Michèle Roullet: Aborder le racisme anti-Noirs à Genève… oui, mais comment ?

Imprimer

michèle roullet plr.jpgMichèle Roullet: Aborder le racisme anti-Noirs à Genève… oui, mais comment ?

Demir Sönmez: Manifestation de solidarité avec le Rojava

Pascal Décaillet: La vie des gens

Christian Brunier: L’humour à Tambour battant …

Jean-François Cruz: Ô Gange: entre vie et mort

JF Mabut: La vague verte fond sur le génie suisse

Hank Vogel: Pondichéry un jour d'automne

Jacques Davier: Aucune urgence climatique

Michèle Roullet: Aborder le racisme anti-Noirs à Genève… oui, mais comment ? Pour la gauche, le racisme anti-Noirs, étant un racisme spécifique, ne peut être abordé d’une manière générale. Il devrait être traité par une association spécialisée dans ce type de racisme d’où la demande : d’« attribuer une subvention à une ou des associations compétentes et spécialisées dans le racisme anti-Noir.e.s ». Les conseillers municipaux qui ont refusé cette motion ne dénient pas que le racisme anti-Noirs soit une problématique particulière, et que les personnes noires puissent être confrontées à une discrimination raciale systémique avec des préjugés hérités des tragédies qui ont émaillé l’histoire des Noirs : colonisation, traite négrière… (Cf. la brochure « Recommandations de la commission fédérales contre le racisme » publiée par la commission fédérale contre le racisme a d’ailleurs publié - CFR) Non, ils ont rejeté cette motion parce qu’ils la trouvent dommageable. Pourquoi enfermer des êtres humains dans des catégories hermétiques et mettre ainsi les Noirs dans un groupe à part pour traiter du racisme anti-Noirs ? N’est-il pas paradoxal et contre-productif de vouloir lutter contre le racisme en créant de la ségrégation et, par ricochet, une forme larvée de racisme ? (...)

 

Demir Sönmez: Manifestation de solidarité avec le Rojava Plus de milles de Kurdes et plusieurs personnalités politiques se sont rassemblées sur le square de Chantepoulet pour manifester contre l'invasion turque au nord et à l'est de la Syrie, au Rojava. Les manifestants à Genève ont dénoncé l'utilisation des armes chimiques par la Turquie au Rojava contre les Kurdes. Le Président turc Erdogan doit être jugé pour crimes de guerre devant la Cour Pénale Internationale (CPI). Parti du square de Chantepoulet, le cortège a rejoint la Place des Nations sans aucun incident. (...)

 

Pascal Décaillet: La vie des gens Si la législature fédérale qui s'annonce n'empoigne pas, en absolue priorité, la question des classes moyennes, étranglées d'impôts et de taxes, alors la Suisse sera amenée à vivre des troubles sociaux de grande envergure, comme elle n'en a plus connus depuis novembre 1918. Ca n'est pas le prolétariat, depuis 230 ans, qui fait les Révolutions en Europe. Ce sont les classes moyennes, lorsqu'elles se sentent prises à la gorge, privées d'avenir, par un système qui les étouffe. Elles travaillent, on leur prend tout. La Ferme générale, incarnée aujourd'hui par les assureurs, se charge de leur arracher leurs ultimes plumes. Ne parlons pas de la détresse de certains de nos paysans. C'est cela, l'enjeu de la législature 2019-2023. (...)

 

Christian Brunier: L’humour à Tambour battant … Mon copain, le comédien Jean-Luc Bideau, m’a engueulé, lors d’un repas d’un anniversaire de l’un de nos amis communs, parce que nous n’étions pas encore allés voir son film « Tambour battant », réalisé par François-Christophe Marzal. Nous avons donc corrigé le tir et avons regardé cette comédie. (...) Ce film drôle et touchant est une symphonie glorifiant le pluralisme et l’ouverture culturelle. Bob Marley pourrait résumer le scénario ainsi : « La musique peut rendre les gens meilleurs, il suffit de la leur injecter constamment. Il faut éclairer l'obscurité de l'âme des mauvais. »

 

Jean-François Cruz: Ô Gange: entre vie et mort Je me rends le mois prochain en Inde pour une navigation sur le Gange. On m'a déjà prévenu! Attention à la pollution! Un cours de 2500 km; 40% des indiens se lavent et se nourrissent du fleuve. Le problème est que le Gange reçoit quotidiennement 3 Millions de m3 d'eaux usées! Avec un taux de pollution 3000 fois supérieur aux recommandations de l'OMS! Entre les barrages, les tanneries, les raffineries, les distilleries, les crémations, le cours d'eau est transformé en poubelle. (...) Je ne pourrai oublier le fleuve sacré Yamuna qui coule aujourd'hui sans vie au pied du Taj Mahal, à Agra. (...)

 

JF Mabut: La vague verte fond sur le génie suisse Premier constat en ce dimanche d'élections fédérales, le scrutin proportionnel et le fédéralisme sont deux formidables amortisseurs de la politique suisse. Deux autres sont le référendum et l'initiative. Deux autres sont les délégations de compétences - qui sont dans les autres pays publiques -, aux syndicats pour la paix sociale, à l'économie privée pour les assurances maladie et la majeure partie de la prévoyance. (...) Quatrième constat. Réchauffement climatique ou pas, la réduction de la consommation des ressources non renouvelables s'impose de toute manière. C'est une question de survie, non pas parce que l'accumulation des gaz à effet de serre nous menacent, mais parce que la paix dans le monde exige plus de bonne économie, plus de justice. Cinquième constat, les solutions ne sont que partiellement politiques. Il faut compter sur des technologies fondées sur de bien meilleurs rendements énergétiques - les batteries chimiques, les piles à hydrogène -, le développement de ressources alimentaires nouvelles non liées à l'exploitation des sols et des bêtes, la mise à contribution de toutes les énergies, y compris l'énergie nucléaire si nécessaire, (...)

 

Hank Vogel: Pondichéry un jour d'automne Je visionne le mini-reportage. Il me paraît simpliste. Ou trop proche de la réalité, une réalité bien superficielle. Question de choix? Dans ce genre d’exercice, les choses cachées sont généralement commentées. En bien ou mal. Selon les avis du réalisateur et du producteur. Ce qui pousse souvent le bon cinéphile à douter de leur conjointe vérité, de l’objectivité de l’œuvre. La plupart des cinéastes n’hésitent pas à tricher avec la vie. La vraie vie! Dans leurs films, il n’y a jamais, ou presque jamais, le moindre désir de trahison entre deux actions héroïques. Tout doit... tout va trop vite pour envoûter le spectateur et sauver ainsi la morale établie. Le bon n’est que bon et le mauvais n’est que mauvais. Pas de juste milieu. Les histoires de pédés et de lesbiennes, interdites hier, se multiplient comme des petits pains aujourd’hui. (...)

 

Jacques Davier: Aucune urgence climatique (...) L'historien du climat E. Le Roy Ladurie l'écrit depuis la première édition de son magnum opus en 1967, L'Histoire du climat depuis l'An Mil, lors du Haut Moyen Age, il était possible de franchir à pied sec une multitude de passages alpins qui, de nos jours, sont sous la glace. Cela est tellement gênant pour le GIEC et ses sicaires qu'Al Gore a sciemment ignoré ce fait en reprenant telle quelle la courbe en forme de crosse de hockey de Michael Mann, courbe qui passe sous silence ce réchauffement médiéval, faisant de lui un menteur. Robert Carter écrivait en 2013 : "Au cours des 16 dernières années (la température moyenne mondiale mesurée aussi bien par les capteurs thermométriques que par les capteurs satellitaires, n'a pas montré de réchauffement statistiquement significatif. Au cours de la même période, le dioxyde de carbone atmosphérique a augmenté de 10%. Non seulement les augmentations importantes de dioxyde de carbone n'ont donc pas induit de réchauffement dangereux, mais elles n'ont pas induit de réchauffement du tout. (...)

Les commentaires sont fermés.