Daniel Neeser Toute richesse est-elle bonne à prendre ?

Imprimer

neeser web.jpgCommerce des matières premières, Genève supplante Londres écrit La Tribune de ce 26 juin. Faut-il s'en réjouir ? J'aimerais que cette joie soit possible et sans arrière-pensées mais tout n'est pas si simple. La question est celle du comportement éthique, humain, politique et environnemental de ces sociétés immensément riches et puissantes qui s'installent à Genève. L'association suisse des Eglise protestantes Pain Pour  le Prochain (PPP) a alerté l'opinion sur ces questions : « Opérations opaques, évasion fiscale, non-respect des droits de l'homme et de l'environnement : un an après son entrée en bourse, Glencore, le géant suisse des matières premières, doit faire face à un nombre croissant de critiques »... A lire ici

Jacques-Simon Eggly Le sport ou les conflits arbitrés Au fond, il y a quelque chose à retenir du sport dans l'observation du champ politique. Les politiciens ayant pratiqué beaucoup le sport ne sont pas rares. En y réfléchissant, on se dit qu'il y a bel et bien un atout à saisir. Bien éduqués, bien encadrés, motivés par des arguments et des encouragements sachant retenir une dimension éthique, les jeunes peuvent acquérir une compréhension de ce qu'est une confrontation dont le but est affirmé mais dont la violence devrait être purgée. Reste, il est vrai, que ce but est la victoire. En politique, nationale ou internationale, l'objectif initial est bien de gagner le plus possible mais l'objectif final est de trouver un équilibre, une balance sinon un compromis permettant de tracer une ligne d'action acceptée et soutenue par le plus grand nombre. Donc, si le sport devrait apprendre à se battre dans le respect des autres, il ne donne pas la clé pour un consensus. Mais avant d'y tendre, il faut déjà maitriser toute violence indue dans la compétition. Dans le meilleur des cas, le sport non coupé de ses valeurs peut être une inspiration et un repère. http://jseggly.blog.tdg.ch/archive/2012/06/25/le-sport-ou-les-conflits-arbitres.html

Maurice Gardiol Nouvelle constitution : dire "oui" à l'avenir ! Ce mardi le projet de nouvelle Constitution a été remis au Conseil d'Etat. C'est à lui maintenant de préparer la votation qui aura lieu sur ce projet le 14 octobre prochain. Pour autant notre tâche de constituant-e-s se poursuit aussi jusqu'à cette date sous une forme nouvelle. Il ne s'agit plus de rédiger des articles, mais de mettre en évidence, du moins pour celles et ceux qui ont dit "oui" lors du vote final de l'Assemblée le 31 mai dernier, ce qui fait la valeur de ce projet. J'ai entendu ces derniers temps pas mal de gens dire ce qui leur semble manquer dans ce projet. Mais il est temps de prendre conscience qu'il y a aussi des choses formidables dans ce texte. Et la plupart des manques inventoriés par les opposant-e-s sont aussi dans la Constitution actuelle ! Alors que dans tous les titres du projet il y a des nouveautés dont certaines sont de réelles ouvertures sur l'avenir... http://resistanceetouverture.blog.tdg.ch/archive/2012/06/26/nouvelle-constitution-dire-oui-a-l-avenir.html

Frédéric Rauss Mon ami Normann Mon ami Normann fut longtemps victime d'une obsession tenace: être normal. Écolier, il m'épuisait à longueur de journée afin de savoir s'il était un enfant comme les autres. Adolescent, il s'inquiéta tout naturellement de savoir si les attributs de sa masculinité étaient d'une taille normale. Il fallut plus d'une fille pour le rassurer - et il vécut longtemps avec la hantise qu'on lui ait menti. Comme il se doit, il fit des études normales, donc de droit. Il épousa une femme normale, du moins de son point de vue. Il devint avocat dans un cabinet défendant je ne sais plus quelles normes. Normann faisait des grillades et du ski nautique en été, jouait au golf en toute saison, passait ses hivers dans une station de ski... Et pour la première fois de sa vie, il fondit en larmes devant Kenza pour une raison qui n'était pas normale, c'est-à-dire convenue...  http://chroniquesmerlines.blog.tdg.ch/archive/2012/06/26/mon-ami-normann.html

Pierre Weiss Encore un complot des "forces occultes" ! La justice genevoise a tranché. Elle rejette "sèchement", selon la TG, le recours du MCG tendant à invalider l'élection de Pierre Maudet. Et de condamner les requérants, notamment Eric Stauffer et Roger Golay à payer une amende de 1000 francs pour avoir failli à apporter des faits précis et suffisants à l'appui de leur plainte. Cette décision a deux conséquences immédiates. Primo, Pierre Maudet, le grand vainqueur de l'élection populaire partielle au Conseil d'Etat qui a permis au PLR de conserver ses trois sièges, pourra prêter serment ce vendredi 29 juin 2012. Secundo, la manie de persécution et de déni de réalité des dirigeants du MCG risque d'en sortir renforcée... http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2012/06/26/encore-un-complot-des-forces-occultes.html

Eric Bertinat Ville de Genève: rappel à l'ordre ! Le Conseiller administratif d'extrême gauche, Rémy Pagani voyage beaucoup, mais pas forcément pour représenter les citoyens de la Ville, ni même les institutions municipales. Ainsi s'est-il baladé en République Démocratique du Congo, en ex-Yougoslavie ainsi qu'en Palestine pour, selon ses dires, apporter en tant qu'autorité sa reconnaissance et son soutien aux luttes des « résistants » rencontrés sur le terrain. Sur «Al-Jazeera», l'actuel Maire de Genève a dénoncé le mur de séparation construit par l'Etat d'Israël et apporter à nouveau son soutien au combat des Palestiniens. Dernier exemple en date, la réception du président tunisien au Palais Eynard, que des liens d'amitiés politiques lient à l'actuel maire de Genève, grand admirateur de la lutte héroïque du peuple tunisien pour sa liberté. Si les élus au Conseil administratif issus de la gauche et de l'extrême-gauche continuent à se rêver en champions de la dictature du prolétariat ou encore en activistes syndicalistes, il faut donc leur rappeler les règles du jeu. En matière de politique étrangère, la compétence est d'ordre fédéral... http://riton.blog.tdg.ch/archive/2012/06/26/ville-de-geneve-et-politique-internationale-rappel-a-l-ordre.html

Daniel Neeser Toute richesse est-elle bonne à prendre ? Commerce des matières premières, Genève supplante Londres écrit La Tribune de ce 26 juin. Faut-il s'en réjouir ? J'aimerais que cette joie soit possible et sans arrière-pensées mais tout n'est pas si simple. La question est celle du comportement éthique, humain, politique et environnemental de ces sociétés immensément riches et puissantes qui s'installent à Genève. L'association suisse des Eglise protestantes Pain Pour  le Prochain (PPP) a alerté l'opinion sur ces questions : « Opérations opaques, évasion fiscale, non-respect des droits de l'homme et de l'environnement : un an après son entrée en bourse, Glencore, le géant suisse des matières premières, doit faire face à un nombre croissant de critiques »... http://dneeser.blog.tdg.ch/archive/2012/06/26/commerce-des-matieres-premieres-toute-richesse-est-elle-bonn.html

 

 

Les commentaires sont fermés.