Fred Oberson : Les Français se sont-ils trompés de Président ?

Imprimer

montebourg.jpgA voir et à écouter le ministre du Redressement productif sur TV MEDIAPART vendredi soir passé, nous avons eu en face de nous un homme politique dans le vrai sens du terme, un premier ministrable en devenir à défaut d’un président. Arnaud de Montebourg ne manie pas encore la langue de bois, son propos est clair et précis. Il a la tchatche facile. Tout au plus s’est-il abstenu de s’exprimer sur l’attitude de certains de ses confrères. « No comment » ou presque sur des sujets qui ne concernent pas directement son dicastère… même s’il prend la tangente par ses explications. Ses silences ne trompent pas et il va partir à la charge pour imposer ses idées, notamment sur la démondialisation. Pas évident de ronger son frein, d’être solidaire du gouvernement, d’attendre que celui-ci trouve ses marques pour asseoir rapidement le changement dans la durée.  Lucide, cet « urgentiste », comme il se nomme, reconnait qu’il n’a pas la potion magique pour faire baisser la fièvre, tout au plus l’atténuer par le dialogue et la concertation, voire le compromis… http://fredob.blog.tdg.ch/archive/2012/09/28/19-52-les-francais-se-sont-ils-trompes-de-president.html

 

Maurice-Ruben Hayoun : Jean-François Copé et le «racisme anti-blanc» (…) Comment interpréter en terme de sciences politiques ces réactions qui émanent des couches populaires de ce pays ? Le premier constat, celui qui s’impose le plus, est que le système d’intégration ne fonctionne plus. Il ne faut pas tenter de l’amender, il faut en changer, la France doit changer de politique d’immigration. Elle doit muscler sa politique de la ville, ne plus donner la nationalité française au premier venu. Ceux qui veulent rejoindre la communauté nationale doivent en donner la preuve : pas d’exclusivisme religieux, obéissance à la laïcité, acquisition de la langue française et des mœurs de ce pays, fidélité à la France, à son peuple et à son armée (méditez le cas de Mohammed Mérah), en une phrase ne pas se contenter d’habiter en France pour les minima sociaux mais y VIVRE, s’identifier à son histoire. (… ) Mais comment faire pour éviter des heurts et des confrontations ? Il faut mettre plus d’ordre dans les cités et les banlieues. Les gens ne doivent plus se sentir abandonnés, livrés à leur triste sort… http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/jean-francois-cope-et-le-racisme-anti-blanc.html

Gorgui Ndoye L’oubli de Copé du sang des Arabes et des Noirs versés pour la liberté de la France! Copé qui veut diriger l'UMP de son maître Sarko réchauffe le "Racisme anti Blanc" sans le nommer laissant aux journalistes le soin d'étaler sa nouvelle trouvaille. Juste dire qu'il n'en est pas l'auteur ni l'inspirateur ni l'instigateur. Il reprend des idées de son Papa Le Pen dont la fille vient de demander d'exclure le kippa sur les lieux publics français, ne se limitant pas au sport favori des anti musulmans qui veulent raser l'Islam de l'espace public et mieux privé de tout habitant de l'Hexagone !  Jean François Coppé est un des éléments de l'arrière garde français comme le philosophe populiste Alain Finkielkraut et j'en passe. Tous les deux sont devenus français comme leur idole le petit Sarko soit parce que leur papa a été réfugié ou migrant et naturalisé ou né après cette naturalisation de leur géniteur! Ils fuyaient les persécutions contre les Juifs et autres au moment où les Noirs et les Arabes que certains veulent continuer à mettre à la périphérie étaient déjà Français et beaucoup ont payé de leur sang de leur vie pour Libérer la France. Honte à la misère de l'Oubli à l'Arrogance devenue maîtresse de certains intellos dont ni les discours ni les messages ne sont des contributions à la quête de plus de justice de paix et de solidarité normale entre les différentes communautés vivant dans cette vieille Europe !  http://continentpremier.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/coppe-et-le-racisme-anti-blanc.html

Olivier Francey: Zap, tweet, buzz poke, l'art de rater les trains On regardait passer les trains. Désormais, on écoute les 33 tours en mode 45. Pour être tout à fait honnête et ne surtout pas passer pour un vieux con (avec toute l'extrême affection portée aux vieux, aux cons, et à ceux qui cumulent les deux titres), on écoute aujourd'hui des MP3. Enfin. Juste un peu. Parce qu'après, on zappe. Oui, on zappe, on buzz, on tweet, on ne poke plus parce que c'est ringard, on forward à la limite. En d'autres termes, on relaie, on emphase, on exagère, on fait suivre. A croire que les règles ont été érigées pour les abrutis, il faut réagir vite. Quelle honte d'être le deuxième. Le troisième? La guillotine et les pierres. Mutilation génitale acceptée. Quelle importance porter à la véracité des propos? Aucune. On prétextera l'urgence de l'actualité, l'ardeur du monde. Peut-être, si ce n'était pour refléter l'angoisse de rater le train. Pourtant, quel courage que de rater les trains. Putain, quel courage! Parce qu'à défaut de voler des baisers, rater le train ne fait de soi... qu'un sinistre imbécile. Un pisse-froid, un couillon, une buse. Ni plus ni moins.  http://olivierfrancey.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/l-art-de-rater-les-trains.html

Sylvain Thévoz Salerno, poupée vaudou ? Myope et machiste le rapport de la cour des comptes? Le choix de cibler (et non épingler comme le titre la TDG d'aujourd'hui) avant tout Sandrine Salerno dénote un acharnement et un choix arbitraire. Si la cour des comptes choisit où elle appuie et comment son rapport; il est impossible de ne pas se poser la question de l'arbitraire de sa démarche. La cécité de celui qui ne veut pas voir est proverbiale. Mais il n'y a pas pire myope que celui qui veut en voir une seule. S'il y a épingle ici, c'est bien celle qui sert à monter l' "affaire", pour piquer un adversaire politique. Car dans les faits, les pointes sont émoussées. Une directrice de ressources humaines n'a pas pu suivre un cours de formation continue parce que les inscriptions n'étaient pas encore ouvertes et la session suivante prévue seulement en 2014. Voilà tout. Mais après: piquez, piquez, il en jaillira toujours quelque chose. Au-delà du machisme ordinaire de certains membres de la cour des comptes, du ciblage et calibrage de ce rapport pour nuire plus particulièrement à une personne, une question émerge: quel exorcisme fait-on jouer à la poupée vaudou? La réponse est claire: celui du machisme ordinaire. (…)  http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/salerno-poupee-vaudou.html

 

Demir Sönmez: Forum habitat Genève 2012, reportage photos !  Le dernier jour du 2ème Forum Habitat de Genève a commencé avec un marche des habitats aux Pâquis, suivi d une visite à la maison des habitants de l’îlot 13, et une marche jusqu'à la place des Nations pour la cérémonie de clôture du Forum Habitat Genève 2012. Le maire de Genève, Rémy Pagani, a fait un discours et a  décerne  le prix de l'initiative de la société civile  au ONG  de l’Uruguay, du Brésil, du Pérou, de la France et de Madagascar puis les habitants ont été invités à rejoindre le quartier de VIeussieux où se tenait la journée des coopératives genevoises… Reportage photos ! http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/forum-habitat-geneve-2012-des-villes-par-et-pour-leurs-habit.html

 

John Goetelen Nadège tirée à vue, triste époque Je ne connais pas Nadège. Je n’ai pas regardé Secret Story depuis deux ans. Je sais qu’elle a gagné pour l’avoir lu dans la presse. Grand bien lui fasse. L’époque vous donne argent et célébrité sans aucun mérite. Je n’ai pas d’admiration pour une telle victoire. Mais je n’ai rien contre elle. Elle fait ce qu’elle veut. Et si des moutons prennent pour héros des personnes qui n’ont rien rien fait pour, c’est dire leur peu d’exigence. C’est l’époque. Mais de là à flinguer la gagnante après coup, c’est assez triste. Ok la célébrité vous expose. On va chercher la faille. Encore faut-il que cela ait une utilité informative ou caricaturale. Nan, c’est mieux si c’est sexuel. Ça enfonce. Ce que fait ou a fait Nadège la regarde. Elle ne postule pas à la présidence de la ligue des abstinents sexuels. Si donc comme le dit Le Matin elle a eu une vie sexuelle aventureuse, c’est son affaire. Vrai ou pas? Je m’en fiche. Comment le journal le sait-il? Par des témoignages. Combien ont reçu les témoins pour balancer?... Balancer... Triste époque. http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/nadege-tiree-a-vue.html

Adrien Faure Bilan de mon cheminement idéologique et politique ces dernières années Ce tableau reprend mon billet « Comment je suis devenu socialiste », en mettant en évidence les fluctuations de la pensée politique et de l'action militante. Adhésion à l'altermondialisme : Fondation de la Gauche des collèges de Genève (plus tard Gauche du Post-Obligatoire Genevois). (…) Étude de Marx et du marxisme. Adhésion au principe de la société sans classe. Étude et rejet du léninisme : Écriture collective du Manifeste de la Jeunesse Socialiste Genevoise. (…) Rejet du capitalisme, recherche d'alternatives : Création de mon blog sur le site de la Tribune de Genève. (…)  Après avoir tracé ce cheminement, avec plus ou moins de justesse, je pense pouvoir affirmer avoir à présent une idée de ce que pourrait être le socialisme, et surtout de ce que pourrait être un socialisme démocratique et autogestionnaire, incarnant une véritable alternative à l'ordre capitaliste actuel. http://adrienfaure.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/bilan-de-mon-cheminement-ideologique-et-politique-ces-dernie.html

 

Laurent Tremblet : Chronique du président du Conseil municipal de Meyrin Samedi 1er septembre, par un froid de canard et un ciel menaçant qui finira d'ailleurs par verser sur nous ces trombes d'eau, j'assistais en compagnie de mon fils à la fête annuelle des jardins familiaux de la Cascade. L'occasion de partager avec ces amoureux du jardinage un moment de convivialité autour d'un plat de succulents spaghettis à la bolognaise, dont la recette "maison" de notre ami "cuisto-jardinier" originaire d'Italie a ravi les palais. Egalement l'occasion de comprendre combien l'importance de se retrouver au jardin pouvait compter pour ces habitants de notre cité, pour la plupart propriétaires de leur lopin de terre depuis de nombreuses années. (…)  Et pour terminer cette semaine en beauté, c'est paré de ma plus belle tenue d'émir de Meyrin que j'ai assisté hier au soir, vendredi 28 septembre, à la soirée du personnel communal, placée cette année sur le thème des 1001 nuits! Et quel succès! Plus de 250 personnes, sous des tentes rappelant le désert et avec un menu de circonstance, y ont participé. Un méchoui des plus réussi avec 4 agneaux qui ont tourné durant plusieurs heures et un couscous pour l'accompagner et enfin, un DJ pour terminer la soirée sur un rythme endiablé. Bravo aux organisateurs! http://monanneealapresidenceduconseilmunicipal.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/septembre-une-reprise-tres-calme.html

 

Murat Julian Alder Lettre aux Genevoises et aux Genevois En 2008, le peuple genevois a approuvé à près de 80 % le principe d’une révision totale de l’actuelle constitution genevoise qui date de 1847 et a élu une Assemblée constituante au sein de laquelle j’ai eu la chance de siéger et l’honneur de présider la Commission de rédaction. Le 14 octobre prochain, notre canton a rendez-vous avec son destin. (…) Certains opposants n’hésitent pas à véhiculer des contre-vérités et des mensonges à propos de ce projet. Ne vous laissez pas berner par les extrémistes. Ils tenteront notamment de vous faire croire que les acquis populaires ont été supprimés, ce qui est totalement faux. Par respect de la volonté populaire, l’essence des initiatives populaires approuvées par le peuple genevois au cours de ces dernières décennies a justement été préservée, dont le droit au logement, l’opposition à l’énergie nucléaire, l’interdiction de la chasse, l’interdiction de la fumée dans les lieux publics et l’interdiction des chiens dangereux. La lecture du projet le prouve… http://muratalder.blog.tdg.ch/archive/2012/09/29/lettre-aux-genevoises-et-aux-genevois.html

Haykel Ezzeddine La photo du jour: Critical Mass On ne déroge pas à la tradition. Comme chaque dernier vendredi du mois des jeunes se rassemblent pour prendre part à la Critical Mass qui a ses adeptes comme ses détracteurs. Amateurs de 2 roues, de patins et de planches à roulettes narguent les conducteurs pendant un bon bout de temps sous le regard attentif de la gendarmerie. Un rassemblement non autorisé mais toléré par les autorités. Le lieux de rendez-vous est le Pont des Bergues, le parcours change sensiblement d’une édition à une autre mais l’esprit reste le même: rassemblement pacifique contre le pouvoir de la voiture et toutes les nuisances qui en découlent. 12 fois par année la mobilité douce prend possession des principales artères de la ville de Genève pour montrer à la population qu’il y’a une autre façon de se mouvoir dans la cité. http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2012/09/28/la-photo-du-jour-critical-mass1.html

 

Les commentaires sont fermés.