Grand nettoyage des blogs

Imprimer

Blog lessive 2.jpgLe Rhône vient de subir sa grande vidange. La bloosphère de la Tribune est aussi en pleine session de nettoyage. En fait aucun des quelque quatre mille blogs créés depuis cinq ans n'a été effacé. Pourtant ils sont nombreux les blogs morts-nés et les blogueurs endormis. Certains se réveillent de temps en temps à notre grand plaisir et publient à nouveau des notes.

Ces derniers jours des centaines de blogueurs ont reçu un courriel standardisé, signalant que leur compte allait être supprimé d'ici 30 jours en raison d'une inactivité dépassant six mois.

Pas de panique. Pour éviter de passer sous le couperet, il suffit de publier une note. N'hésitez pas à envoyer un courriel à blog@tdg.ch si vous avez besoin d'aide.

Au plaisir de vous lire.

Edmée Cuttat Les Français avancent en reculant. C'est fou ce qu'ils aiment jouer à se faire mal. Ou peur. Depuis mardi soir, les médias français en souffrance se répandent sur cette douloureuse défaite des Bleus, humiliés par des Suédois éliminés du tournoi. Vilipendant leurs misérables compatriotes à côté de la plaque ainsi que leur déplorable attitude pleine de suffisance, tous continuent à manquer de mots pour qualifier l'inqualifiable. A écouter les spécialistes hexagonaux de la télé commentant et recommentant à l'envi le match contre ces fiers Vikings, à lire la presse du lendemain et du surlendemain, on a l'impression de se retrouver en 1998, où les médias avaient lynché cette pauvre France et son sélectionneur, le si mal Aimé Jacquet avant le début des hostilités...  http://ecuttat.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/eurofoot-les-francais-avancent-en-reculant-pour-mieux-sauter.html

Pierre Weiss Migros-Coop: pour un repérage sans tabou En décidant d'inscrire "Cisjordanie - zone de peuplement israélienne" sur les produits qui proviennent de ce territoire occupé-disputé (selon les points de vue), et non pas Israël, Migros et Coop ont cédé -partiellement - au mouvement pro-palestinien BDS (boycott désinvestissement sanctions) qui ne rêve que de la fin de l'Etat d'Israël. Et donc sont entrés nolens volens dans le champ politique sans en mesurer toutes les conséquences. Il est pourtant encore possible que ces distributeurs suisses reviennent ou suspendent ou modifient leur position. Pour les y aider, leurs acheteurs devraient se lancer dans une vaste opération de repérage des produits qu'on y trouve. Sans exception, sans tabou. A l'aune des rapports du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Il y a d'abord tous les produits turcs. Est-on certain qu'ils ne viennent pas du Kurdistan occupé-disputé, comme les pistaches, pour ne prendre que cet exemple ? Les produits chinois, de l'électronique aux habits, qui devraient mentionner, si c'est le cas, le Tibet ou la Mongolie occupée-disputée ou informer sur les conditions de travail et l'âge des ouvriers qui les ont fabriqués. Voilà qui rendrait hommage au principe de traçabilité. La suite sur http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/migros-coop-pour-un-etiquettage-sans-limite.html

Lulu la Nantaise alias Salika Wenger Elections piège à cons (...)  « Ceux qui sont pour Maudet à ma droite et ceux qui étaient pour la socialiste à ma gauche » on est moitié moitié « maintenant ceux qui ont voté Maudet à ma droite et ceux qui ont voté Anne Torracinta machin ».... On est que deux du côté socialo. « Bon vous avez compris maintenant ? » demande Robert. Nous retournons dans la salle un peu honteux, surtout ceux qui râlaient et qui ont voté pour la droite. Quant à Robert il s'en fout de toute façon il ne vote pas. Au bar la conversation a repris mais de manière un peu plus civilisée... enfin tant que faire se peut dans cette maison de fous. Arrive notre copine Raymonde qui nous voyant avec nos journaux rigole un grand coup en se commandant un diabolo menthe «  Alors les gnoufs, on a voté et on est pas très contents ? » Denise hausse les épaules et retourne à la cuisine. « Moi je suis anar, j'ai jamais voté, ni élu personne parce qu'il a longtemps que je sais que « élections piège à cons ! » Vous croyez vraiment au libre arbitre ou vous faites semblant d'être des abrutis ? » Comme chaque fois qu'elle vient nous voir c'est la bagarre assurée et j'adore ça ! http://legrandcollisionneurdidees.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/elections-piege-a-cons.html

Alain Bagnoud On the road de Kerouac: le rouleau Place, maintenant, au rouleau original. Là, pas de problème, on voit bien de qui ça parle. Kerouac, Ginsberg, Burroughs, Neal Cassady et ses femmes, tous sont nommés. Plus de censure. On s'en rend compte assez vite, quand Ginsberg explique comment Cassady se partage sexuellement entre ses deux épouses et lui. Et ça pulse. Les voyages, l'excitation, les fêtes, les rencontres, les autres. Tout le monde traverse les Etats-Unis dans tous les sens, aiguillonnés ou conduits par Neal Cassady, hyperactif, surexcité, magnétique, sexuel, exerçant un pouvoir d'attraction sur tous ces intellectuels de qui lui, le voyou, habitué des maisons de corrections et des prisons, aimerait apprendre à écrire, de qui il s'approprie le langage philosophique sans toujours le comprendre. Kerouac, lui, est dans une quête mystique et hallucinée, recherchant on ne sait quoi, son père mort peut-être, l'Amérique, sa propre mort... http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/21eb677642e5d4f381381658516c9f80.html

Guy Mettan Que faire ? Notre travail a-t-il un sens ? Francfort a beau être la Mecque de la finance allemande, on s'y pose toujours de bonnes questions. A deux pas du célèbre Institut de recherche sociale d'Horkheimer, Adorno et Habermas, et au milieu des rues occupées par 30 000 manifestants de Blackoccupy et d'autant de policiers, le Musée d'histoire naturelle (!) Senckenberg présentait une exposition sur le « sens du travail humain ».  Entre des photos de paresseux semblant faire une sieste permanente sur leurs arbres et des abeilles bourdonnantes s'agitant sans relâche dans leurs ruches, on pouvait voir toutes les facettes de ce que l'on a imprudemment appelé la civilisation des loisirs, et qui est en fait une civilisation dans laquelle le non-travail, le repos, les vacances, sont devenus des activités si débordantes qu'elles font passer les fourmis ouvrières pour des tire-au-flanc. C'est que le travail ne sert pas qu'à gagner notre vie mais à lui donner de la valeur, à la réaliser et à obtenir de la reconnaissance. Et c'est cette dimension symbolique, qui nous libère et nous enchaîne à la fois, qui rend le travail si indispensable. http://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/que-faire-notre-travail-a-t-il-un-sens.html

Jean-Charles Rielle Résister est souvent plus digne et toujours plus difficile que régner ! Trop c'est trop !  Après une telle campagne où nous nous sommes battus à chaque instant pour élire Anne Emery-Torracinta, venir se poser ainsi, quelques jours plus tard, en futur sauveur est indécent! Il est facile de donner des leçons à nos camarades qui résistent dans les communes avec des budgets qui ne sont pas celui de la Ville de Genève. Il était facile de régner quand on avait les moyens et tous les pouvoirs sans grande contestation! Mais que dire alors que l'on n'a même pas réussi à municipaliser les crèches en 12 ans!..  http://jcrielle.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/resister-est-souvent-plus-digne-que-regner.html

Haykel Ezzeddine Coup de projecteur sur le blogueur Demir Sönmez Notre collègue Demir Sönmez,  blogueur émérite et assidu, militant de la première heure est à l'honneur dans le dernier numéro du journal du parti socialiste genevois. Il inaugure une nouvelle rubrique du "Postscriptum" du mois de juin qui lui rend hommage et surtout le présente auprès du public. Familier des manifestations organisées par la gauche, infatigable chasseur d'images, le camarade Demir Sönmez mérite ce coup de projecteur. Voici la page consacrée au blogueur militant  Demir Sönmez... http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2012/06/21/coup-de-projecteur-sur-le-blogueur-demir-sonmez.html

 

Les commentaires sont fermés.