Le webzine de blog.tdg.ch - Page 3

  • Comment créer un lien hypertexte

    Imprimer

    Vous avez découvert un article intéressant et souhaitez le signaler à vos lecteurs. Ne faites pas brutalement un copier coller qui vous pourrait vous exposer à des poursuites pour violation du droit d'auteur. D'autre part, ce n'est pas la vocation d'un blog que de jouer les photocopieuses. Faite simplement un lien hypertexte qui, d'un clic, permettra à vos lecteurs et à vous aussi de pointer directement sur l'article en question.

    La vidéo ci-dessous vous donne la marche à suivre pour réaliser ce petit miracle qui fait l'essence-même de la toile. En l'occurrence, il explique comment lier le mot "hypertexte" à sa définition dans Wikipedia. Attention la démonstration démarre au quart de tour. A la fin de l'opération, n'oubliez pas d'enregistrer. Puis testez votre lien pour vérifier sa fonctionnalité. Bon blog!

  • Modérez vos commentaires avant de les publier!

    Imprimer

    Malgré la vigilance des blogueurs, trop de commentaires non pertinents, hors propos, discourtois ou pire sont publiés dans les blogs de la Tribune. Nous invitons vivement les blogueurs à modérer les commentaires a priori. Au fond, c'est la règle à laquelle s'astreignent les journaux dans leur gestion des lettres de lecteurs.

    Suivez la petite vidéo ci-après. Vous apprendrez à positionner le curseur du menu Modération des commentaires sur l'option Toujours!

    Au plaisir de vous lire!



  • Fred Oberson : Les Français se sont-ils trompés de Président ?

    Imprimer

    montebourg.jpgA voir et à écouter le ministre du Redressement productif sur TV MEDIAPART vendredi soir passé, nous avons eu en face de nous un homme politique dans le vrai sens du terme, un premier ministrable en devenir à défaut d’un président. Arnaud de Montebourg ne manie pas encore la langue de bois, son propos est clair et précis. Il a la tchatche facile. Tout au plus s’est-il abstenu de s’exprimer sur l’attitude de certains de ses confrères. « No comment » ou presque sur des sujets qui ne concernent pas directement son dicastère… même s’il prend la tangente par ses explications. Ses silences ne trompent pas et il va partir à la charge pour imposer ses idées, notamment sur la démondialisation. Pas évident de ronger son frein, d’être solidaire du gouvernement, d’attendre que celui-ci trouve ses marques pour asseoir rapidement le changement dans la durée.  Lucide, cet « urgentiste », comme il se nomme, reconnait qu’il n’a pas la potion magique pour faire baisser la fièvre, tout au plus l’atténuer par le dialogue et la concertation, voire le compromis… http://fredob.blog.tdg.ch/archive/2012/09/28/19-52-les-francais-se-sont-ils-trompes-de-president.html

    Lire la suite

  • Alain Bagnoud : Sâdhu

    Imprimer

    sâdhu.jpgIl faut courir, toutes affaires cessantes, aux cinémas Scala pour voir le dernier film de Gaël Métroz. Amateurs d'exotisme, de spiritualité, de belles images, d'histoire prenante, de personnages humains, amateurs de cinéma enfin, ceci est pour vous: Sâdhu. De Gaël Métroz, on a déjà pu goûter Nomad's Land, dans lequel il se mettait sur les traces de Nicolas Bouvier. Ce jeune réalisateur voyageur avait traversé l'Iran en crise, le Pakistan, le Sri Lanka, avant de suivre sa propre route. Son nouveau film nous emmène en Inde. Près des sources du Gange, il a rencontré Suraj Baba, un ermite qui vivait depuis huit ans dans une grotte. C'est un sâdhu, un sage, un saint homme, de ceux qui renoncent à tout, vivent dans le dénuement pour se libérer des illusions, se dissoudre dans le divin, avec pour but ultime d'arrêter le cycle des renaissances… http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2012/09/28/sadhu.html

    Lire la suite

  • Maurice-Ruben Hayoun : Kippour, le jour de grâce de l’humanité messianique…

    Imprimer

    Cette phrase n’est pas de moi mais de Hermann Cohen, un éminent philosophe judéo-allemand qui fonda l’école néo kantienne de Marbourg. Je l’avais lu lorsque je traduisais un florilège de ses Ecrits juifs pour les éditions du Cerf sous le titre L’éthique du judaïsme. Hermann Cohen, mort en 1918, rêvait d’unir en sa personne la germanité et la judéité. Il eut la chance de quitter ce monde en 1918 car sa femme, qui lui survécut, fut déportée et tuée par les Nazis alors qu’elle avait plus de 85 ans ! Kippour veut dire propitiation et yom ha-kippourim signifie donc jour des propitiations, mot qui a aussi donné le propitiatoire, en hébreu kapporét.. En ce jour où culmine la spiritualité juive, Dieu est censé accorder à l’humanité la rémission de ses péchés. Par rapport à rosh ha shana, c’est une sorte de cour d’appel ou de cassation : qui n’a pas obtenu sa grâce à kippour, n’aura plus de séance de rattrapage. C’est une élection à deux tours : si vous manquez votre but dix jours avant, il faut que yom kippour vous sauve, sinon adieu ! Le jour de kippour, cette année le 26 septembre, on lira vers 15-16 heures le passage du livre du Lévitique qui énumère les unions charnelles illicites. Le judaïsme ne plaisante pas avec ces choses là. Selon la Bible il existe un certain nombre de nudités qu’il est interdit de découvrir : c’est la formulation même des textes. http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/kippour-le-jour-de-grace-de-l-humanite-messianique.html

    Lire la suite