Michèle Roullet: Le PISA Nouveau est arrivé !

Imprimer

michèle Roullet.jpgMichèle Roullet: Le PISA Nouveau est arrivé !

Jacques-Simon Eggly: Cette non douce France

Christian Brunier: Un budget exige une responsabilité des politiques

Charly Schwarz: Un budget exige une responsabilité des politiques

Gorgui Ndoye: L’Autriche sucède au Sénégal à la présidence du Conseil des droits de l’Homme

John Goetelen: La route du nord (3)

JF Mabut: Comparer le CEVA au M2 est une fake news

Philippe Souaille: Les Chemins du terrorisme mènent tous à Damas

Michèle Roullet: Le PISA Nouveau est arrivé ! Si les jeunes Suisses continuent à obtenir de bons résultats en mathématiques et dans le domaine des sciences, en revanche le niveau de la lecture (déjà peu satisfaisant en 2015) a encore baissé. Au point que la Suisse, avec cette dernière récolte, obtient un score au-dessous de la moyenne de l’OCDE (de 3 points) ! Comment interpréter ces résultats ? (...) Personne aujourd’hui ne conteste, par exemple, que le test d’intelligence (QI), qui date d’un siècle, apporte des données intéressantes certes, mais lacunaires (les aptitudes émotionnelles, créatives… sont occultées), car ce test est trop focalisé sur des facultés intellectuelles nécessaires à la scolarité et en lien avec le langage (compréhension des mots et des consignes). Les mêmes réserves peuvent être émises avec l’évaluation PISA qui use d’une méthodologie qui soulève bien des questions, notamment sur la manière d’interroger les jeunes (questions à choix multiples), qui privilégie une approche anglo-saxonne. Enfin, pour tester les performances en lecture, ne faut-il pas interroger la qualité du texte ? Le récit titille-t-il la curiosité des jeunes ? Les questions posées sont-elles pertinentes ? Ont-elles un sens pour ces jeunes lecteurs ? (...)

 

Jacques-Simon Eggly: Cette non douce France La France garde, à beaucoup d’égards, un charme qui nous attire. Elle a une grande histoire. Mais Charles Trenet ne pourrait plus chanter . Elisabeth Badinter relève avec inquiétude l’ambiance délétère qui parcourt le pays. (...) L’hostilité syndicale à la réforme des retraites élaborée par le Gouvernement a de quoi sidérer. Il fallait entendre ce conducteur de métro s’indigner d’une perspective l’obligeant à travailler jusqu’à 64 ans alors qu’il avait, dit-il, signé il y a quelques années un contrat lui ouvrant la porte du repos dès la petite cinquantaine. C’est à peine croyable . (...) Si la crise devait durer, le Président Macron ne pourrait-il pas recourir au Référendum à la française. Il pourrait soumettre le projet au vote du peuple en s’engageant, avec ses ministres, dans une grande campagne d’explication des enjeux. Est-ce une illusion de penser , qu’à la fin, une majorité des citoyens bien informés sur tous les paramètres, se rendrait à la raison ? (...)

 

Christian Brunier: Un budget exige une responsabilité des politiques Quelle émotion, pour moi, d’avoir participé, hier, à l’inauguration officielle du « Léman Express », la colonne vertébrale de chemin fer de Genève et de la région, une avancée gigantesque en faveur de la mobilité douce. Il y a déjà 19 ans, le 1er février 2000, j’étais l’un des député-e-s qui déposaient le projet de loi, dont l’initiateur était le communiste Jean Spielmann, trop oublié jeudi dernier, ouvrant un crédit d’étude en vue de la réalisation d’une liaison ferroviaire reliant la Gare Cornavin à Annemasse par la Praille et la Gare des Eaux-Vives. L’objectif de ce projet de loi était de marquer la volonté du canton de Genève de terminer la liaison ferroviaire entre Genève et Annemasse prévue depuis 1881, et plus particulièrement la réalisation, dans les meilleurs délais, du maillon manquant entre La Praille et la Gare des Eaux-Vives. (...)

 

Charly Schwarz: Un budget exige une responsabilité des politiques (...) Les calculs de l'administration fédérale des finances montrent que le vieillissement de la société conduit à un surcroît considérable des charges pour les finances publiques, qui entraînera à son tour une augmentation massive de la dette publique. Par rapport à la capacité économique de la Suisse, c'est-à-dire à la création de valeur de l'ensemble de l'économie (PIB), l'endettement aura passé de quelque 50 % en 2005 à environ 130 % en 2050. Plus le pouvoir politique repousse les réformes, plus grandes devront être les corrections par la suite : dès 2020, le défaut de financement atteindra entre 2 et 2,9 % du PIB par année. L’endettement croissant de la société ne pourra être maîtrisé que si les réformes destinées à préserver l'Etat social sont décidées et mises en œuvre à temps. Plus les réformes interviendront tard, plus les corrections qui s'imposeront seront importantes. (...)

 

Gorgui Ndoye: L’Autriche sucède au Sénégal à la présidence du Conseil des droits de l’Homme Madame l’Ambassadeure Elisabeth Tichy-Fisslberger de l’Autriche va, désormais, et pour une année, diriger le Conseil des droits de l’Homme en remplacement de son homologue Coly Seck qui a assumé, avec brio, cette responsabilité au nom de la République du Sénégal. A l’endroit du Sénégal, l’Ambassadrice autrichienne dira : « Vous avez dirigé les activités du Conseil avec une combinaison unique entre un engagement imperturbable pour la cause des droits de l’homme et une habilité diplomatique remarquable visant à assurer que tous soient à bord de ce véhicule commun qu’est le Conseil ». (...)

 

John Goetelen: La route du nord (3) Jean-Jacques pense à ce que disait son père : « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Tu es seul responsable de toi-même. Ne fais rien dont tu ne puisses être fier. » Shamiso lui conseille d’exploiter les goûts de la jeunesse riche. Pourrait-il être fier de ce commerce et dire à son père : « J’ai gagné deux cent cinquante dollars, en vendant un jean de cinquante dollars pour six fois son prix ? » Aurais-tu des raisons d’avoir honte ? (...)

 

JF Mabut: Comparer le CEVA au M2 est une fake news Je souhaite sincèrement le succès du CEVA et que Genève et Berne n'aient pas investi 1,7 milliard de francs (sans le coût des rames) dans les quelques kilomètres de voies ferrées d'un réseau - le Léman Express - que nos autorités vendent abusivement comme le plus grand réseau transfrontalier d'Europe. La ligne Bellegarde-Genève a été ouverte en 1858, avant la connexion de Cornavin au réseau suisse... - et celle reliant les Eaux-Vives au réseau savoyard circule depuis 1888.... (...) La cerise sur le gâteau de ce 19:30 historique fut la comparaison entre le CEVA et le M2. Convoqué en duplex l'ex-Municipal lausannois Olivier Français avait une œil goguenard en regardant ses voisins du bout du lac Léman constater que la seule chose commune entre le réseau français et le réseau suisse étaient l'écartement des rails, un héritage du XIXe siècle. (...) Le tracé du CEVA Cornavin, Eaux-Vives, Annemasse. 16,5 kilomètres, 6 stations, 2,75 kilomètre entre chaque station. Le tracé du M2 Ouchy Croisette: 5,9 kilomètres, 14 stations, 420 mètres entre chaque station et moins au centre ville.

 

Philippe Souaille: Les Chemins du terrorisme mènent tous à Damas Soucieux d'introduire une taupe dans les milieux islamistes en Suisse, les renseignements helvétiques recrutent un ex-petit dealer genevois... Qui va se faire retourner dans une madrassa de Damas où il est censé pister les djihadistes en route pour l'Irak.

Les commentaires sont fermés.