Haykel Ezzeddine: J’ai 2 bulletins de vote pour la votation du 23 septembre 2012!

Imprimer

Ezzeddine par Guirauc.jpgComme vous tous, j’ai reçu mon matériel de vote à temps, il y a quelques jours. A l’approche de l’échéance et comme je vote par correspondance, j’ai décidé d’ouvrir mon enveloppe ce soir pour accomplir mon devoir d’électeur modèle. Je ne parle pas de mes choix mais de mon assiduité et de de mon application pour m’acquitter de cette noble tâche depuis que j’ai obtenu mon passeport suisse. Moi qui ne reçois jamais rien à double, qui ne trouve jamais des objets perdus, qui ne tombe jamais sur une pièce de monnaie égarée ou mieux un billet de banque qui traine sur un quelconque trottoir, me voilà avec 2 bulletins de vote! Est-ce que la chancellerie veut me récompenser pour mon amour des urnes et mon goût immodéré pour la chose électorale ou est-ce un test pour vérifier mon honnêteté citoyenne ?...  http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2012/09/20/j-ai-2-bulletins-de-vote-pour-la-votation-du-23-septembre-20.html

 

Eric Leyvraz : Le référendum contre les retraites sera la Bérézina des fonctionnaires Après dix mois de discussions en Commission des finances, le projet retenu représentait une solution attendue, nécessaire et acceptable pour toutes les parties, avec un effort considérable des contribuables genevois de 6,3 milliards de francs. Le Syndicat SSP refuse ce vote et franchit le Rubicon en lançant son opposition. César a gagné, mais pour les contestataires je crains fort que ce ne soit la Bérézina. De nombreux milieux nous ont fait part de leur colère face à la position de la majorité des députés, jugeant que nous nous montrions trop généreux pour la fonction publique. Ce referendum, ils vont le voter, car ce sera pour eux le moyen de démanteler les caisses, de niveler les futures retraites au maximum LPP(20000  francs par année!) et de faire gagner à l'Etat sur 40 ans 6 milliards de francs. Il leur vient aussi à l'esprit que, rendant le statut de fonctionnaire nettement moins attractif, l'Etat maigrira pour enfin atteindre une taille adaptée à notre modeste canton et ses possibilités financières largement gaspillées. Pas besoin d'ajouter que le budget 2013,présenté hier par le Conseil d'Etat, est mort. http://leyvraz.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/referendum-contre-la-fusion-des-caisses-de-l-etat.html

Philippe Glatz : Cour des comptes... cour des miracles... (…) Ainsi, quelques socialistes, verts, libéraux-radicaux et pdc se sont arrangés pour se partager quelques postes. Tous ces petits calculs à court terme de petits politiciens mesquins nient la grandeur et la noblesse du débat et des combats d'idées utiles aux progrès de nos sociétés. Les petits arrangements entre copains, qui souhaitent se partager le seul pouvoir de rester en place, tuent nos démocraties. Ceux-ci ne se rendent même plus compte favoriser le populisme et les extrêmes qu'ils sont sensés combattre, tant ils écœurent par leurs basses manœuvres le citoyen lambda. A force de se ressembler dans l'unique préoccupation de se répartir le pouvoir, ils n'ont plus aucun sens. http://philippeglatz.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/cour-des-comptes-cour-des-miracles.html

Pierre Weiss : Des centaines de millions en moins dès 2017 « Vers un atterrissage en douceur ». Au terme d’une analyse correcte des nuages présents dans le ciel entre Jura et Salève, le Conseil d’Etat genevois baptise ainsi son projet de budget. Il est pourtant marqué par un fort déficit de 278 millions, pour un total de charge de 8 112 millions (+1,8%) et une dette poursuivant une hausse amorcée dès 2010 pour atteindre 11,9 milliards. Alors que la facture annuelle de l’assainissement des caisses de pension – 130 millions – ne commencera à être payée qu’à partir de 2014, le pointillisme des mesures prises pour traduire ses priorités en termes d’actions politiques le dispute à l’absence d’anticipation du prochain défi que le gouvernement devra affronter. Un défi nommé chute, en centaines de millions de francs, de ses recettes fiscales à partir de 2017-2018, conséquence de la réforme forcée par l’UE de la fiscalité des entreprises… En septembre 2010, le déficit pour 2013 ne devait être que de 120 millions et l’équilibre atteint en 2014. Trois ans plus tard, il faudra attendre 2016. Sauf nouvelles mauvaises nouvelles… http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/budget-genevois-pour-2013-le-conseil-d-etat-prefere-la-douce.html

Arnaud Cerutti : Menaces tchèques sur le tennis suisse L’histoire ne nous le rappelle pas systématiquement, mais Tomas Berdych et Radek Stepanek, qui se déplaceront en Suisse pour le 1er tour de la Coupe Davis du 1er au 3 février prochain, sont des êtres à part entière dans l’univers du tennis actuel. Tous deux figurent en effet dans le club relativement fermé des joueurs qui ne font pas, mais alors pas du tout l’unanimité auprès de leurs pairs. Alors que le premier cité aime se mettre à dos le public et ses adversaires, le second a carrément été affublé - dixit Tim Henman himself! - de l’étiquette de joueur le plus détesté par ses pairs. Ce qui ne le rend pas peu fier… http://cerutti.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/menaces-tcheques-sur-le-tennis-suisse.html

Andres Allemand : Circoncision : Comment légiférer sans pour autant créer de discrimination ?  Comment concilier la protection des droits de l’enfant et la liberté de pratiquer des rites religieux ou culturels? Tôt ou tard, la question devait forcément se poser dans nos sociétés laïques. Certes, elle avait été rapidement réglée dans le cas de l’excision féminine, par une interdiction pure et simple de cette mutilation sexuelle barbare (et d’ailleurs pas franchement religieuse). Par contre, la circoncision masculine soulève un débat d’une tout autre nature, puisque cette opération est jugée bénigne voire bénéfique pour la santé. Faut-il pour autant passer outre le droit à l’intégrité physique de l’enfant? Faut-il au contraire faire primer la liberté de pratiquer des rites religieux? Et si oui, convient-il de l’encadrer? Le débat, évidemment, est ultrasensible pour les musulmans et surtout les juifs… Première question : Est-ce véritablement une atteinte à l’intégrité physique?.. http://mondetdg.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/haro-sur-la-circoncision.html

Elena Strozzi : Réveillon avancé pour les camions en transit Ce 21 septembre, le millionième camion a traversé la Suisse depuis le début de l’année, trois mois avant la fin de l’année. Selon la Loi fédérale sur le transfert du transport de marchandises (LTTM) « à titre d’objectif intermédiaire, le nombre de courses annuelles ne devra pas dépasser un million à partir de 2011 » (article 3). « Jusqu’en décembre, d’autres camions traverseront la Suisse, en toute illégalité », constate Mathias Reynard, membre du comité de l’Initiative des Alpes et conseiller national, à Sion (VS), où, justement, ce millionième camion a fait halte. L’occasion pour un réveillon un peu triste. Trois autres actions similaires se dérouleront simultanément à Lugano (TI), Coire (GR) et Lucerne (LU). En 2011, on a compté 1.26 million de courses. Afin d’atteindre l’objectif final de 650'000 courses annuelles d’ici 2018, d’autres mesures doivent être introduites, comme, par exemple, un système de trains-navettes au Simplon et au Gothard et une bourse du transit alpin… http://elenastrozzi.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/reveillon-avance-pour-les-camions-en-transit.html

Maurice Gardiol : Six président-e-s pour la nouvelle Constitution  (…) Le projet de rédiger un nouveau texte fondamental pour Genève a été plébiscité en 2008 par la population. Bien que leurs attentes aient été diverses, la grande majorité des Genevoises et des Genevois peuvent, assurément, se retrouver dans la nouvelle constitution. Comme toute Loi fondamentale, elle a pour objectifs premiers de renforcer la cohésion sociale et d’assurer le bon fonctionnement des institutions. Le texte soumis au vote populaire remplit à l’évidence ces deux conditions. C’est pourquoi nous, présidentes et présidents du PDC, du PS, du PLR, des Verts, des Verts libéraux et du Parti Pirate, dirons oui à la nouvelle constitution le 14 octobre prochain. Il est, en effet, de notre responsabilité de renforcer Genève et de consolider nos institutions. http://resistanceetouverture.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/six-president-e-s-de-partis-publient-une-declaration-de-sout.html

Djemâa Chraïti : "Meurtre sordide à Amsterdam"  Il me tendit les deux billets pour un concert symphonique au Victoria Hall; deux places magnifiquement situées... Les billets portaient le nom de celui que je connaissais, à peine, Charles XXX;  une vague connaissance, à peine croisée, lors d'un cocktail, ou d'un vernissage d'un vague peintre… Nous nous sommes rencontrés, brièvement, autour d'un café. Quelques jours passèrent, la soirée délicieuse transformée en rêve lointain, oubliée sous l'accumulation  des choses du quotidien, si banales et exaspérantes, à la fois. Charles XXX, me lança un coup de fil pour le moins étrange. Il me demanda des impressions sur ma soirée et me fît savoir qu'officiellement c'est lui qui y était avec moi…  Deux jours après cette conversation étrange, un gros titre sur la manchette des  journaux retint  mon attention: "Meurtre sordide à Amsterdam"… http://regardscroises.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/la-symphonie-macabre.html

Danièle Bertola : Cécilia Elle est coiffeuse à la Place de Rive à Genève. Lorsqu'elle fait le shampoing, elle arrive à nous recentrer la pensée, juste en effleurant la tête.... On ressort plein d'énergie. Elle dit que lorsque la cliente est positive, elle reçoit autant d'énergie qu'elle en donne! Elle est aussi.... peintre. Waouuuuh! http://toutpourlaconstituante.blog.tdg.ch/archive/2012/09/20/cecilia.html

Alain Bagnoud : Au temps de l'adolescence de Candide Rossier Candide Rossier, né en 1930, n'est pas un inconnu pour moi. Dans la fin des années 70, au collège de Sion, il était un de mes enseignants. Mais il était difficile de se douter, à l'époque, que, sous la cuirasse professorale, il dissimulait une sensibilité proustienne. (…)  Ce qui frappe en effet dans le livre, c'est le contexte de l'époque et ses valeurs, habilement suggérées au travers des épisodes qui construisent le récit. On y sent une rigidité sociale, donc, mais également un enracinement des gens dans leur culture et leur terroir, des relations familiales serrées, une manière de vivre axée sur les valeurs du travail et de la religion. Une forte méfiance de la culture aussi, et principalement des livres..  http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/au-temps-de-l-adolescence-de-candide-rossier.html

Bertrand Buchs Rififi à la Tour Baudet… Les cachoteries passent mal auprès des députés. Le manque de transparence entraîne automatiquement le sentiment de copinage, de renvois d’ascenseur, genre de trucs qui m’horripile. La nomination des présidents des conseils d’administration des grandes régies de l’Etat est plus que mal parti. Le MCG, qui était en perte de vitesse, est encore tout étonné du cadeau que lui a fait le Conseil d’Etat. Le minimum, c’est que ces nominations doivent être discutées devant les commissions du Grand conseil. D’abord définir la politique, les buts, puis on propose la personne qui les incarne. La faire venir, discuter avec elle. Ouverture, clarté. La nationalité devient, dans ce cadre, un détail. http://bertrandbuchs.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/rififi-a-la-tour-baudet.html

Les commentaires sont fermés.