Bernard Comoli: Barrage de Belo Monte, la justice suspend les travaux

Imprimer

"Nous ne pouvons admettre, dans un État de droit démocratique, un acte du Congrès qui soit un acte de dictature." Cette phrase est tirée de "l'acordão", la décision prise le 13 août par les juges composant la 5e chambre du Tribunal Fédéral Régional – 1 (TRF1) de suspendre les travaux de construction de l'usine hydroélectrique de Belo Monte sur le rio Xingu. L'acte visé est le Décret législatif de 2005 et d'autres qui avaient autorisé les travaux. Le tribunal s'est prononcé en réponse à une demande du Ministère Public Fédéral qui avait sollicité l'annulation de l'autorisation de l'ouvrage. Le motif principal avancé par le TRF1 est l'absence d'une consultation préalable, par le Congrès, des peuples affectés par l'ouvrage. Une telle consultation prévue par la Constitution brésilienne et la Convention 169 de l'Organisation Internationale du Travail – OIT ratifiée par le Brésil… http://bcomoli.blog.tdg.ch/archive/2012/08/27/barrage-de-belo-monte-la-justice-suspend-les-travaux1.html

 

 

Jean-Michel Olivier : Après l'Orgie Le 4 septembre, on trouvera, dans toutes les bonnes librairies, Après l'Orgie, mon dernier livre. En attendant le jour fatidique, voici, j'espère, de quoi attiser votre curiosité… Le roman met en scène le tête-à-tête, qui tourne au corps à corps, entre un psy et sa patiente, Ming, 25 ans, née à Shangai et sœur d’Adam dans L’Amour nègre. Enfant, elle a été adoptée par un couple d’acteurs américains. Elle a connu la vie facile aux États-Unis, mais aussi l’exil en Suisse. Elle vient le consulter pour aller mieux, avouer ce qu’elle a sur la conscience. Mais raconte-t-elle la vérité ? Toute la vérité ? L’effort du psy sera d’accoucher sa patiente pour mettre des mots sur ses maux. En se demandant si celle-ci ne le mène pas en bateau… http://jmolivier.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/apres-l-orgie-j-10.html

 

Thomas Veillet : Sous le signe du Wyoming. (…) Juste avant le week-end, les Présidents de Fed locales, ainsi que Bernanke se retrouveront à Jackson Hole pour profiter de quelques jours de retraite dans la région, après de longues promenades à cheval, à griller des cervelas au feu de bois et à tailler des bâtons avec leur couteau suisse, ils rentreront fumer le cigare devant un feu de bois et deviserons sur les choix qu'ils ont faire pour sauver le monde. Cette année l'évènement sera encore un peu plus exceptionnel car ils ont un invité surprise, une « guest star », ça sera d'ailleurs l'Italie qui sera à l'honneur puisque Monsieur Draghi sera invité à venir jouer aux cowboys et aux indiens à Jackson Hole. Autant vous dire qu'une telle « bachelor party » ne peut que déboucher sur quelque chose d'E-X-C-E-P-T-I-O-N-N-E-L pour l'économie, les meilleurs banquiers centraux du monde réunis autour d'un feu de camp, cela ne peut que résulter en quelque chose d'énorme. C'est en tous les cas là dessus que Wall Street pariera pour entamer le mois de septembre. https://mail.google.com/mail/u/0/?shva=1#inbox

 

Jean-Pierre Kazemi : L'homme qui fait des oeuvres avec nos déchets Il a passé presque cinq jours accroupi sur le plancher de la galerie "Leap" à Berlin afin de construire une créature analogique-numérique. Elle est composée de nombreux câbles, moniteurs et entrailles d'ordinateurs. Tous les e-déchets, qui termineraient normalement dans une déchetterie. Mais pour Benjamin Gaulon ces dispositifs sont loin d'être morts, il leurs insuffle une nouvelle vie, les manipule, les pirate et leur donne de nouvelles fonctions. Chaque année près de 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont produits… http://jpkazemi.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/l-homme-qui-fait-des-oeuvres-avec-nos-dechets-electroniques.html

 

 

Michèle Roullet : Épuration financière ! Ce dernier ose clamer lors d’une émission d’une télévision alémanique qu’il trouve tout à fait approprié que son gouvernement achète et exploite des fichiers volés pour lutter contre les fraudes fiscales. (…) Comment un élu, censé exercer le pouvoir exécutif sous le contrôle du Parlement allemand (le Bundestag), peut-il prôner la délinquance et le crime ? Sa fonction ne devrait-elle pas l’obliger à incarner le droit, la justice, l’ordre public et la probité ? Comment la justice allemande peut-elle rester aveugle vis-à-vis de crimes flagrants, commis par ses élus ? http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/epuration-financiere1.html

 

 

Rémi  Mogenet : Le roman de la Planète des singes On sait que la célèbre série de films sur la Planète des singes est inspirée d’un roman français de Pierre Boulle, dont le ton est beaucoup plus drôle; mais il est également chargé d’amertume, et le personnage principal n’est pas plus sympathique que l’arrogant Taylor du film de Schaffner: Ulysse Mérou est gonflé de fatuité, et constamment essaie de montrer sa supériorité d’homme civilisé, mais sans réellement y parvenir: il est toujours rattrapé par ses instincts les plus primitifs.  http://remimogenet.blog.tdg.ch/archive/2012/08/27/le-roman-de-la-planete-des-singes.html

 

 John Goetelen : Des télétubies punk à la cathédrale Vous aimez les télétubies? Vous aimerez les punks qui ont chanté à la cathédrale. C’est à peu près du même niveau. Dans un système de grande liberté, chacun fait évidemment ce qu’il veut. Et il est malaisé d’y critiquer une prestation. Mais il faut s’en donner le droit. S’il n’y a plus d’exigence ni de critique, on peut considérer que les Kinder Bueno sont du niveau de Léonard de Vinci, et que Jo-Wilfrid Tsonga est le nouveau Depardieu… http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/08/24/des-teletubies-punk-a-la-cathedrale.html#more

 

Jean-Noël Cuénod : La montagne remet les choses et les êtres à leur place  Pour la première fois depuis ses cinq années passées à Paris, le plouc a retrouvé les Alpes valaisannes pendant quelques jours passés en randonnées au-dessus de Montana, vers ces éminences aux noms qui sonnent comme des songes lointains : Cry d’Er, Bellalui, Tubang, sans oublier la Plaine Morte et son glacier au masque gris et la superbe vision smaragdine du lac Tseuzier, créé par le barrage du Rawyl. La montagne remet les choses et les êtres à leur place, à commencer par soi-même. Vivre dans une capitale vous donne une vision tordue de la vie. L’humain y est partout le maître absolu et la nature n’est qu’un décor servile, à l’exemple de ses pauvres arbres parisiens tenus prisonniers par des grilles de fer que compissent chiens et hommes… http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2012/08/27/la-montagne-et-la-mesure-de-l-homme.html

 

Edmée Cuttat : Servette: le syndrome PSG! Il y a longtemps que je ne vous avais pas parlé des Grenat. Et pour cause, je rechigne toujours à tirer sur les ambulances, comme vous le savez. Mais là, décidément, les choses s’imposent. Ne serait-ce, sait-on jamais, que pour tenter de sortir de la nasse ces malheureux Genevois englués jusqu’au cou. (…) Toutes proportions gardées, cela  me fait penser au "galactique" PSG , que l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic, vraie star mondiale du foot, devait transformer en club de premier plan sur la scène européenne. Sans parler du Brésilien Tiago Silva, considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux de la planète… http://ecuttat.blog.tdg.ch/archive/2012/08/27/servette-le-syndrome-psg.html

 

 Laurent Seydoux : L'essence à 5 francs en 2050 Et pourtant, Mme Widmer-Schlumpf ne prend pas beaucoup de risque d'annoncer l'essence à 5 francs en 2050, si ce n'est une prévision trop basse... En effet, si l'augmentation de l'essence continue sa courbe d'augmentation depuis 1970, nous arrivons à 5 francs le litre en 2050. Mais si nous prenons la progression depuis 20 ans, cela sera 6.50 le litre! http://laurentseydoux.blog.tdg.ch/archive/2012/08/27/l-essence-a-5-francs-en-2050-le-choc-des-chiffres.html

 

Antoine Bertschy : Oui, Eric Bertinat reste conservateur. Oui, sa vision de notre pays est traditionaliste. Oui, il est franchement eurosceptique… Comme moi, comme beaucoup d’autres. N’en déplaise à quelques esprits chagrins, Eric est un homme de droite et il ne changera pas. Mais n’est-ce pas cela qu’il faut aujourd’hui pour la ville de Genève ? (…) Certains lui reprochent sa trop grande proximité avec un catholicisme rigoureux, sa fidélité à la famille traditionnelle ou ses positions intransigeantes sur l’homosexualité, la prostitution et les mœurs en général. Certes… Il m’arrive également d’être partiellement en désaccord avec lui sur quelques sujets que je qualifierais « de société », plus que réellement politiques… http://antoinebertschy.blog.tdg.ch/archive/2012/08/27/dieu-que-j-aimerais-genevois-le-4-novembre-prochain.html

 

Afin de se familiariser avec les nouveaux mots entrés dans la taxinomie officielle, voici un texte rédigé dans ce sens ... qu'on peut traduire aussi à l'aide des anciens.

 

 

Micheline Pace : Texte modernissime " Hier matin, j’ai comaté avec des amis. On a beaucoup parlé du prochain biopic sur Jean Dujardin. D’ailleurs, on s’est demandé si il serait oscarisé cette année. À midi, on a mangé à l’arrache un bento, j’ai choisi un énorme bobun. Après le repas, j’ai posté un billet de blog même si mes parents pensent que je suis complètement cyberdépendante ! Ils disent que je passe trop de temps sur mon netbook ! À ce propos, j’ai appris hier qu’une agence de notation belge psychote grave sur la dette souveraine de la France. Ça me chicote cette histoire. Je me demande si ils ne pipeautent pas ? (…) http://civitas.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/texte-modernissime.html

 

 

 

Thomas Putallaz : En marche pour la Mairie de Genève (…) La décision de l’Assemblée générale du PLR doit être appréciée à sa juste valeur. La direction du PLR, suivie par ses militants, convaincue que Guillaume BARRAZONE était le meilleur candidat pour conserver le siège de l’Entente, a offert au PDC l’opportunité d’être à nouveau présent au Conseil administratif. A plusieurs reprises, nous avons salué le courage des représentants du PLR qui nous ont fait confiance, et remercié les militants PLR pour leur décision. Le facteur clé de cette réussite, c’est le respect, c’est l’échange de point de vue, l’ouverture dont chacun d’entre nous a fait preuve. C’est aussi un engagement commun dans une stratégie de reconquête du Conseil administratif par l’Entente… http://thomasputallaz.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/guillaume-barazzone-en-marche-pour-le-ca-suite-a-sa-designat.html

 

 Claude Haegui Libérons le Salève des voitures ! (…) Sans vouloir interdire complètement la circulation, il est possible de l’aménager et la restreindre, en particulier le week-end. La Fondation Européenne FEDRE pour le Développement durable avait mis en place des navettes gratuites entre le téléphérique et la Croisette. Elles eurent du succès ! Il y a quelques décennies, un charmant chemin de fer à crémaillère gravissait le Salève. On le supprima tout comme les trams de Genève que l’on retrouve et développe aujourd’hui. En arrivant plus haut que le téléphérique et en passant par Monnetier, sa reconstruction compléterait intelligemment et agréablement celui-ci. L’attrait touristique serait évident. Son financement se ferait sur la base d’un partenariat public-privé… http://claudehaegi.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/liberons-le-saleve-des-voitures.html

 

Catherine Armand Suisse allemand, mon amour A peine de retour du Haut-Valais, où j'ai fait l'effort, par correction, de ne m'exprimer qu'en allemand, j'apprends que le DIP a décidé d'initier les élèves genevois au "Suisse allemand". Tout comme Peter Rothenbühler qui s'exprime à ce sujet dans le Matin Dimanche (et avec qui, pour une fois, je suis d'accord), cette "grande nouveauté" me laisse perplexe. (…) Prenons quelques libertés, et imaginons un parallèle avec les expressions et l'accent marseillais (ma région d'origine). Un étranger (ou un français d'une autre région, ce qui revient au même) tentant l'accent et le "o fan de chichoune" à tout va pour prétendre faire partie des nôtres sera moqué et reçu avec le plus grand mépris. Et même rejeté vertement. On ne fait pas semblant d'être marseillais, on l'est ou on ne l'est pas. Et si on ne l'est pas, on garde poliment ses distances avec la "langue"… http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2012/08/26/suisse-allemand-mon-amour.html

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.