Le débat des blogs

  • Ce n'est pas la fin des blogs!

    Imprimer

    TF simon.jpg«L’arrêt publié le 13 février par Tribunal fédéral, dont on peut lire le texte intégral ici, ne sonne pas le glas des blogs hébergés par les plates-formes médiatiques», déclare l’avocat de la Tribune de Genève, Me Pierre Martin-Achar. 

    En l'absence d'une loi réglant spécifiquement les questions d'hébergement, les juges de Lausanne ont estimé n'avoir pas d'autres choix que d'appliquer l'article 28 du Code civil qui prescrit ceci: Celui qui subit une atteinte illicite à sa personnalité peut agir en justice pour sa protection contre toute personne qui y participe. On n'épiloguera pas sur cet arrêt, constatant qu'on ne tient pas pour responsable l'Etat, qui met à disposition le réseau routier, du seul fait que des trafiquants l'empruntent pour leur commerce illicite...

    Lire la suite

  • Tempête sur les blogs de la Tribune

    Imprimer

    Blog 2012 tempete.jpgCe n'est pas Andrea, mais c'est tout de même une dépression. Elle balaye la blogosphère de la Tribune de Genève. Depuis le 1er janvier et le lancement du nouveau site internet www.tdg.ch, des blogueurs ronchonnent: De bleu de bleu, où sont passés les blogs!?

    Indignation légitime, mais - avouons-le - un  peu excessive. Une réaction au demeurant banale à Genève, capitale mondiale de la rouspétance. "Conflit de génération, conflit d'intérêt" avance mon confrère PASCAL DECAILLET. Voilà que le liens permanents vers les blogs est relégué sous l'anonyme onglet SERVICES, dans les encarts publicitaires, Tribune immo, Tribune emploi. "Veut-on la mort des blogs", s'inquiètent les plus sensibles!

    Non, la Tribune ne veut pas la mort des blogs. Elle les distingue différemment.

    Lire la suite

  • Isabel, Olivier, Christian et les sondages Tribune

    Imprimer

    sondage coquoz jornot.jpgLa question du jour lancé la semaine dernière sur le site de la Tribune a fait sortir mon bouillant confrère de sa marmite. Dans un billet publié sur son blog que je suis très content d'héberger ici, il me prend à partie.

    Sous le titre "Isabel, le Dr Mabut et les belles oranges", le producteur de Genève à chaud ne se contente pas de l'explication donnée par votre serviteur à propos de la manipulation dont la conseillère d'Etat Rochat a été tout à la fois la victime et la bénéficiaire. Bénéficiaire car le ou les manipulateurs qui ont voté mille fois ont tressé des couronnes à la ministre de la sécurité publique arrivée comme ses six autres collègues à mi-législature, alors que jusqu'à l'heure du forfait, la vox populi - enfin les internautes ayant cliqué - avait infligé un sacré mauvais carnet à la magistrate PLR.

    Cette manipulation était exceptionnelle. Comme je l'avais souligné dans un article paru sur le site de la Tribune. En bientôt tois ans que je m'occupe de cette rubrique, c'est à peu près la troisième fois que pareille mésaventure arrive. Ce qui ne veut pas dire que les sondages de la Tribune soient sicentifiques. Elle ne l'a jamais prétendu. Cependant deux remarques à ce sujet.

    Lire la suite

  • Tempête médiatique sur l'école: le médiateur de la Tribune s'en mêle

    Imprimer

    roullet_Michle.jpgJ'ai signalé à Daniel Cornu un billet récent paru dans le blog de Michèle Roullet espérant lui donner en sa qualité de médiateur quelques bons grains à moudre. L'enseignante pestait contre un sondage que la Tribune avait lancé auprès de ses lecteurs à propos du mercredi matin à l'école. Notre blogueuse concluait sa note d'un définitif zéro pointé et de ce commentaire à propos de l'éditorial: "Belle rhétorique digne de l'ère Brejnev !"

    Le médiateur a moulu son grain soignesement et blanchit la Tribune. Bonne lecture à toutes et à tous. Le texte de Michèle Roullet est ici et la réponse du médiateur . A noter qu'Olivier Baud avait aussi ajouter son grain de sel et que le débat ne fait que commencer.