Gérer les commentaires

Imprimer

options de publication.pngLa gestion des commentaires est délicate surtout lorsque des internautes abusent, publient à tout-va des messages hors propos, s'invectivent, voire usent de l'injure. Dans ce cas, il faut modérer les commentaires.

Pour mettre en oeuvre la modération, il faut ouvrir l'écran Option de publication en cliquant sur NOTES puis sur propriétés. Cliquez sur la vignette ci-contre pour l'agrandir et voir les différentes options possibles. Si nécessaire, il est possible de fermer les commentaires en cliquant sur l'option ad hoc avant d'enregistrer votre note (cliquez sur Voir les propriétés avancées).

Pour gérer les commentaires (les accpeter ou les supprimer, récupérer l'adresse e-mail), cliquez ici et suivez l'explication.

Vous avez une question? Consultez ce site ou adressez votre demande à blog@tdg.ch

JFM

NB: un trackback ou rétrolien est une technique qui vous permet de rédiger votre commentaire comme une note dans votre blog et d'alerter votre correspondant de votre publication en récupérant le lien trackback et en le collant dans l'espace qu'ouvre le lien Voir les propriétés avancées. Double avantage: 1) vous conservez le commentaire dans votre blog que vous enrichissez d'une note, c'est bon pour l'audience et la mémoire, 2) lorsque les visisteurs du blog tiers cliquent sur votre commentaire, le rétrolien les envoie sur votre blog qu'il découvre. Plus d'infos et démonstration ici

 

Commentaires

  • "Si nécessaire, il est possible de fermer les commentaires en cliquant sur l'option ad hoc avant d'enregistrer votre note (cliquez sur Voir les propriétés avancées)."

    A quoi bon d'ouvrir un blog si c'est pour fermer les commentaires.

    "La gestion des commentaires est délicate surtout lorsque des internautes abusent, publient à tout-va des messages hors propos, s'invectivent, voire usent de l'injure. Dans ce cas, il faut modérer les commentaires."

    Et que dire des auteurs de blogs qui censurent les commentaires uniquement pour des raisons idéologiques?

    D.J

  • "Et que dire des auteurs de blogs qui censurent les commentaires uniquement pour des raisons idéologiques?"

    Euh... rien, sinon que vous pouvez ouvrir votre blog, sur votre propre site et laisser écrire ce que bon vous semble.

  • CE QUE JE REPROCHE A LA TDG :
    Tout en favorisant l'anonymat des commentateurs sur les blogs (principe que l'on peut à la rigueur défendre), elle ne met pas en place le seul garde-fou qui permettrait d'éviter les abus manifestes :
    chaque commentateur devrait, tout en livrant son pseudo, transmettre obligatoirement à la rédaction des blogs son nom et son adresse. Ces coordonnées resteraient confidentielles, et ne seraient exploitées qu'en cas d'abus grave mettant nominativement en cause l'honneur de quelqu'un d'autre.
    Pour illustrer cette problématique, citons le cas grave de cet internaute fou qui, depuis plusieurs mois et sous divers pseudos (maurice-karl-corto-brunette), attaque personnellement et violemment divers usagers des blogs. En toute impunité ! car malgré les alertes adressées à M. Mabut, celui-ci m'a bien précisé qu'il n'était pas en mesure de découvrir l'identité de cet individu ... Il a transmis le dossier au service juridique de la tdg, qui apparemment n'a rien fait pour mettre cet être malfaisant hors d'état de nuire.

  • Je pense que la solution est déjà réglée dans le cas où un commentateur a fait une sorte de jeu de cache-cache, par la célèbre phrase:
    "les commentaires de ce blog sont modérés".
    Merci

  • Je pense que la solution est déjà réglée dans le cas où un commentateur a fait une sorte de jeu de cache-cache, par la célèbre phrase:
    "les commentaires de ce blog sont modérés".
    Merci

  • Erreur d'aiguillage de la tdg : je n'ai jamais envoyé le commentaire ci-dessus !

  • "Vous n'êtes pas le seul Abdallah à Tripoli"

    Proverbe libyen pour tous ceux qui croient possède le prénom unique.
    Qui sait peut être y'en a beaucoup de Santo en suisse.

  • Merci pour cet article et bonne année !

Les commentaires sont fermés.