Maurice-Ruben Hayoun : Kippour, le jour de grâce de l’humanité messianique…

Imprimer

Cette phrase n’est pas de moi mais de Hermann Cohen, un éminent philosophe judéo-allemand qui fonda l’école néo kantienne de Marbourg. Je l’avais lu lorsque je traduisais un florilège de ses Ecrits juifs pour les éditions du Cerf sous le titre L’éthique du judaïsme. Hermann Cohen, mort en 1918, rêvait d’unir en sa personne la germanité et la judéité. Il eut la chance de quitter ce monde en 1918 car sa femme, qui lui survécut, fut déportée et tuée par les Nazis alors qu’elle avait plus de 85 ans ! Kippour veut dire propitiation et yom ha-kippourim signifie donc jour des propitiations, mot qui a aussi donné le propitiatoire, en hébreu kapporét.. En ce jour où culmine la spiritualité juive, Dieu est censé accorder à l’humanité la rémission de ses péchés. Par rapport à rosh ha shana, c’est une sorte de cour d’appel ou de cassation : qui n’a pas obtenu sa grâce à kippour, n’aura plus de séance de rattrapage. C’est une élection à deux tours : si vous manquez votre but dix jours avant, il faut que yom kippour vous sauve, sinon adieu ! Le jour de kippour, cette année le 26 septembre, on lira vers 15-16 heures le passage du livre du Lévitique qui énumère les unions charnelles illicites. Le judaïsme ne plaisante pas avec ces choses là. Selon la Bible il existe un certain nombre de nudités qu’il est interdit de découvrir : c’est la formulation même des textes. http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/kippour-le-jour-de-grace-de-l-humanite-messianique.html

 

Thierry Tanquerel : Soutien de cœur et de raison à la nouvelle constitution (…) D’un point de vue de gauche réformiste, le projet comporte de très nombreuses avancées. Une liste figure sur le site internet du PS genevois. (…) Au bilan, il n’y a aucun motif raisonnable de refuser ce projet, qui en comparaison intercantonale, est significativement novateur. Un rejet de mauvaise humeur, en raison des déceptions qui viennent d’être évoquées, entraînerait la perte  de nombreuses avancées qui ne pourront absolument pas être rétablies par des révisions au cas par cas. Un refus tactique, en vue de créer un rapport de force plus favorable à la gauche est un non-sens. La droite populiste et réactionnaire combattant le projet, l’échec de celui-ci sera inévitablement interprété comme une volonté de statu quo rendant durablement plus difficile tout progrès constitutionnel. La nouvelle constitution ne mérite donc ni le rejet sectaire que lui oppose l’extrême-gauche ni l’indifférence un peu snob que lui manifeste la jeunesse socialiste. La raison et, au vu de la dimension sociale du texte, le cœur invitent à un soutien résolu. http://ttanquerel.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/un-soutien-de-coeur-et-de-raison-a-la-nouvelle-constitution.html

Pascal Holenwe Une recette genevoise : la zone piétonne par l'embouteillage  C'est l'aspect le plus frustrant du jeu politique, et le vote sur les rues piétonnes l'illustre aussi clairement que le démontrera sans doute celui, dans trois semaines, sur le projet de nouvelle constitution: soutenir un mauvais projet parce qu'il est présenté par nos élus. Il n'en est pas moins mauvais pour autant, mais cette sorte de solidarité obligée nous le fait soutenir alors qu'in petto, nous en reconnaissons tous les défauts : ces 50 rues piétonnes n'étaient pas vraiment des rues, elles n'étaient pas vraiment piétonnes, elles étaient sans continuité entre elles, et il ne s'agissait que d'un «  essai » annuel. Résultat : Les seules rues piétonnes nouvelles qui vont être instaurées à Genève rissquent fort de l'être pendant encore longtemps par l'embouteillage des rues par une circulation automobile ne laissant qu'aux seuls piétons la possibilité de circuler. Mais dans les gaz et entre les tôles... http://causetoujours.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/zones-pietonnes-l-echec-d-un-compromis-foireux.html 

Eric Bertinat Ville de Genève: on ne nous dit pas tout ! (…) 45,5 nouveaux postes en 2013. C’est tout ? Pas vraiment. Hier, en étudiant le budget culturel de la commune, j’ai relevé des engagements de personnel en cours d’année 2012. Le Conseil administratif appelle cela des « extraits CA ». Ainsi, il y a 2,3 nouveaux postes inscrits au département de la culture et des sports. 0,6 poste pour le département des autorités. 1 « extrait CA » au département de la construction et de l’aménagement, à celui de l’environnement urbain et aussi au département de la cohésion sociale. Cela fait donc presque 6 nouveaux postes décidés par le Conseil administratif sans qu'aucune information ne soit transmise à la commission des finances et surtout sans apparaître comme étant une augmentation d'effectif dans le budget 2013. Ni vu, ni connu. Ou presque! http://riton.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/budget-2013-ville-de-geneve-on-ne-nous-dit-pas-tout.html

Arnaud Cerutti : Servette respire encore, mais...  Spirale négative. L’expression fait aujourd’hui partie intégrante du monde sportif. Combien de fois, au cours d’une saison, footeux, hockeyeurs, tennismen et autres ne la ressortent-ils pas devant un micro? Au Servette FC, depuis deux mois, le quotidien est emporté dans les tourments de ce cercle vicieux au cœur duquel il est facile d’entrer mais souvent difficile, voire impossible, de s’extirper. Neuf matches, sept défaites. Le bilan du 1er tour réalisé par les Genevois est, on le sait, consternant. Affligeant. Faut-il rappeler que, depuis sa création, le SFC n’avait jamais connu pareille entame de championnat? A travers le décompte actuel, se pose la question de savoir si les héros de mai 2011 ne filent pas tout droit vers ce qui constituerait la première relégation sportive de l’histoire du club. Au fil de leurs sorties, leurs prestations ne tendent pas forcément vers un «mieux»… http://cerutti.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/servette-respire-encore-mais.html

 

Thomas Wenger : Fiable quand ça l’arrange, le TCS Dans un éditorial du journal du TCS Genève de septembre, son président accuse l’ATE de ne pas être un partenaire fiable dans le processus de concertation sur la mobilité à Genève. Mais franchement, de qui se moque-t-on ? Certes le TCS a enfin accepté une voie réservée aux bus sur le pont du Mont-Blanc demandée depuis plusieurs années par l’ATE et ses partenaires, mais qu’en est-il de ses positions « constructives » sur d’autres sujets ? Mai 2011, une majorité des genevois votait en faveur de l’initiative 144 sur la mobilité douce pour développer les pistes cyclables et les aménagements pour les piétons, le TCS s’y opposait. Mars 2012, une majorité du Grand Conseil vote la modification de la loi sur la circulation routière en y introduisant une compensation des places de parking avec un ratio 1/1, chaque place supprimée doit être remplacée… http://ategeneve.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/le-tcs-geneve-un-partenaire-fiable-pour-la-mobilite-seulemen.html

Leila El-Wakil : Carrière d’une architecte Président de l'Association des Jeunes auteurs romands, Guy Chevalley vient de soutenir son mémoire de mastère en histoire de l'art, intitulé La carrière de l'architecte Anne Torcapel (1916-1988).C'est ce dont il va nous entretenir lors de la première séance du séminaire Actualité de la recherche ce jeudi 27 septembre (12h15 à 13h45, Uni Bastions salle B 108). Fils de l'architecte et peintre John Torcapel, Anne Trocapel est une architecte genevoise à part entière. Les historien-ne-s du patrimoine l'ont souvent rencontrée au cours de leurs recherches sur tel ou tel chantier de maison privée, d'immeuble ou de bâtiment public. Mais nul-le ne pouvait se douter qu'elle avait à son actif plus d'une centaine d'affaires… http://lelwakil.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/la-carriere-de-l-architecte-anne-trocapel-1916-1988.html

Lulu la Nantaise alias Salika Wenger : Du compris à la compromission C’est la bamboule au « Sabre et à l’Amitié réunis ». Musique, tournées de blanc et de rouge, les femmes ont sorti les fringues du dimanche et les messieurs portent la cravate. Quand je rentre c’est l’ovation et ils se mettent tous à chanter un « Temps des cerises »légèrement aviné. Etonnée je vais au bar et je questionne Palu « C’est quoi ce cirque ? » Palu qui danse d’un pied sur l’autre me répond « Ils ont perdu ! » Je vois qu’il va être difficile de discuter ce soir. Palu ajoute « On avait fait un pari, si la fumée passive passait pas on mettait tous une cravate ! » Définitivement ils sont tous frappés dans ce bistrot. Le calme revenu Robert m’apostrophe rudement « A la télé, ce soir, tu vas lui faire bouffer son chapelet au communiant ? »… http://legrandcollisionneurdidees.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/du-compris-a-la-compromission.html

John Goetelen : Contre les Femen Elles sont habitées d’une furieuse envie de se reproduire, les Femen. Leur manière d’attirer les regards mâles est explicite. Elles jouent à fond de la carte séduction. Elles utilisent à leur compte ce qu’elles prétendent condamner: exposition marchande du corps féminin, femmes regardées pour leur corps et non pas pour ce qu’elles ont dans la tête - mais bon, personne n’a vérifié si elles ont quelque chose dans la tête. On ne peut exposer en public que ce que l’on a.  Des femmes utilisent leur corps pour vendre. Ce n’est pas nouveau. Car elles vendent bien une idée avec leurs seins. D’ailleurs d’où vient leur financement? http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/contre-les-femen-couilles-a-l-air-et-bite-au-vent.html

Daniel Zaugg : Michèle Kunzler se préparerait-elle à abdiquer? «J’attends maintenant que ceux qui ont fait capoter la candidature de M. Vibourel fassent des propositions…» Le choix du président du conseil d’administration des TPG est une prérogative du Conseil d’Etat. Pourquoi Mme Künzler désire-t-elle que d’autres fassent son travail à sa place? En serait-elle incapable? Voilà donc une conseillère d’état qui prévoit une nomination contraire à la loi actuelle et qui espère pouvoir faire accepter en urgence une modification législative pour lui permettre de mener son projet à bien. Soit.  Mais, au delà de la sidérante maladresse dont elle a fait preuve dans la gestion de ce dossier, retenant des informations capitales sur un sujet qu’elle savait pourtant extrêmement sensible, je ne peux que me poser la question : Ajouterait-elle l’imprévoyance à l’incompétence?.. http://danielzaugg.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/michele-kunzler-se-preparerait-elle-a-abdiquer.html

Thomas Veillet : La pilule Draghi arrive-t-elle au bout de son efficacité ? La lune de miel semble se terminer en eau de boudin. En effet depuis hier matin on commence à nouveau à dire du mal de l'Europe. On recommence à dire que l'Union Européenne est en train de préparer discrètement l'éjection de la Grèce et tout pays qui pourrait être un poids pour elle. On dit aussi que « leaders européens » ne sont pas d'accord entre eux. Si en disant « leaders européens » on parle de Hollande et de Merkel, en effet il semblerait que les différents sur l'union des banques européennes soit irréconciliables. En même temps, je ne sais pas si un Président qui est aussi bas dans les sondages doit encore donner son avis sur les questions européennes. Mais bon, toujours est-il que les « mauvaises nouvelles » sur l'Europe semblent refleurir comme par magie en première page des journaux et sur les sites internet… http://morningbull.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/la-pilule-draghi-arrive-t-elle-au-bout-de-son-efficacite.html

Antonin Moeri Angot scandale Je n’avais jamais lu un livre d’Angot. On m’en avait parlé. Je ne fus donc pas surpris en lisant d’une traite, entre trois et quatre heures et demie du matin, ce récit fulgurant qui vient de sortir sous le titre «Une semaine de vacances». Je fus plutôt aspiré dans un tourbillon de phrases courtes au présent, autant de coups de fouet sur mon épiderme délicat. Expérience saisissante, unique dans la littérature actuelle de langue française. Mais comment parler de cette longue scène de sexe interrompue par des repas fins, l’achat du «Monde» dans un kiosque et d’un tube de vaseline dans une pharmacie? D’abord le point de vue. Un narrateur externe donne à voir ce huis-clos où un personnage domine l’autre en prétendant l’éduquer, le former, l’ouvrir au monde. Le lecteur assiste à un rite d’initiation pervers qui n’est pas sans rappeler «La philosophie dans le boudoir» du divin Marquis… http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2012/09/22/angot-scandale.html

Demir Sönmez Tous les Genevois ont salué Madame Ruth Dreifuss Lundi soir, le Victoria Hall à été témoin d’une soirée historique. Tous les Genevois ont salué Madame Ruth Dreifuss à qui a été décerné le prix “Fondation pour Genève” pour ses activités contre la peine de mort… http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/tous-les-genevois-ont-salue-madame-ruth-dreifuss.html

 

Les commentaires sont fermés.