

Sylvain Thévoz Creuser les tombes fleurir Facebook Avant on fleurissait les tombes, maintenant on fleurit Facebook. Michel Chevrolet a vécu une vie médiatique, son deuil l'est extrêmement. Pourtant, sa disparition a été solitaire, de nuit, ce qui accentue la déflagration et le choc d'une disparition insensée. Est-ce pour comprendre, encore, mettre des mots, dire sa peine, communier?  (...) Les rituels aident à dire l'indicible, la mort. Facebook, aujourd'hui, c'est ça notre nouveau rituel ? Le nouveau columbarium où l'on communie? Communier dans la mort avec les vivants. Communiquer pour le mort en vivant. Pressez Enter. Tout ce qui est encore ajouté sur les pages internet ajoute à l'absence et au manque. Cela fait comme une caisse de résonnance grotesque et démesurée, et creuse encore plus le décalage entre vie et mort. Michel n'est plus là, Facebook le sera toujours. C'est le totem que l'on investit. Il porte maintenant nos amours, nos morts, nos mémoires, notre nouveau rituel. C'est notre livret de famille, notre album de photo, notre tombe. Notre nouveau sanctuaire ? Il y a quelque chose de cannibale dans cette appropriation par chacun d'une part de cet homme, par la dévoration du personnage publique, où intimité, intérieur, extérieur, vide et absence se confondent. Il y a aussi quelque chose de touchant dans les témoignages, les élans, les traces du passé rapportées qui composent un visage. Un visage disparu. On croit que l'on va pouvoir recomposer une image, un personnage, l'absent. Pourtant, c'est brisé, c'est cassé, c'est mort....  http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2012/04/27/creuser-les-tombes-fleurir-facebook.html

 

 

Les commentaires sont fermés.