André Naef: Donald Trump ou le père Ubu au pouvoir

Imprimer

trump navre reuters.jpgAndré Naef: Donald Trump ou le père Ubu au pouvoir

Rémi Mogenet: Poèmes de la Cité, I

Pascal Décaillet: Verts, l'insoutenable légèreté !

Bernard Comoli: Les violences contre les indigènes au Brésil

Philippe Souaille: 1915, le Nationalisme au Service de l'Etranger

Marie-France de Meuron: Devons-nous déléguer notre pouvoir immunitaire?

Stéphane Valente: Nos libertés sont comptées...

JF Mabut: Aventinus, Longchamp et la nouvelle bière de la presse romande

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

 

André Naef: Donald Trump ou le père Ubu au pouvoir A l'orée du siècle dernier, Ubu Roi, la pièce culte d'Alfred Jarry, avait fait fureur sur les scènes parisiennes. Elle y racontait l'ascension d'un personnage bête et méchant, incarnant "tous les vices les plus primaires avec une cruauté infantile". (...) Cent-vingt ans plus tard, la réalité dépasse la fiction: le père Ubu est au pouvoir, à la Maison Blanche. On en a eu la démonstration avec la dernière conférence de presse surréaliste de Donald Trump consacrée à la situation en Syrie, sous le regard incrédule de son homologue italien, Sergio Matarella. Le président américain se vante de prendre ses décisions frappées "au sceau du génie" en se fiant à son seul instinct, sans aucun conseil extérieur - sinon ceux d'éditorialistes de Fox News - avec les résultats désastreux que l'on sait. (...) Alfred Jarry n'aurait jamais imaginé que son personnage de fiction se réincarnerait, 120 ans plus tard, dans un être de chair: le chef de la première puissance mondiale. A la fin de sa pièce, le roi Ubu, ayant accumulé les ennemis, est chassé du pouvoir. En sera-t-il de même de Trump avant qu'il n'ait commis des dégâts irréparables ?

 

Rémi Mogenet: Poèmes de la Cité, I J'ai longtemps refusé de publier sur mon blog mes poèmes, sans doute parce que j'avais publié plusieurs recueils imprimés, et que je comptais continuer. Mais j'ai assez de poèmes aujourd'hui, en réserve, pour en constituer un nouveau, et je ne vois pas que l'occasion puisse se présenter, n'ayant plus ni assez d'argent pour participer à un tel projet, ni assez de temps pour vendre le livre moi-même, ni assez de lustre pour convaincre un éditeur de prendre tout en charge. La Tribune de Genève électronique reste mon meilleur éditeur, et le présent blog contient déjà des récits fabuleux fictifs, et il peut contenir aussi des poèmes, notamment ceux qui sont liés à l'actualité. D'ailleurs d'autres blogueurs de cette plate-forme publient leurs vers. (...) Voici en tout cas le premier, La Révolte du Poète, dont je voudrais dire qu'il s'appuie sur une alternance nouvelle d'assonances et d'allitérations, sous une forme suivie. (...)

 

Pascal Décaillet: Verts, l'insoutenable légèreté ! Hallucinante irresponsabilité financière des Verts ! Ils refusent le budget, non parce que ce dernier est déficitaire et creuse la dette, ce qui serait une sérieuse raison. Mais parce qu'on ne DÉPENSE pas assez pour le climat ! Mais dans quel monde vivent-ils ? Sur quelle planète ? Quel respect ont-ils de l'argent des contribuables ? Quelle considération portent-ils aux classes moyennes, prises à la gorge par une fiscalité totalement confiscatoire ? Quelle attention vouent-ils aux petits indépendants, qui payent seuls l'intégralité de leur AVS, financent seuls leurs retraites, et en plus doivent payer celles des fonctionnaires, oui les centaines de millions de la CPEG ! (...)

 

Bernard Comoli: Les violences contre les indigènes au Brésil « Les violences contre les peuples indigènes deviennent des plaies institutionnalisées » C’est le titre que donne Dom Roque Paloschi*, à la présentation du Rapport annuel2019 du Conseil Indigéniste Missionnaire (CIMI)**, sur la « Violence contre les Peuples Indigènes au Brésil ». Il s’agit de données relevées en 2018. Comme les précédents rapports (voir PS 1), ces violences sont classées en plusieurs chapitres : Violence contre le patrimoine ; Violence contre la personne ; Violence par omission des pouvoirs publics (dans les domaines de l’éducation scolaire, de la santé, etc.) ; Violence contre les Peuples isolés ou de peu de contact. Chaque cas est documenté. (...)

 

Philippe Souaille: 1915, le Nationalisme au Service de l'Etranger Pour entraîner Rome dans la guerre à leur côté, le IIème Bureau français et les MI5 Britannique soudoient le poète nationaliste Gabriele d'Annunzio, mais aussi le rédacteur en chef du quotidien socialiste, Benito Mussolini, ce qui finira par engendrer le fascisme. De son côté, le Drei B, le service secret du Kaiser germanique finance et arme les anarchistes et certains socialistes italiens pour qu'ils incitent à la grève, dynamitent les gares et paralysent l'effort de guerre de la Péninsule, comme ils tentent de le faire aux Indes et en Iran contre l'Empire Britannique, à travers Lala Hardayal. Une fois encore, ces manigances passent par la Suisse, Genève, Zürich et le Tessin.

 

Marie-France de Meuron: Devons-nous déléguer notre pouvoir immunitaire? (...) La campagne de vaccinations a donc débuté le 15 octobre en France. On dirait qu'une énorme vague très spécifique déferle sur une foule d'individus en préparation de l'hiver. Elle vise un but très défini : augmenter les anticorps contre la grippe en préparation de l'hiver. Comme si l'immunité humaine était définie par un seul facteur et que la toute-puissante science actuelle pouvait le maîtriser....En prétendant que c'est le meilleur moyen de se prémunir, le système médico-politique organise cet acte en se donnant bonne conscience qu'elle fait l'essentiel et que le peuple peut le suivre avec confiance. De plus, il escamote toutes les nuances à apporter à cette pratique ou alors, comme dans cet article, les effets immédiats sont minimisés et on qualifie de rares les effets à plus long terme même s'ils peuvent être importants. A quoi s'ajoutent les effets "qu'on ne peut être sûr d'attribuer au vaccin" selon la formule bien connue. Toutefois, notre système immunitaire est très complexe et dépend de plusieurs organes. A l'arrivée de l'hiver, il est juste de se renforcer et c'est à chaque individu de faire le bilan de son mode de vivre, de son environnement et de ses moyens de subsistance. (...)

 

Stéphane Valente: Nos libertés sont comptées... (...) Aujourd'hui encore, vous avez, dans votre grande majorité, un / plusieurs PC, portables, tablettes, possédant leur propre Operating System, vous possédez encore votre disque de plusieurs Gigas, voire de plusieurs Teras. Or, vous faites partie du passé… Demain, (dans quelques mois, années) vous achèterez des tous petits simulateurs d'ordinateurs, capables de gérer la virtualisation de votre machine qui s'exécutera sur le "Cloud". Une virtualisation de votre machine, accessible sur le réseau depuis n'importe où... Et on vous la vendra comme telle : accessibilité, sécurité, résilience, et bla et bla. En réalité, vous ne posséderez plus rien. Vos données seront accessibles par n'importe quel "personnel autorisé", par les scripts et algorithmes commerciaux, les États, etc… Pire encore, par la conception de scripts, ces Data Center deviendront autonomes avec les processeurs de nouvelles générations qui sont capables d'apprendre, d'exécuter, et de décider à votre place. De là… Les trois règles d'Asimov seront-elles respectées et introduites dans les IA… (...)

 

JF Mabut: Aventinus, Longchamp et la nouvelle bière de la presse romande (...) Qui sera éligible aux millions mis sur la table par Wilsdorf, Leenards, Michalski: renverse.co, LesObservateurs.ch, microjournal.ch, achetezmoins.ch, bonpourlatete.com, heidi.news, reformes.ch. domainepublic.ch, lacouleurdesjours.ch, lacite.info qui annonce son retour en été 2020... ceux qui sont listés ici? Et pourquoi pas quelques blogs ** ou même notre chère RTS qui commence à sentir les effet d'un retrait de la pub, qui longtemps fit le bonheur des éditeurs? (...) Les millions de la fondation Aventinus ne sont pas à dédaigner. Les critères d'attribution de sa fondation seront du plus haut intérêt. Le problème dépasse largement les médias écrits ou électroniques. C'est le rapport des humains au vivre ensemble et donc à leur gouvernance qui est en question. C'est la démocratie qui se meurt. La maladie des médias, qui ne sont pas sans défaut ni sans travers, n'en est qu'un des symptômes. (...)

Commentaires

  • Concernant Donald Trump ou le père Ubu au pouvoir d'André Naef :

    1) Now the press is trying to sell the fact that I wanted a Moat stuffed with alligators and snakes, with an electrified fence and sharp spikes on top, at our Southern Border. I may be tough on Border Security, but not that tough. The press has gone Crazy. Fake News!
    94 k
    17:02 - 2 oct. 2019
    “Le presse essaye de vendre l’idée selon laquelle je voulais un fossé rempli d’alligators et de serpents avec des barrières électriques et des pics pointus à la frontière sud”, a tweeté le président américain. “Je suis peut-être dur sur la sécurité aux frontières, mais pas à ce point. La presse est devenue folle. Fake News!” a-t-il ajouté. Par Claire Tevé Huufpost

    2) Les médias ont menti. Trump n’a pas déclaré que « Les Kurdes ne nous ont pas aidés en Normandie ». Les journalistes ont découpé la phrase de Trump pour lui faire dire autre chose.
    Voici la citation complète :
    Maintenant, les Kurdes se battent pour leur terre, juste pour que vous compreniez.
    Ils se battent pour leur terre et quelqu’un a écrit dans un article très très puissant aujourd’hui, qu’ils ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Qu’ils ne nous ont pas aidés – avec l’exemple de la Normandie, et il mentionne des noms de batailles différentes.
    Ils étaient là [dans le nord de la Syrie], mais ils étaient là pour nous aider sur leurs terres, ce n’est pas la même chose.
    De plus, nous avons dépensé des sommes énormes pour aider les Kurdes, en termes de munitions, d’armes, d’argent, de salaires, et tout cela dit, nous aimons les Kurdes.
    youtube.com

    Trump ne ment pas. L’article qu’il cite existe. Il a été publié sur l’un des sites les plus prestigieux du net, TownHall.com, où l’ont peut lire les articles des plus grands intellectuels et des meilleures plumes conservatrices contemporains. TownHall est la crème de la crème, le haut du panier. Si Jean François Revel ou Raymond Aron étaient vivants et américains, ils écriraient sur TownHall.
    Que dit l’article cité par Trump :
    Soyons honnêtes – les Kurdes ne se sont pas présentés pour nous en Normandie, à Inchon, à Khe Sanh ou à Kandahar.
    Les Kurdes syriens se sont alliés à nous dans leur pays d’origine parce que nous avions un intérêt commun à faire disparaître le monstre de foire qu’était ISIS.

    townhall.com
    L’auteur de ces lignes s’appelle Kurt Schlichter. Colonel en retraite de l’infanterie de l’armée de terre, Schlichter est titulaire d’une maîtrise en études stratégiques de l’École supérieure de guerre de l’armée américaine. Il exerce comme avocat associé d’une firme de Los Angeles.
    Kurt Schlichter poursuit :
    De plus, tous les Kurdes ne sont pas égaux.
    Le PKK – le Parti des travailleurs du Kurdistan – est une bande de terroristes communistes qui combattent les Turcs depuis longtemps. Ces rouges ne sont pas nos amis, et ce sont leurs bouffonneries qui semblent inspirer la campagne turque.
    Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 octobre 2019

Les commentaires sont fermés.