29 avril: retour au fondamentaux...

Imprimer

terre dans mains.jpgUn leader ne naît pas à sa naissance, il le devient ! nous explique aujourd'hui Claire-Marie Jeannotat. Cette soeur blogueuse garde l'esprit vif et sait puiser dans ses souvenirs les gestes du développement durable. Une sacrée leçon à l'heure où, comme le souligne jean-Noël Cuénod, notre plouc chez les bobos, Le voile islamique, masque de l'impuissance politique.

Le voile c'est le contraire de la clarté concept qui n'implique pas forcément le vrai comme l'explique Rémi Mogenet qui publie Le goût de la Clarté. Une clarté qui n'est pas le fort du corps de police, une situation qui inspire le député UDC Patrick Lussi qui signe:  Les intrigues du "Palais Police".

Un leader ne naît pas à sa naissance, il le devient ! par Claire-Marie Jeannotat
Ma première expérience de leadership fut dans notre ferme jurassienne à quelques kilomètres de la France, la patrie de notre maman.  Papa était né en 1880 et maman en 1888. Le mot « leadership » n’existait pas encore. On disait peut-être « guide » proche du guidon d’un vélo ! Mais j’en apprenais le sens par leadership.jpgla peine que prenaient les parents afin de nous responsabiliser les uns envers les autres en prenant soin des plus faibles, envers les vieillards de l’hospice leur jour libre, envers la jument et la vache qui mettaient bas le poulain et le veau, en soignant les lapins, en donnant du grain aux poules, en étant attentifs au comportement des animaux de la ferme, en pompant l’eau du puits pour leur breuvage et pour nos lessives. On se sentait responsable de la terre, du grand jardin, des champs.

Hommage au GSHC par Guillaume Claude
Montage vidéo que j'ai réalisé pour rendre hommage à la belle remontée des genevois.

Personne n’achèvera le livre par Charly Schwarz
Comme le dit Umberto Eco « le livre est comme la roue : depuis son invention on n’a rien fait de mieux ». (...) Même, les livres en papier disparaitraient, il restera les écrivains ! Car jamais, il existera des machines capables d’écrire des romans même digitaux.

Journée Honda des femmes ce samedi à Emmen par Jérôme Ducret
Comme Harley-Davidson, le premier constructeur mondial de deux-roues fait chaque année de l'oeil aux conductrices féminines. Le "Ladies Ride" a lieu cette année au centre TCS d'Emmen, ce samedi premier mai, tout près des avions militaires.

RPLP: justice ou politique? par Olivier Rau
Le Conseil fédéral avait décidé d’augmenter, avec effet au 1er janvier 2008, la taxe poids lourds, alors que les recettes de cette dernière sont déjà supérieures aux coûts externes du transport routier à charge de la collectivité. Le TF vient de confirmer l’augmentation. A-t-on voulu ne pas déplaire, en les désavouant, aux services de M. Leuenberger? Ou des motifs liés aux finances de la Confédération l’ont-ils emporté? La décision n’aura heureusement pas d’effet rétroactif, ce qui est une maigre consolation.

Secret bancaire, bonus, rémunérations
par Pascal Décaillet
Sous la pression de l’opinion publique et – plus bizarrement – sous celle du parti socialiste suisse, qui n’est pourtant pas la formation électoralement la plus impressionnante du pays, le gouvernement suisse va de capitulation en capitulation.

Le voile islamique, masque de l'impuissance politique par JN Cuénod
(...) Belgique, France, Italie, la burqa sert de voile à l’impuissance politique qui est le véritable nœud de l’angoisse sociale dans toute l’Europe. Les Etats-nations n’ont plus la taille nécessaire pour infléchir les politiques économiques et sociales. A cette échelle, on peut essayer toutes les recettes que l’on veut, — socialistes, sociales-démocrates, libérales, ultralibérales — elles n’aboutissent à rien et ne règlent, au mieux, que des problèmes isolés et ce, de façon temporaire. (...) 

Naissance de ViVRe (Vivre, Voter, Représenter) par Haykel Ezzeddine
Sans titre-3.jpgUne conférence de presse aura lieu demain jeudi 29 avril au restaurant du Parc des Bastions à 10h30 pour annoncer la naissance de ViVRe (Vivre, Voter, Représenter), une coordination qui réunit huit associations de la société civile impliquées dans l’intégration des immigrés, contre l’exclusion, le racisme et les discriminations et la défense de la laïcité et dont le but principal est de faire la part belle à la diversité. Coordination contre l’Exclusion et la xénophobie, Camarada, Maison Kultura, DiverCité, Centre de Contact Suisses-Immigrés, Fédération Associative Genevoise, Ligue Suisse des droits de l’homme et le Syndicat interprofessionnel des travailleuses et des travailleurs ont mis la main dans la main et ont concocté tout un programme pour interpeller la Constituante.

100 logements, une belle opportunité ! par Thierry Piguet Il y a encore des endroits en Ville de Genève où on peut construire du logement, et du logement social essentiellement.  Au 95 bd de la Cluse, nous avons cette possibilité. Un vieux corps de ferme qui sert principalement de dépôt, des petites habitations un peu vétustes permettrait une construction d’une centaine de logements. Toutes les parcelles appartiennent à la Ville. Pas de besoin de négocier avec des propriétaires ou de vouloir exproprier et mettre 15 ans avant d’avoir un projet faisable.

Seymour Hersh : “Les gouvernements mentent. Les journalistes font des erreurs” par Guillaume Henchoz

Quant au nouveau stade C'est raté ! écrit Eric Bertinat.
La saison recommencera dans quatre mois et ce n'est pas le bricolage que propose la Ville de Genève qui suffira à rattraper le manque de discernement des autorités. 

Le goût de la Clarté par Rémi Mogenet
La clarté n'est donc pas le vrai, mais le moyen de le partager avec autrui. Elle est souhaitable d'un point de vue social, mais n'a pas de valeur philosophique absolue.Amiel l'a exprimé en comparant les Français et les Allemands dans leurs œuvres philosophiques respectives: à ses yeux, seuls les seconds étaient d'authentiques philosophes, mais les premiers avaient mis leurs concepts en forme, les rendant accessibles à tous. On a pu dire que François de Sales avait clarifié les mystiques rhénans; c'est aussi Sartre adaptant Heidegger au goût français, sans doute.

iPad: Info ou intox en 5 actes
par Carmelo Lagana


Les intrigues du "Palais Police"
par Patrick Lussi
En peu de temps, plusieurs Chefs de la Police, un départ "précipité" du précédent commandant de la Gendarmerie , puis, après une nomination fracassante comme Chef de la Police Judiciaire, il y a deux ans, son nouveau titulaire démissionne avec en prime un  non-dit d'incapacité vu son remplacement immédiat... Il n'est pas incohérent de suspecter des "Intrigues de Palais", des clans qui s'affrontent. J'ai de la peine à croire, qu'en à peine deux ans, un haut cadre de cette envergure devienne un incapable notoire.

Débat sur la sécurité à Carouge

Mardi soir avait lieu le débat sur la sécurité à Carouge. On attendait avec impatience une conseillère d’Etat et les deux Conseillers Administratifs de droite de Carouge. Las, pas de conseillère d’Etat mais un conseiller national qui est sorti du chapeau. Quant aux Conseillers Administratifs, il y en avait certainement un de trop. Quel bal ! Finalement le débat s’est limité à un objet. Toujours le même. Vous avez deviné ? Les caméras de surveillance.

Lampes basse consomation Que dise les scientiphiques? par Blaise Dunoyer
Indispensable au fonctionnement de la lampe basse conso, le mercure peut, à haute dose, endommager notre système nerveux central et entraîner des troubles rénaux. mais comme le précise "science et vie N°1104, ces lampes ne contiennet que 3 mg de mercure, en conformité avec la réglementation européenne. Quand on sait que les néons contienne 2 à 5 x plus de mercure, cela donne à réfléchir !

Les commentaires sont fermés.