Demir Sönmez: 81e édition Coupe de Noël

Imprimer

demir sönmez coupe de noel 2019.jpgDemir Sönmez: 81e édition Coupe de Noël

Claude Bonard: Léman Express, tant d'âneries historiques !

Pierre Kunz: La Chine et le modèle parlementaire occidental

Bruno Hubacher: Divide et impera

Manuel Alonso Unica: Tous les coups sont permis ?

Rémi Mogenet: Contes de Savoie et d'Écosse à Habère-Poche

Demir Sönmez: 81e édition Coupe de Noël (...) Organisée depuis 1934, la Coupe de Noël est un événement incontournable pour les nageurs et nageuses émérites qui se jettent à l'eau un glacial matin de décembre. Pour cette plus grande course du monde en eau froide, ils et elles doivent nager sur une distance de 120 mètres le long de la promenade du Jardin Anglais, dans une eau dont la température de 8° . Mille merci à la Coupe de Noël pour cette magnifique organisation.

 

Claude Bonard: Léman Express, tant d'âneries historiques ! Avec toutes les âneries que je lis sur les réseaux sociaux en lien avec l'inauguration du Léman Express et les comparaisons saugrenues ... plus sottes que grenues comme aurait dit Coluche qui sont faite par rapport aux "Frouze", je voudrais redire ici qu'en 1602, la France du roi Henri IV était l'alliée de Genève ainsi qu'en témoigne cette lettre écrite par le roi aux Genevois le 3/13 août 1601 à Messieurs de Genève, ses “Très chers et bons amis” : “ladicte ville et territoire de Genève estre comprise en iceluy, comme elle estoit audict traitté de Vervins et qu'elle jouisse du bénéfice d'iceluy et dudict accord de Lion tout ainsi que si nommément elle y estoit comprise et spéciffiée”. En d'autres termes, nous n'avons pas battu les Français à l'Escalade mais le duc de Savoie et ses affidés. Ce ne sont donc pas les vaincus de 1602 qui vont revenir à Genève avec le LEX pour nous chercher querelle ! Je souhaite longue vie au Léman Express et à la nouvelle ligne de tramway qui relie désormais Genève et Annemasse !

 

Pierre Kunz: La Chine et le modèle parlementaire occidental Le dernier ouvrage de Piketty est lourd, assez indigeste, critiquable à bien des points de vue. Néanmoins, il faut reconnaître qu’il apporte une multitude d’informations sérieuses et intéressantes. Voici ce que l’auteur écrit à propos du « modèle » politique et social chinois. « Après avoir tiré les leçons des échecs du soviétisme et du maoïsme, le régime entend ne pas répéter les erreurs des démocraties électorales et parlementaires occidentales. La lecture du Global Times (organe officiel) est de ce point de vue très instructive. On y dénonce à longueur de colonnes les dérives nationalistes, xénophobes et séparatistes qui caractériseraient les pays occidentaux, ainsi que le détonnant cocktail de vulgarité, téléréalité et argent-roi auquel semble mener inévitablement les prétendues élections libres et les merveilleuses institutions politiques que l’Occident voudrait imposer au monde. On insiste également sur le respect avec lequel les dirigeants chinois s’adressent à la planète, en particulier aux dirigeants des pays africains qualifiés régulièrement de shit countries par le président des USA, leader supposé du monde dit libre ».La part de propagande de ces lignes est évidente. Au surplus, même si les progrès économiques et sociaux du pays sont aussi stupéfiants que solides, la « démocratie à la chinoise » est très loin d’avoir apporté la démonstration de sa supériorité sur la démocratie parlementaire à l’occidentale. Il n’en reste pas moins que la lecture des extraits ci-dessus devrait inciter les pays européens et les Etats-Unis, à s’interroger sur la prétendue supériorité civilisationnelle des démocraties électorales occidentales. (...)

 

Bruno Hubacher: Divide et impera (...) Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, sous le radar des médias, la « Chambre des représentants », sous le contrôle du « Parti démocrate », vient d’approuver le « National Defense Autorisation Act » accordant au président un budget militaire de 738 milliards USD pour l’année 2020, 20 milliards USD de plus qu'en 2019, en hausse de 120 milliards USD depuis le début de son mandat. (...) En bon joueur de « Monopoly », le milliardaire Jeff Bezos, propriétaire de l’entreprise de commerce électronique « Amazon » et, accessoirement, du quotidien « Washington Post » compte bien se battre pour une tranche du gâteau. C’est la raison pour laquelle « Amazon Web Services » poursuit en justice le président Donald Trump pour « intervention inappropriée dans le processus d’attribution du projet JEDI par le « Département de la Défense » (...) JEDI ou « Joint Enterprise Defense Infrastructure » est un projet de stockage informatique qu’on appelle communément « cloud computing », un réseau de serveurs informatiques distants, (...), un contrat de 10 milliards USD sur une période de dix ans, finalement attribué à la firme « Microsoft »... Il s’agit sans doute d’une coïncidence que le « Washington Post » publie ces jours une série de 2'000 documents du « Département de la Défense » au sujet de la guerre en Afghanistan, libérés sous le « Freedom of Information Act » contenant des interviews avec des haut responsables du Pentagone entre 2014 et 2018, révélant le coût de cette guerre, impossible à gagner selon l’aveu même des militaires, qui s’élève à la bagatelle de 1'000 milliards USD, à la charge du contribuable et 2'400 soldats morts au combat. (...)

 

Manuel Alonso Unica: Tous les coups sont permis ? Tous les coups sont permis et même les coups les plus sales apparemment. Un nouveau membre de l’ex-parti radical est dénoncé par des instances tenues en main par des membres du ex-parti libéral. Cette fois-ci, c’est Simon Brandt qui est touché ! (...) Comment se fait-il que le Ministère public ait rendu public une demie information ? Soit il donne une information complète, soit il ne donne pas d’information. Et ce, d’autant plus que ce n’est pas une obligation. On parle de fuites et de violation du secret de fonction. Que l’on soit bien au clair, la loi et le secret de fonction ne devrait pas protéger les délits effectués par des magistrats incompétents et mal intentionnés dans leurs fonctions. Et ceci, est d’autant plus important si cela touche les magistrats attachés à la gestion des deniers publics. (...)

 

Rémi Mogenet: Contes de Savoie et d'Écosse à Habère-Poche (...) D’étranges liens existent, entre les contes de Savoie et d’Écosse. Souvent, dans un paysage enneigé et montagneux, brumeux ou nocturne, de fidèles animaux morts viennent sauver leurs anciens maîtres de la perdition. Je n’en dis pas plus: il faut laisser l’occasion de découvrir par soi-même ces récits étranges. Je dirai seulement qu’Habère-Poche est située dans la Vallée Verte, où j’ai travaillé quinze ans, et est dirigée par mon ancien collègue et ami Marc Bron, qui a favorisé la création de ce spectacle – qu’il en soit remercié. Marc Bron, professeur de langue savoyarde, traducteur, musicien accordéoniste, chanteur, danseur, est une figure majeure de la région, de la Savoie entière, et je suis fier d’avoir édité avec lui le volume de poèmes de mon arrière-grand-oncle, Jean-Alfred Mogenet (dont j’ai déjà parlé). Ce fut une belle entreprise, couronnant des années de travail et de recherche. Et voici que maintenant, il accueille dans sa commune une manifestation qui m’est chère, prolongeant une ligne jadis tracée! Le spectacle de Rachel Salter comportera des évocations mystérieuses des montagnes, qu'en Savoie on personnifiait. (...)

Les commentaires sont fermés.